Bateau à propulsion électrique.

paris11

Banni
Inscrit
22 Oct. 2011
messages
916
Score de réaction
118
Localisation
IDF
Véhicule
Prius 2
Du reste sur un bateau c'est beaucoup moins un problème de poids que sur une voiture ; d'ailleurs ils les ont prises au plomb, tout bêtement. :pardon:
La densité de la route sous la voiture et celle de l'eau sous le bateau m'inclineraient à penser l'inverse ... :grin:

Le poids a été l'un des plus gros problèmes rencontrés lors de la conception de PlanetSolar, qui pèse 95 tonnes dont 12 de batteries Li-ion. De ce fait, sa vitesse moyenne était d'à peine 2,1 noeuds.
Comme expliqué ici, la masse entre largement en compte dans le calcul de la puissance nécessaire au déplacement (voir formule page 7).
 

kinetik

Participant hyperactif
Inscrit
29 Mai 2011
messages
1,446
Score de réaction
797
Localisation
proche banlieue de Paris
Véhicule
Prius 2
La densité de la route sous la voiture et celle de l'eau sous le bateau m'inclineraient à penser l'inverse ... :grin:

Le poids a été l'un des plus gros problèmes rencontrés lors de la conception de PlanetSolar, qui pèse 95 tonnes dont 12 de batteries Li-ion. De ce fait, sa vitesse moyenne était d'à peine 2,1 noeuds.
Comme expliqué ici, la masse entre largement en compte dans le calcul de la puissance nécessaire au déplacement (voir formule page 7).

Cher paris11, une formule, il ne suffit pas de l'exhiber (au passage, merci pour ton lien, très intéressant), il faut aussi l'utiliser. Tu auras remarqué qu'elle ne contient aucun terme constant. Autrement dit, avec n'importe quelle force, aussi petite soit-elle, on arrive à déplacer un navire (je néglige la tension superficielle de l'eau). Ce n'est pas le cas d'un véhicule sur pneus. Pour bouger un véhicule à pneus, il faut au minimum une force qui est environ le centième du poids. Si on considère ton bateau de 95 tonnes, sur pneus il faudrait 9500 N. Soit 10 kW pour le bouger à ta vitesse de 2 noeuds. Bon, au final les ordres de grandeur ne semblent pas si différents. On trouve les caractéristiques détaillées du bateau-mouche à la page http://www.hdsolarschiff.com/
Masse : 41 tonnes + 15 tonnes de passagers
Puissance des panneaux : un peu moins de 6 kW
Ils suffisent en théorie à déplacer le navire à 4 ou 5 km/h
Puissance des moteurs électriques = 100 kW
Capacité des batteries = 230 kW h
Avec 50 kW provenant des batteries, le bateau va à 12 km/h
Les batteries sont au plomb (Blei, et acide : Säure, comme le hareng saur)
Cela correspond à environ trois cent batteries 12V de voiture.

Revenons sur la puissance nécessaire à déplacer le bateau. Pour un équivalent roue,
à 12 km/h, 50 kW cela donne un équivalent jus de Prius (11 kJ/L) de 136 L/100.
Par passager, c'est deux fois mieux que le véhicule sur pneu. C'est bon mais pas extraordinaire.
 

paris11

Banni
Inscrit
22 Oct. 2011
messages
916
Score de réaction
118
Localisation
IDF
Véhicule
Prius 2
Cher paris11, une formule, il ne suffit pas de l'exhiber (au passage, merci pour ton lien, très intéressant), il faut aussi l'utiliser.
Elle à le mérite d'étayer le discours, contrairement à certaines affirmations péremptoires qui prennent des libertés avec la réalité.
La masse embarquée sur un navire, et sa répartition est un problème d'ordre existentiel.
On pourra facilement le transformer en sous-marin, alors que pour faire d'une voiture un tunnelier, il faudra quand même y aller ...

Tu auras remarqué qu'elle ne contient aucun terme constant. Autrement dit, avec n'importe quelle force, aussi petite soit-elle, on arrive à déplacer un navire (je néglige la tension superficielle de l'eau). Ce n'est pas le cas d'un véhicule sur pneus.
La puissance à fournir dépend du carré de la masse, et du cube de la vitesse à atteindre.
Je pense que cela suffit à fixer les idées.

