Relations presse Toyota / Lexus

Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
1/2

INFORMATION PRESSE

RP.2020-139







Vaucresson, le 7 déccembre 2020




Victoire 100% française en WRC :

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia deviennent Champions du Monde des Rallyes 2020 avec la Toyota Yaris





En remportant hier le Rallye de Monza, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont décroché le titre mondial des pilotes WRC 2020


C’est le septième titre d’Ogier et Ingrassia, et la deuxième année consécutive que TOYOTA GAZOO Racing remporte le titre mondial des pilotes WRC


Ogier et Ingrassia perpétuent la belle histoire entre la France et la Yaris


WRC.jpg


Sébastien Ogier devient Champion du Monde des Rallyes WRC FIA 2020* à l’issue de sa première saison avec le TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team. Le Français est le cinquième pilote en 30 ans à remporter le titre WRC au volant d'une Toyota. Il succède à Ott Tänak, Champion du Monde avec l'équipe en 2019.



Il aura fallu attendre le dernier rallye d’une saison particulièrement disputée, et perturbée par la pandémie de coronavirus, pour qu’Ogier remporte le titre devant son coéquipier Elfyn Evans. Ajouté cette année au calendrier du WRC, le Rallye de Monza s’est avéré particulièrement difficile. En plus de spéciales très techniques tracées sur des surfaces mixtes dans l’enceinte du célèbre autodrome de Monza, et rendues encore plus difficiles par la pluie continue vendredi, les équipages se sont aventurés samedi sur les routes de montagne où ils ont rencontré des conditions hivernales rendant le pilotage dangereux.



Déjà vainqueur en Suède et en Turquie cette année dans ce qui était aussi sa première saison avec Toyota, Evans était encore candidat au podium samedi lorsqu’il est sorti de la route dans un virage incroyablement glissant. Il a pu reprendre la compétition dimanche, conservant une mince possibilité de remporter un premier titre mondial. L’avantage était cependant du côté d’Ogier, qui avait pris la tête du rallye samedi matin dans des conditions comparables à celles que l'on retrouve habituellement au Monte-Carlo, qu’il a remporté sept fois. Dimanche, malgré la pluie qui a rendu les spéciales très difficiles, Sébastien l’emporte finalement avec 13,9 secondes d’avance sur Tänak (Hyundai).



Toyota termine le championnat pilotes aux deux premières places, Ogier et Ingrassia étant suivis d’Elfyn Evans et Scott Martin, qui cette année se battaient pour la première fois pour le titre WRC. Le troisième équipage TOYOTA GAZOO Racing, Kalle Rovanperä et Jonne Halttunen, signent une excellente première saison en WRC qui leur permet de terminer à la cinquième place du championnat.



Au classement des constructeurs, Toyota arrive en deuxième position, à cinq points seulement du vainqueur, grâce aux performances de l’ensemble de l’équipe qui a remporté quatre des sept épreuves 2020.





Sébastien Ogier entre un peu plus dans la légende en rejoignant le Finlandais Juha Kankkünen, seul autre pilote sacré dans des voitures de trois marques différentes (Peugeot, Lancia, Toyota).



* Sous réserve de la publication officielle des résultats par la FIA.





Citations :



Akio Toyoda (Président de l'équipe)

« Félicitations à Sébastien et Julien pour leur victoire à Monza et au championnat 2020 ! Un des membres de l'équipe m'a envoyé dimanche une photo de Sébastien qui a été prise une minute avant qu'il ne quitte le parc d'assistance. Il vérifiait les dernières informations sur la spéciale suivante jusqu’aux ultimes instants avant de prendre le départ ! J'ai également reçu une autre photo de lui entre les spéciales : même pendant le rallye, il répondait aux questions de Takamoto** avec professionnalisme et bienveillance. Bien sûr, je suis très heureux pour son titre de champion, mais quand j'ai vu ces photos, je me suis senti encore plus heureux. Merci d'avoir choisi notre équipe et de vous battre avec nous. Malheureusement, nous n’avons pas été en mesure d’obtenir le titre constructeur. Je pense que c’est parce qu’il manque encore quelque chose à notre Yaris WRC, et aussi à notre équipe. »



« Elfyn pourrait penser que c’est à cause de sa sortie de route de samedi. Mais c'est lui-même qui a été le plus durement impacté par cet incident, car la possibilité pour lui de devenir champion devenait soudainement improbable. Et malgré cela, la première chose qu’il a dite à son retour dans le parc d’assistance était qu’il était désolé pour l’équipe, qu’il ne pourrait pas contribuer au titre. C'est assez décevant que nous l'ayons manqué, mais j'ai été ému de voir son « team spirit ». Kalle nous a également montré une belle évolution cette année, tout comme Takamoto, qui a remporté la Power Stage à Monza contre les meilleurs pilotes ! Je suis vraiment heureux d'avoir tous ces talents dans notre équipe et de les avoir vus se battre pendant cette année difficile. Merci beaucoup aux pilotes, copilotes, mécaniciens, ingénieurs et à tous les autres membres du personnel de l'équipe. »



« C'était le dernier rallye pour Tommi Mäkinen en tant que Team Principal. Je lui suis très reconnaissant du travail accompli. Lorsque nous avons décidé de revenir en WRC, je lui ai proposé de participer au développement d'une voiture et de constituer une équipe. Pour être honnête, je pensais que ma demande constituait un challenge trop difficile. Mais il l'a fait avec seulement un an de préparation, et l'équipe est arrivée à la deuxième place lors de son premier rallye, puis a remporté le rallye suivant en Suède. Nous avons connu de nombreuses difficultés par la suite, mais chaque expérience avait un sens et rendait nos voitures plus performantes. L’un de mes meilleurs souvenirs est lorsque nous avons grimpé ensemble sur le toit de la Yaris WRC après notre victoire au Rallye de Finlande en 2018. »



« Grâce à Tommi, nous avons également pu développer la Nouvelle GR Yaris. Il nous a amenés à changer notre façon de construire des voitures de course. Comme nous l'avons déjà annoncé, il sera l'année prochaine notre conseiller en matière de sport automobile. Il continuera ainsi d'aider Toyota à fabriquer des voitures toujours meilleures. »



« Enfin, je tiens à remercier les organisateurs de rallyes qui ont réussi cette année à maintenir sept épreuves malgré les conditions difficiles, et nos fans qui nous ont continuellement soutenus. J'ai hâte de vivre des batailles passionnantes avec nos concurrents en 2021 sur de nombreuses routes différentes à travers le monde ! »



**Le jeune pilote japonais Takamoto Katsuta a effectué en 2020 cinq manches sur une Yaris WRC dans le cadre du programme TOYOTA GAZOO Racing WRC Challenge.





Tommi Mäkinen (Directeur de l'équipe)

« C’est encore une fois une sensation formidable : nous sommes premiers et deuxièmes du championnat des pilotes. Bravo à nos pilotes et copilotes ; ils ont tous fait une belle saison. Pour Seb, remporter sept championnats est un exploit absolument incroyable et je suis heureux qu’il ait pu le faire avec notre voiture. Elfyn a aussi été brillant comme nous l'avions prévu lorsque nous l'avons engagé. Je remercie également toute notre équipe. A l’heure de les quitter, je suis confiant dans leur capacité à continuer l’excellent travail qu’ils ont accompli depuis le début. C'est un exemple exceptionnel de travail en équipe, je continuerai à les suivre de près et serai avec eux tout le temps. "



Sébastien Ogier (Pilote de la Yaris WRC n°17)

« Ce fut un week-end incroyable et très, très dur. La dernière spéciale a certainement été l'une des moins agréables de ma carrière. C'était si difficile que nous essayions simplement de survivre et de ne pas faire d'erreurs. Nous savions en venant ici que la seule chose à faire était de gagner ce rallye. C’était très serré au début mais nous avons respecté notre plan, nous avons continué à pousser et à essayer de maintenir la pression. Ce qui est arrivé à Elfyn a été important pour nous et nos espoirs de titre. En même temps, j’étais déçu pour lui et Scott, ils ont fait une excellente saison. Je pense que l’équipe aurait également mérité de remporter le titre des constructeurs ; nous nous sommes battus à trois pilotes contre cinq pour nos adversaires et y sommes pourtant presque parvenus. Ce septième titre pour moi est aussi une grande réussite pour l’équipe et je n’aurais pas pu l’obtenir sans eux, alors merci à tous et j’attends déjà avec impatience 2021. »



Elfyn Evans (Pilote de la Yaris WRC n°33)

« Terminer la saison à la deuxième place n'est évidemment pas ce que nous voulions mais c’est quand même bien, et cela constitue un pas en avant par rapport à mes saisons précédentes. Bravo à Seb et à Julien ! J’ai vraiment apprécié ma première année avec TOYOTA GAZOO Racing et je suis sûr qu’avec la motivation incroyable qu’il existe au sein de l’équipe, nous pouvons continuer à nous améliorer et être en encore meilleure position l’année prochaine. »



Kalle Rovanperä (Pilote de la Yaris WRC n°69)

« Ce fut une très belle première saison pour moi avec une World Rally Car. Je pense que nous avons très bien réussi. Nous avons eu de la malchance lors de certaines épreuves, ce qui est normal en rallye, et nous avons également eu de très bons week-ends. Le principal est d’avoir réalisé une saison assez régulière et prouvé que nous pouvons être rapides. Un grand merci à l'équipe et félicitations à Seb et Julien. »
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
2/2

CLASSEMENT FINAL, RALLYE DE MONZA



1 Sébastien Ogier / Julien Ingrassia (Toyota Yaris WRC) 2h15m51,0s

2 Ott Tänak / Martin Järveoja (Hyundai i20 Coupé WRC) + 13.9s

3 Dani Sordo / Carlos del Barrio (Hyundai i20 Coupé WRC) + 15.3s

4 Esapekka Lappi / Janne Ferm (Ford Fiesta WRC) + 45.7s

5 Kalle Rovanperä / Jonne Halttunen (Toyota Yaris WRC) + 1m11.1s

6 Andreas Mikkelsen / Anders Jaeger (Škoda Fabia Rally2 evo) + 3m56,2s

7 Oliver Solberg / Aaron Johnston (Škoda Fabia Rally2 evo) + 4m12.1s

8 Jari Huttunen / Mikka Lukka (Hyundai i20 R5) + 5m15.4s

9 Mads Østberg / Torstein Eriksen (Citroën C3 R5) + 5m27,4s

10 Pontus Tidemand / Patrik Barth (Škoda Fabia Rally2 evo) + 5m53,0s

29 Elfyn Evans / Scott Martin (Toyota Yaris WRC) + 20m12.6s



Champions du Monde des Rallyes pilotes avec Toyota :



1990 : Carlos Sainz (Toyota Celica GT-Four ST165)

1992 : Carlos Sainz (Toyota Celica Turbo 4WD ST185)

1993 : Juha Kankkunen (Toyota Celica Turbo 4WD ST185)

1994 : Didier Auriol (Toyota Celica Turbo 4WD ST185)

2019 : Ott Tänak (Toyota Yaris WRC)

2020 : Sébastien Ogier* (Toyota Yaris WRC)








Le dossier de presse et les photos de l'événement peuvent être téléchargés ici

URL : https://www.tgr-dam.com





Suivez TOYOTA GAZOO Racing WRT :

-Facebook : https://www.facebook.com/TOYOTAGAZOORacingWRC

-Twitter : https://www.twitter.com/TGR_WRC (@TGR_WRC)

-Instagram : https://www.instagram.com/tgr_wrc/ (@TGR_WRC)

-YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCCtALHup92q5xIFb7n9UXVg





Site officiel de TOYOTA GAZOO Racing :

https://toyotagazooracing.com/





TOUTES LES INFORMATIONS DISPONIBLES SUR http://media.toyota.fr/
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE
R.P.2020-140
Un mois record pour Lexus propulse la croissance des ventes de ...



