Lexus RX 450h - Changement des amortisseurs à 160kkm

artur

Lexusien
Administrateur
Prius Touring Club
Inscrit
21 Janv. 2014
messages
17,446
Score de réaction
16,327
Localisation
St Christophe sur Condé
Véhicule
Lexus CT200h,RX450h Executives
Hello !

S'approchant des 160kkm j'ai pris la décision de changer les amortisseurs de mon RX.
C'est un kilométrage (150-160kkm) qui me parait adapté pour un changement des amortisseurs sur une Japonaise.
Je l'ai déjà pratique sur ma Honda Accord et mon IS et on sent réellement une différence.
Bien évidemment l'usure des amortisseurs ne se traduit pas par des fuites (qui peuvent aussi survenir, mais il s'agirait plutôt d'une panne).
Et le contrôle technique ne contrôle réellement que la différence d'amortissement entre le côté droit et gauche. C'est pas ça qui va vous indiquer qu'il faut procéder au changement.

Je me suis renseigné sur les prix des pièces et sur la procédure (officielle) de changement.
Après avoir comparé les prix en CC et en import, j'ai décidé d'importer pour économiser environ 1000€ malgré un transport minable et ultra-cher par FedEx.
J'ai commandé pratiquement toute la jambe Mc Pherson avant hors le ressort et les amortisseurs arrières.
J'ai dû investir dans un peu de matos. Les chandelles adaptées, un cric bouteille, une clé dynamométrique 300NM, de grosses clés/douilles (22mm). J'avais le reste.

Je joins ci-dessous 2 vidéos d'un tech Lexus qui montre comment il fait ces opérations sur un RX de la précédente génération (ça va faire plaisir à @michelvp).
Mais globalement c'est similaire sauf que les suspensions ne sont pas pilotées (il n'y a pas de faisceaux sur les amortisseurs).

L'arrière se fait assez facilement. Il faut soutenir le moyeu pour libérer facilement l'amortisseur.
Ne pas oublier d'amorcer l'amortisseur. Une dizaine de compressions à la main et à la verticale. On essaye de garder à la verticale jusqu’au montage. Les décompressions libres doivent se faire sans à-coups et linéairement. Sinon il y a un souci avec l'amortisseur.
On place le nouveau amortisseur puis on lève le moyeu jusqu'à arriver à l'équilibre (le cric soutien la voiture comme si la roue était en place).
A ce moment et dans cette position on serre les vis de fixation de l'amortisseur.
Ce qui est pénible, c'est défaire et remettre en place les faisceaux de pilotage d'amortisseur et ABS.
Tout est bien évidement fourni avec l'amortisseur, mais les supports des faisceaux ne sont pas faciles à démonter et à remonter sur la caisse. Il y a peu de place.

Pour soutenir la voiture, j'ai procédé côté par côté. J'ai placé un cric pour enlever une roue arrière puis j'ai baissé le cric pour être à l'horizontal. Le cric reste en place et permet d'ajuster la hauteur du véhicule en cas de besoin.
Il faut un autre cric pour soulever le moyeu puis le compresser assez pour qu'on tienne sur le moyeu et plus sur l'autre cric (équilibre) puis serrer les vis de l'amortisseur comme déjà expliqué ci-dessus.

Vidéo d'illustration sur un RX3 (pas RX4 !)

