TurboSteamer by BMW

C'est peut-être parce que c'sst une usine à gaz ... :-o
 
On se sert des gaz d'échapement pour faire bouilllir de l'eau. La vapeur fait tourner une turbine. La turbine fait tourner un compresseur. Le compresseur augmente la masse d'air introduite dans le cylindre.

C'est la même chose qu'un bon vieux turbo, mais au lieu de se servir de la vitesse des gaz d'échapement, on se sert de leur chaleur. A priori, on récupère plus d'énergie de cette manière.

Petite modification perso: et si on mettait un générateur électrique au bout de la turbine... :smile:
 
Cela me paraît fumeux :shock: , car il me semble que dans les moteurs thermiques on a plutôt tendance à refroidir les cylindres car ils chauffent trop.
Carnot défini une loi de rendement qui s'exprime entre la différence d'une source froide et d'une source chaude. Préchauffer la source froide est une hérésie. Par contre compresser le volume d'air pour en faire renter plus et une manière d'augmenter la puissance pour un même volume de cylindre mais au détriment du rendement.
Quant à récupérer la chaleur encore disponible sur le pot d'échappement maintenu élevée pour que les catalyseurs fassent leur travail antipollution est la même problématique que de vouloir faire tourner une machine à vapeur avec de l'eau tiède. Dans les installations solaires beaucoup se sont cassé les dents la dessus à cause de Carnot, la différence entre la source chaude le pot d'échappement après un échangeur et la température de l'air ambiant (il faut penser à l'été) et si faible que l'on obtiendra par grand-chose sous forme d'énergie mécanique. Quand au poids d'une telle installation cela reste de plus en plus perplexe (du genre char d'assaut). Les moteurs qui ont les meilleurs rendement (à la limite du calcul théorique) sont ceux des cargos maritimes (gros volume de cylindre, vitesse de rotation lente, pas de turbo compression mais quel poids). Décidement le rendement du systeme hybride de Toyota fait peur à tout le monde.
 
:coucou:Bonsoir,

Vu, ce qui suit, sur "Communauté-Toyota":

<<Toyota développe le mécanisme de la deuxième génération de valve de moteur --Le `Valvematic' réalise l'efficacité de carburant élevée et l'exécution dynamique -- Tokyo - TOYOTA MOTOR CORPORATION (TMC) a annoncé aujourd'hui qu'elle a Valvematic* développé, un mécanisme variable d'ascenseur de valve créé en combinant VVT-i (valve variable Synchronisation-intelligente), qui commande sans interruption la synchronisation d'ouverture/fermeture de valve de prise, avec un nouveau mécanisme qui commande sans interruption le volume d'ascenseur de valve de prise. Tandis que conventionnelle l'entrée d'air de commande de moteurs à l'aide d'une valve de commande de puissance, Valvematic ajuste le volume d'air pris dedans sans interruption en commandant le volume d'ascenseur de valve de prise et en le chronométrant de l'ouverture et de la fermeture de valve. Ceci assure l'exécution optimale basée sur l'état opérationnel du moteur, de ce fait les véhicules aidants réalisent l'efficacité de carburant élevée et l'exécution dynamique. Dans le cas d'un nouveau moteur de 2.0 litres développé par Toyota, Valvematic-qui évolue plus loin l'essence moteur-améliore l'efficacité de carburant de 5% à 10% (selon des états d'entraînement), réduit des émissions de CO2, amplifie le rendement au moins de 10% et augmente la réponse d'accélération. TMC projette présenter Valvematic sous peu, commençant par un nouveau modèle de véhicule comportant un moteur de 2.0 litres. TMC place la conservation et les initiatives environnementales globales vers l'énergie diversification comme question de gestion prioritaire en termes de son social de corporation responsabilité. Comme une partie de ses efforts de réduire des émissions de CO2 par l'efficacité de carburant élevée et de réaliser des émissions plus propres d'échappement, des plans de TMC pour améliorer complètement son moteur d'essence et lineup de transmission d'ici 2010.>>

:jap:
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 307,805,407
Retour
Haut Bas