Vaucresson, le 8 décembre 2020

A l'aube de ses 20 ans,

Toyota Valenciennes franchit le cap des 4 millions de Yaris produites

Lundi 7 décembre, Toyota Motor Manufacturing France (TMMF) a produit sa 4 millionième Yaris
Cette Yaris 4ème génération équipée de la technologie hybride a été commandée par un client français






Ce cap des 4 millions de Yaris vient d’être franchi à l’aube des 20 ans de production de l’entreprise sur le territoire français.

En l’espace de ces 20 ans, la Yaris est devenue le modèle phare de Toyota en Europe représentant plus de 22 % des ventes de voitures neuves pour la marque. Créée et développée pour le marché européen, la Yaris quatrième génération entend bien poursuivre la success story des générations précédentes. Elle enregistre aujourd’hui une part de marché sur son segment de 8.3% contre 4.7% en 2001.

Premier véhicule à obtenir le label « Origine France Garantie » en 2012, label qui certifie que plus de la moitié de sa valeur unitaire est acquise en France, cette quatrième génération conserve cette distinction qu’elle a confirmée en septembre dernier.

En presque 20 ans, le succès de la Yaris « Made in France » aura permis un investissement total de 1.5 milliard d’euros sur le site et l’accroissement des effectifs de 2 000 personnes en 2001 à 5 000 aujourd’hui (dont 3 370 CDI).

En 2021, cette quatrième génération de Yaris partagera sa plateforme avec la Yaris Cross, un tout nouveau SUV citadin dont la production démarrera mi-2021. Les embauches en CDI se poursuivent. L’entreprise prévoit d’atteindre 36 00 CDI en 2021.





http://media.toyota.fr
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE
R.P.2020-141




Vaucresson, le 9 décembre 2020

Toyota Financial Services accélère sa transformation digitale





Toyota Financial Services accélère sa stratégie de transformation digitale avec la mise à disposition de nouveaux outils pour les réseaux Toyota et Lexus mais aussi pour les clients. « Nous souhaitons ainsi délivrer une expérience digitale unique pour nos concessionnaires et nos clients », déclare David Schotkosky, CEO de Toyota Financial Services.

Tout d’abord, Toyota Financial Services a mis en place un portail, Start by Toyota ou Start by Lexus, dans lequel les réseaux accèdent à tout l’environnement de Toyota Financial Services : actualités produits, offres commerciales, mais également parcours de formation en ligne, les indicateurs de performance et prochainement l’ensemble des documents administratifs. Depuis son lancement en juillet, plus de 95% du réseau de concessionnaires s’y connecte chaque semaine.

Après avoir développé son propre outil de gestion des fins de contrat et du renouvellement, la captive se renforce sur le véhicule d’occasion, montrant ainsi des ambitions claires sur cette activité. Depuis l’été, les concessions bénéficient pour les véhicules d’occasion d’un outil d’aide à la vente identique aux véhicules neufs. Les fonctionnalités : visionner le stock de la concession, personnaliser les financements en location ou crédit pour chaque véhicule en 3 clics, éditer des affiches prêtes à être disposées sur parc. « Notre ambition, à terme, est d’avoir la même pénétration que sur les véhicules neufs » déclare David Schotkosky.

Côté client, Toyota Financial Services a lancé, en juin, la signature électronique. Tous les contrats sont désormais digitaux et les clients peuvent les signer électroniquement. « À fin novembre, 80% de nos contrats sont signés électroniquement » assure Arnaud Martinet, COO de Toyota Financial Services.

Cette démarche de digitalisation va se poursuivre en 2021, tant pour le réseau avec un outil de gestion autonome des prises en charge d’entretien, que pour les clients avec un nouveau site internet et une application qui viendront accompagner les ambitions de Toyota Financial Services sur le digital.

Cette accélération sur le digital est indispensable au déploiement de la stratégie de la marque qui vise à travailler le cycle de renouvellement des clients mais aussi une meilleure maitrise des véhicules commercialisés.

http://media.toyota.fr
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE

R.P. 2020-142



Vaucresson, le 11 décembre 2020





Lexus dévoile sa nouvelle transmission électrique « DIRECT4 »








500_lexuskenshikidecember2020eaxlevisual2.jpg

DIRECT4 gère de façon instantanée la répartition du couple aux quatre roues pour l’adapter aux conditions de circulation et au mode de conduite du conducteur.
Ce nouveau système fait partie des technologies Lexus Electrified dont bénéficieront les futurs modèles électriques et Hybrides de la marque.
DIRECT4 offre des performances dynamiques exceptionnelles dans toutes les situations de conduite, conformément à la Lexus Driving Signature.
Lexus donne aujourd’hui un premier aperçu de son prochain concept-car, qui sera équipé de DIRECT4 et d'autres technologies Lexus Electrified.


L'année dernière, dans le cadre de sa nouvelle stratégie mondiale d'électrification, Lexus a lancé au Salon de l’Automobile de Tokyo le concept-car LF-30. Celui-ci a marqué les visiteurs par son design futuriste et ses technologies innovantes. La nouvelle stratégie, appelée « Lexus Electrified », vise un bond en avant fondamental dans les performances et le comportement du véhicule, ainsi que dans le plaisir de conduite.



Aujourd'hui, Lexus dévoile une nouvelle technologie Lexus Electrified qui s’inscrit dans cette vision : DIRECT4, un système inédit de transmission électrique conçu pour sa prochaine génération de véhicules électriques et Hybrides.



DIRECT4 gère avec précision la transmission du couple des moteurs électriques avant et arrière, et de la force de freinage, aux quatre roues. Le système gère automatiquement la répartition entre les roues avant et arrière pour adapter parfaitement le comportement de la voiture au mode de conduite du conducteur et aux conditions de circulation.

Le système utilise un e-essieu avant et arrière, chacun doté d’un moteur électrique et d'un ensemble boîte-pont fournissant un couple élevé, permettant une répartition optimale de la force d'entraînement. Le moteur étant directement relié aux roues par un seul arbre de transmission, il offre une efficacité instantanée, sans déperdition.



Le fonctionnement de DIRECT4 est intuitif et très réactif, donnant au conducteur le sentiment d'être pleinement connecté avec le véhicule. De plus, il offre un équilibre idéal entre plaisir et sérénité, avec de puissantes accélérations linéaires et une efficacité en virage enthousiasmante.



En même temps, le système est conçu pour offrir silence et confort, fidèle en cela à l’ADN de Lexus.



Cette nouvelle technologie est présentée par Takashi Watanabe, Ingénieur en Chef de Lexus Electrified, dans une courte interview. Ce film comprend une démonstration pratique des avantages de DIRECT4 avec des essais sur piste de véhicules prototypes.



Takashi Watanabe explique que l'un des principaux objectifs de la stratégie Lexus Electrified est d'utiliser les nouvelles technologies électriques pour augmenter les sensations de conduite auxquelles les clients sont attachés.



En développant DIRECT4, Lexus s’est appuyée sur son expérience inégalée dans les technologies d’électrification. Cette expertise est au cœur de « Lexus Driving Signature », une norme qui définira les performances dynamiques de tous les futurs modèles de la marque. Lexus Driving Signature vise à offrir aux clients une sensation de conduite naturelle, le sentiment de faire corps avec leur véhicule, le vrai confort que procure la confiance, dans un véhicule bien conçu avec le juste équilibre entre sportivité et maitrise.



Le film donne également un aperçu de l’évolution future du design Lexus, révélant des croquis et des images d'un nouveau concept-car qui sera révélé au premier trimestre de 2021.







Le Designer en Chef Koichi Suga explique comment les technologies d'électrification auront un impact sur le design du véhicule, par exemple en supprimant l’obligation d’ouvrir la calandre du véhicule pour refroidir le moteur. Cela offrira de nouvelles et excitantes opportunités de création aux designers.
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE
R.P.2020-143




Vaucresson, le 16 décembre 2020

Toyota se rapproche de la production de poids lourds hydrogène sans émission avec sa nouvelle génération de pile à combustible




Le dernier prototype confirme l’importance accordée par Toyota aux camions à hydrogène
Le système de pile à combustible dernière génération améliore encore le rendement et les performances






La motorisation électrique Toyota à hydrogène nouvelle génération équipe désormais un nouveau groupe de poids lourds de Classe 8. En reprenant le système de pile à combustible de la nouvelle Mirai commercialisée en France au premier trimestre 2021, les ingénieurs du département Research & Development de Toyota Motor North America ont développé une présérie de camions. Ceux-ci effectueront des transports sur courtes distances dans les ports de Los Angeles et Long Beach afin de valider les performances, le rendement et la souplesse du moteur.



Suffisamment polyvalent pour s’adapter aux besoins d’un large éventail de constructeurs de poids lourds, ce nouveau système de pile à combustible a pu être installé dans un châssis de Kenworth T680. Derrière la cabine, un compartiment plus compact de stockage d’hydrogène contient six réservoirs d’une contenance identique à celle des prototypes précédents. Toutefois, une nouvelle batterie plus puissante à lithium-ion lisse le flux de puissance transmis aux moteurs électriques. Dans cette configuration, le système de pile à combustible seconde génération assure une autonomie de 480 km à pleine charge (36 tonnes), tout en offrant un agrément exceptionnel, un fonctionnement silencieux et des émissions polluantes nulles .

« C’est un pas important dans la transition vers les poids lourds sans émission, » affirme Andrew Lund, ingénieur en chef, Toyota Motor North America, Research and Development. « Nos premiers prototypes de camions ont prouvé qu'une motorisation électrique à pile à combustible était capable de transporter de lourdes charges au quotidien. Outre le fait que ces nouveaux prototypes utilisent du matériel destiné à la production, ils nous permettront d’envisager des applications qui dépassent le cadre du fret sur courte distance. »

La réduction de la pollution atmosphérique dans les ports de Los Angeles et Long Beach est l’un des éléments moteurs de ce programme. Le Toyota Environmental Challenge 2050 vise à réduire autant que possible, d’ici à 2050, les émissions de CO2 produites par les activités de l’entreprise, ses véhicules et sa chaîne d'approvisionnement. En convertissant à l’électrique les camions-navettes qui desservent actuellement ces ports, Toyota se rapprocherait de cet objectif tout en améliorant la qualité de vie des exploitants, des employés et des communautés locales.





Toyota Motor Corporation travaille au développement et à la conception de produits et services innovants, sûrs et de haute qualité qui améliorent le quotidien tout en offrant la mobilité pour tous. La véritable réussite vient du soutien que le Groupe apporte à ses clients, partenaires, collaborateurs et aux communautés où il est présent. Depuis sa fondation en 1937, voici plus de 80 ans, l’entreprise applique ses principes directeurs au service d'une société plus sûre, plus verte et plus inclusive. Aujourd'hui, à l’heure où le constructeur automobile devient une entreprise de mobilité en développant des technologies connectées, automatisées, partagées et électrifiées, Toyota reste fidèle à ses principes ainsi qu’à bon nombre des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, afin de participer à l’avènement d'un monde meilleur où chacun sera libre de se déplacer.

Objectifs de Développement Durable (en anglais ) : https://global.toyota/en/sustainability/sdgs/






http://media.toyota.fr
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE
R.P.2020-145


Vaucresson, le 18 décembre 2020

Toyota Motor Europe renforce son alliance stratégique avec CaetanosBus et Finlog dans le secteur des bus à hydrogène




Toyota Caetano Portugal (TCAP), entreprise commune de Toyota Motor Europe (TME) et Salvador Caetano, renforce son alliance stratégique avec CaetanoBus et Finlog
Cette alliance permettra d'étendre les solutions de mobilité propre de Toyota Motor Europe vers la voie de la société hydrogène




Toyota Caetano Portugal (TCAP) est devenu aujourd'hui l'actionnaire direct de deux entreprises portugaises : CaetanoBus, constructeur et distributeur d’autobus, et Finlog, une société de financement de voitures de tourisme. Le renforcement de cette alliance stratégique vise à accélérer l’adoption de la mobilité hydrogène.

