Le site WEB du Prius Touring Club Rassemblement Cantal 2019  

Précédent   Forum Prius Touring Club > Divers > Santé et Environnement
S'inscrire FAQ Banque d'images Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Santé et Environnement Santé et Environnement

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 02/06/2007, 23h32   #21
le jardinier
Participant actif
modèle: ex Prius 2 2007, Prius+ 2017 et Yaris HSD 2014
 
Avatar de le jardinier
 
Date d'inscription: février 2007
Localisation: dijon
Messages: 124
J'aime: 11
Remercié 10 fois dans 7 messages
Post

Citation:
Envoyé par Ageasson Voir le message
...C'est y 30€ par roue......ou pour les deux.....?
Que donne au "chauffeur pédaleur" comme éclairage avant cet ensemble CLIGNOTTANT........?................
La publicité dit qu'il s'agit d'un éclairage "pour être vu"...

La lampe avant, comme l'arrière, clignote et ne permettra pas à prioiri d'y voir sur les sombres routes auvergnates (ou alors façon stroboscope...). C'est un truc pour citadin aux rues bien éclairées. Différents forums vélo me le confirment.

Ma commande est validée; je vous raconterai...
__________________
A vendre pour Prius 2: Pack 4 jantes tôles et pneus hiver et barres de toit
le jardinier est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 03/06/2007, 11h15   #22
Ageasson
ageasson

modèle: Prius 2 Sol Pack IPA MC
 
Avatar de Ageasson
 
Date d'inscription: novembre 2005
Localisation: Cantal
Messages: 18 456
J'aime: 6 174
Remercié 7 152 fois dans 4 013 messages
Par défaut

Citation:
Envoyé par le jardinier Voir le message
La publicité dit qu'il s'agit d'un éclairage "pour être vu"...

La lampe avant, comme l'arrière, clignote et ne permettra pas à prioiri d'y voir sur les sombres routes auvergnates (ou alors façon stroboscope...). C'est un truc pour citadin aux rues bien éclairées. Différents forums vélo me le confirment.

Ma commande est validée; je vous raconterai...
.....Dans les temps antidéluviens, alors que la nuit je pédalais....( aprés quoi, je vous le demande un peu ).....et que je ne roulais que sur des vélos de prêt......Je m'étais bricolé un serre tête genre spéléo alimenté par piies ou dynamo vélo....dans mon coin, les Gens d'Armes n'étaient pas tendres pour les jeunots balladeurs sortant du bal,les oreilles bien rouges mais sans éclairage ou plaque ( impôt vélocipédique ).....on pourrait bricoler pareil, avec des Leds peu gourmands ( des ? ) un bidule alimenté par une de ces nouvelles lampes de poche rechargeables par manivelle, qui donnerait un éclairage assez puissant et non clignottant pour circuler dans l'obscurité.Celà ne reviendrait pas plus cher et pourrait dervir par ailleurs et accessoirement pour chasser le Dahut ou autre besoin........
__________________
...Pas un iota ne manque à ma Toto..!
Ageasson est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 07/08/2008, 17h02   #23
planétaire
Participant hyperactif
modèle: Prius 2 plugin 20 kWh
 
Avatar de planétaire
 
Date d'inscription: février 2008
Localisation: Caldera d'Ecouves
Messages: 8 718
J'aime: 1 838
Remercié 4 666 fois dans 1 409 messages
Par défaut E²D²


Dans la revue Energie et Développement durable de juillet/Août il y a plein d'infos dans cette revue dont une peu connue et qui mérite pourtant un fort développement : les hydroliennes.

A mon avis en france on a un atout très important : les courants marins.
Ils ont l'avantage d'être super-prévisibles en force et direction et le décallage horaire entre par exemple brest et dunkerque (ou arcachon si vous préférez) étant de plusieurs heures il n'y a jamais de trou de production. De plus dès qu'on est descendu à 10-20 mètres plus de problèmes de tempête qui sont une des plaies des éoliennes (qui se mettent en drapeau : un comble)
Donc une production prévisible et de puissance car là c'est de l'eau qui est en mouvement (c'est autre chose que de l'air)
Il suffit d'immerger des hydroliennes (éoliennes sous-marines) et de les relier par cable sous-marin au continent. Et aucun barrage n'est à construire.

