Autres véhicules hybrides (hors automobiles)

duingt

Junior
Inscrit
1 Fév. 2006
messages
17
Score de réaction
1
Localisation
Thoiry; dans l'Ain
Véhicule
Prius 3
Bonjour,
j'ai commandé une Prius pour Février.
Par contre j'ai une expérience de deux ans avec un vélo Suisse à assistance électrique Flyer F4. J'ai une distance de 18 km entre mon lieu d'habitation et mon lieu de travail avec une dénivellation de 150 m. Avec une batterie nimh de 36V 9A l'autonomie peut aller de 45 km à 18 km suivant les conditions.(beaucoup de vent de face).
Le vélo est un véhicule léger qui s'accomode très bien de la neige, un peu du verglas, et qui peut aussi servir s'il pleut puisqu'il y a des gardes boue.

Avantage e cette solution :
entretient la forme physique sur le temps du trajet.=1 heure de plus que les collègues qui sont inscrit dans club de gym
Temps de trajet urbain identique et parfois plus rapide qu'n voiture.
A peine plus long qu'en moto.
Sécuritaire si il est possible d'utliser des pistes cyclables exclusives et une tenue de protection adapté.
Coffre sur le vélo permettant de transposter jusqu'à 30 litres de bagages.
Economie d'un peu plus de 1000 litres d'énergie fossile. (l'énergie nécessaire pour déplacer un vélo de trente kilos + un bonhomme de 78 kg équipé reste assez faible).
Cela complète l'avis de double hybride sur la consommation du pain des cyclistes, car dans ce cas une partie de cette énergie est fournie par la batterie :wink: )



inconvénient :
il vaut mieux bénéficier d'une douche sur son lieux de travail.
il vaut mieux habiter un lieux pourvu de pistes cyclables.
Une distance de l'ordre de 10 km serait plus facile à gérer. (j'en ai 18 km et c'est tout de même assez impliquant même si c'est parfaitement réalisable).
Demande de la rigueur et savoir s'imposer au quotidien l'exercice.
(imaginez dans votre garage une petite course à faire : des croissants à 3 km et une prius qui n'attend que vous et de l'autre votre vélo électrique ... pas facile... c'est là qu'il ne faut pas craquer).
:wink:
Il est vraiment préférable pour un usage quotidien comme le miens de s'équiper d'une tenue de protection comme les cyclistes de descente. (veste pourvue de plaques de protections des côtes, des épaules, et de la colonne vertébrale).
:velo: expérience acquise suite à une chute et une clavicule endommagée à mon tout début. :papy:

http://www.a-e.ch/Flyer_F.html
 
Si tu nous mettais ton vélo en photo ou un lien pour voir à quoi il ressemble !
 
;-)
A fin de voir à quoi ressemble un vélo électrique hybride, allez donc jeter un oeil dans la section défouloir, et consultez le post intitulé "la mobylette électrique..." :velo:
 
Papipol à dit:
;-)
A fin de voir à quoi ressemble un vélo électrique hybride, allez donc jeter un oeil dans la section défouloir, et consultez le post intitulé "la mobylette électrique..." :velo:

Cette mobylette électrique est amusante. Par contre on s'éloigne d'un vélo à assistance électrique. Il s'agit d'assistance, donc d'un hybride entre la force motrice humaine et electrique. En fait il y a un capteur de couple dans le pédalier qui régule l'énergie apportée par la batterie de 100 à 300 % de l'effort apporté. C'est comme cela qu'il y a un peu plus d'aide dans les montée que sur le plat. J'ai essayé des modèles chinois importés en France pendant trois mois et ce n'est pas une réussite car le moteur ne bénéficie pas tout comme cette mobylette électrique d'une régulation.
Sur ces vélos chinois vendu sous le nom d'une compagnie française se cache un système rudimentaire d'un cantact à aimant qui solicite le moteur chaque fois que le brin mou de la chaîne est tendu.
Non seulement ce capteur se casse régulièrement mais il fait beaucoup de bruit et rend le pédalage un peu mou.
De plus leur batteries sont au plomb et leur capacité n'est pas du tout généreuse. Ces constructeurs annoncent des chiffes concernant l'autonomie farfelus.

Le système mis en place sur le vélo que j'ai adopté apporte un contrôle de la motricité très fin :
C'est pour cela que je peux rouler dans la neige alors que les scouters sont bloqués. Le couple est très bien dosé la roue arrière ne patine pas alors que je n'ai pas mis de pneus à crampons.