À l’heure où toujours plus de villes et pays européens annoncent des politiques en faveur d’une mobilité décarbonée, l’électrification des transports en commun ne devrait plus tarder, en particulier celle des bus citadins. Par conséquent, TME va continuer à développer ses véhicules zéro émission en s'appuyant sur la longue expérience de CaetanoBus et sur les efforts importants déployés récemment pour le développement et la commercialisation d’autobus zéro émission.

D’ores et déjà, TME fournit à CaetanoBus une motorisation Toyota à pile à combustible dont il équipe son premier bus à hydrogène, d'une autonomie de 400 km. Grâce au renforcement de cette collaboration, TME va se lancer dans le développement, la production et la distribution de bus Toyota à hydrogène afin d'étoffer ses solutions de mobilité zéro émission et d’avancer vers la société hydrogène.

Pour sa part, Finlog mettra sur pied un programme complet de location longue durée dédié au secteur des bus. En tirant parti de son savoir-faire en matière de location longue durée de voitures particulières, cette société de financement accroît actuellement son offre de véhicules propres dans de grandes villes européennes.

« Nous nous réjouissons de cette occasion d’étendre au secteur des bus notre partenariat historique avec Toyota. Avec CaetanoBus, nous pensons pouvoir contribuer fortement au développement de la société hydrogène, en échangeant nos savoir-faire et nos ressources humaines ainsi qu'en leur présentant le fameux Toyota Production System (TPS), » déclare Jose Ramos, PDG de TCAP.

« Ces nouvelles alliances renforcent notre relation avec le groupe Caetano, tout en nous permettant de tirer de nouvelles leçons de sa souplesse et de son dynamisme commercial, » commente à son tour Johan van Zyl, Président de TME. « Toyota s'est engagé envers la mobilité durable, et l'arrivée des bus Toyota à hydrogène élargira encore sa gamme de véhicules zéro émission en Europe ».
http://media.toyota.fr
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE

R.P. 2020-146



Vaucresson, le 18 décembre 2020





L’art de l’hospitalité Lexus récompensé pour la deuxième fois à l’aéroport de Bruxelles








500_the-loft-2020-02-lr.jpg

Pour la deuxième année consécutive, THE LOFT by Brussels Airlines and Lexus à l’aéroport de Bruxelles a été élu « Meilleur salon d’aéroport d’Europe » 2020 lors des World Travel Awards.
Cette récompense est le fruit de la culture Omotenashi de l’hospitalité japonaise qui est au cœur des services et des produits Lexus.


A travers les World Travel Awards, les clients et les professionnels du voyage et du tourisme récompensent l’excellence. C’est la deuxième fois consécutive, depuis son ouverture en juin 2018, que THE LOFT by Brussels Airlines and Lexus est élu « Meilleur salon d’aéroport d’Europe ». Une récompense particulièrement précieuse dans la situation difficile que connait actuellement le transport aérien.



THE LOFT by Brussels Airlines et Lexus est un concept de salon unique, un mélange de « Belgitude » et de culture japonaise inspirée par le luxe, le design et l'hospitalité Omotenashi de Lexus. THE LOFT marque un nouveau développement de Lexus en tant que marque lifestyle premium mondiale, au-delà de l’univers de l'automobile haut de gamme.



D'une superficie de 2040 m2, THE LOFT by Brussels Airlines and Lexus offre 500 places assises.



Un mélange unique de services et d’attentions premium est proposé aux visiteurs :

• L’accueil et l’hospitalité japonaise Omotenashi apportées par Lexus,

• Des fauteuils de massage Lexus LS à effet Shiatsu,

• Une décoration raffinée conçue par Lexus,

• Un auditorium haut de gamme équipé par Mark Levinson, partenaire Lexus,

• Une expérience gourmande avec un maître chocolatier Neuhaus,

• Un espace spa Grohe avec douches,

• Des salles de sieste individuelles avec un plafond étoilé,

• Une variété de boissons et de plats frais bio offerts par Foodmaker et Rombouts,

• Les meilleures bières belges,

• Des événements réguliers allant de la dégustation de vins à des concerts privés.





Pour Pascal Ruch, Head of Lexus Europe, « L’esprit Omotenashi de Lexus, l’expérience client exceptionnelle et personnalisée inspirée du Japon que nous apportons à nos clients, est plus que jamais valorisé cette année, faisant une réelle différence et procurant une tranquillité d’esprit aux voyageurs en ces temps incertains. Nous apprécions vivement la collaboration exceptionnelle avec Brussels Airlines et les autres partenaires avec lesquels nous partageons ce prix aujourd'hui ».





Tanguy Cartuyvels, Head of Customer Experience & Marketing chez Brussels Airlines, a déclaré :

« L'expérience client est au cœur de tout ce que nous faisons, en temps normal comme dans ces circonstances extrêmement difficiles. Le fait que nous ayons remporté le prix du « Meilleur salon d’aéroport d’Europe 2020 » au cours de l’année la plus difficile que l’industrie aéronautique aie jamais connue, le rend d’autant plus précieux. Travailler avec des partenaires animés par la volonté d’offrir un service de la plus haute qualité nous permet de proposer une expérience exceptionnelle. Lexus en est l'exemple parfait. »





Suite à la décision du gouvernement fédéral belge de fermer temporairement le secteur de l'hôtellerie dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19, THE LOFT by Brussels Airlines and Lexus est actuellement fermé. Brussels Airlines et Lexus ont tout mis en place pour une réouverture en toute sécurité dès que les circonstances le permettront.



Plus d'informations sur THE LOFT by Brussels Airlines and Lexus et sur les autres partenaires du salon sont disponibles sur : https://press.brusselsairlines.com/brussels-airlines-extends-the-loft-at-brussels-airport















Suivez-nous sur Résultat de recherche d'images pour GroupeToyotaFr

Photos et vidéos disponibles sur http://media.lexus.fr
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE
R.P.2020-147


Vaucresson, le 24 décembre 2020

Toyota présente l’e-Palette,
solution de mobilité multimodale autonome



Prévu en circulation à Woven City et exploité commercialement dans différents territoires dès le début de cette décennie
Sécurité, tranquillité d’esprit et confort sont assurés par un mode d’exploitation basé sur le Toyota Production System (TPS)



Toyota Motor Corporation (Toyota) présente un nouvel outil de gestion d’exploitation qu’il utilisera pour la mise en service de l’e-Palette, un véhicule autonome électrique à batterie dédié à la mobilité multimodale (Autono-MaaS)[1]. En association avec divers partenaires, l’entreprise compte mettre en circulation ces navettes urbaines à Woven City, une ville expérimentale entièrement connectée, tout en visant une exploitation commerciale dans différents territoires à partir du début de la décennie 2020.

En annonçant au salon de l’électronique grand public CES 2018 qu’il voulait faire de Toyota une entreprise de mobilité, le Président Akio Toyoda avait également présenté l’e-Palette, symbole d’une mobilité porteuse de nouveaux services et de nouveaux avantages pour la clientèle. Ce véhicule doté de fonctions de conduite automatisées a été lancé l’an dernier au salon de l’automobile de Tokyo. Plusieurs exemplaires circuleront en boucle dans les villages olympique et paralympique, afin d’assurer le transport des athlètes et du personnel des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, reportés en juillet 2021.

Cette année, la propagation de la Covid-19 a changé nos modes de vie : les transports en commun doivent désormais permettre une distanciation entre les passagers. En outre, ce sont maintenant les biens et services qui viennent aux consommateurs, et non l’inverse. Dans certains pays, les problèmes de déplacement engendrés par le déclin et le vieillissement démographiques vont également créer au sein des communautés de nouveaux besoins, auxquels pourront répondre l’e-Palette et d’autres solutions multimodales autonomes.

C’est pourquoi Toyota souhaite proposer des transports “juste-à-temps”, c’est-à-dire permettant de se rendre à l’endroit voulu, au moment voulu et avec ponctualité, capables également de fournir sur ces mêmes critères des biens et services. Pour ce faire, l’entreprise a développé une solution de gestion d’exploitation des navettes e-Palette conçue dans l’esprit du Toyota Production System (TPS). Cette nouvelle fonctionnalité s’intégrera à la plateforme Toyota MSPF[2] (Mobility Services Platform). Elle sera composée de l’AMMS (Autonomous Mobility Management System), système de gestion de la mobilité autonome chargé de la liaison avec les navettes, et de l’e-TAP (e-Palette Task Assignment Platform), plateforme de communication avec le personnel d’exploitation. Le système réduira les temps d’attente des usagers et fluidifiera la circulation, au bénéficie de la sécurité, du confort et de la tranquillité d'esprit.







Pour concrétiser cette mobilité à flux tendu inspirée par le TPS, la plateforme AMMS envoie le nombre nécessaire de navettes e-Palette au moment et à l’endroit opportuns. Les horaires de circulation sont modifiables à volonté, l’envoi et le rappel des véhicules s’effectuant automatiquement en fonction des besoins en temps réel. Lors de l’ajout de véhicules à une ligne donnée, le système ajuste l’espacement entre les navettes afin de garantir la régularité de la desserte. En outre, les anomalies éventuelles des véhicules sont détectées automatiquement : dans ce cas, les véhicules sont rappelés au dépôt et des navettes de remplacement sont aussitôt envoyées sur l’itinéraire pour éviter toute interruption du service. En cas d’urgence, enfin, il est possible de télécommander l’arrêt et la remise en circulation des navettes– un degré de sécurité supplémentaire propre à rassurer les passagers.

Dans l’esprit Jidoka du TPS (c’est-à-dire une "automatisation teintée d'humanité"), la plateforme e-TAP repose sur une gestion visuelle des tâches. Grâce à cette visualisation des anomalies détectées au niveau des véhicules et des employés, une personne seule est capable de gérer plusieurs véhicules à la fois, ce qui permet de travailler en effectif réduit. Les instructions de travail sont automatiquement transmises au personnel d'exploitation, y compris aux opérateurs embarqués et au personnel d'entretien.

Commentaire de Keiji Yamamoto, Président de la filiale Toyota Connected : « Conformément à la philosophie présentée par le président Akio Toyoda lors de l'annonce récente des résultats financiers, nous souhaitons "Créer la mobilité pour tous". Pour cela, chaque collaborateur de Toyota doit apporter sa pierre à la mission que s’est donnée l’entreprise : apporter du bonheur à l’humanité. L’e-Palette est l’un des moyens d’y parvenir. Après cet ajout d'un système de gestion des opérations, la nouvelle version continuera d’évoluer parallèlement à Woven City, la ville du futur en développement permanent. ».

Centrée sur l'humain Woven City, cité expérimentale vise à tester et mettre au point des technologies telles que la conduite autonome, la mobilité multimodale (MaaS), la mobilité personnelle la robotique, les maisons intelligentes et l'intelligence artificielle. La mise en circulation de navettes e-Palette dans cet environnement réel, habité, permettra de tirer toute une série d'enseignements. Ainsi la plate-forme évoluera constamment afin d'offrir des transports sûrs, rassurants et confortables. Dès le début de cette décennie 2020 et en collaboration avec différents partenaires, Toyota compte commercialiser l'e-Palette dans différents territoires.



