Catastrophe sur la N 85

Prius56

Membre Honoraire
Prius Touring Club
Inscrit
28 Oct. 2005
messages
2,094
Score de réaction
357
Localisation
Bretagne Golfe du Morbihan
Véhicule
Yaris Hybride DynamicPrius 3 Plug in 1F7 "Lounge "
:coucou: Bonjour,

Je me pose la question:eek:

Y-a-t-il sur le Forum des conducteurs de Prius qui ont déjà descendu cette route "dangereuse" ?

Comment se comportent nos voitures (normalement chargées) sur cette pente en position N et B ?

Merci de la relation de vos expériences.8)

À ma connaissance, Prius est la seule voiture de tourisme (avec les Lexus) commercialisée en France disposant de freins électriques:D

Bonne soirée, et à La Rochelle, nous pourrions en reparler:)
 
Oui, je connais bien cette route

Je l'ai parcouru dans les 2 sens en Prius et en Kangoo ER.

A mon avis , le Kangoo électrique ELect' Road est le seul véhicule du marché qui peut descendre la cote de Lafrey en récupant de l'énergie et sans freiner du haut jusqu'en bas. IL suffit de démmarer la descente avec la batterie à 60% du niveau max. Les autres véhicules 100% électriques n'osent pas y aller car il leur faut remonter après la descente et c'est mission impossible !

Et pour la Prius, après 300 m de denivellé sens descente la Batterie est pleine (vert fluo + une barre virtuelle) et le systeme de freinage frein moteur imagine par Toyota devient alors très speciale une fois que la batterie est pleine "mais il l'on fait" Le moteur thermique offre alors en moulinant à haute vitesse un couple résistif très largement suffissant. :bravo:

Là ou Toyota a mieux étudié la chose que Renault, c'est que même batterie pleine il y a un frein moteur tandis que sur mon Kangoo, si je m'engage batterie à plus de 80% en haut de la pente j'ai toutes les chances de terminer comme le car. C'est du vécu sur une autre pente aussi terrible de Vallberg à Guillaumes ou je suis passé près de la catastrophe.

Si vous souhaitez avec votre Prius découvrir les joies de la très haute montagne en toute sécurité, du vert Fluo et du zéro barre, venez participer à la 2ème traversée des Alpes en véhicule à traction électrique, l'évennement vient de recevoir l'homologation du ministère de l'écologie dans le cadre de la 2ème semaine Européenne de la mobilité le 22 septembre 2007. Opération "Bougez Autrement" et il faut naturellement aussi allez au rassemblement de la Rochelle.
 
J'ai testé cette route, il y a quelques années, et cette route de Napoléon est tres pittoresque, et malheureusement dangereuse.

Plus récemment, en descendant le col des Saisies en Mars dernier en prius, j'avais toute confiance du frein moteur (B) mais les autres occupants de la voiture étaient contents d'arriver en bas..8).
 
C'est dommage qu'il n'y ait pas moyen d'utiliser la batterie qui est pleine pour ralentir dans une descente. Il faudrait pouvoir utiliser le moteur électrique de traction en le faisant fonctionner pour freiner. Comme le ralentisseur des poids-lourds.
 
C'est dommage qu'il n'y ait pas moyen d'utiliser la batterie qui est pleine pour ralentir dans une descente. Il faudrait pouvoir utiliser le moteur électrique de traction en le faisant fonctionner pour freiner. Comme le ralentisseur des poids-lourds.

Je ne suis pas sur que ce soit bon pour le moteur ce genre d'utilisation, les poids lourds n'utilisent pas un moteur électrique mais ce qu'on appelle les courants de foucault, c'est un peu différent et il n'y a pas de contact donc pas d'usure..
 
Je ne suis pas sur que ce soit bon pour le moteur ce genre d'utilisation, les poids lourds n'utilisent pas un moteur électrique mais ce qu'on appelle les courants de foucault, c'est un peu différent et il n'y a pas de contact donc pas d'usure..