Voilà un petit complément d'information. Si j'avais oublié un point négatif: le prix d'achat est assez dissuasif si l'on est pas certain de s'en servir. Dans le cas contraire il est parfaitement justifié.
 
dans le genre il y a aussi le Segway :
tn_i180_red_quarter_back.jpg

voir : http://www.segwayfrance.com/
C'est assez fascinant ...
 
Blackdress à dit:
Dans le même genre j'ai récemment testé le Futuro :

http://www.velo-electrique.com/Pages/repprod7.htm

Génial en effet pour des trajets entre 0 et 5 kms :jap:

Un peu juste pour plus long, et évidemment impossible de s'aventurer sur le périph'...

C'est lui qui vient de chine, j'ai son ancètre dans mon garage. Je l'ai utilisé pendant trois mois. Sa technologie n'est pas au niveau de son look hélas.
 
duingt à dit:
Blackdress à dit:
Dans le même genre j'ai récemment testé le Futuro :

http://www.velo-electrique.com/Pages/repprod7.htm

Génial en effet pour des trajets entre 0 et 5 kms :jap:

Un peu juste pour plus long, et évidemment impossible de s'aventurer sur le périph'...

C'est lui qui vient de chine, j'ai son ancètre dans mon garage. Je l'ai utilisé pendant trois mois. Sa technologie n'est pas au niveau de son look hélas.

Ah bon, c'est chinois ? J'ignorais.

En revanche, j'ai juste entendu dire que les jantes pouvaientpréesnter des défauts.

Bon il faut que j'essaie le tien alors : prochaine fois que je passe à Annecy je débarque chez toi :smile:
 
Solution de rêve !
Un peu (trop) chère.
Puis tu soulèves le vrai problème, on a beau d'avoir de plus en plus de pistes protégées, il faudrait encore pouvois se changer et se laver en arrivant au travail, ce qui qui actellement est quasiment impossible faute d'infrastructures (les douches !)

Le Segway est "trop" ! Je l'ai essayé il y a 3 ans déjà et je peux vous dire que c'est l'adopter. Mais il y a aussi la barrière du prix. Puis un inconvenient par rapport au vélo hybride. Pas beaucoup d'effort à fournir et on reste planté si les piles sont à plat.

:-D
 
Ch'tite question sur les vélo hybrides. Est-ce qu'il y a, comme sur la Prius, un système permettant de recharger la batterie lors des décellerations ?
 
gruikgruik à dit:
Ch'tite question sur les vélo hybrides. Est-ce qu'il y a, comme sur la Prius, un système permettant de recharger la batterie lors des décellerations ?
D'après ce que j'ai pu lire ici ou là, ce n'est pas encore d'actualité.

Certes, je suis d'accord que ce n'est pas donné, mais que dire de l'écart de prix d'une Sol et Sol Pack : c'est encore moins donné !!! Avec la différence, on peut presque s'acheter 3 vélos électriques ! Et vous roulez bien plus écolo qu'avec le GPS et la clé qui ouvre tout toute seule !
Quant à la douche au boulot, justement, une assistance électrique peut permettre de s'en passer par rapport à un vélo classique.
 
Pas faux.
:bravo:

Et poussant le raisonnement encore plus loin je dirais qu'au vu des kilomètres non parcourus en voiture la Prius ne s'impose plus, une Logan suffirait car dans l'absolu elle ne rejeterait pas plus de CO2 que la Prius. Et avec les économies ainsi réalisées on pourrait équiper toute la famille avec des vélos électriques.
Mais bon, la Logan n'étant pas satisfasante du point de vue purement écologique j'abonderais plutôt vers la solution suivante : la Prius au prix d'une Logan (ou une Logan hybride quitte à ce qu'elle "surcoûte" 2 KE).

:-D
 
gruikgruik à dit:
Ch'tite question sur les vélo hybrides. Est-ce qu'il y a, comme sur la Prius, un système permettant de recharger la batterie lors des décellerations ?