Toyota Motor Corporation travaille au développement et à la conception de produits et services innovants, sûrs et de haute qualité qui améliorent le quotidien tout en offrant la mobilité pour tous. La véritable réussite vient du soutien que le Groupe apporte à ses clients, partenaires, collaborateurs et aux communautés où il est présent. Depuis sa fondation en 1937, voici plus de 80 ans, l’entreprise applique ses principes directeurs au service d'une société plus sûre, plus verte et plus inclusive. Aujourd'hui, à l’heure où le constructeur automobile devient une entreprise de mobilité en développant des technologies connectées, automatisées, partagées et électrifiées, Toyota reste fidèle à ses principes ainsi qu’à bon nombre des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, afin de participer à l’avènement d'un monde meilleur où chacun sera libre de se déplacer.

Objectifs de Développement Durable (en anglais) : https://global.toyota/en/sustainability/sdgs/


ODD particulièrement concernés par ce projet :



[1] Combinaison de “autonomous” et “mobility as a service”, cette expression décrit les services de mobilité Toyota exploitant des véhicules autonomes

[2] Une plateforme ouverte visant à offrir aux opérateurs de transport un éventail de fonctions nécessaire à ces services de mobilité et basé sur une interface de programmation d’applications (API, Application Programming Interface)





http://media.toyota.fr
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE
R.P.2020-01


Vaucresson, le 6 janvier 2021

102 356 véhicules immatriculés et 5,8% de part de marché en 2020

pour Toyota France

Un record dans un marché fortement impacté par la crise sanitaire


Toyota France a immatriculé 102 356 véhicules sur le marché français en 2020 pour ses deux marques Toyota et Lexus avec une part de marché de 5,8%, soit une progression de 0,9 point
Sur un marché français* en chute de 24%, les immatriculations VP et VU de la marque Toyota baissent de 12,5% sur l’année 2020 et atteignent 96 443 unités
Lexus France enregistre 5 913 immatriculations en 2020, soit un recul de 17% par rapport à 2019
La part de marché de la marque Toyota sur le canal des particuliers s’élève à 7,1%, en progression de 0,6 point versus 2019. Toyota devient 1ère Marque importée sur ce canal.
Ces performances reposent notamment sur la Corolla Hybride, le C-HR Hybride et l’Aygo qui représentent à eux trois 44,1% des immatriculations en 2020
La nouvelle Yaris « Origine France Garantie » réalise par ailleurs une très bonne performance avec 10 527 immatriculations depuis son lancement en septembre 2020, dont 9 422 en version hybride, soit 90% des ventes
Les ventes VU de Toyota s’affichent en hausse de 19 % grâce aux performances des Proace, Proace City et Hilux
Les ventes de véhicules d’occasion se maintiennent pour Toyota Occasions et sont en croissance pour Lexus Préférence de 13%



Alors que le marché français des véhicules légers* chute de 24% sur l’année 2020 en raison de la crise sanitaire, les immatriculations VP et VU de la marque Toyota résistent avec une baisse de seulement 12,5% pour atteindre les 96 443 unités (dont 89 729 VP et 6 714 VU).

La marque Toyota confirme sa sixième place au classement en affichant une part de 5,4% sur le marché des voitures particulières, soit une progression de 0,8 point. Les principaux moteurs de ces résultats ont été la Corolla Hybride, le C-HR Hybride et l’Aygo qui représentent à eux trois 44,1% des immatriculations en 2020.



Lancée en septembre dernier, la Yaris « Origine France Garantie » réalise aussi une très bonne performance avec 10 527 immatriculations dont 9 422 en version hybride, soit 90 % des ventes.



Pour les utilitaires, les deux modèles phares, Proace et Hilux, ainsi que le Proace City qui a rejoint la gamme en 2020, assurent une progression de 19 % des ventes.



Les ventes à société de Toyota reculent de 16% en 2020 versus 2019 dans un marché en baisse de 27%.



Lexus France comptabilise 5 913 immatriculations en 2020, soit une baisse de 17%, ceci malgré un mois de juin historique en termes de ventes de voitures neuves, avec une progression de 49% par rapport au même mois de 2019.

La marque premium a par ailleurs franchi le cap symbolique du million de véhicules vendus en Europe** en septembre dernier. Un moment fort de l’histoire de la marque qui coïncide avec le 30e anniversaire de son lancement sur le continent et l’introduction de son premier modèle 100% électrique, l’UX 300e.

Avec un total de 102 356 immatriculations enregistrées sur l’année 2020 pour ses deux marques, Toyota France est l’un des constructeurs qui a le mieux résisté à cette crise sans précédent, porté notamment par l’engouement autour de sa technologie hybride.

Les ventes de véhicules d’occasion se maintiennent pour Toyota Occasions et sont en croissance pour Lexus Préférence de 13%.

S’agissant des pièces de rechange, Toyota France enregistre pour ses deux marques une baisse de 7% malgré l’arrêt total de ses activités pendant deux mois lors du premier confinement ainsi qu’un fort ralentissement lors du deuxième. Avec 133 000 000 € de chiffre d’affaires, le Groupe a notamment réussi à converser un niveau quasiment identique de trafic payant entre 2020 et 2019 (- 1% seulement).

Dans des conditions de marché particulièrement difficiles en 2020, le réseau de distribution du Groupe reste tout de même bénéficiaire en atteignant une rentabilité à 1% avant impôt (soit en recul de 0,5 point versus 2019), ce qui constitue une très bonne performance.

À propos de ces résultats, Frank Marotte, Président-directeur général de Toyota France a commenté : « Dans un marché automobile fortement impacté par la crise sanitaire, Toyota France est le constructeur ayant le mieux résisté, qui réalise la meilleure part de marché de son histoire, avec Toyota 1ère Marque importée auprès des particuliers. Ce résultat repose notamment sur une offre produit toujours plus pertinente, avec la technologie hybride qui porte notre croissance et reste indéniablement l’un de nos facteurs clés de différenciation. De plus, l’organisation rigoureuse de notre outil industriel a permis au site de Valenciennes qui produit la Yaris d’être le premier à redémarrer en France. Nous avons dupliqué cette même stratégie au sein de nos concessions avec une préparation minutieuse de la réouverture de chacune d’entre elles et de nos ateliers. Pour 2021, nous espérons bien sûr un retour à la normale de nos activités. Cette année sera d’ailleurs marquée par un lancement majeur, celui de la Yaris Cross, notre tout nouveau SUV urbain, qui sera produit à Valenciennes en plus de la Yaris, notre modèle phare. Enfin, Toyota France entend continuer à proposer des véhicules toujours plus respectueux de l’environnement avec entre autres le lancement de la Mirai II, notre berline à hydrogène zéro émission, au premier trimestre ».

Afin de proposer une expérience client complète, Toyota France s’appuie sur les services de Toyota France Financement et Toyota Assurances, parfaitement adaptés et spécialement conçus pour les véhicules Toyota et Lexus :

Toyota France Financement a réalisé un taux de pénétration de 45% en 2020 dans les réseaux Toyota et Lexus ;
Toyota Assurances termine l’année 2020 à 8 034 contrats, avec un taux de pénétration record de 14%.
Enfin, pour KINTO, la nouvelle marque de mobilité, et plus précisément le service KINTO One : ce sont 6 150 contrats activés pour la première année pleine d’activité, dont 5 350 Toyota et 800 Lexus. Il s’agit du premier loueur des réseaux Toyota et Lexus auprès des entreprises avec 45% de taux de pénétration sur les volumes réalisés en LLD (Location Longue Durée).

* Immatriculations hors transit temporaire

** Les ventes de Lexus Europe incluent l'Europe occidentale (pays de l'Union Européenne, Royaume-Uni, Norvège, Islande et Suisse), ainsi que les marchés de l'Est suivants : Russie, Ukraine, Kazakhstan, Caucase, Turquie et Israël.

http://media.toyota.fr
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE

RP.2021-02







Vaucresson, le 12 janvier 2021










Unsupported image type.

TOYOTA GAZOO Racing confirme ses ambitions à mi-parcours du Dakar 2021






A l’issue de la 7e étape, Nasser Al-Attiyah est à moins de huit minutes du leader au classement général

Malgré quatre crevaisons, Giniel de Villiers accède à la 8e position

La redoutable étape marathon de dimanche a été remportée par Yazeed Al-Rajhi, également au volant d’un Toyota Hilux


DAKAR.jpg






Alors que l’épreuve a dépassé la mi-parcours, TOYOTA GAZOO Racing confirme son ambition de remporter le Dakar 2021. L’équipage n°301, emmené par Nasser Al-Attiyah et son co-pilote Mathieu Baumel occupe une solide seconde place au classement général à l’issue de la 7e étape, à 7’53’’ du leader Stéphane Peterhansel.

Le pilote saoudien a préféré adopter une stratégie prudente sur la redoutable étape marathon de 453 km disputée dimanche dernier. Celle-ci a été remportée par un autre pilote saoudien, Yazeed Al-Rajhi, également au volant d’un Toyota Hilux.



Le sud-africain Giniel de Villiers, pilote TOYOTA GAZOO Racing du Hilux n°304, figure en 8e position du classement général malgré une succession de quatre crevaisons lors de l’étape marathon. Il confirme ainsi les bonnes performances réalisées depuis le départ de l’épreuve avec son co-pilote espagnol Alex Haro.



Shameer Variawa et Dennis Murphy, dans l’Hilux n°330, continuent d’enregistrer de bons résultats et ont progressé de la 32e à la 31e position du classement général à l’issue de l’étape marathon.



TOYOTA GAZOO Racing tient à saluer les excellentes prestations de Henk Lategan, contraint à l’abandon suite à l’accident survenu jeudi dernier au cours de l’étape 5, lui valant une clavicule brisée. Son co-pilote Brett Cummings s’en sort heureusement indemne.

Ce jeune pilote sud-africain de 26 ans aura fait forte impression pour sa première participation au Dakar en figurant alors à la 4ème position du classement général.



Glyn Hall, Team Principal* : « Nous sommes venus ici pour gagner, c’est notre fil conducteur et cela s’annonce plutôt bien avec quatre étapes remportées jusqu’ici. La gestion des pneumatiques reste problématique, mais nous sommes proches de Stéphane Peterhansel. Nous ne savons pas ce que nous réserve exactement la seconde semaine du Dakar, mais le parcours sera très rocailleux, nous devrons donc porter une attention particulière aux crevaisons. »



Nasser Al-Attiyah (n°301)* : « Je suis très satisfait de cette première semaine sur le Dakar. Les buggys sont parfois plus rapides sur les terrains ouverts, mais l’Hilux est doté d’une transmission intégrale très performante. Je vais faire de mon mieux pour rattraper Stéphane au cours de la seconde semaine. C’est fantastique de faire partie du Team TOYOTA GAZOO Racing et de piloter l’Hilux, je suis très fier de ce que je réalise avec le Team. »



Giniel de Villiers (n°304)* : « Nous avons perdu beaucoup de temps depuis le départ, nous avons notamment fait face à dix crevaisons en tout, mais nous sommes toujours dans le Top 10, alors nous pensons pouvoir nous améliorer pendant la deuxième semaine. Je vais essayer de gagner une seconde étape, j’espère ne plus rencontrer de problèmes de crevaisons. J’ai joué un rôle majeur dans le développement de l’Hilux, cela a été une expérience formidable et c’est une réelle motivation pour aller chercher la victoire. »



Shameer Variawa (n°330)* : « Le Dakar 2021 est complétement différent de celui que j’ai connu en 2019 et qui faisait la part belle aux terrains sableux. L’édition 2021 est plutôt équilibrée, entre les dunes et les zones rocailleuses, c’est une très belle course. Pour moi, la difficulté et les problèmes font partie intégrante du Dakar et constituent de réels challenges. Par ailleurs, c’est un véritable avantage de courir aux côtés des autres pilotes. Les membres du Team TOYOTA GAZOO Racing, Nasser et les ingénieurs, nous ont parfaitement assistés en nous disant quoi faire et comment le faire, je ne pourrais pas en demander plus.» *



Déclarations recueillies après l’étape du 8 janvier.