A+
__________________
Conso sur spritmonitor . Autonomie plus que 208 km en Ev.
2011 début plugin de la P2
2015-2018 40 000 km sans essence
5,7 kWc solaires dont 2,7 kWc avec stockage

Dernière modification par Pont Vert ; 07/08/2008 à 17h28 Motif: Copie du message puis suppression des éléments redondants
planétaire est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 07/08/2008, 17h47   #24
Ageasson
ageasson

modèle: Prius 2 Sol Pack IPA MC
 
Avatar de Ageasson
 
Date d'inscription: novembre 2005
Localisation: Cantal
Messages: 18 456
J'aime: 6 174
Remercié 7 152 fois dans 4 013 messages
Par défaut

..Il fut un temps ou l'on devait construire des centrales Marémotrices
à tour de bras.......qu'en est il advenu ?...Ont elles été victimes des calculs de rentabilité....ou autres....?
On parle en effet maintenant d'Hydroliennes, système qui, comparé à un barrage, une centrale thermique ou atomique reviendrait moins cher.......
Alors....quels sont les Intêrets qui retardent cette solution.....?
__________________
...Pas un iota ne manque à ma Toto..!
Ageasson est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 07/08/2008, 18h24   #25
planétaire
Participant hyperactif
modèle: Prius 2 plugin 20 kWh
 
Avatar de planétaire
 
Date d'inscription: février 2008
Localisation: Caldera d'Ecouves
Messages: 8 718
J'aime: 1 838
Remercié 4 666 fois dans 1 409 messages
Par défaut Hydroliennes.

D'usine marémotrice, je ne connais que celle de la Rance, près de St Malo.
Elle fonctionne toujours mais c'est un barrage.
C'est donc couteux et peu d'endroits le permettraient.
Ca pose des problèmes pour les bateaux, les poissons, les sédiments etc...

Par contre les hydroliennes ne peuvent poser de problème qu'aux pêcheurs, au même titre que toutes les épaves (et il y en a beaucoup en manche dont certaines énormes).
En fait les épaves sont à la fois un problème : risque de prendre le chalut dedans et en même temps c'est un lieu de reproduction des poissons.
D'ailleurs on pourrait se servir de ces emplacements pour fixer des bouées de balisage existantes.
Mais aujourd'hui avec le Gps elles sont bien positionnées.

Dans cette revue il citent une société de Quimper qui va expérimenter. Avec des aides dont la région bretagne entre autre.
Donc il n'est pas encore question de production connectée au réseau ......
Ces hydroliennes seraient posées au fond. Donc réparation par plongeurs ou robots aux étales de marées.
Il existe une autre solution qui consiste à les remonter à la surface pour réparation ou maintenance.
Pas de pollution et même pas sonore ou visuelle comme les éoliennes.
Juste le surcout du cable sous-marin qui est aussi une zone interdite aux chaluts de fond.

Dans cette revue ils parlent pour 2010 de la possibilité de produire 10% de la conso énergétique bretonne.

Pourquoi attendre ?

A+
__________________
Conso sur spritmonitor . Autonomie plus que 208 km en Ev.
2011 début plugin de la P2
2015-2018 40 000 km sans essence
5,7 kWc solaires dont 2,7 kWc avec stockage
planétaire est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/12/2008, 16h16   #26
yoyo59
Moderateur


modèle: prius 4, prius 1
 
Avatar de yoyo59
 
Date d'inscription: août 2007
Localisation: tourcoing
Messages: 6 354
J'aime: 1 806
Remercié 5 046 fois dans 1 680 messages
Par défaut

Je viens de recevoir cela par mail.

Qu'en penses nos spécialistes ?

Qui a raison ?

