Suivez Solar Impulse en direct

Palm35

Participant hyperactif
Inscrit
18 Nov. 2005
messages
2,548
Score de réaction
755
Localisation
Rennes
Véhicule
Sol Pack IPA 2006, Kangoo Electri'cité, C-Zéro
Vous pouvez suivre en direct l'avion Suisse solaire Solar Impulse parti ce matin de Bruxelles et qui devrait arriver au Bourget en fin de soirée
http://www.solarimpulse.com/

On a même les communications radios, le tableau de bord, avec vitesse, états des batteries et du générateur, et bien sur la localisation en temps réel sur Google maps
 
C'est pas gagné. Vitesse air 52 km/h. Vitesse sol 0. Altitude 3900m.

Ouf ça change. Un problème de tube pitot ? :-(. Air 46 km/h. Sol 55 km/h
 
C'est normal qu'il n'aille pas direct vers Le Bourget.
Lisez de temps en temps les twits à droite de l'écran.

Voici l'explication !
L'activité aerienne de Paris est trop intense jusque 21h, faut donc attendre jusque là...
Et par ailleurs, la météo (pluie) fait que l'équipe essaye de "freiner" la route, pour avoir les meilleures conditions d'atterissage
 
Je vais mettre un mat au dessus de ma Prius et m'en servir de char a voile, je suit toujours, Fabien il l'a vu l'avion :eek:.:jap:
 
C'est assez fascinant...
Après ce week-end où je suivais parfois simultanément trois streamings sur les 24h du Mans, c'est vraiment la saison du 'live' ^^
 
Atterrissage prévu vers 21h30 !!!
 
J'ai plus rien, atterrissage nada comme le reportage sur rance 2, il préfère passer sur un super avion que les panneaux solaire servirons qu'a la consommation cuisine mini golf, du gaspi :pleure1:, ils sont même pas capable d'aider de diffuser l'atterrissage du solar impulse, dans quelle monde vie t-on :eek:.:jap:
 
Airbus du futur

Comme je suis coincé dans mon canapé, avec ma télé, j'en ai bouffé aujourd'hui de l'Airbus du futur. Un peu plus que l'avion Solaire.
Un gros fabricant d'avion convoque toute la presse pour dire, voilà, en 2050 on va fabriquer ça, et tout le monde tombe dans le panneau.
Il suffit de regarder les projets futuristes d'il y a 40 ans pour se faire une idée de la différence entre les projets pour faire rêver et la réalité.
http://books.google.com/books?id=SNgDAAAAMBAJ&lpg=PP1&hl=fr&pg=PP1#v=onepage&q&f=false

Et est-ce qu'on fabriquera encore des avions en 2050 ?
 
A vrai dire, on est pas passé si loin que ça : Le monorail de Jean Bertin a bercé ma jeunesse le long de la N20...

A priori, il y aura un stand carburants alternatifs au salon du bourget. Une deuxième motivation après Solar Impulse ?
 
Quelques commentaires et infos sur le blog de Solarimpulse : ICI

et l'article du Parisien.fr :
 
Un gros fabricant d'avion convoque toute la presse pour dire, voilà, en 2050 on va fabriquer ça, et tout le monde tombe dans le panneau.
Cette poudre aux yeux n'est malheureusement pas nouvelle, et les gratte-papiers qui reprennent l'info textuellement sont aussi coupables. Le phénomène qui consiste à présenter des prototypes, parfois non fonctionnels, comme des produits finis et commercialisables est un raccourci qui m'agace également prodigieusement parmi les journalistes. Certaines firmes ont effectivement intérêt à entretenir la rumeur pour lever des fonds, mais parfois la tromperie vient aussi, tout simplement, de la paresse de certains chroniqueurs.

Le vol du Solar Impulse, aussi symbolique soit-il, n'aura peut-être pas davantage d'applications que ceux du Gossamer Albatross il y a 30 ans. En fait, par leur démonstration d'aujourd'hui, ils n'ont jamais qu'égalé la distance survolée en 1981 par le Solar Challenger, mais ce n'était ici qu'une étape intermédiaire vers le tour du monde. Quelque part, il est presque heureux que le vol du coucou suisse ne passe pas trop sous la loupe déformante de la presse !
 