A l'avant c'est un peu plus compliqué.
On démonte tout le bloc contenant l'ensemble d’essuie-glaces avec moteur.
Cette partie se démonte aussi quand on a besoin d'accéder à l'arrière du moteur lors du changement des bougies par exemple.
Ça se fait bien, mais il faut procéder méthodiquement et prendre son temps pour éviter de faire des bêtises, comme par exemple d'abimer le pare-brise.
Une fois ce bloc démonté, la jambe d'amortisseur ne tient plus que par un écrou en haut et on attaque le démontage en bas. Dans la vidéo, on a pas à démonter le bloc en entier car sur le RX3 la fixation du haut de l'amortisseur est accessible (11:47 dans la vidéo).
C'est la fixation de la biellette de barre de torsion qui peut poser un problème (0:54 dans la vidéo).
L'écrou et le filetage du joint peuvent être corrodé ce qui peut rendre le démontage difficile.
En ce qui me concerne, avant de commander le matos, j'ai procédé au dévissage de cet écrou pour être sûr de ne pas avoir de surprise le J. Je n'ai pas eu de difficultés.
La fixation du bas de la jambe est fais avec 2 vis et 2 écrous de 22mm (vidéo : 9:12).
Il faut noter la position initiale de chaque grosse vis car elle servent à définir la géométrie des roues. Même si normalement elles sont toutes identiques a priori lors du montage en usine. C'est le marquage sur la tête de la vis qui permet d'indiquer sa "correction" par rapport à la vis standard (tout est indiqué dans la techdoc). Voir plus bas la section sur le réglage de la géométrie.
On enlève les vis du bas puis le dernier écrou en haut et on enlève la jambe en faisant attention au tuyau du liquide des freins.
On se retrouve avec la jambe entière dans la main et on se demande comment on va la démonter... (vidéo: 14:00)
On doit démonter et pour cela un compresseur de ressort est nécessaire. Celui de la vidéo, c'est le top, mais peu de garage l'ont.
Je dois avouer que malgré un compresseur acheté de longue date que j'avais à la maison, je me suis retrouvé un peu bête quand j'ai vu que l'orientation des coupelles du compresseur était à l'opposé de l'orientation de la spirale du ressort (sur un de deux côtés).
Pour éviter un démontage hasardeux, j'ai commencé à chercher un garage autour de moi qui pourrait me faire le démontage/remontage, mais aucun n'était équipé du matos qui convenait.
En démontant la deuxième jambe, je me suis rendu compte que le deuxième était enroulé dans l'autre sens et que ça collait avec mon compresseur.
Du coup, j'ai tenté le démontage. Bon, j'ai serré les fesses, mais finalement ça a été.
Pour l'autre ressort j'ai dû bidouillé la fixation des coupelles sur le compresseur pour que celui-ci compresse le plus possible dans l'axe de la jambe (léger changement de l'orientation des coupelles).
Finalement c'est passé également. Bon, système D. J'aime pas, mais je suis encore vivant et les ressorts aussi.
Ne pas oublier d'amorcer l'amortisseur avant le montage. Une dizaine de compressions à la main et à la verticale. On essaye de garder à la verticale jusqu’au montage. Les décompressions libres doivent se faire sans à-coups et linéairement. Sinon il y a un souci avec l'amortisseur.
Le remontage se fait bien, on sert provisoirement l'écrou (auto-freinant, non réutilisable) de la tige de l'amortisseur (il sera fixé au couple après montage sur la voiture).
Il y a des instructions précises sur le remontage. Par exemple, il y a un méplat sur la tige de l'amortisseur qui doit être orienté vers l'extérieur de la voiture (RTFM).
On replace la jambe dans la voiture, on remonte dans l'ordre inverse du montage.
Le serrage des gros vis à 290 N.m, c'est du folklore. Faut peser 150kg et avoir aussi un dos solide.
En haut ça passe avec une douille et la clé dynamométrique. L'autre écrou est caché, il faut une petite rallonge solide parce que vous allez peser dessus et fortement. Faut pas que ça pète.
De mémoire la vis a un freinage, on visse l'écrou, pas la vis qui doit rester immobile.
Pour la phase de démontage/remontage le moyeu doit être soutenu par un cric pour permettre d'enlever et remettre les vis facilement et pour éviter que le moyeu ne se barre.
Parenthèse : Pour tenir la voiture à une position proche de l'horizontale, j'ai soutenu l'avant de la voiture avec un cric (quelque part sous le moteur il y a un endroit prévu pour), j'ai ensuite placé les chandelles pour sécuriser (la voiture s'est reposée légèrement dessus à droite et à gauche), j'ai gardé le cric en place par sécurité. Comme ça, c'était bien stable pour les serrages de ouf.

Après le remontage, j'ai fait un rapide essai routier. Rien remarqué d'anormal. La voiture semblait plus ferme.
Je suis parti faire une géométrie complète sans calibrage des caméras (sur le conseil de mon techos préféré, @nicodu63).
Les mecs au garage m'ont félicité, ils ont eu juste un petit réglage sur une biellette de direction à faire et c'est tout. Oufff !
Bon, si ça va vraiment pas, là on pourrait éventuellement se poser a question de calibrage des caméras. Moi, j'ai testé le maintien dans la fil et je n'ai pas vu de problème. Tout semble OK.
Les mecs m'ont dit ça va coûter un billet de 150€, je suis reparti avec une facture de 50€. Bon, c'était mon anniversaire, mais ils ne le savaient pas avant de me donner la facture... :ROFLMAO: Ils m'ont quand-même souhaité un bon anniversaire. On se marre bien...
Ils m'ont dit : "On a presque rien fait, on surfacture pas chez nous". Je me suis dit, ils tiendront pas longtemps... Enfin... je vais les adopter, j'ai de toute façon besoin d'un pro pour les pneus et ils m'en ont déjà monté 2 sans problème.

