Voitures hybrides (LMP1) d'Endurance

En effet , totalement illogique de moins handicaper la Ferrari que la Toyota alors que l'italienne était déjà un peu plus véloce avant.
Compte tenu des résultats de Ferrari en F1, accordons-lui une petite satisfaction, au moins dans la course de 24 heures... :ROFLMAO:
 
A mi course , la pluie c'est invitée.
La Toyota 8 en tête devant une Porsche et en troisième position, la Toyota 7 .
ensuite les 2 Ferrari.
LEXUS ne se débrouille pas trop mal dans sa catégorie.

Depuis quelques minutes ,40 🤔🤪, course sous SC.
 
Je ne dis rien, je me contente d'afficher cette photo...
images (1).jpeg
:winner_first_h4h:
:punk:
 
Je ne vais rien dire ( écrire) je risquerais de te faire pleurer. 😜😂🤣😂🤣😂
 
Les Lexus n'ont pas démérité ... (aux mains d'une équipe Française)

lex 2.jpg

lex1.jpg

La 78 s'est fait percuter par une Toyota au Warm-up. Le pilote a semble t il cessé de regarder devant lui ....Solide la Lexus !

lexa.jpg

La vidéo

https://www.eurosport.fr/wec/24-heures- … ideo.shtml

Une revanche nocturne passée inaperçue :

http://www.autonewsinfo.com/2024/06/16/ … 69308.html

"AU MANS EN GT3, A MINUIT BATAILLE EN TETE ENTRE DEUX PORSCHE ET UNE DES LEXUS!

Avec les GT3, le point après les premières heures de course.

La course des GT3 est assez étrange. Nous avons assisté durant les deux premières heures à une somptueuse lutte à trois et ce à coup de secondes entre la McLaren N°70 de Schandorf, la Ferrari N°66 de Petrobelli, et la Ford Mustang N°77 de Ben Barker.

Puis, avec l’apparition d’une première averse et le passage des pilotes ‘ licence Bronze sans doute moins rapides au volant de ces surpuissantes GT3 dont les plus rapides frôlent dans les hunaudiéres les … 300 km/h, la course s’est transformée, avec des changements de leaders multiples mais plutôt dû au ralentissement de certaines voitures, plutôt qu’à l’accélération d’autres.


On a vu ainsi le recul des voitures de tête, et la Lexus N°87 pointer alors en tête, puis la BMW N°46 – celle de Valentino Rossi – et la très belle Ferrari N°86, pourtant partie dernière sur la grille de départ, elle !!!

Auparavant ces 24 heures, avaient mal commencé pour l’autre Lexus, la N°78 du sud-africain Van Der Linde, puisqu’elle avait été jugée et reconnue coupable d’un contact avec la Toyota de Nyck De Vries (qui pourtant lui était rentrée dedans par l’arrière) durant le warm- up, matinal !

Aussi, était-elle condamnée à partir des stands après tout le peloton. Van Der Linde se lançait alors dans une sacrée remontée qui lui permettait de faire la jonction et de déjà dépasser deux voitures au bout de sept tours."


Les résultats :

result.jpg

Pas loin des 300 km/h en pointe !
 
Dernière édition:
Bonjour,
même dans la catégorie de pointe LMH, l'hybridation n'est pas obligatoire : il y avait eu Glickenhaus l'artisan (parti sans le moindre de soutien des organisateurs alors qu'il avait crânement bataillé en 2022 malgré ses moyens limités), et maintenant il y a un constructeur célèbre, déjà présent en Formule 1, manifestement bien argenté et qui sait communiquer avec les médias spécialisés : autohebdo, autonewsinfo, endurance-info .
Avec cette voiture, ce constructeur est bien loin de 'la compétition qui fait progresser l'automobile du commerce' , du moins sur cet enjeu essentiel de notre époque : l'optimisation énergétique.
Navrant.
A+
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 313,160,749
Retour
Haut Bas