Rmcen 2015

Belle performance !
Le boulot et la préparation ça paie.
 
Bonjour à tous. Désolé d’intervenir si tardivement mais il a d’abord fallu que je me remette de mes efforts et émotions.

Avant de vous raconter le fin mot de l’histoire j’aimerais remercier priusfan d’avoir ouvert ce fil, Pont Vert de l’avoir si brillamment animé puis tous les intervenants et supporters.

Des remerciements tout particuliers à Zabou59 et Toyota France dont le coup de pouce continue à porter ses fruits ainsi qu’à tous mes équipiers :

priusfan pour son infaillible support technique

palm35 et Ceif2001 pour leur constance dans la persévérance et surtout pour avoir enfin cru en le matos qu’on leur a fourni

Kinetik pour toutes ses nanoidées qui nous font avancer à grand pas ainsi que le lapin qui sert de carotte à Jean-Luc, son pilote :cool:

Fred et Pierre pour avoir donné de leur personne en jouant aux bonshommes de neige

Les frères Nytko pour être là, juste dans le dos des nos équipages prêts à prendre la relève

Christian pour avoir si brillamment saisi l’opportunité de l’emporter avec JB qui a mis le doigt sur une co…quille et la main à la … mais chut … :grin:

Et, bien évidemment, Thierryb qui a fourni un travail démentiel pour que tout ce beau monde puisse jouer les premières places. :jap:

Mention spéciale à nos amis de Toyota Motor Poland et leurs invités représentant les plus grands médias automobiles (presse, TV : Top Gear, Eurosport) qui nous ont suivi dans cette galère.
 
Et maintenant on refait la course.

Déjà une première remarque, cette année le niveau a fait encore un bond en avant. Rien qu’en régularité une 20-aine d’équipages se tenaient en une poigné de secondes.
Cette année il y a aussi eu du beau monde. Hubert Auriol, Charlotte Berton, Denis Giraudet (co-pilote de François Delecourt)

Mais d’abord l’explication de 2 affaires qui ont ébranlé la chronique.

Jour 1, la grosse pénalité pour 65 des 90 participants. En gros, en ce moment la course venait tout simplement d’être annihilée. Tous les prétendants à la victoire en ont écopée. Sauf Fred devant qui s’ouvrait une voie royale.

Incompréhension, indignation générale. Pétition. Mais surtout l’incompréhension. Car, certes, 80% du plateau pénalisé y a de chances qu’il y ait un sérieux problème (y compris du côté de l’organisateur) mais personne ne savait de quelle nature. Et pour le savoir il fallait se bouger les fesses et aller harceler l’ACM pour avoir l’info plutôt que de s’indigner, préparer une pétition bidon, ou tout simplement accepter la fatalité et aller tranquillement s’empiffrer.

Seules 2 équipes sont allées perdre la grosse partie de leur soirée au siège de l’ACM, moi avec Thierry et les multiples vainqueurs de la régularité, Blondeau/Hassler, pour demander aux organisateurs les éléments. On les a obtenus, non sans difficulté et avec le peu d’infos qu’ils nous ont fournis on a bossé avec Thierry une grande partie de la nuit pour être en mesure de produire les éléments prouvant notre innocence. On les a produits et cela a porté ses fruits (bien qu’annoncé beaucoup plus tardivement) puisque des équipes ont été dépénalisées. Toutes les nôtres (dommage pour Fred, tant mieux pour Christian et JB), Blondeau/Hassler évidemment, + quelques unes dont les futurs vainqueurs de la régularité italiens mais sur une base qui m’échappe.

En fait tous grâce à notre intervention. Cette année l’organisateur a mis l’accent sur la sécurité. L’instauration des moyennes variables avec une baisse importante pour respecter des zones sensibles, le contrôle strict des dépassements de vitesses limites.

