Afficher un message
Vieux 08/09/2019, 16h41   #97
planétaire
Participant hyperactif
 
Avatar de planétaire
 
Date d'inscription: février 2008
Localisation: Caldera d'Ecouves
Messages: 8 781
J'aime: 1 862
Remercié 4 861 fois dans 1 471 messages
Par défaut

Citation:
Envoyé par Pont Vert Voir le message
Je partage complètement ta conclusion.
Peu importe les chiffres, il est raisonnable d'agir différemment. Chacun peut en faire un peu ou beaucoup. On peut aussi chercher à convaincre tout le monde.
Je dirai les deux: agir et essayer de convaincre le plus de personnes possible de ... l'urgence car on voit arriver une situation qui peut être irréversible, fatale, que notre espèce n'a jamais connue. Ce type de réflexion dépasse très largement le simple cadre du climat.

Citation:
Il faut cependant malgré "l'urgence" que cela reste un choix. Toute obligation non acceptée très largement sera contre-productive et pourrait relancer des guerres qui feront encore plus de dégâts.
A mon avis des obligations non acceptées on est habitué à en avoir. Plein.
Ce qui risque fort de se passer est l'arrivée de nouvelles contraintes si rapidement qu'un bon nombre ne pourra pas s'adapter.
De plus si on attend que suffisamment d'individus décroissent c'est ... cuit.
Or aujourd'hui, on n'en est même pas là. On continue à croire à une croissance du PIB et autres maniaqueries.
Par exemple parce qu'il faut décroître nos consommation de fossiles bien avant d'en manquer. Or nos sociétés sont totalement dépendantes de cette forme d'énergie. Pour rappel (source jmj) le pic (dome) de production de pétrole pour l'Europe c'était vers 2006. Préoccupant, non, on ne l'a pas vraiment mis en évidence dans les médias.

Ce qui se présente c'est à la fois une remise en cause profonde, et rapide car disons, dix ans, c'est minuscule. Voir les hypothèses pour stabiliser le climat à +2°C disons plutôt +3°C, +4°C ...

Faute de contraintes voulues et non voulues la chute va être beaucoup plus brutale. Plus on recule pour intervenir (contre nos habitudes) et plus la chute ensuite sera raide voir plus... Avec de fortes inégalités.
Une image peut être: Soit on se tape sur les doigts et on a mal, soit on attend que le ciel nous tombe sur la tête.
Après m'être documenté sur ce sujet, je suis persuadé que nos sociétés sont hyper fragiles (et hyper interdépendants).
Il parait toutefois que des petits groupes peuvent ensuite s'entre-aider.

Pour ce qui est d'éventuelles guerres, à quel moment n'y en avait-il pas ?
Les plus "dépressifs" (au sens dépression ou effondrement des civilisations) envisagent des GMF : guerres, maladies, famines le tout en même temps.
Là aussi aujourd'hui, ça existe. C'est l'échelle qui changerait.

J'en reste là pour l'heure
Merci pour l'intérêt que tu portes au sujet de cette discussion.

A+
__________________
Lien vers mon blog
2011 début plugin de la P2 avec au maxi 208 km sans recharge
2011-2020 plein de km sans essence
5,7 kWc solaires dont 2,7 kWc avec stockage
planétaire est déconnecté   Réponse avec citation
Merci à planétaire de la part de 4
Ageasson (08/09/2019), Laurent EDOUARD (09/09/2019), mickayers (09/09/2019), Mister MMT (08/09/2019)