L'herbe à la Reine

Hikaru

Participant hyperactif
Inscrit
29 Sept. 2007
messages
1,046
Score de réaction
195
Localisation
Genève
Véhicule
RAV 4 H 2019 Blanc FWD TREND
c'est comme le cendrier, quand le filtre est plein, il faut le vider :grin:

Bah puisque l'on parle de cendrier par rapport au filtre du véhicule , testez donc le ... goût ... de la clope par rapport au diesel ... :hum:

Vous verrez que c'est la cigarette qui fait plus de mal au poumon que les gaz du diesel ... du moins pour moi ... :p

Alors entre deux maux ... je préfère être enfumé par le diesel que par la clope qui me tue les poumons direct .. ( suis pas asthmatique moi ) ...:pardon:
 
:papy::cheveux:Ben oui, même aprés mon infarctus, je cloppe !
A 8O piges, j'ai fait le chemin, et s'il ne s'agit que d'écourter le bout qui reste,
ça ne pèse pas assez pour me priver complètement. Je me suis assez privé auparavant,
et je ne vais pas remettre çà. Bon, ce n'est que trois ou quatre, et elles n'en sont
que meilleures !
Par contre, les émanations gazolistiques..........:horreur::p...!!!!!
La dernière photo de mes poumons n'était pas mauvaise, et puis je ne les sens pas....
...mais les fumées noires...Pouha !...elles me piquent la gorge,me font tourner la
tête, me donnent des nausées et font pleurer mes yeux................!
Alors, laissez moi faire des ronds avec ma fumée de cloppes, pendant
que d'autres en font en vendant leur saleté fumigène !:dollars:
 
...elles me piquent la gorge, me font tourner la tête, me donnent des nausées et font pleurer mes yeux................!


Marrant mais moi ce sont les fumées de clopes qui me font ce que ageasson ressent ... laissez moi respirer sans fumée de clopes , j'ai pas demandé à être enfumé par les clopes moi ... :nonnon:

En plus si je demande qu'ils aillent fumer ailleurs qu'à mes cotés car endroit interdit à la clope et bien ... je me fais insulter par ces malades intoxiqués à la nicotine et c'est moi qui doit partir et ce même sur mon lieu de boulot ou c'est .... interdit de fumer ... :dispute:
 
:horreur: Attention l'Ageasson, Hikaru dans les brancards te conduisant dehors...
.......et il a hélas raison le bougre !
Mais dehors, je suis chez nous aussi dehors, dans les fumées diésel et particules,
mes gosses, mes proches, mes éloignés, enfin tous !
et il parait que ce n'est pas interdit......Alors ?
Ben je m'en vais, clopin, clopant,
Lachant ma fumée dans le vent,
Car fumer dans un lieu clos porte,
Atteinte aux anxieux de l'aorte,
Tant pis si moi, au vent d'la rue,
Je me gave de l'air qui tue !.................:p
 
Marrant mais moi ce sont les fumées de clopes qui me font ce que ageasson ressent ... laissez moi respirer sans fumée de clopes , j'ai pas demandé à être enfumé par les clopes moi ... :nonnon:

En plus si je demande qu'ils aillent fumer ailleurs qu'à mes cotés car endroit interdit à la clope et bien ... je me fais insulter par ces malades intoxiqués à la nicotine et c'est moi qui doit partir et ce même sur mon lieu de boulot ou c'est .... interdit de fumer ... :dispute:

Je pense qu'on tombera d'accord : toutes les sources d'intoxications imposées sont à dénoncer. Personnellement je trouve anormal qu'en ville, à l'arrêt de bus ou dans une file d'attente, certains se permettent de fumer. C'est une question d'altruisme et de standard. Je me prend régulièrement des relents de clope ou des panaches dans la gueule, c'est non seulement très désagréable mais aussi malsain pour ma santé (comme pour le diesel il me semble que c'est un fait établi...).

Bref, mon point c'est qu'on est d'accord mais c'est indépendant. Ca n'enlève rien au problème du diesel en france.
 
Le principal problème du clopeur c'est qu'il semble incapable de jeter son mégot autre part que "n'importe où sauf dans une poubelle". Une vraie plaie.


Et pour les fumées et autres particules je ne supporte aucune des deux. J'habite en ville et quand je ne fais pas intoxiquer par une queue de diéselistes aux feux rouges et autre encombrements, c'est par un troupeau de clopeurs fumants devant une porte (oui, c'est une règle universelle, le fumeur fume devant la porte, toujours).
 