C’est sur ce dernier point que les équipes ont été pénalisés. 80 % de participants auraient dépassé la vitesse limite de plus de 10 km/h à la sortie de Peyroules. Nous disposions des log GPS de 5 voitures et aucune d’elles ne la fait au panneau de sortie du village. Les vitesses qui nous étaient reprochés ont était atteintes par tous nos équipages 60 m après le panneau. Donc il y avait l’erreur sur l’endroit du contrôle. Certes, mais on ne pouvait pas avec nos logs nous constituer preuve à nous même. Il fallait un élément objectif. Et je disposais de cet élément. J’enregistre tout en vidéo. On voyait très bien qu’au panneau de sortie de village on était qu’à 40 km/h pour 50 autorisés et les 65 qui nous étaient reprochés étaient atteints bien plus tard.

Faisant foi à cet élément l’organisateur a admis son erreur et a annulé la pénalité à tout le monde (même à ceux qui avaient dépassé les 100 km/h alors que la limitation réelle était de 90 km/h …) pour refaire, semble t il, un autre contrôle dans ce village où se trouvait une longue zone limitée à 30 km/h. Ceux qui n’ont pas vu leur pénalité annulée ont du y fauter. C’en faisait toujours un nombre très important mais n’étant plus concerné j’allais pas vérifier ça. Chacun sa … y en a déjà un paquet qui ont profité de notre intervention alors que normalement une réclamation ne concerne que l’équipage qui la pose et ne peut mettre en cause qu’un seul équipage ou l’organisateur. Bref, j’aurais mieux fait de la poser dimanche matin sauf que là … plus de cérémonie de remise des prix … vu la célérité du traitement de l’affaire.
 
Affaire du 2e jour.

Celle là est du même tonneau si ce n’est plus énorme. Bref, le 1e jour la régularité état hyper serrée. On se battait à coup de 0 et quelques malheureux 1.

Soudain le lendemain, tout ce beau monde est devenu nullissime. On se prenait des pénalités de minimum 5 secondes, 8 voire 12 alors que les moyennes était en baisse donc plus faciles à tenir !!!! Cela concernait la majeure partie du plateau !!! Tous les bons de la veille !!! Et tous on roulait en avance ! Bizarre, non ?

On a aussitôt attiré l’attention de l’organisateur sur cette anomalie (surtout que déjà la veille il y avait un problème avec les coordonnées GPS du contrôle de vitesse), sur le fait que statistiquement un si grand nombre de gens qui se trompent est certainement révélateur d’une erreur dans le système, mais rien n’y a fait.

Parmi les prétendants à la victoire il n’y a que les 2 premiers, italiens, qui ont échappé à la règle. Liverani 2e s’est ajusté un peu au pif après les 2 des 4 ZR du samedi en prenant le pari de rouler 2 secondes en retard, alors que le vainqueur, Ventura, a curieusement tout de suite roulé avec un retard de 5 secondes ce qui lui a permis de gagner avec une belle avance. 1e jour il était loin d’être dans les meilleurs … Depuis il pavane …

L’ACM a pris conscience qu’il y avait vraiment un gros souci au niveau du chronométrage et va faire le nécessaire pour que toute la lumière sur cette affaire soit faite (pour l’instant ils sont en pleins préparatifs pour les GP Formule–E et F1).

Nous sommes certains de ce qui s’est passé et encore une fois nous disposons des éléments pour le prouver. En gros, le 2e jour on a pris en compte les temps de passage aux endroits se situant en amont des endroits prévus pour cela tout en faisant le calcul de la moyenne par rapport à la distance des endroits attendus. D’où, évidemment, l’avance systématique sur le temps idéal des équipages capables de rouler à 0. Sinon comment expliquer que l’équipage Blondeau/Hassler, déjà triple vainqueur de la régularité au Monte-Carlo, quasi parfait la veille, soit soudain devenu si mauvais ? Et nous avec, pour une fois qu’on faisait jeu égal avec eux. Sur certaines ZR nos temps étaient identiques.

Ce qui est dommage c’est que nous avons aussitôt alerté l’organisateur sur cette anomalie mais nous n’avons pas été pris au sérieux. Nous aurions pu apporter des éléments mais nous manquions de temps pour cela car la course continuait. On aurait pu le faire très rapidement si l’organisateur de son côté nous fournissait les éléments que nous lui avions demandés. Nous ne les avons pas obtenus. Quand nous étions prêts, dimanche matin, nous avons pris la décision de ne pas porter de réclamation. Eu égard au contexte je ne pense pas qu’elle aurait aboutie. Elle aurait fait suspendre les résultats et l’ACM n’aurait certainement pas eu le temps de refaire tous les calculs avant la cérémonie de clôture.

