Vehicule PROPRE Non Hybride ou electrique...

planétaire

Participant hyperactif
Inscrit
4 Fév. 2008
messages
8,814
Score de réaction
4,914
Localisation
Caldera d'Ecouves
Véhicule
Prius 2 plugin 13,5 kWh Full Li
Trois fois moins de véhicules si hydrogène !

Merci pour la piqûre de rappel. Avec des chiffres qui me semblent plausibles.

Donc le rendement de la chaîne énergétique dans le cas de la solution hydrogène compressé est 3 fois inférieur à celui de la version à 100% batterie. Autant oublier de suite la version liquéfiée qui est pire.

Dans leurs explications ils abordent l'éventuelle masse supérieure de la version à accus.
Mais si on compare un des rares véhicules à hydrogène commercialisé, c'est à dire la toyota mirai, elle fait plus de 1T8 a une autonomie de 500 km.
Dans la catégorie pas léger (1T8 dans leur/mon référentiel c'est pas léger) il y a la tesla 3 long range à 1T7 qui fait plus de 530 km en EPA.

Donc la version à hydrogène plus légère, aujourd'hui pas dans cet exemple. Donc disons qu'elles se valent au niveau masse/autonomie. A voir pour une 2 places ?

Il y a plusieurs manières de voir les conséquences.

Parmi celles-ci il y a une conclusion toute simple. Etant donné que l'énergie électrique que l'on peut produire sera limitée dans tous les cas, il faudrait par exemple faire rouler 3 fois moins de voitures.

Donc je vous propose de choisir sur 3 gentils conducteurs 2 d'entre vous (pas moi, j'ai déjà choisi le VE à batterie :grin:) qui ne rouleront plus.
Ainsi ce tiers restant pourra recharger rapidement son véhicule. :D

Car en fait aujourd'hui ce n'est pas sur l'autonomie que se situent les différences. Et je parle d'aujourd'hui alors que l'hydrogène est essentiellement fabriquée à partir de gaz naturel et donc avec rejet important de CO2 ici en France (pas vrai partout bien sûr). Pour augmenter l'autonomie, en matière d'hydrogène il faudrait augmenter encore la pression qui est déjà considérable, alors que pour les accus il y a des trucs très bons dans les labo/fabricants.

Les différences:

C'est sur la consommation des ressources minières pour soit fabriquer des accus, soit des électrolyseurs + station de stockage (site à haut risque) distribution + une flotte de camions citernes.
C'est aussi sur les temps de remplissage, actuellement bien plus courts pour la version hydrogène.
C'est aussi sur l'utilisation des accus après la fin de vie des VE en solution de stockage dont on va avoir sacrément besoin vue la montée des énergies dites renouvelables intermittentes.
Actuellement c'est aussi sur l'énorme différence sur le nombre de points de ravitaillement.

Ils ont pris comme exemple la fabrication de l'hydrogène dans des centrales puis sa distribution par camions, le schéma actuel pour le pétrole. Ils envisagent la version où ce sont les station service qui fabriquent le gaz à partir de l'électricité du réseau. Du coup soit elles serviront 3 fois moins de véhicules en moyenne, soit elles tireront 3 fois plus d'énergie sur le réseau en moyenne, soit on fait rouler 3 fois moins de véhicules/km.


Ceci dit pour revenir sur ton lien, un véhicule électrique à 2 places, à part chez certains amateurs dans les pays où c'est autorisé, il n'y en a plus sur le marché.

:jap:
 

hyperion

Participant hyperactif
Inscrit
27 Mai 2012
messages
1,063
Score de réaction
578
Localisation
Vienne
Véhicule
RAV IV HYBRIDE EXCLUSIVE ex prius II 315 000 km
Avec l'hydrogène on transporte le carburant, la batterie et un petit moteur.

Avec les batteries on transporte la batterie et un petit moteur.

Pour transporter, un véhicule n'a besoin que d'un petit moteur.

Problème qui ne sera résolu que par le couteau le plus fin du tiroir : quelle technologie permet de faire rouler des voitures et des camions sans transporter autre chose que la charge utile et la tare sans le carburant ?
 

genfutures

Participant hyperactif
Inscrit
1 Juil. 2009
messages
4,602
Score de réaction
2,344
Localisation
Toulouse
Véhicule
autre
petit moteur essence , 98 cv, 3 cylindres, injection directe, cycle Miller, stop&start, transmission à variation continue, et 95 g/co2/km.
Voilà un pédigrée intelligent, plutôt bon marché , et prometteur.
La nouvelle Nissan Micra tiendra-t-elle ses promesses ?


Le moteur DIG-S apparu en 2011 semble avoir terminé sa carrière (je n'ai plus trouvé de trace sur le marché européen ni sur le marché japonais).

Fermez le ban.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 279,797,903
Haut Bas