:ouioui:...Certains moteurs ont même un "frein" sur l'échappement du moteur qui fait travailler ce dernier comme un compresseur..........
En ce qui concerne "notre" Prius, je sais que l'on peut engager la marche AR
POUR DESCENDRE UNE FORTE RAMPE A FAIBLE VITESSE........Ce procédé peut ils être employé dans d'autre cas.... ?
 
En principe, toute demande de changement de vitesse vers la marche arrière ou le mode Parking ("P) qui se produit à une vitesse supérieure à quelques km / h est traduite automatiquement en passage au poiunt mort ou mode "N". Pour le passage de "D" en "R", j'ai testé à des vitesses inférieures à 20 km /h : en-dessous de 14 km / h, passage effectif en marche arrière et au-delà, passage au point mort.

Je n'ai pas testé le passage en mode "P".

Il est évident que si cela fonctionne ainsi, c'est par sécurité en cas de fausse manoeuvre. Je déconseille fortement de les reproduire volontairement.
 
J'ai testé le "P" en roulant autour de 20 km/h. Oui je sais je suis fou 8) Résultat : la voiture émet 2 ou 3 bips successifs et elle reste en D.
 
J'ai testé le "P" en roulant autour de 20 km/h. Oui je sais je suis fou 8) Résultat : la voiture émet 2 ou 3 bips successifs et elle reste en D.

:taistoi::taistoi:Heureusement !..si tu passais en PD..........:):youpi: BOUM !:p...dans le derrière...!!!!......du pare choc !
:hehe: .....faut se méfier de ceux qui suivent, des fois que.....:moqueur:
 
En principe, toute demande de changement de vitesse vers la marche arrière ou le mode Parking ("P) qui se produit à une vitesse supérieure à quelques km / h est traduite automatiquement en passage au poiunt mort ou mode "N".

Le "inférieur à qq kmh", je l'ai testé involontairement en finale d'un créneau, en marche avant. J'ai appuyé sur "P" sans attendre l'arrêt complet du véhicule, Et bien je peux vous dire que ça secoue méchament. Le verrou de la transmission s'est enclenché, et la voiture à fait de la balançoire sur ses pneus, 3 ou 4 aller et retour AV/AR. Il doit y avoir une vitesse max por ce verrouillage qui est peut être encore plus élevée. Cà serait là qu'il pourrait y avoir de la casse.

C'est dommage qu'il n'y ait pas moyen d'utiliser la batterie qui est pleine pour ralentir dans une descente. Il faudrait pouvoir utiliser le moteur électrique de traction en le faisant fonctionner pour freiner. Comme le ralentisseur des poids-lourds.

C.a.d. déconnecter le moteur électrique de la batterie et le brancher sur une résistance électrique de dissipation. Mais moi je préfererai que la batterie soit plus grosse.
Je l'ai déjà dit ailleurs sur ce forum, mais j'insiste. Toyota devrait proposer en option "standard" de rajouter la même batterie que celle d'origine pour doubler la capacité. C'est faisable tout de suite sans attendre une nouvelle techno non encore garantie, c'est seulement 40 kg de plus et peut-être pas plus cher que le pack à 4000€.
Et avec 2 X 22 kW de puissance batterie on pourrait utiliser le MG2 (50kW)quasiment à fond.
 
:coucou: Bonjour,

Je me pose la question:eek:

Y-a-t-il sur le Forum des conducteurs de Prius qui ont déjà descendu cette route "dangereuse" ?

Comment se comportent nos voitures (normalement chargées) sur cette pente en position N et B ?

Merci de la relation de vos expériences.8)
J'ai déjà descendu cette pente plusieurs fois car mon beau frère et ma belle soeur habitent à Pierre Chatel sur la route après La Frey (très jolis lacs). Je n'avais pas tilté d'ailleurs dans un premier temps qu'il s'agissait de cette descente.
Effectivement elle est assez raide et en ligne droite pendant plusieurs kms, mais pas de soucis pour Prius. C'est assez difficile de perdre des barrettes avant d'entamer la descente, si bien que la batterie est rapidement pleine. Ensuite en mode B, le thermique se met à tourner assez fort et il faut aider avec les freins, mais RAS.

Il y a une autre route secondaire que je n'ai jamais essayé, peut être moins raide...
 
