Prix de vente de l'hydrogène

Axone

Participant hyperactif
Inscrit
9 Déc. 2005
messages
989
Score de réaction
128
Localisation
Paris
Véhicule
Leaf 2013 et Tesla S
Sur le site Moteur Nature (http://www.moteurnature.com/actu/uneactu.php?news_id=24115), un article nous apprend l'ouverture de la première station service en allemagne vendant de l'hydrogène.

L'hydrogène est vendu au poids : 9 euros le kg.

"Une voiture à pile à combustible (PAC) moyenne, comme la Mercedes classe B ci-contre, consomme à peine plus d'un kg d'hydrogène pour faire 100 km. 9-10 euros les 100 km, c'est moins cher que l'essence, alors que c'est du zéro pollution."

Je ne trouve pas que c'est moins cher que l'essence. Pourquoi un tel tarif ? Est-ce lié aux modalités de la production de l'hydrogène ? Serait-ce enfin le début d'un débat sur la place des voitures à PAC dans l'avenir ? Graal automobile ou pas Graal automobile ?
 
je pense qu'ils considèrent que la consommation moyenne d'un véhicule essence tourne autour de 7l/100km à raison d'un prix moyen (sur paris forcément) de 1.3€/l, ce qui nous donne effectivement plus de 7€.

Dans le cas d'une Prius, la donne aurait déjà été changée pour comparaison.

C'est pour quoi le prix au litre n'a aucun sens. Ils auraient dû l'indiquer au Wh
 
Chez moteur truc ils n'hésitent pas à écrire "c'est du zéro pollution"

Je ne sais pas trop où il faut mettre le zéro, mais pas là où ils l'écrivent.
La pollution est reportée sur une usine qui va casser des molécules et consommer de l'énergie pour comprimer à très forte pression.

A quand la vente de tous les carburants au poids ?
 
Pour produire de l'hydrogène, on dépende de l'énergie pour cracker des molécunes de méthane (CH4, carburant fossile). Economiquement, c'est beaucoup plus rentable que d'électrolyser de l'eau.
Sur le plan écologique, c'est plus discutable, mais c'est ainsi.
 
P... à c...

Ni volume, ni poids, il faudrait vendre les "carburants" (au sens large) à l'unité d'énergie, le joule (ou le Wh qui vaut 3600 J). Le kg de H2 vaut 33 kWh, ça fait donc du 0,27 € le kWh. Pour mémoire, un litre de gazole (10 kWh) est vendu environ 1 € ce qui fait 0,10 € le kWh... avec plein de taxes. :cool:

Ensuite bien sûr il y a le rendement du dispositif qui transforme cette énergie en une forme utilisable : et c'est vrai, la pile à combustible est clairement meilleure que le moteur à combustion interne. Mais pas de la même façon : une pile donnera son meilleur rendement à faible puissance, alors que pour un moteur thermique ce sera à des puissances plutôt élevées par rapport à celles couramment utilisées. Attention donc aux comparaisons hâtives.

Et comme le remarquent justement certains le dihydrogène n'est en rien une source d'énergie, c'est juste une chose plus ou moins pratique obtenue en dépensant une forme d'énergie primaire quelconque (aujourd'hui, des combustibles fossiles en très grande majorité).

Parler de pollution zéro est donc une vaste blague si on regarde l'ensemble de la chaîne, tout comme pour une voiture à batteries d'ailleurs.

Bref, il est très facile de raconter n'importe quoi sur quelque chose dont à peu près tout le monde ne sait rien. :-D
 
la pile à combustible est clairement meilleure que le moteur à combustion interne. Mais pas de la même façon : une pile donnera son meilleur rendement à faible puissance, alors que pour un moteur thermique ce sera à des puissances plutôt élevées par rapport à celles couramment utilisées.

La source primaire d'énergie, c'est le soleil ou le nucléaire. Le soleil et les circonstances de la nature nous ont donné au fil des siècles et des siècles la tourbe, le gaz, le charbon, le pétrole.
L'éolien, c'est du solaire récupéré. Les barrages hydro-électriques, c'est du solaire récupéré. L'usine marémotrice de la Rance, c'est plus compliqué : de l'énergie cynétique pompée à la Lune ou à la rotation de la Terre ?
 
Marée

... L'usine marémotrice de la Rance, c'est plus compliqué : de l'énergie cinétique pompée à la Lune ou à la rotation de la Terre ?

Et si c'était les deux en même temps ? L'une est sous influence de l'autre, non ? 8)
 
Désolé pour la digression, je cru entendre ou lire que justement la production d'hydrogène était un moyen commode de récupérer et de stocker l'énergie géothermique en surabondance ( geysers etc... ), seul ennui cela se passe un peu loin - en Islande.
 
Mais l'Islande qui est au bord de la faillite en aurait bien besoin (ils se sont amusés à faire les banquiers et pas mal d'anglais y ont placé leurs économies ... comme quoi la guerre du saumon ...)
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 307,563,924
Retour
Haut Bas