J'avais bien l'impression que ça avait un goût de déjà vu. Enfin, c'est toujours beau, un avion. Surtout quand ils nous rappellent qu'il y a encore des pionniers.
 
Effectivement, toutefois le Solar Challenger était un avion solaire "exclusivement diurne", tandis que le Solar Impulse, comme on le sait, est censé stocker durant son vol de jour de quoi assurer son autonomie nocturne. C'est pourtant cette dernière faculté que je viens de voir passer systématiquement à la trappe dans les (très brefs) sujets sur l'atterrissage d'hier...

C'est assez... singulier !

Pour ma part, j'avais aussi oublié les vols du Pathfinder et du Pathfinder-Plus, autres appareils solaires. La NASA a apparemment poursuivi le programme dans le but de développer des drones météo (ou autre !) à durée de vol indéfinie.
 
Zappage sur Canal hier, je tombe sur le journal (présenté par la nullissime Florence Dauchez, pas foutue de lire une fiche), là un mini sujet sur le vol. Bon ça démarre mal, labsus entre "décollé" et "décolleté", ensuite elle nous indique un vol de 300 km à un rythme d'escargot. Alors certes il ne va pas très vite, mais sur la distance ils auraient pu juste un peu se renseigner. C'est ce qu'on appelle "les infos". Je note.
 
C'est effectivement à noter. Même leur commentaire sur "l'allure d'escargot" est critiquable, puisqu'il leur aurait suffi de consulter le site du challenge pour apprendre que la durée du vol a compris une bonne phase de mise en attente sur la fin, pour cause de trafic aérien et de météo.

Superficialité, superficialité... :-? :-D
 
Acheter des cellules?

Fantastique!

Après Payerne (CH) => Bruxelles, voici Bruxelles => Paris :razz:

Idée: Pourquoi le Club ne sponsoriserait pas un peu le projet en achetant une ou plusieurs cellules. C'est bien dans l'esprit de nos membres, non?

De plus, Piccard et Borschberg roulent en Prius!


Rappelez-vous que le grand-père de Bertrand Piccard, Auguste Piccard est le premier homme monté en ballon dans la stratosphère. Il a inspiré Hergé pour dessiner la tête de Tournesol
 
VU!

cet après midi au Bourget. :-D
j'étais venu voir le Solar Impulse ;
d'abord j'ai vu çà :

214e04fed4a7fac.jpg


ensuite , cette moche tente , en pvc cristal :

214e050027b3e7c.jpg


enfin le mystérieux insecte se cachant pour recharger ses batteries (il devrait voler demain!) ; en fait il est plutôt plug'in l'avion solaire , et au Bourget , il fonctionne plutôt au nucléaire :-?

214e050057b9da3.jpg


j'étais un peu déçu , quand j'ai entendu le speaker dans la tour de contrôle , annoncer en démonstration le premier avion hybride 8)
j'ai levé les yeux au ciel , et j'ai entr'aperçu un puceron qui volait quasi silencieusement ; en fait je n'ai pas vu grand chose , car j'étais loin , mais il ressemblait à çà :

214e04fc6bc4b1a.jpg


c'est un Diamond hybrid Dimona , un prototype hybride genre Volt avec un prolongateur thermique constitué d'un moteur rotatif; quel avenir pour ce concept ?... le problème du poids est pour le moment rédhibitoire :cry:

A part çà , j'ai été impressionné par les exhibitions de l'Eurocopter X3 capable de faire des figures absolument extravagantes , et parait-il au prix d'une économie d'énergie de plus de 15% par rapport à un hélicoptère de capacité comparable ;

et puis , comme un gosse j'ai été absolument fasciné par les évolutions acrobatiques réalisées dans une très grande simplicité apparente par le pilote du Rafale , dans un bruit terrifiant (quelle consommation ? quelle quantité de gaz à effet de serre ? :-? :oops: :cool: ); le pilote doit prendre un super pied quand même !
 
Le Rafale est en effet extraordinaire à voir voler.
Quel bruit, quelle puissance !
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 312,359,436
Retour
Haut Bas