Vidéo d'illustration sur un RX3 (pas RX4 !)

Usure des pièces :
A l'arrière sur les 2 amortos, la compression est plus facile que sur les neufs et surtout l'un voulait presque pas remonter, le deuxième très lentement. Clairement : fin de vie.
A l'avant les amortos étaient plus vaillants. Les décompressions étaient plutôt correctes.
Les butées n'étaient pas abimées.
Les protections non plus.
Les roulements avaient encore l'air d'aller, mais ils ne travaillaient pas aussi fluidement que les neufs.
Les caoutchoucs du bas sous les ressorts tenaient la route, mais les ressorts étaient bien encastrés dedans.
Tout ça après 160kkm et ~7 ans.
Je ne regrette pas d'avoir tout changé, pas sûr que tout tiendrait pendant 320kkm et ~14 ans.

A l'usage, pas de bruits, pas de claquements, la voiture plus ferme, les suspensions se font gentiment. Je ne regrette pas cette opération.
Économie sans compter ma main d'oeuvre ~1500€, peut-être ? A vrai dire, je ne me rappelle plus le cout de la main d'oeuvre à la CC pour ça.
Possible que c'était plutôt 2k€ d'économie. Mais bon, je me suis amusé, j'ai acheté un peu de matos. Peu importe au final.
 
Dernière édition:
Donc , nous pouvons dire que ta voiture t'a fait un beau cadeau pour ton anniversaire 👍
Bon anniversaire ARTUR .
 
Joyeux anniversaire Artur
 
Merci, c'est gentil, mais c'est passé maintenant. :jap:
 
Tu es toujours désagréable toi 🤣
 
Vous avez qu'à me souhaiter mon anniversaire le jour même, hein ! 🤣

jaipasdamis.com 😭
 
Hello !

S'approchant des 160kkm j'ai pris la décision de changer les amortisseurs de mon RX.
C'est un kilométrage (150-160kkm) qui me parait adapté pour un changement des amortisseurs sur une Japonaise.
Je l'ai déjà pratique sur ma Honda Accord et mon IS et on sent réellement une différence.
Bien évidemment l'usure des amortisseurs ne se traduit pas par des fuites (qui peuvent aussi survenir, mais il s'agirait plutôt d'une panne).
Et le contrôle technique ne contrôle réellement que la différence d'amortissement entre le côté droit et gauche. C'est pas ça qui va vous indiquer qu'il faut procéder au changement.

Je me suis renseigné sur les prix des pièces et sur la procédure (officielle) de changement.
Après avoir comparé les prix en CC et en import, j'ai décidé d'importer pour économiser environ 1000€ malgré un transport minable et ultra-cher par FedEx.
J'ai commandé pratiquement toute la jambe Mc Pherson avant hors le ressort et les amortisseurs arrières.
J'ai dû investir dans un peu de matos. Les chandelles adaptées, un cric bouteille, une clé dynamométrique 300NM, de grosses clés/douilles (22mm). J'avais le reste.

Je joins ci-dessous 2 vidéos d'un tech Lexus qui montre comment il fait ces opérations sur un RX de la précédente génération (ça va faire plaisir à @michelvp).
Mais globalement c'est similaire sauf que les suspensions ne sont pas pilotées (il n'y a pas de faisceaux sur les amortisseurs).

L'arrière se fait assez facilement. Il faut soutenir le moyeu pour libérer facilement l'amortisseur.
Ne pas oublier d'amorcer l'amortisseur. Une dizaine de compressions à la main et à la verticale. On essaye de garder à la verticale jusqu’au montage. Les décompressions libres doivent se faire sans à-coups et linéairement. Sinon il y a un souci avec l'amortisseur.
On place le nouveau amortisseur puis on lève le moyeu jusqu'à arriver à l'équilibre (le cric soutien la voiture comme si la roue était en place).
A ce moment et dans cette position on serre les vis de fixation de l'amortisseur.
Ce qui est pénible, c'est défaire et remettre en place les faisceaux de pilotage d'amortisseur et ABS.
Tout est bien évidement fourni avec l'amortisseur, mais les supports des faisceaux ne sont pas faciles à démonter et à remonter sur la caisse. Il y a peu de place.