Doubler la batterie est une solution chère qui réduit le volume du coffre et la charge utile en kg qui n'est pas énorme. Et les kg en plus augmentent la consommation.

De plus, l'augmentation de puissance n'est pas automatique parce qu'en dessous d'une certaine vitesse, la puissance du thermique doit passer en partie par la voie électrique MG1-MG2. :papy:

Il y aurait une autre voie plus élégante: le couplage du HSD avec le GPS pour anticiper les descentes en les abordant avec une batterie au préalable déchargée.

Quant au ralentissement obtenu en mode B, il est très efficace puisqu'au lieu de débiter dans une résistance, MG2 débite dans MG1 qui entraîne à son tour le thermique qui fait office de résistance mécanique.

Une résistance électrique aurait coûté plus cher et pesé plus lourd avec son dispositif de dissipation de chaleur.
 
On peut préciser qu'en mode "freinage" ou "résistance mécanique" le moteur thermique ne consomme rien même si c'est un des moments où il se fait le plus entendre ! :)

Ajouter une deuxième batterie identique à la première n'augmenterait la capacité utile que de 520 Wh. Pour assurer la longévité de cet élément, il n'est en effet utilisé que dans la plage 40%-80% de sa capacité totale de 1300 wh. L'autonomie de la voiture en mode électrique passerait à environ 5 km !

Pour que la deuxième batterie ait une utilité quelconque dans une descente, il faudrait également changer la programmation de l'unité de contrôle des différents moteurs. Comme l'a rappelé Croco78, au début de la descente les batteries sont généralement déjà un peu chargées.
 
Rien à ajouter aux explications de croco78 qui sont, comme toujours, justes, simples et efficaces :jap:.

Tant qu'on ne sait pas faire de batteries beaucoup moins chères et moins lourdes, l'argument "plus de capacité de batterie = meilleure hybride" ne résiste pas longtemps à la froide analyse de l'ingénieur. D'autant que les prochaines générations, à capacité égale, pourront faire de très importants progrès en puissance, et c'est cela qui importe avant tout.

De plus doubler la batterie ne consiste pas seulement à utiliser la place libre du sous-coffre : il faut aussi par exemple modifier le refroidissement en conséquence, or les ouïes existantes sont dimensionnées pour la batterie actuelle.

Le couplage avec le GPS est beaucoup plus réaliste et financièrement abordable, et je crois même que Nissan l'avait expérimenté sur un Tino hybride.

Enfin pour les inquiets, j'ai descendu déjà plusieurs fois le Mont Ventoux (1600 m de dénivelée) sans aucun problème. :cool:
Et même enchaîné deux ascensions-descentes à cause de mesures qui avaient foiré le premier coup.
:oops:
 
Dans la revue auto qui sort tous les mardi, j'ai lu ce mardi 27 novembre un classement des distances de freinage à 130Km/h des véhicules en circulation.
Dans la catégorie des berlines compactes, la Prius arrive bonne dernière avec 70m. :evil: Stupeur et indignation de ma part. Où est la véritée? Je trouve que la Prius freine particulièrement bien. Info ou intox. C'est vrai que la pluspart de ces revues son pro-véhicules-Français, mais là je m'insurge!!!:sad:
 
Sans faire un test comparatif de freinage d'urgence (ce que tu ne dois pas faire souvent comme nous tous), il est impossible de répondre à la question du freinage.

La qualité des pneus influence également beaucoup la distance de freinage et elle peut donc varier lors d'un changement. Je peux t'affirmer par exemple que à cette période et sous ces températures, avec mes pneus hiver, je freine beaucoup plus court qu'avec les pneus d'origine sans devoir faire de test.
 