:grin: Oui, on est sûrement d'accord sur ce problème qui se pose aussi
en famille et entre amis......du moins chez moi.
Dans le cas de rassemblements clopinettement "mixtes", chacun s'arrange
pour ne pas déranger l'autre, et, même chez eux, les fumeurs sont
les premiers à faire ce qu'il se doit par respect et amitié.
Dans le fond, il ne s'agit pas uniquement du tabac, mais de la manière
égoïste que nous avons de vivre, et ce, en tous domaines........:pardon:
 
Dans le fond, il ne s'agit pas uniquement du tabac, mais de la manière
égoïste que nous avons de vivre, et ce, en tous domaines........:pardon:

Mais on est d'autant plus égoïste que le plaisir égoïste de la clope est induit par une dépendance forte à la nicotine qui malheureusement prend beaucoup de place dans la vie du fumeur et de latitude dans ses principes tels que le respect d'autrui.

Les gens font des choses bizarres pour une clope :

- Faire voler de la porcelaine
- Insulter / agresser dans la rue
- Casser du mobilier
- Ramasser des mégots sur le trottoir
- Traverser la ville à 1h du matin en large et en travers pour trouver un tabac ouvert
- Sortir dehors par -15 °C en T-Shirt sous la neige
- Se cacher dans les toilettes
- Sortir du train à chaque arrêt d'1 minute pour cramer une demi-clope
- A l'hôpital, y'a des anecdotes pas mal aussi, de personnes à peine réveillées encore sous l'effet de l'anesthésiant, qui bavent comme des perdus et essayent tant bien que mal de fumer alors qu'ils n'arrivent même pas à prononcer une seule consonne
 
:lecteur: ...et encore, tu ne cites que les cas les plus bénins, comme le
fait tout extrémiste !

Il y a aussi celui qui, sa clope finie, la retourne et la fume à l'envers....
Celui qui tond sa compagne pour s'en rouler une (clope) de cheveux.....
Celui qui lache la fumée dans un sac plastique, et s'en coiffe à la fin.....
Celui qui course les femmes qui fument pour rallumer leur flamme de briquet
L'avare qui ne fume que le papier et met le tabac de côté.....
Celui qui court toutes les représentations qui font un Tabac....
Celui qui fume par nécéssité dans les coins à moustiques........
Celui qui fume dans son bain pour mieux être repéré en cas de noyade....
Celui qui fume au volant par sécurité, la fumée brouillant sa vue l'oblige
à réduire sa vitesse.......
Celui qui........dit mieux.....,?

Il faut quand même se rendre compte que les exemples que du donnes aussi
complaisamment ont elles, leur côté positif:
Casser la porcelaine ou le mobilier fait marcher le commerce !
Insulter/agresser dans la rue met gratos de l'animation !
Ramasser les mégots sur le trottoir rime avec nettoyage et propreté !
Traverser ainsi la ville permet une saine surveillance des malfaiteurs !
Sortir par -15 dans cette tenue ne peut que réjouir toubib et pharmacien !
Fumer dans les toilettes fait gagner du temps puisque on peut faire autre
chose en même temps. De plus l'odeur du tabac est préférée par certains
à celle caractéristique de certains lieux !
Sortir du train sous entend d'y remonter. Le tabac peut donc être considéré
comme un boute en train, ce qui est particulièrement utile pour les tristes;
Il y en a même qui le font en avion, d'où une économie certaine de kérozène
à laquelle s'ajoute celles de la Sécu et des caisses de retraite !
A l'hosto, l'attitude de ceux qu'on sonne n'est pas une référence ! Quand
on est sonné, il y a évidemment quelque chose qui cloche !

Bon, je vais m'en grille une......sauterelle !..........:grin:
 
:lecteur: ...et encore, tu ne cites que les cas les plus bénins, comme le
fait tout extrémiste !

Pas exactement extrémiste, juste conjoint d'ex-fumeuse :)
Les anecdotes que j'ai rapporté sont :
- celles que j'ai vécu avec ma coinjonte (porcelaine... :cry:)
- celles que les fumeurs essayant de s'en sortir racontaient sur le forum Doctissimo, je ne remets pas la main dessus...
 
:lecteur: Ben, mon Ami, toutes mes excuses pour avoir tourné ce sujet en dérision.
J'ai de plus appris des faits que je ne soupçonnais pas. Je fume depuis l'âge de 15 ans,
mais peu, surtout parceque j'avais la bourse plate,et n'ai jamais dépassé 6 à 8 clopes par
jour. Je me suis même arrêté trois fois pendant plusieurs mois. Je pense que les cas que
tu cites sont tout de même des cas extrèmes se combinant averc un "caractère" particulier......
 
Pas de souci Ageasson :jap:

Je pense que tu as raison sur les caractères et la dépendance, on n'est pas tous égaux devant ce genre de drogue, et y'a des cas irrécupérables !