PS: attente quelques minutes, je n'arrive pas à joindre un pdf
yoyo59 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/12/2008, 16h35   #27
yoyo59
Moderateur


modèle: prius 4, prius 1
 
Avatar de yoyo59
 
Date d'inscription: août 2007
Localisation: tourcoing
Messages: 6 354
J'aime: 1 806
Remercié 5 046 fois dans 1 680 messages
Par défaut

Bizarre, je fais ajouter une pièce jointe, en format pdf, il fait 83.7 Ko, donc, c'est bon, et il me met, echec de l'envoi.

Comment puis je envoyer le pdf ?
yoyo59 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 05/03/2009, 11h25   #28
panda94
Moderateur


modèle: BB IQ...et CH R
 
Avatar de panda94
 
Date d'inscription: octobre 2005
Localisation: 94 Val de marne
Messages: 4 403
J'aime: 1 770
Remercié 1 182 fois dans 516 messages
Par défaut salon de Genève 2009 et crise économique

Voici un article d'un journaliste, parlant de la production mondiale automobile en ce moment, clairement, pour l' OCDE, il y a 30% de véhicules fabriqués en trop....:
http://www.swissinfo.ch/fre/a_la_une...43878000&ty=st
__________________
L'homme est le seul animal qui rougisse.
C'est d'ailleurs le seul qui ait à rougir de quelques choses
G.B.Shaw
panda94 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/11/2009, 17h23   #29
cstar
Participant actif
modèle: Prius 3
 
Avatar de cstar
 
Date d'inscription: juin 2009
Localisation: Montreuil
Messages: 198
J'aime: 3
Remercié 0 fois dans 0 messages
Par défaut

Le dimanche 8 novembre, l'Espagne a obtenu 53,7% de son énergie du vent.

Source (en) : http://greenmonk.net/spain-gets-53-o...rgy-from-wind/
cstar est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/11/2009, 17h44   #30
Hybridébridé
Participant hyperactif
modèle: Prius 2
 
Avatar de Hybridébridé
 
Date d'inscription: avril 2006
Localisation: Ile de France
Messages: 3 016
J'aime: 515
Remercié 1 487 fois dans 527 messages
Par défaut

Intéressant !

Et quand le vent s'arrête, ils sont produits par quoi les 53,7 % ?
Hybridébridé est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/11/2009, 18h49   #31
planétaire
Participant hyperactif
modèle: Prius 2 plugin 20 kWh
 
Avatar de planétaire
 
Date d'inscription: février 2008
Localisation: Caldera d'Ecouves
Messages: 8 718
J'aime: 1 838
Remercié 4 666 fois dans 1 409 messages
Par défaut

Réponse sur le site Red Electrica de Espana.

Avec la courbe journalière
On y voit les différentes sources: Nucléaire, gas/fuel, charbon, cycle combiné ?, éolien, et autres régions ?
Egalement les échanges interfrontaliers et ce que je prends comme un pompage hydraulique (STEP) la nuit de 2h à 6-7h du matin dont le rendement est d'environ 82%.

Ce 8 nov ils ont turbiné (remonté de l'eau vers les barages hauts) de 2h à 12h et de 15 à 17h. Il faut préciser que le 8 nov était un dimanche.
Pour à l'inverse voir un jour sans vent exemple le 01/10/09.

C'est surtout "Ciclo combinado" (cycle combiné?) qui sert à ajuster la production à la demande plus l'hydraulique et les échanges.
A priori se serait du gaz. Qui a la réponse ?

Enfin les 53% et quelques c'était la nuit, vers 6h-8h du matin. Le reste de la journée, quand la consommation a augmenté c'était d'environ 38 à 45%.

A+
__________________
Conso sur spritmonitor . Autonomie plus que 208 km en Ev.
2011 début plugin de la P2
2015-2018 40 000 km sans essence
5,7 kWc solaires dont 2,7 kWc avec stockage
planétaire est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/11/2009, 23h43   #32
shadoko
Participant hyperactif
modèle: mlkjhgfdsq
 
Date d'inscription: octobre 2005
Localisation: qsdfghjklmù
Messages: 2 300
J'aime: 110
Remercié 404 fois dans 150 messages
Exclamation niet

Citation:
Envoyé par cstar Voir le message
Le dimanche 8 novembre, l'Espagne a obtenu 53,7% de son énergie du vent.
....
C'est faux.