:lecteur:....pour ma part, je trouve que la Prius freine aussi bien sinon mieux que mes précédents véhicules. Le fait d'avoir un ralentissement immédiat, sans course à vide de la pédale, est particulièrement agréable, et le fait d'utiliser d'autres véhicules ne fait que confirmer cette impression.
Jusqu'à ce jour, je n'ai jamais eu , avec elle, à faire de freinage "d'urgence", c'est à dire à me planter sur le frein car il n'y a rien d'autre à faire......
En ce qui concerne ces essais, je serais curieux de savoir si tous les véhicules étaient chaussés des mêmes...chaussettes.
Comme le fait si justement remarquer Biboutg, celà a une trés grande importance !.............B'soir ;)
 
Autopluche

Dans la revue auto qui sort tous les mardi, j'ai lu ce mardi 27 novembre un classement des distances de freinage à 130Km/h des véhicules en circulation.
Dans la catégorie des berlines compactes, la Prius arrive bonne dernière avec 70m. :evil: Stupeur et indignation de ma part. Où est la véritée? Je trouve que la Prius freine particulièrement bien. Info ou intox. C'est vrai que la pluspart de ces revues son pro-véhicules-Français, mais là je m'insurge!!!:sad:
J'achetai cette revue auparavant,(autopluche pour ne pas la cité) mais depuis plusieurs années devant autant d'incapacité de leurs rédacteurs à être objectifs j'ai renoncé même si cette revue est d'un prix raisonnable ce qui n'excuse rien.
 
Raisonnable ? 53 * 1.70 = 90.1 / 12 = 7,5E par mois ...

D'accord avec biboutg sur l'importance des chaussettes.
Sauf que tester toutes les voitures avec les même chaussettes n'a pas de sens non plus. Non ?
On teste avec ce qui est vendu et si certaines ont des pneus en bois tant pis pour le résultat du freinage, et si c'est avec du chewing gum qu'on les livre tant mieux pour les tests et tant pis pour le portefeuille tous les peu de km.

Ceci dit il y a 2 élements dans leurs tests qui ne me les font pas prendre trop au sérieux. Je ne connais pas la procédure exacte, comment la vitesse est elle stabilisé et comment est déclenché le freinage ? Automatiquement ou manuellement ? Ca peut influer énormemment sur le résultat. On va voir tout à l'heure pour quoi. Et surtout les conditions de tests. Et là on touche le pimpon car je me les imagine mal avoir testé toutes ces voitures le même jour. Et quand bien même ce serait le cas les conditions ne seraient pas les mêmes pour celles qui passeraient le matin à la fraîche, celles du midi avec le bitume bien chaud et celles du soir avec le bitume bien couvert de la gomme des celles qui les ont précédées.

Donc en gros comme dirait JP Koffe "ça doit être de la m ...!"
Ben non ! Justement pas !
Tout au plus du boudin. Moi je trouve les résultats plutôt rassurants. Déjà en 10 ans le freinage s'est amélioré de plus de 5 mètres ! A l'époque, à part quelque sportives, pratiquement aucune voiture normale ne freinait plus court que 70m !!! Là, plus de la la moitié pile plus court. Il y a 4 ans la Mazda RX-8 tapait tout le monde avec ses 65 ou 63m (je ne me souviens plus du chiffre exact). Regardez où elle se trouve maintenant. Dans le "ventre mou" du classement.

Mais alors la Prius avec ses 70m ? Moi je dis qu'il suffit de freiner 15 centièmes de seconde plutôt et le tour est joué ! Que ceux qui savent me les faire les 0,15 sec (0,166 pour être exact : 130 km/h = 36.111 m/s donc pour égaler une voiture qui freine en 64m il faut commencer à le faire 6 m plutôt avec la Prius; 0,166 sec plutôt quoi !) je leur offre un tour de F1. Car c'est un peu dans ce genre de considérations qu'on commence à entrer. Vous comprendrez maintenant pour quoi je m'intérroge sur la façon dont il déclenchent les freinages lors des tests. Si c'est manuel, enfin, au pied actionné par un humain, à moins qu'ils aient embauché un Raiko Kubica ou je ne sais qui ...

Donc en gros ça freine plutôt bien. Effectivement si ça fait du 80 m ou 103 mcomme le fameux monospace coréen Hyundai Sattelite d'il y a 10 ans (qui n'était qu'une camionette déguisé) là ça a au moins le mérite de mettre la puce à l'oreille.