Tu as raison sur un plan théorique, mais en pratique il faut aussi parfois lutter contre les courants, les vents, les vagues.

Au final, il est intéressant de constater que le ratio entre la masse de PlanetSolar et celle des accus embarqués est du même ordre de grandeur que dans le cas d'une voiture électrique.
 

shadoko

Participant hyperactif
Inscrit
27 Oct. 2005
messages
2,298
Score de réaction
203
Localisation
qsdfghjklmù
Véhicule
mlkjhgfdsq
Elle à le mérite d'étayer le discours, contrairement à certaines affirmations péremptoires qui prennent des libertés avec la réalité.
Comme celles qui visent à établir un parallèle osé entre une barge fluviale améliorée et un navire apte à faire le tour du monde ? :grin:
La masse embarquée sur un navire, et sa répartition est un problème d'ordre existentiel.
En effet, il est strictement interdit de dépasser la masse volumique de l'eau. Ce qui laisse encore de la marge dans une barge à touristes, même avec des batteries au plomb. Surtout qu'avec une capacité de 250 personnes, à raison de 75 kg par personne (ce qui est même modeste pour un touriste Allemand :siffle:), on a déjà 19 tonnes de chair à bronzage.

Or en reprenant les 230 kWh et à raison de 35 Wh/kg, on aurait moins de 7 tonnes de batteries.

PlanetSolar a un équipage de 4 personnes (même s'il pourra ultérieurement en embarquer 40) pour une masse de 95 t, alors que Solarschiff a une masse de 41 tonnes...

Planet Solar a une vitesse constante de 8 noeuds(1), soit environ 15 km/h, ce qui est beaucoup plus rapide que Solarschiff (3 fois en gros, or la puissance varie comme le cube de la vitesse...).

Les contraintes sont donc entièrement différentes, et comme dit kinetik, il ne suffit pas de citer une formule, il faut encore savoir l'utiliser à bon escient : les lois sont pourtant évidemment les mêmes pour le navire de haute mer et la barge fluviale.
....
Au final, il est intéressant de constater que le ratio entre la masse de PlanetSolar et celle des accus embarqués est du même ordre de grandeur que dans le cas d'une voiture électrique.
Quel vélo ? :velo:

(1) c'est ce que dit la vidéo du site du bateau ; Wikipedia français parle de 5 noeuds et d'une vitesse maxi de 9... et Wikipedia english de 7,5 noeuds en croisière avec un maxi de 14 noeuds ! (sans doute en descente :-D). En tout cas sûrement pas 2 noeuds, ou alors en comptant les escales.
 

shadoko

Participant hyperactif
Inscrit
27 Oct. 2005
messages
2,298
Score de réaction
203
Localisation
qsdfghjklmù
Véhicule
mlkjhgfdsq
Les 2,1 noeuds sont de toute évidence une moyenne générale à but ironique obtenue en divisant la distance totale parcourue par la durée totale correspondante, escales techniques comprises.

Si j'en crois cet article allemand, il a mis 584 jours (14 000 heures) pour faire 60 000 km soit encore 4,28 km/h de moyenne ou 2,3 noeuds.

Cela dit je veux bien croire qu'en haute mer, qui a la fâcheuse tendance à être rarement d'huile, les vitesses annoncées par les concepteurs soient rarement atteintes. Ça me paraît beaucoup plus difficile à modéliser que le bac à touristes dont on parlait.