Un Hilux toujours plus performant et fiable

Malgré un entraînement restreint par la pandémie, le team TOYOTA GAZOO Racing récolte aujourd’hui les fruits du travail accompli tout au long de l’année 2020, dans le cadre de protocoles sanitaires stricts, pour développer le Nouveau Hilux.



Bien que n'ayant participé qu'à deux épreuves internationales avant le Dakar 2021, le Nouveau Hilux a prouvé sa vitesse et sa fiabilité depuis le début de l’épreuve. Depuis sa victoire en 2019, l’Hilux a reçu des améliorations : la suspension a été entièrement revue, tandis qu'un nouveau système d'échappement permet d’améliorer le couple à bas régime du moteur V8 atmosphérique, également nouveau et issu de la Lexus RC F.



Les ingénieurs TOYOTA GAZOO Racing ont porté une attention particulière à la fiabilisation de l’Hilux afin d’éviter les écueils rencontrés lors du précédent Dakar. Ainsi, la bataille quotidienne menée lors de l’édition 2020 contre les pertes de pression des pneus a incité TOYOTA GAZOO Racing à travailler avec Toyota Motor Corporation et GAZOO Racing Company pour adapter sur l’Hilux de rallye un nouveau système de contrôle de la pression des pneus. Ce dernier est issu de la dernière GR Yaris, il s'agit donc là d’une inversion des rôles inhabituelle où la technologie des voitures de route est transférée aux modèles de compétition. Cela permettra notamment de tester ce nouveau système dans les conditions les plus extrêmes. TGR Dakar Team a également travaillé avec son partenaire Motul sur l'électronique et la programmation du système afin de garantir qu’il s’adapte parfaitement à l’Hilux.



Entre expérience et nouvelle garde : une équipe équilibrée

Les quatre équipages engagés par TOYOTA GAZOO Racing au Dakar 2021 forment un savant mélange d’expérience et de jeunesse. Les vainqueurs de l’édition de 2019 Nasser Al-Attiyah et Mathieu Baumel continuent de mener l’équipe, tandis que Giniel de Villiers et son navigateur Alex Haro sont également bien décidés à disputer le haut du classement.

L'équipe accueille également le pilote sud-africain Shameer Variawa, qui participe ici à son deuxième Dakar. A ses côtés, Dennis Murphy a remporté de nombreuses épreuves en Afrique du Sud en tant que co-pilote, mais il s’agit là de sa première participation au Dakar comme co-équipier.

Le double champion sud-africain de cross-country Henk Lategan et son navigateur Brett Cummings avaient également intégré l’équipe cette année.



L'édition 2021 du Dakar se déroule à nouveau uniquement en Arabie Saoudite, avec des équipages partis de la ville de Jeddah le 3 janvier. Cette année, l'itinéraire suit une direction anti-horaire et s’est d’abord dirigé vers le sud en direction de Bisha. Après la journée de repos prise dans la ville de Ha’il le 9 janvier, marquant le début de la seconde moitié du rallye, les concurrents se sont dirigés vers le nord jusqu'à Sakaka, avant de mettre cap à l'ouest vers la future ville de Neom pour deux étapes. Enfin, le rallye s’orientera au sud via Al Ula et Yanbu, avant d'atteindre l'arrivée à Djeddah le 15 janvier.



Pour suivre les informations au quotidien et télécharger les images en haute définition sur le Dakar 2021 :

Site média de Toyota Europe : https://newsroom.toyota.eu/
Site de TOYOTA GAZOO Racing : https://toyotagazooracing.com/.





TOUTES LES INFORMATIONS DISPONIBLES SUR http://media.toyota.fr/
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
Vaucresson, le 15 janvier 2021
INFORMATION PRESSE

RP.2021-03
TOYOTA GAZOO Racing présente la Nouvelle GR010 HYBRID HYPERCAR

  • TOYOTA GAZOO Racing entre dans une ère inédite des courses d'endurance avec sa toute nouvelle GR010 HYBRID HYPERCAR qui participera au Championnat du Monde d'Endurance FIA 2021 (WEC).


  • La Toyota GR010 HYBRID HYPERCAR est dotée d’un moteur V6 bi-turbo et d’un moteur électrique pour une puissance totale de 680 ch.

Plus d'infos IC : https://media.toyota.fr/toyota-gazoo-racing-presente-la-nouvelle-gr010-hybrid-hypercar/
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
Vaucresson, le 19 janvier 2021
INFORMATION PRESSE

RP.2021-05​




  • TOYOTA GAZOO Racing a remporté 6 victoires d’étape sur le Dakar 2021.

  • Le Toyota Hilux du TOYOTA GAZOO Racing Team remporte la catégorie 4 roues motrices.

  • A l’issue de la dernière étape, Nasser Al-Attiyah termine à moins de 14 minutes du vainqueur.

Les leaders de l’équipe TOYOTA GAZOO Racing, Nasser Al-Attiyah et son co-pilote Mathieu Baumel, ont terminé le Dakar 2021 à la deuxième place du classement général. L’équipage ne concède au vainqueur du rallye Stéphane Peterhansel que 13 min 51 sec, après douze étapes d’une compétition acharnée et une distance totale chronométrée de 4400 kilomètres.





Giniel de Villiers et Alex Haro ont terminé la dernière étape à la 10e place, après avoir subi une nouvelle crevaison à mi-parcours. Ils achèvent la course à la 8e place du classement général, à 3 h 57 min 39 sec du vainqueur. Après une première tentative avortée au Dakar, 2019, l’objectif principal de Shameer Variawa et Dennis Murphy était de passer la ligne d’arrivée. Ils ont terminé cette année à la 17e position en réalisant plusieurs résultats d’étape remarquables pendant le rallye.



Au cours de ce Dakar 2021, Nasser et Mathieu ont enregistré cinq victoires d'étape, Giniel et Alex, quant à eux, ont gagné une étape. Au total, le Toyota Hilux s’est illustré dans le haut du classement sur 8 des 12 étapes du Dakar 2021.





Classement général TOYOTA GAZOO Racing au Dakar 2021

2e position : N° 301 Nasser Al-Attiyah/Mathieu Baumel, +13min 51sec

8e position : N° 304 Giniel de Villiers/Alex Haro, +3hr 57min 39sec

21e position : N° 330 Shameer Variawa/Dennis Murphy, +8hr 42min 39sec





Akio Toyoda, Président Directeur Général de Toyota :
« Merci à toutes les équipes qui ont défié avec audace ce parcours difficile de plus de 7 000 kilomètres, et félicitations à tous ceux qui ont terminé la course en toute sécurité.

Je tiens à féliciter Nasser et Mathieu d’avoir permis à l’Hilux de relever ce défi en terminant deuxième au général. Dommage qu’ils n’aient pas pu finir vainqueurs, mais c'est un résultat magnifique, car ils n'ont jamais abandonné et ont continué à faire confiance à leurs partenaires, à l'équipe et aux personnes qui les ont soutenus.

Je pense que le Dakar 2021 est réellement unique. Sous la menace d’une crise sanitaire sans précédent, toutes les personnes impliquées ont dû faire tout leur possible pour faire face à l'inconnu.

Les organisateurs ont également travaillé dur afin que le rallye le plus difficile du monde ne soit pas compromis. Nous tenons à exprimer notre sincère gratitude à ASO, aux organisateurs locaux et à toutes les équipes qui ont participé à l’événement.

Il est très important pour l'industrie automobile de pouvoir participer à un rallye, même s’il est organisé dans des circonstances aussi difficiles. Chez Toyota, nous profiterons de cette expérience et nous poursuivrons nos efforts pour fabriquer des voitures toujours meilleures.

Nous sommes reconnaissants du soutien continu que nous apportent nos fans. »



Glyn Hall, Team Manager : « Tout d'abord, je tiens à exprimer mes sincères condoléances au nom de toute l'équipe TOYOTA GAZOO Racing Dakar à la famille et aux amis de Pierre Cherpin, malheureusement décédé après avoir subi un accident de moto plus tôt dans la course. Son décès est un triste rappel des dangers auxquels sont confrontés les pilotes de course et leurs co-pilotes.

Pour nous, cette course a été synonyme de joie grâce aux nombreuses victoires d’étape, tant pour TOYOTA GAZOO Racing que pour Toyota en tant que marque. Je suis extrêmement fier de tout ce que nous avons accompli ici et je ne saurais trop remercier Nasser et Mathieu de leur combativité et leur ténacité. Il en va de même pour Giniel et Alex, ainsi que Shameer et Dennis, qui n'ont jamais abandonné le combat et ont continuellement repoussé les limites de leur propre endurance et de celle de notre Hilux. Nous n’avons peut-être pas gagné la course, mais nous nous sommes battus jusqu’au bout. Je suis fier de l’équipe.»



Nasser Al-Attiyah (voiture n° 301) : « C'est un résultat fantastique pour nous, le Toyota Hilux remporte à nouveau la catégorie quatre roues motrices. Je suis vraiment fier de l’équipe TOYOTA GAZOO Racing et je voudrais les remercier pour leur travail acharné. »



Giniel de Villiers (voiture n° 304) : « Le Dakar 2021 a été un peu décevant pour nous. Rien ne semblait aller dès le départ. Nous avons eu un total de 24 crevaisons, et quelques problèmes de navigation pendant la course. Nous avons également eu un arbre de transmission cassé à un moment, donc beaucoup de temps perdu. C’était un rallye difficile, mais c’est toujours un bon sentiment de terminer un Dakar. Nous n'abandonnons jamais et c’est aussi grâce à l’Hilux qui est un véhicule solide. Nasser l'a montré avec ses cinq victoires d'étape, et nous avons également remporté une belle victoire d'étape. Je tiens à féliciter Stéphane pour sa 14e victoire sur le Dakar, sa 8e dans la catégorie auto - une belle réussite. Nous reviendrons nous battre l’année prochaine. »



Shameer Variawa (voiture n° 330) : « Je n’ai pas encore vraiment réalisé. Douze jours de course et beaucoup de hauts et de bas. Nous avons eu des problèmes au début, mais nous avons surmonté cela et continué à pousser. Et nous voilà à la fin du rallye, même si nous avons eu une crevaison de plus sur la dernière étape. C’est une sensation formidable de terminer le Dakar lors de ma deuxième participation. Et cette fois, c'était avec TOYOTA GAZOO Racing, ce qui rend la course encore meilleure. »



Pour plus d’informations sur le Dakar 2021 :



Retrouvez des images haute résolution libres de droit sur https://www.tgr-dam.com

TOUTES LES INFORMATIONS DISPONIBLES SUR http://media.toyota.fr/
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE

R.P.2021-07

Vaucresson, le 19/01/2021​

Hype, pionnier de la mobilité hydrogène, franchit une nouvelle étape avec

l’acquisition par HysetCo de Slota, acteur majeur du taxi



  • Une levée de fonds de plus de 80 millions d’euros, grâce à l’arrivée de quatre nouveaux partenaires financiers qui rejoignent HysetCo et Hype : RGREEN INVEST, Mirova (affilié de Natixis Investment Managers), RAISE Impact et Eiffel Investment Group


  • L’accélération du déploiement de stations de distribution d’hydrogène avec de nouvelles mises en service dès 2021 pour renforcer le maillage en Île-de-France


  • Le remplacement progressif de la flotte Slota de 600 véhicules diesel par des véhicules zéro émission

Paris, le 19 janvier 2021 - HysetCo, société d’actifs dédiée au développement de la mobilité hydrogène qui détient la flotte de taxis hydrogène la plus importante au monde, exploitée par Hype, annonce ce jour l’acquisition du Groupe Slota, opérateur historique de taxis parisiens.