Dans le cas de ma copine, c'est 10 clopes par jour depuis l'âge de ses 13 ans, et il a fallu ramer dur pour faire machine arrière. Et ce combat n'est jamais gagné, c'est juste comme un monstre qui sommeille, prêt à ressortir quand les contrariétés de la vie s'accumulent trop vite.

Je regrette qu'elle n'ait pas su diaboliser la clope comme certaines méthodes le préconisent, mais ça veut dire qu'elle a un mental de fer, je suis fier d'elle :)

Et je n'ai aucun souci avec la dérision, vive la dérision :grin:
 
Je rajoute une tite chose ... pendant longtemps , je n'ai jamais eu de problème avec les enragés de la nicotine ... cela ne me faisait rien ... du moins pas encore et puis à force de cotoyer des heures et des heures et des jours et des semaines puis des années , des collègues qui torchaient à fond la caisse ... pas celle d'une hybride hélas ... mais la clope que ... depuis peu ... c'est à dire quatre ans seulement ... je suis devenu hypersensible à ce que dégage la clope ... cela me brûle les poumons pour ainsi dire ... j'ai l'impression qu'ils rétrécissent au lavage comme on dit ... et depuis ... il suffit d'un peu de temps devant un amateur égoïste qui ne demande pas si fumer me dérange , il fume direct hein ... et bien , j'étouffe littéralement ou presque et pendant une demi heure après selon le type de clopes ... y a des plus fortes que d'autres ... et bien je souffre le martyre ... quand à l'odeur , elle me fait presque vomir , ce qui est presque arrivé ... vite les wc et là horreur ... ben , on fume et pas de ventilation .. alors merci au amateurs de nicotine si on ne peut plus aller au douce senteur qui ne sente plus rien sauf la clope fraiche et froide ... :dead:

Et ils n'ont jamais envie d'aller dans la zone fumoir ... devinez pourquoi ... :dispute:
 
Est-ce qu'on ne pourrait pas arrêter toutes ces généralisations assommantes parce que basées sur quelques cas particuliers qu'on côtoie dans son entourage ?

Les sous-ensembles "fumeurs" et "non-fumeurs" sont suffisamment larges pour que les observations sociologiques statistiques puissent s'y appliquer, c'est-à-dire qu'on doit y trouver la même proportion de malotrus, d'asociaux, etc...

Et si l'on raisonne en valeur absolue, comme il y aurait en gros un quart de fumeurs et trois quarts de non-fumeurs on aurait donc trois fois plus de malotrus, asociaux, etc... chez les non-fumeurs que chez les fumeurs. :cool:

Alors arrêtons de nous exciter sur les défauts des autres et appliquons-nous à ne pas leur imposer les nôtres.

En ce qui me concerne j'essaie de ne pas oublier trop souvent cette maxime de Taine : "N'ayez d'intolérance que vis-à-vis de l'intolérance."
 
:papy: Ben oui, on dérive un tant soi peu.
Ici c'est : "Le Diésel c'est Super ! "
Alors pourquoi le Super n'est pas pour le Diésel ?
 
Les sous-ensembles "fumeurs" et "non-fumeurs" sont suffisamment larges pour que les observations sociologiques statistiques puissent s'y appliquer, c'est-à-dire qu'on doit y trouver la même proportion de malotrus, d'asociaux, etc...

A deux petites choses près...

Le fumeur est :
- soit sous l'effet d'une substance neuro stimulante qui augmente la libération d'adrénaline, pour ne pas être HS, j'appelerai cet effet le SUPER.
- soit sous l'effet du manque de cette substance, cet effet s'appellera donc... le DIESEL.

Ces effets sont plus ou moins importants d'un fumeur à l'autre, et non négligeables. Quand les récepteurs nicotiniques n'ont pas droit aux calins de leur copine de toujours, le fumeur en mode DIESEL va claquer à froid, broyer du noir, cracher de la suie, grogner à bas régime, aucune envolée à 7000 tours/minute ne se profilant à l'horizon, le désespoir le gagne. Sa conscience de son entourage s'amoindrit petit à petit car toute l'attention commence à dévier vers l'ivresse de la délivrance. Mais changez moi ce carburant poisseux nom d'une pipe ! Je veux mon plein de SUPER ! Je veux décrasser mes soupapes, je veux du rythme, de la musique, je veux survoler la route !

Et hop, un petit passage à la pompe pour recharger en SUPER, et c'est la fête dans toutes les synapses, l'adrénaline coule à flot, le coeur s'accélère... En route pour quelques minutes de bonheur !!

...Et c'est la fin des haricots...