Pour soutenir la voiture, j'ai procédé côté par côté. J'ai placé un cric pour enlever une roue arrière puis j'ai baissé le cric pour être à l'horizontal. Le cric reste en place et permet d'ajuster la hauteur du véhicule en cas de besoin.
Il faut un autre cric pour soulever le moyeu puis le compresser assez pour qu'on tienne sur le moyeu et plus sur l'autre cric (équilibre) puis serrer les vis de l'amortisseur comme déjà expliqué ci-dessus.

Vidéo d'illustration sur un RX3 (pas RX4 !)

A l'avant c'est un peu plus compliqué.
On démonte tout le bloc contenant l'ensemble d’essuie-glaces avec moteur.
Cette partie se démonte aussi quand on a besoin d'accéder à l'arrière du moteur lors du changement des bougies par exemple.
Ça se fait bien, mais il faut procéder méthodiquement et prendre son temps pour éviter de faire des bêtises, comme par exemple d'abimer le pare-brise.
Une fois ce bloc démonté, la jambe d'amortisseur ne tient plus que par un écrou en haut et on attaque le démontage en bas. Dans la vidéo, on a pas à démonter le bloc en entier car sur le RX3 la fixation du haut de l'amortisseur est accessible (11:47 dans la vidéo).
C'est la fixation de la biellette de barre de torsion qui peut poser un problème (0:54 dans la vidéo).
L'écrou et le filetage du joint peuvent être corrodé ce qui peut rendre le démontage difficile.
En ce qui me concerne, avant de commander le matos, j'ai procédé au dévissage de cet écrou pour être sûr de ne pas avoir de surprise le J. Je n'ai pas eu de difficultés.
La fixation du bas de la jambe est fais avec 2 vis et 2 écrous de 22mm (vidéo : 9:12).
Il faut noter la position initiale de chaque grosse vis car elle servent à définir la géométrie des roues. Même si normalement elles sont toutes identiques a priori lors du montage en usine. C'est le marquage sur la tête de la vis qui permet d'indiquer sa "correction" par rapport à la vis standard (tout est indiqué dans la techdoc). Voir plus bas la section sur le réglage de la géométrie.
On enlève les vis du bas puis le dernier écrou en haut et on enlève la jambe en faisant attention au tuyau du liquide des freins.
On se retrouve avec la jambe entière dans la main et on se demande comment on va la démonter... (vidéo: 14:00)
On doit démonter et pour cela un compresseur de ressort est nécessaire. Celui de la vidéo, c'est le top, mais peu de garage l'ont.
Je dois avouer que malgré un compresseur acheté de longue date que j'avais à la maison, je me suis retrouvé un peu bête quand j'ai vu que l'orientation des coupelles du compresseur était à l'opposé de l'orientation de la spirale du ressort (sur un de deux côtés).
Pour éviter un démontage hasardeux, j'ai commencé à chercher un garage autour de moi qui pourrait me faire le démontage/remontage, mais aucun n'était équipé du matos qui convenait.
En démontant la deuxième jambe, je me suis rendu compte que le deuxième était enroulé dans l'autre sens et que ça collait avec mon compresseur.
Du coup, j'ai tenté le démontage. Bon, j'ai serré les fesses, mais finalement ça a été.
Pour l'autre ressort j'ai dû bidouillé la fixation des coupelles sur le compresseur pour que celui-ci compresse le plus possible dans l'axe de la jambe (léger changement de l'orientation des coupelles).
Finalement c'est passé également. Bon, système D. J'aime pas, mais je suis encore vivant et les ressorts aussi.
Ne pas oublier d'amorcer l'amortisseur avant le montage. Une dizaine de compressions à la main et à la verticale. On essaye de garder à la verticale jusqu’au montage. Les décompressions libres doivent se faire sans à-coups et linéairement. Sinon il y a un souci avec l'amortisseur.
Le remontage se fait bien, on sert provisoirement l'écrou (auto-freinant, non réutilisable) de la tige de l'amortisseur (il sera fixé au couple après montage sur la voiture).
Il y a des instructions précises sur le remontage. Par exemple, il y a un méplat sur la tige de l'amortisseur qui doit être orienté vers l'extérieur de la voiture (RTFM).
On replace la jambe dans la voiture, on remonte dans l'ordre inverse du montage.
Le serrage des gros vis à 290 N.m, c'est du folklore. Faut peser 150kg et avoir aussi un dos solide.
En haut ça passe avec une douille et la clé dynamométrique. L'autre écrou est caché, il faut une petite rallonge solide parce que vous allez peser dessus et fortement. Faut pas que ça pète.
De mémoire la vis a un freinage, on visse l'écrou, pas la vis qui doit rester immobile.
Pour la phase de démontage/remontage le moyeu doit être soutenu par un cric pour permettre d'enlever et remettre les vis facilement et pour éviter que le moyeu ne se barre.
Parenthèse : Pour tenir la voiture à une position proche de l'horizontale, j'ai soutenu l'avant de la voiture avec un cric (quelque part sous le moteur il y a un endroit prévu pour), j'ai ensuite placé les chandelles pour sécuriser (la voiture s'est reposée légèrement dessus à droite et à gauche), j'ai gardé le cric en place par sécurité. Comme ça, c'était bien stable pour les serrages de ouf.