Afin de financer l’acquisition du Groupe Slota auprès du fonds d’investissement Naxicap et l’installation de deux nouvelles stations hydrogène, HysetCo et Hype ont su fédérer un groupe de partenaires financiers de premier plan, composé de RGREEN INVEST, Mirova, RAISE Impact et Eiffel Investment Group. Dans le cadre de cette opération, Air Liquide a également renforcé ses engagements. Grâce à cette levée de fonds, HysetCo et Hype dépassent maintenant les 100 millions d’euros d’investissement.

La flotte de véhicules diesel opérée aujourd’hui par Slota sera progressivement remplacée par des Toyota Mirai - berlines à pile à combustible - et sera opérée par Hype. L’expertise des équipes Slota permettra à HysetCo de réaliser ses objectifs et d’accélérer sa croissance.

Pour accompagner la montée en puissance de cette flotte, de nouvelles stations hydrogène viendront compléter le maillage existant dès 2021, dont une station Porte de Saint-Cloud sur un site de la Ville de Paris. Ce déploiement bénéficie du soutien financier de l’ADEME[1], de la région Île-de-France et du FCH-JU (Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking[2]). HysetCo prévoit en outre d’opérer une vingtaine de stations hydrogène d’ici fin 2024.

À travers cette étape clé, les partenaires réaffirment leur ambition d’accélérer la transition du transport de personnes vers un modèle zéro émission, en accord avec les objectifs environnementaux de la Ville de Paris et de la Région Île-de-France, notamment autour de la diminution de la pollution de l’air et de la pollution sonore : « zéro émission pour les taxis et VTC pour 2024 ». HysetCo vise également à favoriser en parallèle l’émergence d’autres usages pertinents pour la mobilité hydrogène, ainsi qu’à répliquer ce modèle dans d’autres géographies.

Loïc Voisin, Président, HysetCo déclare : « Nous sommes ravis que les compétences et le savoir-faire reconnus de Slota viennent renforcer l’offre unique d’HysetCo qui allie infrastructures, véhicules et usages de la première flotte mondiale de taxis à hydrogène. Avec cette étape clé, HysetCo confirme son positionnement innovant à l’avant-garde de la mobilité urbaine hydrogène zéro émission, et sa forte dynamique de développement pour contribuer aujourd’hui et demain à des villes sans pollution. »

Mathieu Gardies, Président, STEP (“Hype”) déclare : « L’aboutissement de cette opération dans le contexte particulier de 2020, illustre la dynamique du projet Hype, qui est renforcé par la qualité de nos nouveaux partenaires financiers, et par le soutien renouvelé à cette occasion d’Air Liquide. Nous disposons maintenant des éléments nécessaires pour accélérer son passage à l’échelle, en région parisienne et dans d’autres géographies ; avec toujours pour objectif de lutter contre la pollution de l’air en facilitant l’utilisation à court terme et par le plus grand nombre, chauffeurs et clients, des solutions de mobilité zéro émission que permet l’hydrogène. »



Pierre-Étienne Franc, Directeur Activités Énergie Hydrogène, Air Liquide, déclare : « Avec l’acquisition de cet acteur incontournable des taxis parisiens, Hype/HysetCo franchit une étape importante pour la transition vers une mobilité propre grâce à l’hydrogène. Depuis 2015, Air Liquide est fier de soutenir ce projet qui rentre à présent dans une nouvelle phase de développement en Île-de-France, et va permettre d’accompagner le déploiement du projet dans de nouvelles géographies. »



Alain Rossignol, Président, Kouros France, déclare : « KOUROS est fier d’accompagner le développement d’Hysetco qui entend poursuivre sa croissance et proposer demain à l’ensemble des taxis et VTC en Ile de France une offre de mobilité zéro émission intégrant véhicules et infrastructure de recharge. Cette étape préfigure ce que seront demain les transports dans nos villes : des transports disponibles, silencieux et sans impact ni sur la santé ni sur le climat. »



Frank Marotte, Président-directeur général, Toyota France, déclare : « Cette acquisition permettra de démontrer, à grande échelle, qu’une nouvelle mobilité partagée et sans émission de CO2 est possible. Cette initiative constituera la plus grande flotte de taxis au Monde utilisant l’hydrogène comme source d’énergie. Nous sommes particulièrement fiers d’y être associés, et ainsi de renforcer les investissements de Toyota en France. La France, qui accueille déjà nos activités industrielles, commerciales et de design, devient maintenant une vitrine mondiale du savoir-faire de Toyota en matière de mobilité hydrogène. Plus globalement, c’est pour Toyota une contribution importante sur le chemin qui fera de nous une société de mobilité 0 émission. »



Nicolas Rochon, Président et Fondateur d’RGREEN INVEST, commente : « En tant que société de gestion indépendante, RGREEN INVEST a fait le choix de se consacrer au financement exclusif de projets accélérant la transition énergétique et l’adaptation au changement climatique. L’avenir de la mobilité doit notamment passer par l’hydrogène, qui est aujourd’hui une technologie à faible émission, à même de concilier développement des transports et urgence climatique. Si l’accès à cette solution est aujourd’hui encore onéreux, nous avons la conviction de sa rentabilité future. C’est pour cette raison que notre fonds NOUVELLES ENERGIES II investit en dette senior afin de rendre possible cette acquisition et d’accélérer ainsi le développement de la mobilité verte et du transport bas carbone en France. »

Pour Raphaël Lance, Directeur des Fonds d’Infrastructures de Transition Energétique de Mirova : « Depuis sa création, Mirova est engagé dans la transition énergétique. Avec le Fonds Mirova Eurofideme 4[1], nous avons souhaité aller encore plus loin, en nous engageant dans la mobilité durable. Après avoir réalisé plusieurs opérations dans la mobilité électrique au cours des derniers mois, nous sommes très heureux de participer au développement de la mobilité hydrogène en investissant pour soutenir le changement d’échelle de Hype, un acteur de premier plan du secteur. »



Aglaé Touchard Le Drian et Eric Coisne, Directeurs associés de RAISE Impact déclarent : « RAISE Impact est particulièrement fier d’accompagner Hype dans son développement et de contribuer ainsi au déploiement de la filière hydrogène en France pour la mobilité propre, filière d’innovation prioritaire du pacte productif défini par l’Etat. Cette opération emblématique concrétise les liens historiques de RAISE avec les partenaires du projet, Air Liquide et Toyota, ainsi qu’avec les autres co-investisseurs financiers. »



Pierre-Antoine Machelon, Managing Director, Eiffel Investment Group, et Marc-Etienne Mercadier, gérant du fonds Eiffel Gaz Vert, déclarent : « Nous sommes particulièrement heureux de nous associer aux leaders mondiaux des métiers du gaz industriel et de la mobilité, et de participer au consortium financier de premier plan formé pour financer cette opération d’envergure. Faire passer à l’échelle industrielle l’écosystème développé par Hype pour l’usage de l’hydrogène décarboné dans la mobilité partagée répond parfaitement à la stratégie d’investissement d’impact d’Eiffel Investment Group et du fonds Eiffel Gaz Vert. »





Crédit Agricole CIB, Dechert LLP, Accuracy, Compagnie Financière du Lion et KPMG sont intervenus en tant que conseils de HysetCo et de Hype dans le cadre de cette opération.

Advance Capital, Nova Partners, PwC France, Me Pierre-Alexandre Kahn, Me Yaëlle Cohen, De Pardieu Brocas Maffei et CLP – Cliperton ont agi en tant que conseils des partenaires financiers.


[1] MIROVA EUROFIDEME 4 est une Société de Libre Partenariat (SLP) de droit français, fermée à la souscription. Mirova est la société de gestion. Ce fonds n'est pas soumis à l'agrément d'une autorité de tutelle.



Plus d’informations disponibles sur :
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE

RP.2021-09​
Vaucresson, le 21 janvier 2021


Toyota Relax : une extension de garantie jusqu’à 10 ans/160 000 km lors de l’entretien d’une hybride Toyota


• Les clients Toyota bénéficient d’une extension de garantie supplémentaire d’un an, lors de l’entretien annuel constructeur d’un véhicule hybride de la marque dans son réseau agréé



• Toyota Relax est accessible dès la fin de la garantie constructeur de 3 ans/100 000 km



• Tous les véhicules hybrides Toyota neufs et d’occasion de moins de 10 ans et/ou 160 000 km sont éligibles




Toyota Relax permet aux propriétaires de modèles hybrides Toyota, dont la garantie constructeur est échue, de bénéficier d’une extension de garantie supplémentaire d’un an ou 15 000 km* à l’issue d’un entretien constructeur réalisé au sein du réseau agréé Toyota.



Cette extension de garantie Toyota Relax est valable jusqu’aux 10 ans du véhicule hybride Toyota ou 160 000 km (au premier terme échu), à condition de réaliser un entretien constructeur tous les ans ou 15 000 km*. Les véhicules hybrides Toyota d’occasion sont éligibles au programme.



La fiabilité, moteur du succès des hybrides Toyota




Avec 16 millions d’hybrides vendus dans le monde depuis le lancement de la Prius il y a plus de 20 ans, Toyota est devenu le leader mondial de la technologie hybride**. Le succès rencontré par les hybrides Toyota est dû notamment à la fiabilité reconnue de ses modèles. Cette réputation de qualité se voit aujourd’hui confortée par Toyota Relax qui vient offrir une totale tranquillité d’esprit aux propriétaires de voitures hybrides Toyota, même kilométrées.



*Au premier terme échu, selon les conditions d’entretien figurant dans le carnet d’entretien et de garantie du véhicule. Plus de détails sur www.toyota.fr

** Chiffres du Groupe Toyota Septembre 2020



Pour plus d’informations sur Toyota Relax :

https://www.toyota.fr/service-and-accessories/service-and-maintenance/toyota-relax


TOUTES LES INFORMATIONS DISPONIBLES SUR http://media.toyota.fr/
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE

RP.2021-10
Vaucresson, le 25 janvier 2021
  • Le Nouveau Highlander Hybride est le plus grand des SUV Toyota
  • Il accueille confortablement 7 passagers et offre une capacité de chargement pouvant atteindre 1 909 litres
  • Sa motorisation hybride lui permet d’offrir 248 ch et une transmission intégrale pour seulement 158-160g/km de CO2 (WLTP)
  • Elégant et sophistiqué, il bénéficie d’un équipement de confort et de sécurité très complet

Le Nouveau Highlander Hybride, plus grand SUV de Toyota, est commercialisé depuis début octobre 2020 en France.

Appartenant au segment E, il vient étoffer la gamme très complète des SUV européens de Toyota : le RAV4 sur le segment D, le Toyota C-HR sur le segment C et la prochaine Yaris Cross sur le segment B.

Le Highlander bénéficie de toute la compétence de Toyota en matière de motorisations hybrides. Un savoir-faire unique qui repose sur 23 années d'expérience dans cette technologie, plus de 16 millions d’hybrides vendues dans le monde, 9 modèles hybrides dans la gamme et des groupes motopropulseurs hybrides auto-rechargeables de 4e génération offrant jusqu'à 80% de temps de conduite sans émission.

Le leadership de Toyota en matière d’hybridation est particulièrement net sur le marché des SUV : en Europe occidentale, 91% des RAV4 vendus sont des hybrides, tout comme 98% des Toyota C-HR, 95% des prochaines Yaris Cross selon les prévisions et 100% des Nouveaux Highlander, ce dernier n’étant disponible qu’en motorisation hybride.

