Rallye de Monte-Carlo Véhicules à Energie Alternative 2008

Avez-vous l'intention de participer à ce rallye?

  • Je participe comme copilote uniquement

    Votes: 0 0.0%

  • Total des votants
    33
  • Sondage fermé .
Non, aucun contrôle de pression des pneus !
JM Matas, m' a dit qu'il avait surgonflé ses pneus.
....
Tu m'étonnes ! :grin:
Il aurait vraiment fallu qu'ils soient bêtes pour ne pas en profiter. Je suis prêt à parier 2 caramels mous qu'ils se situaient très au-delà de la pression préconisée, voire carrément au-dessus de la pression maxi tolérée par Michelin. Sachant que la pression des pneus joue un rôle essentiel dans la consommation, qu'un rallye centré sur l'économie n'ait pas prévu de la contrôler montre bien le niveau de sérieux de l'épreuve. :coolman:

....
Celles là [les prototypes Michelin], je les ai, il n'y a que la catégorie 8 que l'on n'a pas:

Catégorie 2 prototype à propulsion:
Hy-Light2
poids: 862 kg
Conso: 2.32 kg
Conso totale: 77.40 kWh
Pondération: 0.90
Pénalités consommations: 69.50

Catégorie 3 production de série à propulsion électrique:
Ev-Light
poids: 898 kg
Conso: 80.50 kWh
Conso totale: 80.50 kWh
Pondération: 0.90
Pénalités consommations: 72.20
....

Je serais très intéressé par l'analyse du professeur Shadoko, je suis moi-même très surpris par le meilleur score de la Hy-Light sur l' EV-Light en Kwh.
Évidemment, on ne parle pas de l'énergie pour obtenir l'hydrogène qui est pour l'instant calamiteuse mais du rendement du véhicule par raort à l'enrgie que lui a fourni.
Tout de même, d'un coté on a un VE ou l'énergie se transforme en énergie mécanique avec un excellent rendement et de l'autre un système qui doit fabriquer en plus son électricité !
....

Voilà voilà, ça vient... :velo:

Ah, le Rallye de Monte-Carlo n'en finit pas de nous étonner. Déjà l'année dernière, avec une Prius capable de faire moins de 2 l/100 dans une étape de montagne, on touchait au sublime. Voilà que désormais il réécrit les lois de la thermodynamique.

Je pense que tu n'es pas le seul, Hybride Et Demi, à être étonné de ces résultats : chez Michelin on doit l'être tout autant !

En prenant comme base la distance officielle de 433,85 km voilà ce que ça donne en consommation énergétique(*) ramenée à 100 km, à l'issue du rallye :
  • Hy-light2 : 17,84 kWh / 100 km
  • EV-light : 18,55 kWh / 100 km.
Et pour mémoire, voilà ce qu'annonce Michelin, comme nous l'a rapporté palm35 :
  • Hy-Light2 : 2,5 kg de dihydrogène à 33,33 kWh / kg pour 400 km, soit 20,83 kWh / 100 km
  • EV-Light (5:45 du début du reportage) : 46 kWh pour 350 km d'autonomie soit 13,14 kWh / 100 km.

Ainsi donc, braves gens, la EV-Light fait beaucoup moins bien en conditions réelles de course que sur le papier (ce qui est fort logique, les autonomies annoncées étant en général optimistes et pour des conditions de conduite favorables), tandis que la Hy-Light2 fait nettement mieux !

Empressons-nous de le dire : une petite règle de trois (décidément bien utile, hein M. Darcos) nous permet de porter l'autonomie de la Hy-Light2 de 400 km théoriques à 467 km pratiques, à condition de participer à un rallye de montagne.

C'est en fait le principal inconvénient de la pile à combustible : pour que ce soit très efficace, il faut participer au RMCVEA. :-D

Ce qui me rappelle un peu les sketches sur la pub de Coluche : maintenant, la lessive elle lave aussi bien quand on a fait des noeuds avec le linge. Le seul inconvénient, c'est qu'il faut faire les noeuds avant.

* Comme 1,5H le fait justement remarquer, il ne s'agit pas de la consommation énergétique totale, mais seulement de celle calculée sur la base du pouvoir calorifique inférieur des combustibles. Ce qui avantage grandement le dihydrogène.

Complément de 18h23 :

Je n'avais pas vu ce que 1,5H avait rajouté hier... :oops: heureusement Palm35 m'a poussé du coude.
Evidemment si les organisateurs n'ont pas pensé à vérifier la totalité des énergies utilisées par les concurrents pour la course... :evil: ben l'an prochain je propose de m'inscrire avec une Prius légèrement modifiée, où le bouchon de remplissage débouche dans un tout pitit réservoir factice et où un énorme réservoir de 100 litres aura été aménagé dans le dossier de la banquette arrière et rempli au préalable. Avec des pneus gonflés à 5 bars. minimum.
 
Dernière édition:
Je regrette ces critiques assez dures pour un concept de rallye en pleine jeunesse. Il y a effectivement des voies d'amélioration indéniables mais ce qui est réalisé n'est déjà pas si mal :
- privilégier la consommation d'énergie au lieu de la vitesse
- faire participer des véhicules prototype
- intéresser les professionnels
- laisser une place aux amateurs

On revient régulièrement sur la consommation de "2l/100 km" enregistrée à Sisteron l'année dernière par l'équipage vainqueur. En fait cette mesure n'était pas significative car le plein (facultatif) était réalisé par les concurrents eux-mêmes. Seul compte le résultat des deux jours et le résultat était comparable à celui de cette année. Ces professionnels ont bien préparé leur épreuve et appris à consommer peu en n'hésitant pas à rouler en permanence à des vitesses proches de la vitesse moyenne de l'ordre de 40 à 50 km/h.

Parmi les voies d'amélioration :
- imposer l'utilisation de la pression recommandée pour les pneus
- améliorer la mesure de la consommation d'énergie car sur 450 km la méthode du "plein" n'est pas significative.

On pourra en parler un peu avec Vimon au rassemblement dans le Nord. Il ne fait pas partie de l'organisation mais je pense qu'il y a ses entrées.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 309,615,792
Retour
Haut Bas