Effectivement, il parait que le fait de recharger la batterie lors des descentes ne se justifie pas vraiment sur un vélo.
Il parait que sur des batteries de la taille de celles utilisées pour les vélos un traitement de charge décharge répétées leur ferait perdre une partie de leur capacité. J'ai lu le terme d'effet "biberon" et j'ai trouvé cette expression amusante.
De plus les phases de décellerations sont rares et lorsque l'on roule sur l'énergie cynétique, celle-ci n'est pas perdue puisque l'on se déplace encore.
En plus la masse n'est pas très élevée donc l'énergie récupérable n'est pas aussi importante. Il n'y aurait que dans les fortes descente ou cela pourrait être intéressant pour le confort d'avoir un ralentisseur. En réalité cela ne dure pas très longtemps et je ne crois pas que ce soit vraiment interresant.

Quand au prix de la sol pack je le trouve aussi très élevé vis à vis de la sol. Mais la différence de prix entre les deux ne paye qu'un seul vélo Flyer hélas. Par contre si l'on utilise de manière quotidienne le prix se justifie par les économies d'usage. (Assurance, carburant, fitness, temps gagné).
 
Blackdress à dit:
duingt à dit:
Blackdress à dit:
Dans le même genre j'ai récemment testé le Futuro :

http://www.velo-electrique.com/Pages/repprod7.htm

Génial en effet pour des trajets entre 0 et 5 kms :jap:

Un peu juste pour plus long, et évidemment impossible de s'aventurer sur le périph'...

C'est lui qui vient de chine, j'ai son ancètre dans mon garage. Je l'ai utilisé pendant trois mois. Sa technologie n'est pas au niveau de son look hélas.

Ah bon, c'est chinois ? J'ignorais.

En revanche, j'ai juste entendu dire que les jantes pouvaientpréesnter des défauts.

Bon il faut que j'essaie le tien alors : prochaine fois que je passe à Annecy je débarque chez toi :smile:

Oui, pourquoi pas. J'ai pris le modèle F4, et j'ai du changer la roue arrière après 11000 kms. Ce qui prouve que pour un usage quotidien de 35 km il faut un ensemble d'organes mécaniques de tout premier ordre.
Par exemple il n'y a pas de plateaux mais un moyeu avec trois rapports intégrés en plus de la cassette avec 7 pignons. Le cadre est en aluminium (comme le capot de la prius).
En fait les vélos comme le futuro sont d'origine chinoise et l'on les retrouve sous differentes formes aurpès de plusieurs distributeurs.
Par exemple la garantie de ces vélos n'est pas transmise s'ils sont vendus.
J'avais acheté le miens avec moins de 1 an de garantie et ISD m'a bien fait comprendre que la garantie était nominative. Curieuse pratique commerciale. En pratique j'ai du faire changer le pédalier mais le réparateur m'a fait comprendre que le boitier était très fatigué et qu'il avait fait ce qu'il avait pu. J'ai du remplacer le chargeur et racheter des capteurs.
 
duingt à dit:
Quand au prix de la sol pack je le trouve aussi très élevé vis à vis de la sol. Mais la différence de prix entre les deux ne paye qu'un seul vélo Flyer hélas. Par contre si l'on utilise de manière quotidienne le prix se justifie par les économies d'usage. (Assurance, carburant, fitness, temps gagné).
Effectivement le Flyer a l'air d'être la Roll Royce du Vélo électrique !!!
A l'époque où je m'étais renseigné (env 6 mois), j'avais vu qu'il fallait compter dans les 1000 Euros, en recherchant à nouveau, j'en ai vu à partir de 600 Euros... (ex : ici)
 
manu à dit:
duingt à dit:
Quand au prix de la sol pack je le trouve aussi très élevé vis à vis de la sol. Mais la différence de prix entre les deux ne paye qu'un seul vélo Flyer hélas. Par contre si l'on utilise de manière quotidienne le prix se justifie par les économies d'usage. (Assurance, carburant, fitness, temps gagné).
Effectivement le Flyer a l'air d'être la Roll Royce du Vélo électrique !!!
A l'époque où je m'étais renseigné (env 6 mois), j'avais vu qu'il fallait compter dans les 1000 Euros, en recherchant à nouveau, j'en ai vu à partir de 600 Euros... (ex : ici)