Jusqu'à présent, l'électrification des SUV du segment E a eu tendance à se focaliser sur la technologie Hybride Rechargeable (PHEV). Or les clients de ce segment parcourent souvent de longues distances, avec un pourcentage élevé de kilométrage sur autoroute, et peuvent donc manquer d'autonomie électrique avec une motorisation PHEV. Grâce à son système hybride auto-rechargeable, qui autorise une vitesse de croisière électrique jusqu’à 125 km/h, le Nouveau Highlander Hybride répond efficacement aux besoins des clients du segment.

Bénéficiant de la plateforme TNGA-K de Toyota, le Nouveau Highlander Hybride conjugue habitabilité généreuse et émissions réduites. C’est le résultat d’une combinaison particulièrement performante : un confort remarquable pour 7 passagers, une maniabilité et une sécurité au meilleur niveau, accompagné d’un groupe motopropulseur hybride à transmission intégrale exceptionnellement silencieux de 248 ch. Celui-ci offre une consommation moyenne efficiente à partir de 7,0 l/100 km (cycle mixte WLTP) et des émissions de CO2 allant de 158 à 160 g/km, très faible pour la catégorie. Le Nouveau Highlander Hybride présente le meilleur rapport puissance/émissions de CO2 du segment pour un modèle non PHEV.

TOUTES LES INFORMATIONS DISPONIBLES SUR http://media.toyota.fr/
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE

RP.2021-12
Vaucresson, le 27 janvier 2021
Toyota lance le Nouveau PROACE Electric
• Depuis décembre 2020, les commandes sont ouvertes pour le premier fourgon électrique Toyota



• Disponible avec deux batteries lithium-ion de capacités différentes pour répondre à tous les besoins, avec une autonomie pouvant atteindre 330 km (en cycle mixte WLTP)



• Pas de réduction du volume de chargement, une charge utile jusqu’à 1 tonne et 1 tonne de capacité de remorquage



• Recharge pratique et rapide : la batterie de 50 kWh peut être rechargée à 80 % en environ 30 minutes à l’aide d’une station de recharge de 100 kW



• Parfaitement équipé pour répondre à tous les besoins de recharge électrique avec son chargeur intégré triphasé de 11 kW



Le Nouveau Toyota PROACE Electric est disponible sur les marchés européens depuis cet automne. Premier modèle d’une gamme complète de fourgons électriques, il offre aux clients le choix entre deux types de batteries puissantes, autorisant ainsi une autonomie pouvant atteindre 330 km (en cycle mixte WLTP). Sa conception de pointe permet de garantir un volume de charge et une charge utile inchangés à 1 tonne. Le poids tractable peut atteindre 1 tonne.



Les modes de recharge sont simples et pratiques, que ce soit à l’aide d’une borne publique, d’un chargeur mural ou d’une prise domestique. De série, un chargeur triphasé de 11 kW est disponible pour permettre des recharges rapides.





PLUSIEURS OPTIONS DE CARROSSERIES

Le Toyota PROACE Electric est disponible dans différents formats, incluant trois longueurs différentes (compact, medium ou long). Une version à cabine approfondie avec une seconde rangée de sièges, une version châssis-cabine, ainsi qu’une déclinaison dédiée au transport de passagers sont également disponibles.



DEUX BATTERIES AU CHOIX

Les clients pourront choisir entre deux batteries différentes, selon leurs besoins. Elles sont toutes les deux de type lithium-ion. La première offre une capacité de 50 kWh (18 modules), et la seconde, disponible sur les fourgons « medium » et « long », de 75 kWh (27 modules). Elles sont toutes deux dotées d’autonomies respectives en mode zéro-émission allant jusqu’à 230 et 330 km (cycle mixte WLTP). Durant ses recherches auprès des clients VUL cibles, Toyota a conclu qu’ils ne parcouraient en moyenne que 45 km par jour, ce qui signifie que la plupart des utilisateurs du PROACE Electric n’auront pas besoin de le recharger quotidiennement. Quelle que soit la batterie choisie, le moteur électrique offre une puissance de 136 ch et un couple de 260 Nm. La vitesse de pointe est limitée électroniquement à 130 km/h.



UNE CAPACITE DE CHARGEMENT ET DE TRACTAGE PRESERVEE

La batterie du véhicule est disposée sous le plancher du compartiment de charge, ce qui permet d’éviter toute perte de volume de chargement par rapport au PROACE conventionnel, tout en abaissant le centre de gravité, améliorant ainsi la maniabilité et la stabilité du véhicule. L’espace de chargement atteint 4,6 m3 pour la version Compact, 5,3 m3 pour la version Medium et 6,1 m3 pour la version Long.

Comme sur PROACE conventionnel, PROACE Electric est équipé en série du Système Moduwork apportant une praticité supplémentaire en augmentant la longueur utile de chargement de 1,16 m et le volume de 0,5 m3. Quelle que soit la version, la charge utile du PROACE Electric est de 1 tonne. Le poids tractable est également de 1 tonne sur l’ensemble de la gamme.



DES SYSTÈMES DE RECHARGE SIMPLES ET PRATIQUES

Le PROACE Electric propose différents modes de recharge particulièrement pratiques : branchement à une borne de recharge rapide, branchement à une Wallbox ou à une prise domestique (des câbles compatibles sont livrés de série). La prise de raccordement est située sur l’aile avant du véhicule, protégée par un clapet rabattable et intégrant un indicateur lumineux informant de l’état de la charge : lorsqu’elle est en attente, en cours, terminée, ou pour signaler une erreur.



En utilisant une station de recharge publique de 100 kW, la batterie de 50 kWh peut être chargée à 80 % en environ 30 minutes, et en seulement 45 minutes pour la batterie de 75 kWh. Le véhicule est équipé de série d’un chargeur triphasé de 11 kW pour répondre à tous les besoins de recharge. Le chargeur assure une vitesse de charge optimisée à partir d’une Wallbox ou d’une prise domestique et contribue à préserver la durée de vie de la batterie. Enfin, et pour accompagner au mieux les utilisateurs, Toyota s’est associé à un spécialiste de la borne de recharge pour l’installation à domicile des Wallbox : Zeborne.



UN ÉQUIPEMENT PARTICULIÈREMENT COMPLET

Le PROACE Electric est disponible en deux niveaux de finitions, « Dynamic » et « Business ». Ces deux finitions bénéficient de série d’équipements spécifiques à ce modèle électrique, comme le frein à main électrique ou les câbles de charge de 7 m. A la place du traditionnel levier de vitesse, on trouve une commande électronique permettant de sélectionner le mode de transmission : Parking/Neutre/Drive/Freinage régénératif. Un autre sélecteur permet de choisir le mode de conduite Eco, Normal ou Power. Le bloc d’instrumentation affiche la vitesse du véhicule, le niveau de consommation électrique instantanée, le niveau de charge, un indicateur de chauffage/climatisation, et comprend un écran d’affichage multifonctions.



La finition « Dynamic » inclut la climatisation manuelle, des rétroviseurs électriques et dégivrants, un système multimédia avec écran tactile 7 pouces, connectivité Apple CarPlay®/Android Auto™, radio DAB, le système Moduwork et les radars de stationnement arrière.



La finition « Business » ajoute le « pack Look » qui harmonise la peinture des pare-chocs et des poignées de porte extérieures avec celle de la carrosserie, ainsi que le Smart Entry & Start et le système de navigation Toyota Pro-Touch.





DÉJÀ DISPONIBLE EN FRANCE


Le Toyota PROACE Electric est d’ores et déjà disponible à la commande, sur l’ensemble des carrosseries (fourgon, combi, cabine approfondie et châssis-cabine). Le PROACE VERSO Electric – à transport de passagers – est quant à lui disponible à la vente depuis le début de l’année 2021.

TOUTES LES INFORMATIONS DISPONIBLES SUR http://media.toyota.fr/
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE

RP.2021-13

Vaucresson, le 29 janvier 2021

La Toyota GR Yaris distinguée par trois médias spécialisés
  • Echappement, Motorsport et L’argus ont désigné la Nouvelle Toyota GR Yaris comme la meilleure sportive de l’année


  • La GR Yaris connait un succès commercial exceptionnel en France qui conduit Toyota France à mettre en place une liste d’attente pour les potentiels futurs acheteurs
Saluée par les médias spécialisés lors de son lancement en 2020, la Nouvelle GR Yaris confirme aujourd’hui son succès en remportant plusieurs prix prestigieux et en suscitant un engouement inédit auprès des clients.



Développée par TOYOTA GAZOO Racing, la Nouvelle GR Yaris est le porte-drapeau sportif de la nouvelle gamme Yaris. Son trois cylindres 1,6 litre turbo de 261 ch., sa structure rigide et légère et sa nouvelle transmission intégrale intelligente GR-FOUR en font la sportive de référence dans son segment.



Les qualités remarquables de la Nouvelle Toyota GR Yaris sont aujourd’hui distinguées par trois prix prestigieux :



« Sportive de l’année 2020 » pour Echappement

Pour sa 39e édition, le trophée « Sportive de l’Année » du magazine Echappement a été attribué à la Nouvelle GR Yaris. La Toyota a été distinguée parmi 7 autres nouveaux modèles sportifs à l’issu de tests particulièrement exigeants réalisés sur route et sur piste par les membres de la rédaction du magazine et le pilote français Laurent Fresnais.



« La Sportive 2020 » pour Motorsport

Après une semaine de tests sur tous les terrains, la Nouvelle Toyota GR Yaris a été désignée « Sportive 2020 » par le jury réuni par Motorsport. Ce jury était composé de 12 membres choisis par la rédaction pour leurs compétences : journalistes essayeurs, pilotes et possesseurs de sportives de longue date.



« Sportive préférée des internautes » de L’argus

Dans le cadre de ses Trophées 2021, L’argus a invité les internautes à voter pour leur véhicule coup de cœur parmi 12 sportives sorties en 2020. La Toyota GR Yaris l’a emporté largement et le prix a été remis par Margot Laffite à Antoine Delacroix, Chef de Marque Toyota GAZOO Racing / GR Yaris chez Toyota France, lors d’une émission TV en digital diffusée sur le site largus.fr.



Une liste d’attente pour les prochains clients

Depuis le lancement des pré-commandes en mars 2020, la demande des clients pour la Nouvelle GR Yaris est très forte. Les capacités de production de ce modèle d’exception sont donc pleinement exploitées. En effet, la GR Yaris est assemblée exclusivement sur le site de fabrication dédié aux voitures de sport de TOYOTA GAZOO Racing dans l’usine Toyota de Motomachi au Japon.