Dommage car le classement de la coupe FIA des Energies Alternatives s’en trouve fortement faussé. A moins que l’ACM puisse redresser les choses à ce niveau là … On se met de fois à rêver.
 
Plus tard je reviendrai sur l'analyse des perfs énergétiques.

Mais dores et déjà on peu dire que les HSD sont dans le coup (au niveau des PHEV concurrents) et la plug-in purement terrible. C'est celle qui a consommé le moins (exception faite de la VW XL 1, c'est quoi ça déjà ? c'était la seul qu'il y a en France, appartenant à VW, qui a roulé surtout pour la conso). Comparée aux autres PHEV la Prius PHR a le moins d'autonomie EV alors qu'il y avait 4 recharges en électricité. Donc 100 km EV théoriques contre 200 pour les VW/Audi/Outlander et 256 pour les Ampera ... sur 760 km au total ... Pas mal.
 
Chose promise ...
Voilà, quelques petites stats sur les consos.

L'ACM pour calculer la dépense énergétique en vu de comparaison ramène tout au kWh.

J'ai fait démarche inverse, j'ai tout ramené au l de SP95 (et l de GO la colonne la plus à droite)

Entre les 2 il y a les consos de SP95 des plug-in en faisant l'abstraction des recharges et à côté la conso en kWh/100 pour la partie plug-in.

Je suis parti du principe que j'allais diviser la conso liquide par le nombre de km du rallye - nb de km théoriquement réalisable en plug-in * 4 (car 4 recharges) * 0,8 pour ramener l'autonomie réelle à celle généralement constatée. 20 km pour une PHR, 40 pour les autres, celle avec 50 théoriques.

Pour la conso en kWh/100 j'ai me suis basé sur la quantité d’énergie réellement rechargée (étant donné qu'on finissait à Monaco en descente on arrivait jamais avec les batteries "à sec", donc ça prime la capacité de la régénération ou celle du pilote à la gérer).

Tableau va suivre :
 
Voilà le tableau en pièce jointe (.pdf)
 

Pièces jointes

  • RMCEN 2015 Stats Conso 4 PTC.pdf
    222.2 KB · Affichages: 43
Quelque petites remarques :

La 1e Honda CR-Z s'est drôlement bien débrouillée. En fait il est fort possible qu'il s'agisse d'une erreur (on était pas à une près cette année) vu à quel point elle a distancé la 2e CR-Z. Et vu qu'un tel cas ne s'est jamais presenté par le passé avec les CR-Z il se peut qu'un de ravitaillements n'ait pas été compté. Sinon, chapeau bas !

Les Land Hybrides sont gourmands, ça on s'en doutait un peu.
Cayenne e-hybrid (plug-in) encore plus ...

Les Amépéra souffrent de la partie thermique qui n'est guerre optimisée mais aussi la partie électrique qui consomme significativement bien plus que sur les Prius où qu'elle régénère moins bien (voire les 2, je dirais ...)

Les VW ... quelque peu larguées. En fait du niveau des Ampéra. Une 10e d'HSD même pas plug-in devancent celle de pointe. Encore 10 l'e-tron.

Assez surpris par la Fisker ... faudra que je vois ce qu'elle faisait les années précédentes.

VW XL1. Mouais. Pas mal. Mas à quel prix (€ et le coté pratique ...) ?!

Encore une fois il 'agit d'un test grandeur nature dans de conditions réelles point faciles.
Y a le talent de l'équipage qui joue son rôle mais il ne peut rien contre les qualités intrinsèques d'une voiture.
La plupart de concurrents ont roulé normalement en faisant attention à leur conso.
La Fisker et la Prius no 27 ont souvent joué à l'escargot. Je les ai eues dans les pattes, pour les autres je ne sais pas trop.
 
fin du RMCEN

Mauvaise nouvelle,venue directement de chez Artur:
L'Aventure telle qu'elle existait depuis 9 années s'arrête. Il n'y aura donc pas de 10eme edition:coolman:
Restera uniquement les épreuves des "tout électrique". (Zen)
Merci encore à toutes les équipes (pilotes, co-pilotes,préparateurs pour l'acquisition des donnees,assistances diverses...)
Nous avons passé de bon moments, grâce à vous ;-)
Merci "champion".....et à bientôt pour de nouvelles aventures!
 