C'est à première vue la même base que le futuro, mais avec quelques accessoires avec un look plus simple. Le prix est effectivement plus accessible. Par contre à l'usage, pour une utilisation vraiment occasionnelle pourquoi pas, mais il faut retenir que c'est assez frustrant de ses faire dépasser régulièrement par des vélos normaux non électriques. En effet sur le plan purement théorique un moteur dans le moyeu a un meilleur rendement. Mais dans la vrai vie, en pratique ce principe ne bénéficie pas du pédalier et l'ensemble des démultiplications offertes. Du coup voici ce qui ce passe :
on a une batterie au plomb (il faut faire attention de ne pas déscendre trop bas dans la décharge sous risque de perdre sa capacité) +
un boitier de conversion 36 v continue en alternatif à une fréquence permettant d'entrainer le moteur brushless inclus dans le moyeu à une vitesse palfonnée autour de 22 km/h.
Ce boitier comporte une entrée de deux fils relié à un capteur qui se déclanche chaque fois que la chaine vient tendre le brin mou en remontant une sorte de tendeur avec un capteur qui déplace un aimant. (dont le ressort se casse régulièrement surtout quand il fait froid et avec le temps)
Comme c'est on-off il n'y a pas de variation de fréquence et le moteur cherche toujours à atteindre sa vitesse nominale. Pour être opérationnel le système est prévu pour apporter une assistance dans les côtes et du coup sur le plat on se rend compte qu'il y aurait moyen d'aller au delà.
C'est pourquoi, avec un vélo standard on fait alors mieux sur le plat qu'avec ce type de vélo.

Avec le Flyer c'est différent: le moteur est dans un carter et fournit son assistance au pédalier. Du coup l'assistance bénéficie directement de la démultiplication. Le couple est mesuré directement au niveau du pédalier, il ne reste plus qu'à fournir une assistance proportionnelle.
Il y a une indication visuelle qui indique si l'assistance est de 100 % 200% ou 300%. Il ne reste plus qu'à réduire la démultiplication pour rester dans des valeurs raisonnables pour adapter l'énergie consommée à la distance à réaliser avant la prochaine recharge.
Avec ce type de vélo jusqu'à 10 km si l'on ne se fixe pas de battre un record de vitesse mais une vitesse proche d'un vélo normal alors il est possible de faire jusqu'à 10 km sans transpirer. Par contre pour un trajet comme le miens de 18km avec une montée, ce n'est pas vraiment possible mais c'est mieux pour le fitness. :wink:
 
Voilier à propulsion hybride

Je viens de découvrir dans le dernier numéro de Voiles & voiliers un nouveau type de véhicule hybride : le Lagoon 420.

En résumé il s'agit d'un voilier sur lequel le moteur auxiliaire diesel a été remplacé par des batteries et des moteurs électriques. La charge des batteries est assurée soit pas un groupe électrogène soit en récupérant de l'énergie grâce aux hélices lorsque le bâteau avance à la voile.

D'après l'article les avantages sont assez proches de ceux de la prius à savoir le silence (enfin possible de partir du port en pleine nuit sans réveiller tous les bâteaux au alentours), l'absence de vibrations et la consommation (sur un même trajet entre deux bâteaux identiques, l'un équipé d'une propulsion diésel classique et un hybride l'article signale une consommation de 1000 litres pour le classique contre 300 litres pour l'hybride).
 
Dernière modification par un modérateur:
gruikgruik à dit:
En résumé il s'agit d'un voilier sur lequel le moteur auxiliaire diesel a été remplacé par des batteries et des moteurs électriques. La charge des batteries est assurée soit pas un groupe électrogène soit en récupérant de l'énergie grâce aux hélices lorsque le bâteau avance à la voile.

Etonnant qu'ils n'utilisent pas aussi une petite éolienne:eek:
 
Les éoliennes et les panneaux solaires sont déjà trés fréquent sur les bateaux (voiliers) d'une certaines tailles (>12 M), mais servent surtout à alimenter tous les instruments de navigation (trés nombreux de nos jours) trés énergivores (lire article dans le meme numero de V&Voilers).

ALOHA:jap:
 
lamontoie à dit:
Etonnant qu'ils n'utilisent pas aussi une petite éolienne:eek:

J'ai tendance à penser que ça ne servirait pas à grand chose.

Tout d'abord lorsque le bâteau serait au moteur il n'y aurait aucun intérêt à utiliser l'éoliène puisque l'énergie récupérée par l'éolienne proviendrait initialement des batteries d'où un bilan énergétique négatif.

Lorsque le navire est la voile l'éolienne peut avoir un intérêt mais comme les hélices permettent elles aussi de recharger les batteries le bilan global dépendra des rendements comparés de l'éolienne et des hélices. Sachant que le rendement des hélices dépend du rendement de la voilure il sera donc différent suivant l'allure, la vitesse du vent (& l'âge du capitaine 8)). Bref pas super facile de savoir ce qui est le plus rentable.

