Simulateurs de motorisation hybride

yoyo59

Président
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
18 Août 2007
messages
7,711
Score de réaction
6,777
Localisation
tourcoing
Véhicule
prius 4, prius 1, GS450h
oui, c'est vrai, mais déjà là, il est super intéressant.
 

Less Polluter

Participant hyperactif
Inscrit
7 Déc. 2005
messages
8,067
Score de réaction
1,901
Localisation
LXXV
Véhicule
Prius 7 (3+4) PHEV²
Egalé, égalé. Je l'ai déjà fait ! Quel pied !!! :cool:
 

croco78

Participant hyperactif
Prius Touring Club
Inscrit
31 Oct. 2005
messages
1,130
Score de réaction
745
Localisation
Yvelines
Véhicule
Prius 2 02/2005 245kkm
Le n°3 est le meilleur. La coupure du thermique intervient vers 44 km/h au lieu de 66 km/h sur la Prius II mais cette valeur est peut-être celle qui s'applique à la Prius I.

Le thermique a également tendance à s'arrêter et redémarrer sans cesse lorsqu'on roule autour de 45 km/h. Il manque un peu d'hystérésis à ce niveau.

Il ne reste plus qu'à définir un circuit et faire un concours de conso en virtuel.:hehe:
 

planétaire

Participant hyperactif
Inscrit
4 Fév. 2008
messages
8,814
Score de réaction
4,914
Localisation
Caldera d'Ecouves
Véhicule
Prius 2 plugin 13,5 kWh Full Li
Sur ce simulateur (cité dans la file mentionnée ci-dessus) tu peux t'amuser à faire varier la vitesse de MG2 (appelé "motor")...

Alors j'ai un peu joué, mais autrement, et à 130 km/h (Réels) le thermique ne peut pas tourner à moins de 1600 tr/mn,
MG1 étant à -6500 tr/mn. Car les 10000 tr/mn ce n'est pas en régime permanent ?
Donc par exemple dans une légère descente à l'électrique à 130 le thermique tournerait à 1600 à vide ?
Ca change pas grand chose, je pensais 950 tr/mn à partir de 66 km/h réels.

Ceux qui ont des SuperCan ont-ils constaté ?

A+
 

Mik&Toy

Participant hyperactif
Inscrit
9 Juil. 2007
messages
1,926
Score de réaction
3
Véhicule
autre
Petit exercice de rappel sur quelques contrariétés au mouvement d'un véhicule:

avertissement : cet exercice se base sur des valeurs et des formulations couramment admises.
Qui peuvent être sujettes à modulations, améliorations, rectifications de votre part, amis lecteurs !


mon attention s'est portée spécialement sur le sujet des pneumatiques qui entretient une correspondance régulière sur ce forum.

Influence de la pression des pneumatiques:

La résistance de roulement dépend essentiellement de la charge verticale appliquée sur le pneu,
mais aussi de la pression de gonflage, ce terme étant influencé par la vitesse.
Suivant une formule assez élaborée, établie par Curtiss,
la correction à apporter au coefficient de frottement d'un pneu en fonction de sa pression de gonflage s'établirait ainsi :

facteur correctif = 0,1 ( 5,1 + (550000 + 90 Fv) / Pp +(1100 + 0,03882 Fv) V² / Pp)
avec
_ Fv = Effort vertical (en Newton) = Masse du véhicule (en kg) x 9.81
_ Pp = Pression du pneu (en pascal ~ 100000 Pa pour 1 Bar)
_ Vv = Vitesse véhicule (en mètre par seconde ~ 3.6 km/h pour 1m/s)
À comparer à l'autre facteur de résistance, le frottement aérodynamique,
Fa = 1/2 ro S Cx V²
avec
_ ro = densité de l'air = 1.42 g/m³
les puissances correspondantes sont obtenues par multiplication de la force (en Newton) par la vitesse (en m/s)

Application à la Prius :

pour la résistance aérodynamique,
avec
_ coefficient aérodynamique Cx de 0.26
_ surface frontale S de 2.1 m²
on obtient un S.Cx de 0.26 x 2.1 = 0.55,
et un coefficient de frottement de 0.55 x 1.42 / 2 = 39 % à appliquer au carré de la vitesse (en m/s)

Code:
à la Vitesse =  50 /  70 /  90 / 110 / 120 / 130 km/h
résist. aéro =  75 / 147 / 244 / 364 / 433 / 509 Newton
puissance .... 1.0 / 2.9 / 6.1 / 11. / 14. / 18. kiloWatt

pour la résistance de roulement,
avec
_ masse de 1500 kg (1300 à vide + 2 personnes + essence)
_ coefficient de résistance de roulement de 1.5 % (spécifié pour une pression nominale de 2.4 bar, à 110 km/h)

on obtient les valeurs suivantes, dépendantes donc de la vitesse :
Code:
Pression pneumatiques .... 2.4 / 2.7 / 3.0 bar 
--------------------------------------------------
résist. roul. pour  50 kmh = 197 / 184 / 173 Newton
résist. roul. pour  70 kmh = 215 / 200 / 187
résist. roul. pour  90 kmh = 239 / 221 / 207
résist. roul. pour 110 kmh = 270 / 248 / 231
résist. roul. pour 120 kmh = 287 / 263 / 244
résist. roul. pour 130 kmh = 306 / 280 / 259