En effet. L’Automobile Club de Monaco a décidé de changer de format. Toujours à la pointe ils abandonnent le ‘grand rallye’ dédié aux énergies alternatives pour ne se consacrer qu’au rallye ZENN (Zero Emission No Noise) réservé aux voitures à propulsion électrique ou pile à combustible.
ZENN va devenir grand car il ne s’agira plus de rayonner autour de Monaco mais de retrouver l’esprit pionnier du premier Rallye Monte Carlo qui, en 1911, avait pour but de prouver qu’on pouvait traverser l’Europe en hiver dans un véhicule à 4 roues non hippomobile. Le ZENN 2016 parcourra plus de 1 000 km en 3 jours en traversant la France.

Nous espérons que l’aventure ne s’arrête pas pour nous. Nous aimerions lever ce défi intéressant. Nous sommes donc à la recherche des moyens pour y participer.

A notre actif la présence à toutes les 9 éditions du Rallye Monte-Carlo Energies Nouvelles.

Qui plus est, la seule voiture ayant participé à toutes les éditions est la Prius de Palm35. Bravo !

Bon, je me demande si la vrai raison de l’arrêt du rallye n’est pas à chercher de ce côté-là … car il se murmurait dans les milieux qui se l’autorisaient qu’au bout de la 10e elle allait rejoindre le musé fort garni du SAS Prince de Monaco. Et là problème. Allait on simplement priver palm de sa monture préférée ou procéder au troc (véhicule de son choix … ) ?
Aussi, nous avons envisagé de mettre tous les moyens pour la faire gagner lors de la 10e édition. Certes en combiné ça n’allait pas être facile, voire impossible (satanées Teslas !) mais la régularité ...

Mais mais mais mais mais, cette voiture ne quitte pas la scène sans s’être auparavant inscrite au palmarès. Elle fait partie de l’équipe gagnante de l’édition 2015 !!!

Ce qui nous amène à faire le bilan de nos participations.

On a gagné rien moins que 11 coupes les 3 dernières années, en dominant outrageusement les classements de 2 dernières éditions (4, puis 5 coupes, excuses du peu, les seules qui nous ont échappées en 2015 sont la coupe des journalistes et la régularité – bon, cette dernière, même si ACM a complètement merdé du côté des chronos ce qui a totalement faussé ce classement, je ne pense pas que l’on aurait gagnée, ils nous a manqué un poil de chouilla, par contre le podium était tout a fait envisageable).

Après être passé tout près de la victoire en 2011 :

2013 – 2 victoires : au classement général combiné et de la catégorie hybride

2014 – 4 victoires : par équipes, la catégorie hybride, la meilleure consommation, le Challenge Grandes Ecoles (mais aussi 2e et 3e au classement général combiné).

2015 – 5 victoires : au classement général combiné (N.B. le podium est entièrement trusté par notre équipe, 1e 2e 3e et on a placé 5 voitures dans les 10 premiers), par équipes, la catégorie hybride, la meilleure consommation et le Challenge Grandes Ecoles.

Accessoirement, en 2015 nous remportons la Coupe FIA des Energies Alternatives avec 3 victoires en régularité et 2 en consommation.

Voilà.

Un énorme remerciement à tout ceux qui ont participé de près ou loin à cette aventure. L'aventure qui continue.
 
Ah oui, c'est vrai ! Ca fait 12

Voire plus si on rajoute les 2 victoires 2013 en pur électrique de Fred qui par la suite est devenu membre de la bande.
 
A l'époque, pourtant pas si lointaine, c'était une véritable épopée de faire tout le parcours avec un véhicule électrique !
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 309,618,246
Retour
Haut Bas