Le dimanche 8 novembre (et encore à certaines heures comme le fait justement remarquer planétaire), l'Espagne a obtenu 53,7% de son électricité du vent.

C'est déjà remarquable, mais ce n'est quand même pas pareil.

Si vous allez sur le site de l'Agence Internationale de l'Energie, vous trouverez des tas de statistiques et en particulier certaines sur l'Espagne.

Vous y verrez par exemple sur ce graphe la ventilation par secteur de la consommation d'énergie finale. Rien qu'en zieutant la part des transports, vous commencez à vous douter que les espagnols ne consomment pas que de l'électricité.

Vos doutes se confirment si vous regardez la répartition des différentes sources d'énergie primaire. 1,4% pour l'éolien plus le solaire plus la géothermie, ça risque de pas le faire. Certes c'était en 2006, mais faut pas rêver, l'éolien n'a quand même pas une croissance à 4 chiffres .

Alors quelle est vraiment la proportion de son énergie que l'Espagne a tiré du vent ce dimanche 8 novembre ? Hmm ?

Un excellent petit résumé concernant une tétrachiée de pays vous apprendra (p. 58 du pdf, numérotée 56) que l'Espagne avait en 2007 une consommation totale d'énergie primaire (TPES) de 143,95 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtoe), soit en langage civilisé 6,046 exajoules (EJ). Sur la même ligne juste à droite, vous trouverez que sa consommation d'électricité a été de 282,54 TWh, unité légèrement moins répréhensible, ce qui nous donne 1,017 EJ en langage de scientifique et d'ingénieur encore frais.

L'électricité, en énergie finale, représente donc environ 1/6 de l'énergie primaire. C'est d'ailleurs environ la même chose en France.

Du coup, en supposant que le record du 8 novembre dure un an (ce qui relève d'un optimisme certain), c'est moins d'un dixième de la consommation d'énergie primaire de l'Espagne qui viendrait du vent.

Il est certes délicat de comparer énergies primaire et finale, puisque dans certains cas elles sont très différentes (cas de la transformation de chaleur en travail puis électricité dans une centrale thermique) et dans d'autres presque égales (cas de la production d'électricité par des éoliennes).

Mais vous pouvez également vous convaincre du chemin qui reste à faire en consultant ce document général sur la production d'électricité dans différents pays du monde. En page 32 du pdf numérotée 30, vous verrez qu'en Espagne la production cumulée d'électricité provenant de l'éolien plus la géothermie plus le solaire... plus d'autres , a atteint 34 TWh. Et la production totale d'électricité, 297 TWh sur la même période. On est donc certainement à moins de 10% d'électricité d'énergie éolienne... ce qui est quand même mieux que les 1% et des poussières français, si l'on en croit ce document où, après avoir laborieusement cherché les chiffres pertinents (où la production d'électricité éolienne est exprimée en ktep p.32 et la consommation d'électricité globale en TWh p. 28 !) vous pourrez les convertir dans une même unité avant de faire une règle de trois .
shadoko est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/11/2009, 15h14   #33
Hybridébridé
Participant hyperactif
modèle: Prius 2
 
Avatar de Hybridébridé
 
Date d'inscription: avril 2006
Localisation: Ile de France
Messages: 3 016
J'aime: 515
Remercié 1 487 fois dans 527 messages
Par défaut

@planetaire : le cycle combiné, ce sont effectivement des centrales au gaz, avec un rendement intéressant, comme nous l'avait expliqué il n'y a pas très longtemps un intervenant (il nous mentionnait les centrales TGV : je ne sais plus qui, merci à lui en tout cas ).

En complément au rappel fort utile des ordres de grandeur actuels posté par shadoko, il ne faudrait surtout pas croire qu'en rajoutant plus d'éoliennes, on pourra arriver un jour à une production d'électricité éolienne annuelle de plus de 50% (comme ça a été le cas quelques heures dans l'exemple mentionné par cstar) de la production totale d'électricité en Espagne ou en France.