Mais en règle générale quelque soient les performences du freinage ça ne freinera jamais assez fort et la meilleure chose à faire c'est de garder ses distances et rester vigilent.

Par contre d'accord avec ceux qui trouvent une dose de perversité à ce classement car il risque d'influencer beaucoup de gens qui ne se poseront pas les problèmes de cette façon en prennat ça pour de la monnaie comptante.

Et pour finir, à titre d'anecdote : à l'époque où l'ABS a commencé équiper les véhicules les assureurs allemands leur accordaient des ristournes pour rapidement leur coler de surprimes. Pourquoi ? A cause du coût du système ? Non, ces véhicules avaient statistiquement plus d'accidents. Soit les conducteurs s'emplafonaiant confiants qu'ils étaient dans l'omnipuissance de leur freinage soit ils se faisaient rentrer dedans. Donc encore une fois c'est plutot bien qu'il y ait pas trop de disparités.
 
Oui, je connais bien cette route

Je l'ai parcouru dans les 2 sens en Prius et en Kangoo ER.

A mon avis , le Kangoo électrique ELect' Road est le seul véhicule du marché qui peut descendre la cote de Lafrey en récupant de l'énergie et sans freiner du haut jusqu'en bas. IL suffit de démmarer la descente avec la batterie à 60% du niveau max. Les autres véhicules 100% électriques n'osent pas y aller car il leur faut remonter après la descente et c'est mission impossible !

Et pour la Prius, après 300 m de denivellé sens descente la Batterie est pleine (vert fluo + une barre virtuelle) et le systeme de freinage frein moteur imagine par Toyota devient alors très speciale une fois que la batterie est pleine "mais il l'on fait" Le moteur thermique offre alors en moulinant à haute vitesse un couple résistif très largement suffissant. :bravo:

Là ou Toyota a mieux étudié la chose que Renault, c'est que même batterie pleine il y a un frein moteur tandis que sur mon Kangoo, si je m'engage batterie à plus de 80% en haut de la pente j'ai toutes les chances de terminer comme le car. C'est du vécu sur une autre pente aussi terrible de Vallberg à Guillaumes ou je suis passé près de la catastrophe.

Si vous souhaitez avec votre Prius découvrir les joies de la très haute montagne en toute sécurité, du vert Fluo et du zéro barre, venez participer à la 2ème traversée des Alpes en véhicule à traction électrique, l'évennement vient de recevoir l'homologation du ministère de l'écologie dans le cadre de la 2ème semaine Européenne de la mobilité le 22 septembre 2007. Opération "Bougez Autrement" et il faut naturellement aussi allez au rassemblement de la Rochelle.

Bonjour à tous,

Pourriez-vous expliquer à un néophyte pourquoi le freinage électrique peut représenter un danger en cas de très longues descentes?
Et aussi, comment est-il possible, comme le dit Pont Vert, que le moteur de la Prius ne consomme rien alors qu'il se fait beaucoup entendre? Pour moi, quand on entend un moteur, c'est qu'il tourne, donc qu'il marche, donc qu'il consomme... Non?

En tout cas, d'après tous vos commentaires, aucun problème pour la Prius dans de longues descentes, même si les batteries sont rapidement pleines, n'est-ce pas?
Question intéressée car, lorsque j'aurais enfin accedé au bonheur d'être propriètaire (on m'a souvent dit que l'attente augmentait le désir: je confirme!8), MA prius fréquentera régulièrement les longs tobogans alpins (Alpe d'Huez, Lafrey, Madeleine, Galibier, etc)... J'ai peut-être encore besoin d'être rassuré!
 
Aucun problème pour la Prius dans les descentes. Sa masse (abusivement son poids) est celle d'une voiture de sa gamme. Elle est même inférieure. Comme elle est équipée de freins mécaniques classiques en plus de son assistance au freinage qui est électrique, elle peut descendre dans les mêmes conditions toutes les pentes qu'une voiture similaire descend. Dans ces cas-là on use simplement plus les plaquettes de frein.

