Autolib Paris Mise en service le 1 octobre 2011

Volkan

Participant hyperactif
Inscrit
23 Juin 2007
messages
3,275
Score de réaction
1,511
Localisation
.
Véhicule
PII
L'annonce vient des Echos

Mais le plus drole le site n'est pas encore au courant (électrique?)
autolib-paris
 
les places de parking

En faisant attention , on trouve plein de places de parkings réservées le long des trottoirs parisiens. J'en ai repéré dans plusieurs arrondissements. 3 à 4 places l'une derrière l'autre chaque fois , avec symboles marqués sur le sol .
 
Le nouveau site d'Autolib http://www.autolib.eu/

Les tarifs
tableau-tarifs-abonnement_5.jpg


il existe même la possibilité de faire de la recharge Privée:

La recharge privée

Les propriétaires de voitures électriques vous le diront. Malgré un mouvement de société qui replace l'écologie au centre des priorités, il reste parfois difficile de trouver des bornes de charge pour ces véhicules en plein boom. Un problème qui a trouvé sa solution : Autolib’. Notre service vous offre la possibilité de recharger votre propre véhicule (voiture ou 2 roues) électrique. Il vous suffit de souscrire au forfait « Recharge », un abonnement de 180 € par an (soit 15€ par mois) pour les voitures et 15€ par an pour les 2 roues, et de vous rendre sur les emplacements « Recharge Tiers », signalés par un carré bleu, des stations Autolib’.

img_tarifs_recharge.jpg


La durée maximale de recharge autorisée est de deux heures et quinze minutes. Au-delà, chaque demi-heure supplémentaire sera facturée 6 € pour les autos et 3 € pour les 2 roues. Pour assurer la fluidité du service, le nombre de recharges privatives est limité à 2 par jour et par abonné.
 
:D Qui sait comment sera gérée l'équation disponibilité des véhicules/état de charge ? Imaginons une led rouge et verte. Passera-t-elle au vert quand il y aura 100% de charge ou moins ? Verra-t-on la jauge sur la borne ? Faudra-t-il "choisir" le véhicule suffisamment chargé pour faire le trajet "prévu" ?
Je crains que cela ne devienne rapidement une grosse patauge et que les plateaux (à propulsion électrique ?) de dépannage/déplacement Autolib ne roulent très très souvent... :-D
 
A part les concepteurs du service Autolib, quelques testeurs, et quelques autres personnes, on ne sait encore rien des modalités pratiques de ce projet.

Dans un tel projet novateur, il y a beaucoup de risques d'avoir une qualité de service insuffisante voire de faire capoter le projet. Heureusement, malgré ces risques, le groupe Bolloré relève le défi et se lance dans l'aventure. Enfin un industriel qui a un projet technique novateur et qui va au bout de ses idées sans écouter ses financiers qui lui proposent la prudence et sans doute de protéger ses fonds propres. Je lui souhaite, ainsi qu'à ses équipes et ses clients, que ce projet soit une véritables réussite.

J'espère que tout le monde, y compris les détracteurs, les aidera à trouver des solutions aux difficultés inévitables d'une telle (r)évolution.
 
Idem pour moi...mais ça commence mal, sur leur site, il y a une "bande" non pourvue qui s'étend d'Ivry à Choisy, et comme par hasard, ç'est par la que j'habite:cry: (est-ce du à la présence de la ligne C ? )
J'aime bien le principe, pour se passer de véhicule sur Paris/proche couronne, et le jour ou l'on a un colis à transporter, hop, on roule sans bruit et odeurs en ville:D
 
Je reste optimiste

Outre le fait que je plussois sur propos précédents (bravo Bolloré), le fait de rentabiliser les bornes de recharges pour d'autres véhicules me paraît bien vu (pour le groupe et pour les véhicules électriques en général).

Si le reste est à l'avenant, ce sera tout bon :cool:
 
Les différentes formules proposées ne me paraissent pas démentes et pour un parisien qui n'aurai besoin d'une voiture que ponctuellement , c'est intéressant . Pas mal aussi les bornes de recharge pour véhicules privés . Ayant des places de Parking spécifiques à mon boulot déjà équipées de prise , je n'en ai aucune dans mon parking collectif à la maison et ce genre de borne peut s'avérer intéressante si par exemple j'envisage de passer à la Plug'in . Mais bon , pas avant 3 ans minimum donc d'ici là , on aura surement de plus en plus de places spécifiques dans les grandes villes :) En tout cas , ça me semble une bonne initiative
 
"Le téléphone sonne " sur France Inter ce soir est consacré à la voiture électrique, autolib....
 
Journée porte ouverte ce samedi 8 octobre entre 11h et 16h
les adresses des stations disponible sur le lien
 
Une question pour continuer (jeepee) : Que se passe-t-il pour l'usager autolib (imprudent) à court d'énergie : Il paye la facture de dépannage ? Il la laisse sur place sur un parking et un service la récupère gratuitement plus tard ? Il subit une amende pour retour tardif ?