En effet, les régimes de vent font qu'on est, suivant les régions, entre 1500 et 3000 h utiles de production sur un an. On prend un général pour l'énergie produite, dans de bonnes conditions, un facteur 0,25 par rapport à la puissance éolienne installée. C'est à dire que si l'on installait en éolienne la puissance de production d'électricité actuelle française (un peu plus de 100 GW-->à 2 MW l'éolienne, calculez combien ça fait d'éoliennes...), on en tirerait sur un an en énergie, 25% de ce que peut produire cette capacité en continu.

Et encore, on se limitera en France à un chiffre inférieur, notamment pour des raisons d'intermittence du vent, pour ne pas avoir à installer en parallèle des moyens de production émetteurs de CO2 ! La puissance éolienne installable en France sans nécessité de back-up thermique supplémentaire est estimée par RTE entre 10 et 15 GW (situation actuelle).

Pour bien comprendre les particularités de l'énergie éolienne, ses tenants et aboutissants, je ne saurais trop vous conseiller de visionner le cours de Jean-Marc JANCOVICI donné à l'Ecole des Mines de Paris en vidéo (voir le chapitre 7.2 (en partie) pour l'éolien). C'est accessible à tous, vivant, illustré, et avec la hauteur de vue habituelle qui caractérise l'auteur de cet enseignement.
Hybridébridé est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/11/2009, 22h23   #34
Volkan
Prius Touring Club

modèle: PII 2008, PIII Lounge 2012, Prius II 2009
 
Avatar de Volkan
 
Date d'inscription: juin 2007
Localisation: Ile de France
Messages: 2 915
J'aime: 912
Remercié 1 202 fois dans 572 messages
Thumbs up

Je trouve que si l'eolien ou le solaire permet de réduire la production électrique issue du gaz ou du charbon ou pétrole, c'est bien.

Pourquoi ne pas voir l'éolien et le solaire comme La Prius, une hybridation dans la production électricité. Si il y a du vent ou du soleil on l'utilise sinon on retourne allumer le feu.

Notre vision en France est faussée par le nucléaire .
Beaucoup de pays dans le monde n'ont pas de centrale nucléaire.

Si on exclus les pays limitrophes de la France a qui en vends notre électricité nucléaire.
L'éolien et le solaire peuvent contribuer à la diminution de la production de CO2 global des ces pays.

"Il faut penser global agir local" en France on veut penser global et agir global, c'est peut être là l'erreur qu'on est entrain de commettre.

Si chacun agissait à son niveau.........


__________________
Prius II 10e anversaire en 2008 réservoir au max: 52,77l, 62575 km en 4 ans
Consommation SP95 en 2 ans 5,51L/100km sur 33445km
Consommation E85 en 2 ans 6,47L/100km sur 24504km

Prius III Lounge MC en 2012 réservoir au max:46,05L, 36757km en 2 ans et 7 mois
Consommation E85 en moyenne 6,19L/100km sur 24 159km avec 5L E10 à chaque plein pour l'autonomie


Prius II de 2009 10e Anniversaire en 2015
Consommation 6.03L/100km sur 38 558 km E85 ou E10
Volkan est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/11/2009, 19h37   #35
Hybridébridé
Participant hyperactif
modèle: Prius 2
 
Avatar de Hybridébridé
 
Date d'inscription: avril 2006
Localisation: Ile de France
Messages: 3 016
J'aime: 515
Remercié 1 487 fois dans 527 messages
Par défaut

Comme dans tous les problèmes, mais c'est particulièrement vrai pour les problèmes d'énergie, il convient d'être lucide et pragmatique.

La lucidité, c'est d'accepter ce que tous les experts disent, à savoir que la plus grande composante de cet énorme effort que constitue l'objectif facteur 4 en France de réduction des émissions de GES (facteur 5 maintenant semble t-il) viendra des économies d'énergie, par des améliorations technologiques (isolement des maisons, véhicule hybride,...), mais également et surtout de changements de comportements qui demanderont quelques sacrifices par rapport à nos habitudes, la plupart récemment acquises (je ne fais plus sécher mon linge dans un sèche-linge électrique, je roule moins vite et fais moins de km avec ma voiture,...). Arrêtons donc de penser que l'on pourra vivre sans changer nos habitudes et réduire la voilure, grâce aux éoliennes et aux panneaux solaires !