Bon... vous l'aurez compris, je ne suis pas fumeur, donc je ne sais pas vraiment de quoi je parle :)

Mais si je devais conclure je dirais que je ne sais pas pour le sujet du sujet, mais je sais que "le SUPER c'est 'achement mieux que le DIESEL", parole de non-fumeur !
 
Est-ce qu'on ne pourrait pas arrêter toutes ces généralisations assommantes parce que basées sur quelques cas particuliers qu'on côtoie dans son entourage ?
OK, mais alors il faut aussi arrêter de faire la même chose sur le diesel / essence ! :oops:
 
Est-ce qu'on ne pourrait pas arrêter toutes ces généralisations assommantes parce que basées sur quelques cas particuliers qu'on côtoie dans son entourage ?

:bravo::bravo::bravo:

La liberté des uns s'arrête où commence celle des autres . Ca fonctionne dans les 2 sens non ????

Au lieu de s'apprêter à légaliser des drogues plus dures que la cigarette, le gouvernement devrait fermer tous les débits de tabac, financer, comme pour les alcooliques et les drogués, des cures de désintoxication aux fumeurs et bien évidemment prélever sur l'ensemble des foyers fiscaux la manne financière ainsi perdue (+- 600€ par an et par foyer et je ne parle là que de la taxe sur le paquet, pas du pan de l'économie lié à l'industrie du tabac)

Ca me gave grave vos discours moralisateurs de "non fumeur"

Et je n'en dirais pas plus par égard pour certains extremistes d'autant plus égoistes qu'ils ne font même pas l'effort d'imaginer ce que peut être la dépendance :evil: :sad::sad::evil:
 
:coucou: Bonjour,

Et ça, c'était le CdG de notre Amie, avant d'aller faire dodo... :grin:

Bien cordialement, Chère Trésorière. :jap:
 
Sujet encore plus explosif que "Le DIESEL c'est SUPER"...

Comme quoi on ne peut pas parler de tout.

Je n'ai vu ni extrémisme, ni piétinage de liberté (on ne fait que discuter), peut-être effectivement quelques généralisations, auxquelles j'ai contribué, voici ma source :
http://forum.doctissimo.fr/sante/arreter-fumer/images-anciens-fumeurs-sujet_128176_1.htm.

Amis fumeurs, amis non-fumeurs, faisons tourner le calumet de la paix et/ou enterrons la hache de guerre :)
 
Dernière édition:
Au lieu de s'apprêter à légaliser des drogues plus dures que la cigarette, le gouvernement devrait fermer tous les débits de tabac, dépendance

Tout le monde a des torts et des raisons....Mais dans ce cas, qui paierait
la valeur des fonds de commerce de ces gens là ?... Ils n'ont rien volé, et
on les dépouillerait sous prétexte de santé publique ? Alors, autant
fermer aussi les boîtes de transport......enfin tout ce qui pollue autant ou
plus que le tabac !
Il ne faut pas se moquer, mais toute discussion partiale est injuste, et
vouloir supprimer les pailles au lieu des poutres est révoltant !
 
Dernière modification par un modérateur:
La liberté des uns s'arrête où commence celle des autres . Ca fonctionne dans les 2 sens non ???? Ca me gave grave vos discours moralisateurs de "non fumeur" Et je n'en dirais pas plus par égard pour certains extremistes d'autant plus égoistes qu'ils ne font même pas l'effort d'imaginer ce que peut être la dépendance

C'est toujours pareil si on critique un fumeur il nous sort le même discours que la ligue contre la violence routière ... il ne supporte pas la moindre critique ... la liberté est de ne pas être enfumé ... elle n'est pas unilatérale ... un fumeur est un malade , il le sait mais il ne faut pas le lui dire sinon il pète le fusible ... en plus tout le monde sait que la clope et les drogues sont dangereuses non seulement pour celui qui les prends mais surtout ... pour ceux que les drogués à la nicotine et autre font aux autres ... le reste est responsabilité mais rare sont ceux qui ont ce mot à la bouche ... c'est toujours ... je fume et le reste je m'en fout complètement ... autant dire que c'est le monde à l'envers ... :pastop:
 
Bonjour a tous.

J'ai fumé pendant 20ans,la premiere cigarette (tisane papier maïs )[que mon

Pere m'a donné c'etait pour me montrer que j'etais devenu un homme,

Cela ne peux lui etre reproché ,mais au bout de vingts ans j'ai décidé

D'arreter

Le contexte etait défavorable changement de travail ,de region,mais malgrés

Cela aprés une seule seance d'acuponcture,j'ai reussi a me débarasser de ce

Fléau,un conseil si vous tentez cette méthode faite le au printemps c'est

En partie grace au bonnes odeurs retrouvées instantanement que j'ai réussi
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 312,299,897
Retour
Haut Bas