Et surtout, l'ensemble me semble assez vain, puisque les bateaux savent depuis longtemps se déplacer à l'énergie solaire indirecte, et beaucoup plus vite. :grin:

Si un gentil modo veut bien faire le ménage dans les messages qui précèdent, j'ai comme l'impression d'un léger HS... :pardon:
 

kinetik

Participant hyperactif
Inscrit
29 Mai 2011
messages
1,446
Score de réaction
797
Localisation
proche banlieue de Paris
Véhicule
Prius 2
Et surtout, l'ensemble me semble assez vain, puisque les bateaux savent depuis longtemps se déplacer à l'énergie solaire indirecte, et beaucoup plus vite. :grin:
Il faut rappeler la vitesse moyenne du trimaran à énergie solaire indirecte de Loïck Peyron : 49 km/h pendant 45 jours d'affilée.
 

paris11

Banni
Inscrit
22 Oct. 2011
messages
916
Score de réaction
118
Localisation
IDF
Véhicule
Prius 2
Les 2,1 noeuds sont de toute évidence une moyenne générale à but ironique obtenue en divisant la distance totale parcourue par la durée totale correspondante, escales techniques comprises.
Je ne pense pas, car même si le chiffre est avancé par un concurrent, c'est cohérent avec les données affichées par les constructeurs de catamarans thermiques (*).

Sur ce site, on trouve un calculateur qui permet d' obtenir un ordre de grandeur.

Les données de PlanetSolar: masse de 95 tonnes (sans qu'on sache s'il s'agit du poids-lège), longueur 31 mètres, puissance moyenne consommée par les moteurs électriques 20 kW.

P = 20 kW -> Vmax = 3,12 noeuds

V = 8 noeuds -> P nécessaire = 131 kW.

Avec P = P crête des panneaux = ~94 kW -> Vmax = 6,77 noeuds.

Sur ce site, on nous dit que la puissance nominale des moteurs est 2 x 10 kW, mais sans qu'on sache s'il y a au final 2 moteurs ou 2 blocs de 2 moteurs ( bloc par flotteur ?).

(*) ex: Summerland 40 Fountaine Pajot de 12 t (poids-lège) consomme 40 l (gazole) / heure à 15 noeuds, et ~11 l / heure à 7,5 noeuds.
 
Dernière édition:

morbihus

Participant très actif
Inscrit
4 Avr. 2012
messages
355
Score de réaction
62
Localisation
Bretagne centre ou presque
Véhicule
Prius 4
A cote de chez moi il y a un fabricant de bateau électrique
Naviwatt
Je ne sais que ça vaut mis le concept me plaît
En plus la batterie peut avoir un aide pour ce recharger grâce a un panneau solaire
Des que possible je vais passer pour me renseigner
 

morbihus

Participant très actif
Inscrit
4 Avr. 2012
messages
355
Score de réaction
62
Localisation
Bretagne centre ou presque
Véhicule
Prius 4
Ce sont plus pour les riviers visiblement chez naviwatt on peut se faire le golfe du morbihan sans soucis malgré les courants forts
Je n'ai pas eu le temps d'y passer mais il va falloir
http://www.naviwatt.fr/
Tu verras. C'est différent comme bateau
J'en ai vu un car il est au port du logeo c'est pas très esthétique mais cela m'a tout l'air de très bien remplir son office
En plus c'est fabrique en France, et c'est de la qualité car conçu et fabrique en Bretagne
(Un peu chauvin? Mmmmm oui!!!!):-?
 

paris11

Banni
Inscrit
22 Oct. 2011
messages
916
Score de réaction
118
Localisation
IDF
Véhicule
Prius 2
Bateaux à propulsion hybride

Les vedettes planantes et à déplacement sont de plus en plus souvent hybrides de propulsion, puisque leurs moteurs thermiques servent de générateurs à des hélices entraînées par des moteurs électriques: les pods.

Mais ce système ne prétend pas aider à réaliser des économies de carburant.

Dans ce domaine, il existe quelques offres intéressantes:
- les trawlers de Greenline Hybrid propulsés par moteurs thermiques et électriques. Ces bateaux sont équipés de panneaux solaires qui aident à recharger les batteries Lithium. Il est possible de faire avancer le bateau pendant quelques heures à vitesse réduite (~4,5 noeuds) uniquement en propulsion électrique.
- les moteurs "hybrides" de Nannidiesel, solution consistant à accoupler sur le même arbre de transmission un moteur thermique et un moteur électrique. Ce dernier peut fonctionner soit comme générateur, soit comme moteur.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 283,436,475
Haut Bas