Afin de centraliser les nouvelles demandes et donner de la visibilité aux potentiels intéressés, Toyota France a décidé de mettre en place une liste d’attente pour les commandes de ce modèle. Cette liste est accessible sur le site internet de Toyota France : https://www.toyota.fr/new-cars/gr-yaris/

TOUTES LES INFORMATIONS DISPONIBLES SUR http://media.toyota.fr/
 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE
R.P.2021-16​
Vaucresson, le 8 février 2021

Le constructeur CaetanoBus et le groupe RATP testent un bus à pile à combustible hydrogène équipé de la technologie Toyota

  • Le groupe RATP, 4ème acteur mondial des transports publics urbains et acteur engagé en faveur du développement durable, expérimente un bus à hydrogène pendant trois mois
  • Ce bus, propulsé par la même pile à combustible que celle de la Toyota Mirai, affiche jusqu’à
    450 km1 d’autonomie et le ravitaillement de ses cinq réservoirs d’hydrogène est réalisé en moins de neuf minutes2

L’expérimentation, qui débute ce lundi 8 février, a pour objectif d’enrichir les connaissances du groupe RATP sur l’hydrogène. Avant de circuler en condition réelle d’exploitation avec voyageurs sur la ligne 189, le bus (12m) sera soumis à une batterie de tests techniques drastiques. Il sera basé au centre bus de Thiais, dans le Val-de-Marne. L’hydrogène sera fourni par la station d’Air Liquide située sur la commune des Loges-en-Josas.
L’hydrogène est un enjeu majeur pour les années à venir, comme le démontre son importance dans les plans de relance national et européen.
Cette expérimentation confirme la volonté du groupe RATP de continuer à être à la pointe de la transition énergétique en explorant toutes les solutions techniques en développement.
Conformément à sa vision d’une société décarbonée, Toyota souhaite promouvoir la technologie hydrogène au-delà des voitures particulières, notamment là où son usage est le plus pertinent, c’est-à-dire pour les flottes captives d’autobus, ou de petits utilitaires, et au-delà aux poids lourds et aux chariots élévateurs.
Pour Marie-Claude Dupuis, directrice générale adjointe du groupe RATP en charge de la stratégie, de l’innovation et du développement, « Le groupe RATP, qui ambitionne d’être à la pointe de la transition énergétique, est fier de collaborer avec CaetanoBus pour tester son bus H2.City Gold. L’hydrogène est un enjeu majeur pour les années à venir. Cette deuxième expérimentation confirme la volonté du groupe RATP de devenir un acteur majeur de la filière. »
« CaetanoBus a pour ambition de rendre possible l’accélération du déploiement des bus zéro émission. », explique Kohei Umeno, directeur des ventes de CaetanoBus et partenaire historique de Toyota en Europe. Il ajoute : « Nous permettons ainsi aux villes d’évoluer vers une mobilité propre. La France est un marché stratégique pour CaetanoBus et un
partenariat avec la RATP est une belle opportunité pour renforcer notre relation avec le leader du marché de la mobilité urbaine. »
Pour Frank Marotte, Président-directeur général de Toyota France : « Alors que la mobilité décarbonée s’impose au sein des villes et territoires européens, l’électrification des transports en commun apparaît nécessaire, en particulier en matière de bus urbains. La démarche de Toyota s’inscrit dans cette volonté de développer des véhicules zéro émission pour le plus grand nombre, en s'appuyant notamment sur la longue expérience de CaetanoBus pour l’offre de transport collectif. »
1 Dépend du cycle de conduite et la demande de chauffage/climatisation
² Selon normes SAE J2601-2 & SAE J2799 (IR = interface de données infrarouge)​



 

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,747
Score de réaction
6,824
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
INFORMATION PRESSE
R.P.2021-17
Vaucresson, le 9 février 2021

Marvin Cooke, responsable de la production européenne,
revient sur un lancement singulier

  • Le 31 janvier 2001, le site de production Toyota de Valenciennes ouvrait ses portes
  • En vingt ans, le berceau européen de la Yaris multiprimée a produit plus de quatre millions de véhicules
  • Toyota Motor Europe (TME) n’a cessé d’investir dans le design, la R&D, la chaîne d'approvisionnement et la construction d’un modèle qui représente environ 20 % de ses ventes
  • La production de la Yaris IV, qui devait arriver en concessions à la mi-2020, a démarré au milieu d’innovations industrielles et aurait pu être sérieusement perturbée par la crise sanitaire, ce qui n'a pas été le cas

Les chiffres de ventes 2020 publiés récemment le confirment à nouveau : la Toyota Yaris poursuit sa conquête des cœurs et des esprits à travers l'Europe. Un client Toyota sur cinq opte pour une Yaris, dont la part de segment a encore augmenté en un an pour atteindre 8,4 %. Les acheteurs sont notamment attirés par le système de sécurité active et passive installé de série, le meilleur du segment. À titre d’exemple, cette compacte bénéficie d’origine d’airbags centraux, une première sur ce segment clé en Europe. Il n'est donc pas étonnant que la demande dépasse la capacité de production actuelle.

L’année 2020 : un défi pour les constructeurs automobiles

Si 2020 affiche des chiffres de ventes exceptionnels, l’année a aussi durement mis à l'épreuve la production de la Yaris chez Toyota Motor Manufacturing France (TMMF). Le vice-président de TME Marvin Cooke, chargé de superviser la production européenne, revient sur un printemps difficile : « À la mi-mars, la Covid-19 se répandait dans toute l'Europe. Le 18 mars, nous avons pris la décision de synchroniser l’arrêt de tous nos sites de production, face au ralentissement brutal du marché et aux restrictions mises en place par les gouvernements. Cinq semaines plus tard, TMMF a été la première usine Toyota d’Europe à reprendre ses activités dans le cadre de stricts protocoles d’hygiène et de sécurité, élaborés en concertation avec nos équipes et nos partenaires sociaux. Chacun s’est investi afin de sortir les derniers exemplaires de la génération précédente et de démarrer en temps voulu la production de la nouvelle Yaris. »

Faire « Toujours mieux »

À de nombreux stades, les préparatifs ont été difficiles car la production de la Yaris III se poursuivait parallèlement à une importante refonte du site de production en prévision de la Yaris IV. « Une question s'imposait, typique de l'esprit Kaizen Toyota : « Comment fabriquer une voiture toujours meilleure ? », se souvient M. Cooke. « Pour résumer les efforts déployés, je dirais qu’ils combinaient une formation approfondie du personnel, une automatisation teintée d’humanité et de nouvelles techniques de fabrication. »

TMMF au service des attentes du client
L'une des grandes améliorations, qui profite directement à la dynamique de conduite, concerne la rigidité de la carrosserie avec 9 % de points de soudure supplémentaires. Dans l'atelier de soudage, plus de 70 % des robots ont été remplacés ou modernisés, d'où un gain d'ergonomie, de précision et de productivité. Une partie du soudage, par exemple, peut se poursuivre pendant que la voiture continue d’avancer sur la chaîne. Grâce à la connectivité, les robots sont désormais mieux entretenus et tout dysfonctionnement est détecté plus rapidement.
« Concernant l'automatisation, Toyota n'investira que là où il l’estime judicieux. Le choix des robots ne s’impose pas forcément, car l'humain reste au cœur du Toyota Production System, » souligne Marvin Cooke. « Je dis toujours qu'il s'agit de recourir aux cerveaux plutôt qu’à l'argent. »
Dans la mesure où de nombreux clients choisissent une Yaris biton, la capacité de cette option a été augmentée à l'atelier de peinture en raccourcissant la durée de l’opération. Grâce au plus grand nombre de robots, la plupart des voitures ne nécessitent qu’un seul passage en cabine au lieu de deux. Et pour la tranquillité d'esprit des clients, un tout nouveau process automatisé permet d’appliquer le revêtement anticorrosion sur le dessous de caisse et d’atteindre plus facilement les cavités peu accessibles.
Se développer dans les limites existantes
Malgré l’agrandissement de certains ateliers (celui de plasturgie ayant même vu doubler sa superficie), la compacité du site reste inchangée avec 18 hectares – un élément fondamental de TMMF dès ses origines et l’une des raisons de son efficacité.
Pour la nouvelle Yaris, davantage de pièces en matière plastique sont fabriquées en interne. Aux avantages qu’en tire l'entreprise – contrôle qualité et baisse des coûts logistiques – s’ajoutent des gains sociétaux grâce à la réduction des émissions liées au transport.
En outre, la nouvelle ligne de peinture des plastiques est conçue dans un souci environnemental. « Le taux d'application de la peinture atteint désormais 90 %, ce qui diminue le volume des déchets à traiter et réduit de 30 % la consommation d'énergie – une énergie désormais fournie par des pompes à chaleur au lieu des anciennes chaudières à gaz, » explique M. Cooke, ajoutant que « TMMF vise zéro émission de CO2 d'ici 2040, soit dix ans plus tôt que le Toyota Environmental Challenge 2050 fixé à l’échelon mondial par Toyota. »
Plébiscitée en Europe, la Yaris s’offre un second site de production et une version SUV urbain
Le succès de la Yaris est profondément ancré en Europe – TMMF étant le siège historique de sa production qui, en chiffres cumulés, dépasse désormais les quatre millions d'unités sur quatre générations, depuis sa création en 2001.
« Nous avons fêté les vingt ans du site fin janvier et l'avenir s’annonce prometteur, » déclare Marvin Cooke avec fierté. « Cette année, le site de production français prendra en charge un deuxième modèle, la Yaris Cross, bâti sur la même plateforme GA-B que la Yaris. Ainsi, la capacité de production annuelle atteindra le chiffre record de 300 000 unités. »
En complément de TMMF, Toyota Motor Manufacturing Czech Republic (TMMCZ) commencera à produire la Yaris en cours d’année. Il s’agit de l’ancien site de Toyota Peugeot Citroën Automobile, rebaptisée après son rachat à 100 % par TME au 1er janvier 2021. De son côté, Toyota Motor Manufacturing Poland (TMMP) fournit les moteurs et les boîtes de vitesses de la Yaris (hybride) à TMMF et TMMCZ.
« Avec l'investissement engagé chez TMMCZ pour produire la Yaris en plus de l’AYGO, nous achevons l’adaptation de tous nos sites européens aux modèles TNGA, » souligne-t-il. « Le principe de cette architecture de plateforme a radicalement amélioré la conduite, la maniabilité et le style de nos voitures. Avant cela, nous avons installé dans nos sites de Turquie et du Royaume-Uni la plateforme GA-C dédiée aux familiales, telles que le C-HR et la Corolla. En Russie, la plateforme GA-K reçoit les grosses berlines et les SUV, comme le Camry et le RAV4. »
Outre une solide implantation industrielle dédiée à la Yaris, l’Europe est aussi le siège de nombreux fournisseurs, du bureau d’études et de design ED2 à Sophia-Antipolis près de Nice, ainsi que d’activités de R&D, de productique, d’appui aux fournisseurs et d’approvisionnement au Centre Technique TME de Zaventem, près de Bruxelles. La nouvelle Yaris n'est donc pas seulement fabriquée en France : elle a été largement testée et mise au point sur les routes européennes, pour les Européens et par des Européens.
La solidarité sur toute la ligne
Avec près de 5 000 salariés et un investissement cumulé de 1,5 milliard d'euros, TMMF est un employeur important du nord de la France. Le site constitue un ancrage industriel fort, tout en attirant une chaîne d'approvisionnement locale dans une région autrefois marquée par un taux de chômage élevé, mais qui a pu renaître grâce en partie au soutien qu'elle a apporté au projet TMMF dès ses origines, voici vingt ans.
« En tant qu'employeur, TMMF est très enraciné dans la région et, comme chaque site Toyota, s’est toujours efforcé d’apporter sa pierre à la société, dans les bons moments comme dans les mauvais, » commente M. Cooke. « Par conséquent, lorsque la crise sanitaire a éclaté, le personnel a fait preuve du véritable esprit Toyota et montré l’intérêt, pour la communauté, de pouvoir « faire quelque chose », ce que l'entreprise a été fière d’encourager. Les initiatives se sont multipliées pour fournir aux établissements de santé locaux du matériel médical, entre autres des masques, des visières de protection en plastique ainsi qu’une aide technique destinée à augmenter la capacité des respirateurs artificiels. »
Au deuxième trimestre 2020, plus de 400 000 masques ont ainsi été produits en interne dans un atelier installé dans les locaux de TMMF. Des imprimantes 3D fonctionnaient en continu pour réaliser des visières de protection et des adaptateurs destinés au nettoyage des tuyaux médicaux. Enfin, par leur savoir-faire, des ingénieurs ont participé à l’étude d'un système de ventilation simultanée pour deux adultes, à une époque où les besoins étaient élevés et où les hôpitaux manquaient d’appareils.

http://media.toyota.fr

 
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 283,245,636
Haut Bas