Enfin le seul moment où l'éolienne sera clairement utile sera lorsque le bâteau sera au port ou au mouillage.
 
Je pense que ce type de bateau aurait toute ses chances sur un lac en pente, quoique,en mer, en surfant sur une grosse houle.....:mrgreen::lol::smile:
 
Dans les pages saumon du Figaro du 17/08 , un article sur les voiliers hybrides .

Les voiliers se mettent à leur tour au moteur hybride

FABRICE AMEDEO.
Publié le 17 août 2006
Actualisé le 17 août 2006 : 06h00

PLAISANCE Lagoon, branche catamarans du groupe Bénéteau, lance un moteur électrique de série sur ses voiliers. Une première mondiale.
LE MOTEUR écologique est en train de conquérir le monde de la plaisance. Alors que Toyota annonce avoir vendu plus de 500 000 exemplaires de la Prius, sa voiture à moteur hybrides, le constructeur de catamarans Lagoon, filiale de Bénéteau, lance son premier voilier de série équipé d'une motorisation de ce type.
Le Lagoon 420 sera mis à l'eau en septembre et il sera équipé d'un moteur électrique et d'un moteur diesel traditionnel. Le principe est le même que pour l'automobile. Quand il tourne, le moteur à essence recharge les batteries du bord. Dès que celles-ci sont rechargées, le moteur électrique se met en route et prend le relais. Seulement, à la différence d'une voiture, le bateau est également en charge lorsqu'il évolue sous voiles grâce aux hélices placées sous la coque ainsi que lorsqu'il est à quai.
« Cette nouvelle technologie permet d'économiser entre 50 et 70 % de carburant, elle devrait se développer très rapidement, se félicite Yann Masselot, le directeur de la marque. De plus, elle a le mérite d'être écologique et silencieuse. » Un plaisancier qui quitte le port avec ses batteries pleines disposera de plus de deux heures d'autonomie sous moteur électrique avant que le moteur diesel ne se mette en marche. Autant dire que les aficionados de la navigation à la voile, pour qui le moteur n'est qu'un moyen d'entrer et de sortir du port, ne passeront plus jamais par la pompe à essence.
Bénéteau, la maison mère de Lagoon, travaille sur cette technologie depuis bientôt dix ans. Un partenariat a été mis au point avec le groupe Leroy-Somer, fabricant de moteurs électriques industriels. Pour l'heure, le chantier français se frotte les mains puisque, avant même la présentation du nouveau modèle au public lors des salons de septembre, cent unités ont déjà été commandées soit l'équivalent de quinze mois de production. Une aubaine pour le numéro mondial de la plaisance, qui a réalisé 799,2 millions d'euros de chiffre d'affaires (+11 %) en 2005 et a démarré 2006 sur les mêmes rythmes de croissance. D'autres voiliers devraient bientôt être équipés de ce nouveau type de motorisation. Mais que ceux qui rêvent déjà de plages et de mers silencieuses redescendent sur terre : cette technologie n'est pour l'instant envisageable que sur les voiliers et non sur les bateaux à moteur.
 
gruikgruik à dit:
Ch'tite question sur les vélo hybrides. Est-ce qu'il y a, comme sur la Prius, un système permettant de recharger la batterie lors des décellerations ?

Il y a quelques mois, ce n'était pas d'actualité. Maintenant, Matra Sport semble avoir franchis le pas avec son i-step City et Runner : Vous pouvez recharger les batteries lors du freinage ou dans les descentes avec le choix de 4 niveaux. Mais attention il parait qu'il ne faut pas s'attendre à des récupérations énormes (de l'ordre de 10% dixit le vendeur). La fiche technique ici : http://www.matra-ms.com/fileadmin/templates/pdf/istep_city.pdf
http://www.matra-ms.com/fileadmin/templates/pdf/istep_runner.pdf

Je voulais l'essayer vendredi mais non dispo chez VéloCity (Paris) mais je compte bien y retourner cette semaine. D'ailleurs petite pub pour eux : ils sont super sympas et proposent d'essayer tous leurs vélos en vente.
Niveau prix, comptez dans les 1850 Euros pour le city et 1750 pour le runner, mais au moins vous achetez français :-D
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 311,677,563
Retour
Haut Bas