Mondeo Hybrid - Comportement du système hybride en hiver et démarrage par -10 °C

Mister MMT

Participant hyperactif
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
13 Sept. 2010
messages
5,315
Score de réaction
6,125
Localisation
Kehl (à coté de Strasbourg, côté allemand du Rhin)
Véhicule
Ford Mondeo Hybride
Ma Mondeo H dort dehors, également en hiver. Pendant la phase de réchauffement, elle consomme beaucoup, et le reste du temps, à peu près 0,5 à 1 l de plus qu’en été.

Pour limiter cette surconsommation, elle dispose d’une astuce que les HSD n’ont pas. Ces derniers réchauffent rapidement le catalyseur en brûlant beaucoup de carburant, cette phase étant appelée 1a. Pour la Mondeo H, un bref passage en mode L permet de passer directement en 1b. Ici, le thermique contribue normalement à la propulsion et si nécessaire, à la recharge de la batterie de traction. Bien sûr, la consommation reste élevée au début de chaque trajet, et davantage par temps froid.

Prenons le cas d’un démarrage à -9 °C récemment enregistré avec HA. Concernant celle-ci, il s’agissait d’une version où la température extérieure était en °F et la consommation sous-estimée de 13 à 15 %. Grâce à priusfan, je teste actuellement une version corrigeant cela.

Dans le montage des "graphe EV" et "Distribution puissance", les lignes colorées rapprochent le temps avec différents points d'intérêt (les premiers passages en mode EV ou des arrêts devant des feux rouges) du trajet de 13,3 km. Il est suivi des graphes "Températures des composants du système" et "CCL & DCL".

lu5j-pj-8245.jpg


lu5j-pi-9f43.jpg


lu5j-pe-cae6.jpg


Grâce au système de récupération des gaz d’échappement EHR, la température de l'eau de refroidissement avait déjà atteint 42 °C après seulement 3 minutes permettant au système de basculer en phase S2 et donc la conduite en mode EV, à condition d'un SOC > 43% et de ne pas activer le chauffage (voir plus loin). En dépit du fait que la batterie était encore à -5 ° C et les puissances de recharge et de décharge limitées à respectivement 21 et -24 kW sur les -/+ 35 kW possibles, elle fut chargé rapidement. Ainsi, partant d’un SOC de 52%, celui-ci avait déjà atteint 65% au momemt du passage en S2, ce qui m'a permis de parcourir plus de 1 km à 45 - 50 km/h en mode EV, jusqu’au premier arrêt devant un feux rouge. Pour déplacer la Mondeo, la batterie n'a du délivrer que 5 à 7,5 kW, bien en deçà de la limite de recharge.

Important, afin d’éviter que le thermique tournait tout le temps, j’ai activé le chauffage seulement après que l'eau de refroidissement avait atteint 55 ° C (dans mon cas, après 9 minutes). Entre temps, le chauffage du siège m’a chauffé confortablement. Bon point: les sièges avant et arrière en bénéficient. C’est très dommage qu'il n'y a pas de chauffage du volant pour la version hybride!

Le reste du trajet s'est déroulé comme toujours. Après les 13 km de ce parcours quotidien parcouru à des vitesses allant de 30 à 80 km/h, l'eau de refroidissement avait atteint 75 °C et la batterie 7 °C. La seule grande différence est que la distance parcourue en mode EV n'a été "que" de 54 %. Ceci explique en partie que la consommation selon l’ODB était ce matin-là de 6,9 l/100 km (E10), soit 1,5 l de plus qu'en été, démarrage à > 10 °C ... C'est la plus haute constatée jusqu'ici. Normalement, quand la température au démarrage est comprise entre 0 et 10 °C, la distance parcourue en mode EV est plutôt de 65 %, et la conso moyenne se situe entre 6,0 et 5,5 l/100 km.

Enfin, pour les technophiles, les graphes "RPM", "Conso instantanée" et "Fuel Trim" montrent quelques aspects techniques intéressants, pouvant expliquer le surplus de consommation.

lu5j-pf-b000.jpg


lu5j-ph-2a63.jpg


lu5j-pk-0c1f.jpg


Pendant la phase de réchauffement, la conso instantanée est astronomique, mais se stabilise assez rapidement. C'est sans doute à rapprocher à l'observation dans "RPM" qu'au début, le thermique tourne à un régime autour de 1600 RPM et un load relativement bas, pour continuer ensuite à 1800 - 2000 rpm et un load plus élevé, plus proche de son "sweet spot". L'avance à l'allumage est également plus basse que lors d' démarrage par temps plus chaude. En plus, le graphe "Fuel Trim" montre des valeurs d'abord très négatives tout au début, suivi de valeurs plus positives, avant d'atteindre des valeurs plus normales autour de zéro. Que cette consommation instantanée reste élevée tout le temps du trajet est du au fait que dans ces conditions de sollicitation intensive de la batterie, le thermique délivre un surplus de 10 kW pour permettre au MG1 de recharger la batterie, ce qui correspond à la surconsommation des PHEV en mode recharge.

On le voit, même par grand froid, la Mondeo H reste un véhicule très agréable, sans bruits parasites et silencieux. Sa tendance à rouler en mode EV est légèrement affectée, mais cela reste peu notable.

Ma consommation moyenne globale est restée à 5,7 l/100 km, en partie du au fait que nous avons roulé moins de km sur autoroute, cet hiver.

Jan :jap:
 
Dernière édition:
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 284,355,167
Haut Bas