Il y a quantitativement beaucoup moins à attendre des gains acquis par transfert d'énergie vers le renouvelable ou le nucléaire. Une fois ça posé, il faut être pragmatique, ce qui nécessite de regarder les avantages-inconvénients de chaque énergie, et donc avant tout d'en comprendre les mécanismes physiques et les ordres de grandeur en jeu (cf. lien vidéos donné ci-dessus).

Ainsi, si l'on essaye de faire preuve de pragmatisme au nivau mondial :

On constate que l'énergie électrique ne se stocke pas en grosse quantité, ce qui entraîne que sur un réseau il va falloir en permanence équilibrer le rapport offre-demande.

Dans ces conditions, l'éolien industriel dont il est question ci-dessus, sera très intéressant dans les zones littorales tropicales (par exemple les DOM-TOM) où les alizés soufflent de manière très constante.

Dans les régions tempérées, avec un vent beaucoup plus intermittent , l'éolien industriel ne pourra être installé qu'à dose variable suivant la situation existante des moyens de production, car au delà d'un certain seuil, il faudra équilibrer le réseau par de nouvelles installations productrices de GES (même genre de phénomène que pour les biocarburants de première génération qui, poussés trop loin, bouffent sur la fôrpêt ou les cultures alimentaires).

Le solaire thermodynamique avec stockage de la chaleur dans des sels fondus sera une excellente solution pour faire de l'électricité de base dans les pays très ensoleillés, notamment à composante désertique ou semi-désertique, avec beaucoup de place (en Europe, ça pourrait intéresser l'Espagne).

Le nucléaire, dans le contexte actuel, peut-être une bonne solution en terme de coût-bénéfice (au sens large), pour une production d'électricité de base dans des pays possédant un bon niveau technique et la démocratie, avec une autorité de sûreté indépendante (en gros les pays développés occidentaux, ou les pays en développement du haut du panier : Argentine, Mexique,...).

Il en est de même de l'hydroélectricité (en électricité de base ou de pointe), lorsqu'il reste des capacités (dans pas mal de pays d'Afrique et d'Asie par exemple), en faisant attention aux projets pharaoniques (exemples : effets environnementaux avérés et potentiels à moyen terme du barrage des 3 gorges,...).

Il en est de même des énergies fossiles avec séquestration géologique du CO2, notamment le charbon, pour des pays qui en possèdent en abondance, lorsqu'il existe des sources de stockage possibles.

Voilà pour la production de base, il faudra toujours des moyens émetteurs de GES pour reprendre les pointes de consommation, d'où l'intérêt d'essayer de réduire ces pointes.

C'est là à mon avis là que les énergies éolienne et surtout solaire ont un rôle important à jouer en France, en pouvant contribuer à réduire la pointe de consommation des logements et du tertiaire (un des plus gros postes de GES avec les transports). Pas via une production industrielle raccordée au réseau , mais plutôt via une production ET une consommation décentralisées (avec un minimum ou sans renvoi d'énergie sur le réseau), au niveau d'un logement ou d'un groupe de logement.

En effet, en installant de petites éoliennes ou/et du solaire photovoltaïque ou/et thermique (surtout du thermique en fait), sur une maison qui aura été auparavant très bien isolée, avec des appareils électriques intelligents (par exemple avec une machine à laver qui se déclenchera quand la puissance disponible via ces moyens sera suffisante : penser à mettre son linge le matin en partant !), il doit être possible d'accroître fortement l'indépendance du logement au réseau, celui-ci étant réservé à la production de base pour l'industrie, les VE la nuit, et les barrages existants pouvant alors suffire à reprendre ces pointes beaucoup plus faibles...

