Yaris Hybride 2020 - La plateforme GA-B

Mister MMT

Expert
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
13 Sept. 2010
messages
5,291
Score de réaction
6,059
Localisation
Kehl (à coté de Strasbourg, côté allemand du Rhin)
Véhicule
Ford Mondeo Hybride
La Yaris 2020 est construite sur la nouvelle plateforme GA-B en net progrès par rapport à celui de la Yaris 3. C'est décrit dans le dossier de presse qui contient de nombreuses images

https://media.toyota.fr/toyota-yaris-de-quatrieme-generation--plus-citadine-que-jamais/

UNE PLATEFORME GA-B CONÇUE POUR L’AGRÉMENT DE CONDUITE

Une conduite rassurante et dynamique grâce à la maniabilité et la précision de la voiture

Un centre de gravité bas et une position de conduite optimisée

Une carrosserie ultra-rigide, gage d’une bonne tenue de route et de qualités dynamiques

Le développement de plateformes basées sur l’architecture TNGA a sensiblement modifié la conduite, la maniabilité et le style d'une série de modèles récents. Première d’entre elles, la plateforme GA-C dédiée aux gabarits intermédiaires est à l’origine des progrès obtenus en termes d’agrément de conduite et d’esthétique sur la Prius de dernière génération, le C-HR et la Corolla, lancée depuis peu. De même, la philosophie TNGA a prouvé sa flexibilité en s’adaptant aux berlines et aux SUV, avec la plateforme GA-K qui reçoit à leur profit les nouveaux Camry et RAV4.

Pour le développement de la Yaris IV, Toyota a transposé pour la première fois les atouts de cette architecture à sa citadine afin d’en améliorer les performances. De fait, la plateforme GA-B est un facteur fondamental de sa conduite plus plaisante, à la fois rassurante et dynamique. Outre une stabilité qui inspire confiance, la réponse dynamique et précise de la voiture aux sollicitations du conducteur avive l’impression d’agilité.

Grâce à l’alliance d’une silhouette compacte, large et basse, des qualités dynamiques de la plateforme GA-B et des performances de la motorisation hybride de 4e génération, la nouvelle Yaris est une voiture qui donne envie de conduire – un élément essentiel de son pouvoir émotionnel. En ville, elle se montre agréablement réactive. Sur route ou autoroute, ses performances et son comportement assurent une conduite fluide, détendue et un confort très appréciables sur les longs trajets.

Comme chez les autres modèles TNGA, la position de conduite optimise la relation au véhicule et la sensation de maîtrise au volant. Car en permettant d’abaisser et de reculer (de 60 mm comparativement à la Yaris III) le siège conducteur, la plateforme GA-B réduit la hauteur du centre de gravité. Elle offre aussi une position de conduite plus ergonomique et plus modulable. Le volant a été rapproché du conducteur et son inclinaison est de 6°.

Point commun à tous les modèles TNGA, le centre de gravité abaissé (d’environ 15 mm par rapport à la version actuelle) améliore les caractéristiques d’inertie du véhicule. En outre, le poids du châssis est mieux réparti entre avant/arrière et gauche/droite, ce qui diminue le roulis tout en optimisant la stabilité et la distance de freinage. Enfin, la rigidité en torsion plus élevée favorise l’agilité et la stabilité.

Sur les suspensions avant à jambes MacPherson, les frictions ont été réduites et les ressorts assouplis. Au niveau de l’essieu de torsion arrière, la tenue au roulis passe de 320 à 580 Nm/deg, ce qui améliore encore les qualités dynamiques de la nouvelle Yaris via un moindre roulis en virage et une maniabilité supérieure.

Grâce encore à la plateforme GA-B, la rigidité de caisse s’accroit sensiblement au bénéfice de la tenue de route et du confort de marche, mais aussi de la réduction des bruits et vibrations. L'architecture du soubassement et la partie haute de la carrosserie ont été optimisées par des renforts stratégiques en de nombreux points : auvent de capot moteur, montants arrière, tunnel, structure arrière, passages de roue et, à l’intérieur, par une rigidification de la planche de bord.

Jan :jap:
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 278,358,588
Haut Bas