puissances correspondantes
Pression pneumatiques : 2.4 / 2.7 / 3.0 bar 
---------------------------------------------
puissance pour  50 kmh = 2.7 / 2.6 / 2.4 kiloWatt
puissance pour  70 kmh = 4.2 / 3.9 / 3.6
puissance pour  90 kmh = 6.0 / 5.5 / 5.2
puissance pour 110 kmh = 8.3 / 7.6 / 7.1
puissance pour 120 kmh = 9.6 / 8.8 / 8.1
puissance pour 130 kmh = 11. / 10. / 9.4

influence de la pente :
la masse de la voiture exerce une résistance proportionnelle à la pente
Code:
pente à gravir : 1 % / 3 % / 5 % / 10 %
force exercée : 147 / 441 / 736 / 1472 Newton 
puissance . . . 2.0 / 6.1 / 10. / 20. kW . . . à 50 kmh
puissance . . . 5.3 / 16. / 27. / 53. kW . . . à 130 kmh


on peut effectuer à partir de ces quelques chiffres quelques comparaisons, comme par ex.

_ rouler sous-gonflé (2.4 au lieu de 2.7) à 130 kmh entraine une surconsommation d'environ 10 %, sur le poste roulement.

_ l'aérodynamique dépasse en puissance le roulement à partir de 85 km/h (chacun consommant 5 kW à ce point)

_ circuler sur du plat à 130 km/h nécéssite une puissance de 28 kW (10 pour les pneus, 18 pour l'aéro)
Dans une montée à 3% , pour ne pas consommer plus, la vitesse devrait être réduite à 103 km/h
(87 km/h pour 5 %, 58 km/h pour 10 %)

et une petite courbe pour résumer :
131049a94ac121462.png
 
Dernière édition:

Prius26

Participant hyperactif
Inscrit
8 Fév. 2007
messages
666
Score de réaction
40
Localisation
Valence en Drôme
Véhicule
Prius 2
1500 k

Bravo pour ces infos.
Honêtement, je suis incapable de faire ces calculs, n'ayant pas cette connaissance.
En revanche, je ne connais aucune Prius capable de rouler en déplacant 1300 k, il faut obligatoirement y rajouter le poids du ou des passagers et leurs eventuels bagages.(ainsi qu'un peu d'essence, éventuellement! )
Un calcul à 1500 k en ordre de marche me plairai beaucoup.

Merci à toi si c'est possible.:jap:
 

Hybridébridé

Participant hyperactif
Inscrit
1 Avr. 2006
messages
3,010
Score de réaction
1,495
Localisation
Ile de France
Véhicule
Prius 2
Merci Mik@Toy pour cet exposé théorique avec une très intéressante formule de Curtiss. :jap:

Peux-tu STP nous rappeler la position de ce facteur correctif (fc) dans la formule de la Force de résistance au roulement (Fr), afin qu'on ait la formule complète comme pour la résistance aéro.

Si le coeffcient de frottement du pneu est f, et d'après ce que je comprends de ta définition, on devrait avoir :

Fr = f (1+fc) Fv

Est-ce bien ça ?
 

Mik&Toy

Participant hyperactif
Inscrit
9 Juil. 2007
messages
1,926
Score de réaction
3
Véhicule
autre
en fait je n'ai pas procédé de manière directe, mais en résolvant la formule de Curtis pour qu'elle donne une force de 1.5 % du poids à 110 km/h pour une pression de 2.7 kg.

Il faut donc lire Fr = f0 x Fc (avec Fc fonction de Pp, de Fv et de V)

et f0 = une certaine valeur pas très significative dans les domaines courants de pressions, puisque ce facteur correctif atteint l'unité pour des pressions plus importantes, soit dans le cas présent à 7 bar pour f0 = 0.85 %.
 

Hybridébridé

Participant hyperactif
Inscrit
1 Avr. 2006
messages
3,010
Score de réaction
1,495
Localisation
Ile de France
Véhicule
Prius 2
C'est bizarre, car si tu as V et/ou Fv nuls, Fr est quand même non nul !!!

A moins que V ou Fv soit aussi en facteur dans f0 ? :eek:
 

Mik&Toy

Participant hyperactif
Inscrit
9 Juil. 2007
messages
1,926
Score de réaction
3
Véhicule
autre
ce qui est bizarre, si on veut, c'est le comportement des pneus à l'arrêt. C'est un genre de division par zéro. il n'y a plus de vitesse donc plus d'effort. Sinon ce serait le mouvement perpétuel.
Par contre il y a une adhérence. qui retient la mise en mouvement. La formule ne vaut qu'à partir d'un début de vitesse effectif. en fait en dessous, on s'en fiche un peu.
Enfin c'est comme ça que je vois l'utilisation de cette formule, qui sort un peu de la force constante (non dépendante de la vitesse) utilisée couramment, et qui elle non plus ne peut atteindre la vitesse nulle.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 280,694,396
Haut Bas