En conclusion, je crois comme Volkan à un mix énergétique, mais qui dépendra, pour un rapport coût-bénéfice optimisé, de la localisation géographique et climatique du pays, des moyens de production existant, de son habitat existant, de son niveau de développement, etc...
Hybridébridé est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2009, 21h56   #36
Richard
Participant hyperactif
modèle: Prius AWD
 
Avatar de Richard
 
Date d'inscription: juin 2008
Localisation: Genève
Messages: 633
J'aime: 20
Remercié 116 fois dans 59 messages
Par défaut La France a importé de l'électricité en octobre, pour la 1ère fois en 27 ans

Matière à réflexion:

Le_matin.ch

C'était quasiment prévu, ou en tout cas prévisible, mais c'est arrivé.
Richard est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2009, 19h35   #37
planétaire
Participant hyperactif
modèle: Prius 2 plugin 20 kWh
 
Avatar de planétaire
 
Date d'inscription: février 2008
Localisation: Caldera d'Ecouves
Messages: 8 718
J'aime: 1 838
Remercié 4 666 fois dans 1 409 messages
Par défaut Osmose

Voici une société en norvège qui a un prototype de génération d'électricité à partir de:
  • eau douce
  • eau de mer
  • une membrane à osmose.
Ils disent obtenir une pression équivalente à une hauteur d'eau de 120m !
Et entrainer ainsi une turbine.

Plausible ?

A+
__________________
Conso sur spritmonitor . Autonomie plus que 208 km en Ev.
2011 début plugin de la P2
2015-2018 40 000 km sans essence
5,7 kWc solaires dont 2,7 kWc avec stockage
planétaire est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2009, 20h02   #38
Hybridébridé
Participant hyperactif
modèle: Prius 2
 
Avatar de Hybridébridé
 
Date d'inscription: avril 2006
Localisation: Ile de France
Messages: 3 016
J'aime: 515
Remercié 1 487 fois dans 527 messages
Par défaut

Ca ne risque pas de nous arrêter le Gulf Stream, ce truc ?

Plus sérieusement, un doc de l'IFREMER sur l'énergie des mers, ou ce principe est étudié. Ca ne doit donc pas être que........du vent !

Dernière modification par Hybridébridé ; 18/11/2009 à 23h04 Motif: Oubli du lien corrigé !
Hybridébridé est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2009, 22h17   #39
shadoko
Participant hyperactif
modèle: mlkjhgfdsq
 
Date d'inscription: octobre 2005
Localisation: qsdfghjklmù
Messages: 2 300
J'aime: 110
Remercié 404 fois dans 150 messages
Question

Citation:
Envoyé par planétaire Voir le message
....Ils disent obtenir une pression équivalente à une hauteur d'eau de 120m !
Et entrainer ainsi une turbine.

Plausible ?

A+
La pression est effectivement celle d'une colonne d'eau de 120 m, le calcul est très simple (c'est la loi des gaz parfaits). Mais une pression n'est pas une énergie (ni une puissance), et je ne vois aucun chiffre là-dessus à part des TWh balancés sur base de projections hautement spéculatives sur le potentiel de la technique. Ce qui serait intéressant de savoir c'est quelle puissance peut produire une usine ! Si c'est des kW ça ne vaut pas le coup...

Complément : ce film parle de 25 MW de puissance avec 5 km2 de membranes. Ce qui ferait une puissance de 5 W / m2 et un débit de 4 (ml / s) / m2, ce qui est plausible.
shadoko est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2009, 23h08   #40
Hybridébridé
Participant hyperactif
modèle: Prius 2
 
Avatar de Hybridébridé
 
Date d'inscription: avril 2006
Localisation: Ile de France
Messages: 3 016
J'aime: 515
Remercié 1 487 fois dans 527 messages
Par défaut

Le doc. de l'IFREMER que je citais et dont j'avais oublié le lien (corrigé) confirme cet ordre de grandeur.

J'aime beaucoup d'ailleurs la façon dont il aborde ces énergies : en se souciant d'abord des ordres de grandeurs disponibles par rapport à notre consommation, et le seuil exploitable sans perturbation environnementale significative. C'est certes un survol, mais la démarche est là !
Hybridébridé est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h21.
pages vues depuis le 20 Oct 2005 : 235,292,762


Édité par : vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #17 par l'association vBulletin francophone - Icones originales avec l'aimable autorisation de PngFactory