Parce que bon, une électrique gorgée à rebord, c'est quand même l'équivalent d'une thermique avec la jauge sur le rouge... 8)
 
Je suis toujours dubitatif sur la question du bilan environnemental final de ce système :hum:. Ca va dépendre notamment du type d'usagers qu'il capte. Réponse bientôt...:cool:
 
Si Autolib fonctionne comme le Velib, il y a fort à parier que ce qui est acceptable, pour le moment, en matière de dégradation, casse et vol pour le vélo ne le soit pas pour une auto électrique qui coûte à l'unité environ 25 000 euros, d'après ce que j'ai entendu. Alors qui paiera les bosses, la casse et les dégradations ? Le contribuable local sans doute à la fin des fins.

Un problème parmi d'autres.
Les instigateurs enferrés dans leur concept qui devait être absolument similaire à Velib ont dit que l'on pouvait prendre une voiture Autolib à un endroit et la garer à une borne à un autre. Cela va poser d'énormes problèmes quand le parking d'arrivée sera plein et qu'il faudra obligatoirement trouver une place sur un autre parking dédié, mais ailleurs. Il va falloir aussi un service logistique pour rapatrier les voitures dans tout les sens pour que les parkings aient toujours des voitures disponibles.
La solution de devoir ramener la voiture au même endroit aurait été beaucoup plus simple pour l'utilisateur et viable pour le gestionnaire.

Autres petites réflexion. Lorsque on roule dans Paris et que l'on croise des utilisateurs de Velib, beaucoup font peur à rouler sans aucune notion de la conduite à avoir en vélo. Si les utilisateurs novices de Autolib font de même avec ces voitures électriques il va y avoir des chocs en perspective.

Pour moi ce concept de partage sympathique (Velib ou Autolib) est valable dans pas mal de pays de part le monde, peut être en France dans certaines villes ou villages où les gens font encore attention à ce qui se passe autour d'eux, et se connaissent, mais pas à des villes comme Paris et alentours tant que rôdent incivisme, irresponsabilité, négligence et j'en passe, de la part de certains.
Désolé de casser l'ambiance.
 
Plein d’interrogations en effet. a partir de quel niveau de remplissage des batteries sera t elle dispo. Comment sera indiqué l autonomie ? Fiabilité de l info ? Disponibilité de l info quant a l'emplacement des voitures libres et leur autonomie ? Prévisions des retours et avec quelle autonomie ? Je vois mal ça sans une app mobile.

Une fois dans la voiture indication des stations libres etc.

Bref j'ai des gros doutes. Je crains que ce ne soit qu'une demo prouvant qu'il y a une politique volontariste sans grosse valeur ajoutée. En tout cas avec un parc aussi peu développé (grosse tâche blanche allant d'est en ouest à travers les 5e , 14e et 15e ardts).

Et au fait, le taux de dispo ne sera pas fameux non plus. Combien de temps de roulage pour combien de charge. Eh, c'est pas un Vélib' !
 
:D Après un tour de chauffe, ça démarre ! diesels hybrides :wink: ?
Mais toujours pas beaucoup d'avis sur mes questions... Car le propos n'était pas de dire "c'est super !" "bravo Bolloré !" "au moins il fait qqch lui !" "il n'a pas peur de perdre des millions lui !" - moi non plus si j'en avais autant je "ferais" mécène (ça ou de l'art contemporain...).
Le jeu consiste à chercher ce qui pourrait coincer - afin d'anticiper les solutions si elles existent. :-D
 
:cheveux: Evidemment bien sûr ! C'est d'ailleurs le commentaire qu'a fait
le présentateur aux infos........ disant en souriant malicieusement qu'il
faudrait leur faire faire du bruit...........
 
Ce que j'aime, c'est la dernière phrase :

"... mais à ce stade rien ne permet d'affirmer qu'il y aurait un lien entre le fait que la voiture soit silencieuse et cet accident"

Et quand bien même !
Lorsque je traverse la rue je regarde si un véhicule ne circule pas sur la voie. Qu'il soit silencieux ou pas ne change rien.
A ce compte là, interdisons les vélos.
 
J'aime bien le battage fait autour de l'autolib parisien.

Dans les AM, cela existe depuis le mois d'avril entre Nice, St Laurent et Cagnes.

Je ne pense pas que la France entière ait été mise au courant à grand coups de JT pendant une semaine :sad:

Ahhh le microcosme parisien !!!! :-? ou devrais-je dire "nombrilisme" :grin:
 
C'est pas la première fois que je manque de me prendre un vélo en pleine tronche, parce qu'il déboule silencieusement à toute pompe sans le moindre frein et qu'il a pas les réflexes ou carrément la possibilité, selon les lois de la physique, de m'éviter, si je ne fais pas moi-même un pas en arrière ou de côté.

Je sens que cette histoire va faire des gorges chaudes...
 
Elle traversait à un feu tricolore, et n'a pas entendu la voiture arriver !
Donc le feu était au vert, pour la voiture !!
Que fessait-elle sur la chaussée ? Elle n'aurait pas grillé le feu rouge piéton !!
On ne traverse pas une route, sans regarder !
Ça aurait pu être un vélo, à la place de la voiture. Et lui non plus, ne fait pas de bruit !!
 
:grin:Il faudrait obliger ces rêveurs de piétons à brandir un drapeau rouge
avec longueur de manche règlementaire, avant de traverser, mais surtout pas
à jouer de la trompette, ce qui risquerait de traumatiser les conducteurs de
véhicules silencieux,,,,,,,et de vélos,,,,,,,
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 311,924,983
Retour
Haut Bas