Après le remontage, j'ai fait un rapide essai routier. Rien remarqué d'anormal. La voiture semblait plus ferme.
Je suis parti faire une géométrie complète sans calibrage des caméras (sur le conseil de mon techos préféré, @nicodu63).
Les mecs au garage m'ont félicité, ils ont eu juste un petit réglage sur une biellette de direction à faire et c'est tout. Oufff !
Bon, si ça va vraiment pas, là on pourrait éventuellement se poser a question de calibrage des caméras. Moi, j'ai testé le maintien dans la fil et je n'ai pas vu de problème. Tout semble OK.
Les mecs m'ont dit ça va coûter un billet de 150€, je suis reparti avec une facture de 50€. Bon, c'était mon anniversaire, mais ils ne le savaient pas avant de me donner la facture... :ROFLMAO: Ils m'ont quand-même souhaité un bon anniversaire. On se marre bien...
Ils m'ont dit : "On a presque rien fait, on surfacture pas chez nous". Je me suis dit, ils tiendront pas longtemps... Enfin... je vais les adopter, j'ai de toute façon besoin d'un pro pour les pneus et ils m'en ont déjà monté 2 sans problème.

Vidéo d'illustration sur un RX3 (pas RX4 !)

Usure des pièces :
A l'arrière sur les 2 amortos, la compression est plus facile que sur les neufs et surtout l'un voulait presque pas remonter, le deuxième très lentement. Clairement : fin de vie.
A l'avant les amortos étaient plus vaillants. Les décompressions étaient plutôt correctes.
Les butées n'étaient pas abimées.
Les protections non plus.
Les roulements avaient encore l'air d'aller, mais ils ne travaillaient pas aussi fluidement que les neufs.
Les caoutchoucs du bas sous les ressorts tenaient la route, mais les ressorts étaient bien encastrés dedans.
Tout ça après 160kkm et ~7 ans.
Je ne regrette pas d'avoir tout changé, pas sûr que tout tiendrait pendant 320kkm et ~14 ans.

A l'usage, pas de bruits, pas de claquements, la voiture plus ferme, les suspensions se font gentiment. Je ne regrette pas cette opération.
Économie sans compter ma main d'oeuvre ~1500€, peut-être ? A vrai dire, je ne me rappelle plus le cout de la main d'oeuvre à la CC pour ça.
Possible que c'était plutôt 2k€ d'économie. Mais bon, je me suis amusé, j'ai acheté un peu de matos. Peu importe au final.
Bonjour Arthur,
Pour info, j'ai un devis à 2256€ pour les amortisseurs avant.
Est ce cohérent pour de l'origine?
Merci
 

Pièces jointes

  • DevisAmorti2.pdf
    33.8 KB · Affichages: 8
Je n'ai pas les prix courants en tête.
Mais c'est royal, c'est la première fois que je vois une remise sur un devis Lexus. 🤣
 
:sneaky: Le chef d'atelier est gentil avec moi car il sait que j'aurais aimé que la garantie Relax prenne en charge les amortisseurs.
J'ai un "klonk" à l'avant gauche quand je descends d'un dos d'ane.
Rien d'extraordinaire mais trop bruyant pour ce type de véhicule.
Il a mis les sondes sonores dessus etc et n'a rien trouvé mais affirme lui aussi, que malgré l'efficacité sans faille des amortisseurs, il y a qq chose à changer.
Rien au niveau des bras / triangles / biellettes / silent bloc etc.

Rien de grave, juste un bruit un peu chiant à mon goût.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 312,986,344
Retour
Haut Bas