Pour le kangoo de DoubleHybride, la masse de la voiture est accrue de quelque 400 kilos à cause des batteries ! Cela fait beaucoup par rapport à un(e) kangoo "normal". Le système mécanique de freinage est le même que sur un(e) kangoo "normal(e)". Le surpoids est donc dangereux dans les longues descentes quand le freinage électrique ne fonctionne plus parce que la batterie est pleine.
 
...
Et aussi, comment est-il possible, comme le dit Pont Vert, que le moteur de la Prius ne consomme rien alors qu'il se fait beaucoup entendre? Pour moi, quand on entend un moteur, c'est qu'il tourne, donc qu'il marche, donc qu'il consomme... Non?...

Oui, la réponse est non 8):eek: En fait, l'injection est coupée dans ces moment là, et le moteur est utilisé en "compresseur". Il n'y a pas que la prius qui fait ça, mais les autres voitures font autant de bruit dans ces moments là que lorsque on consomme. D'où la surprise d'entendre le moteur en déscente.
Des 4 temps du moteur, le temps moteur (explosion je crois) n'est pas effectif. 1 admission d'air (sans essence, puisque pas d'injection), 2 compression, 3 explosion (sans explosion 8) ) qui devrait être un temps moteur, et 4 échappement. Les temps 1, 2 et 4 étant résistants, on a créé un frein moteur pneumatique sans consommation de carburant...

Si c'est pas clair, je sais que certains pourront faire bien mieu que moi.

Pour ce qui est du remplissage rapide des batteries, j'ai pas encore essayé, mais déjà sur autoroute, ça se rempli vite, alors en déscente de montagne, je n'ose imaginer.
 
Dernière édition:
Bonjour à tous,

Pourriez-vous expliquer à un néophyte pourquoi le freinage électrique peut représenter un danger en cas de très longues descentes?
Et aussi, comment est-il possible, comme le dit Pont Vert, que le moteur de la Prius ne consomme rien alors qu'il se fait beaucoup entendre? Pour moi, quand on entend un moteur, c'est qu'il tourne, donc qu'il marche, donc qu'il consomme... Non?
Ce n'est pas le freinage électrique qui représente un danger, mais l'absence de frein moteur (sur le Kangoo de DoubleHybride, pas sur la Prius).

Sur une voiture électrique ou hybride, le freinage électrique ne se produit que si la batterie n'est pas pleine : le générateur produisant de l'électricité, il faut bien l'envoyer quelque part. :hum: On pourrait envisager de grosses résistances qui dissipent la chaleur mais ce serait bien compliqué, lourd et cher pour un truc qui ne sert quasi-jamais.

Donc quand la batterie est pleine, une voiture électrique se retrouve en "roue libre", il ne reste plus que les freins ordinaires à friction pour la ralentir. Ce qui en général ne suffit pas dans la descente d'un col, tout le monde le sait : personne ne met sa voiture au point mort en comptant uniquement sur les freins dans une telle situation. C'est ce qui est arrivé à DoubleHybride : les freins classiques ont surchauffé, et ce d'autant plus facilement que le Kangoo est très lourd avec ses batteries. :oops:

:papy: Mais la Prius étant hybride, elle peut se servir de son moteur thermique pour freiner, comme une voiture priustorique, quoique de façon plus indirecte. Quand MG2 ne peut plus envoyer de courant à la batterie parce qu'elle est pleine, il l'envoie à MG1, qui va se mettre à faire tourner le thermique (il joue ici son rôle de démarreur). Mais si on n'injecte pas d'essence, évidemment le thermique continue à jouer son rôle de frein, ce qui ne l'empêche pas de faire du bruit : quand on essaie de démarrer un moteur d'une voiture qui est en panne sèche, on l'entend tourner quand même.

Voilà donc pourquoi il n'est pas nécessaire de s'inquiéter dans une longue descente en Prius, ni pour les freins ni pour la consommation d'essence. Les ingénieurs Toyota ont tout prévu. :jap:
 
C'est ce qui est arrivé à DoubleHybride : les freins classiques ont surchauffé, et ce d'autant plus facilement que le Kangoo est très lourd avec ses batteries. :oops:
Comment ça ? Il c'est pas servi de la technique de "pulse & glide", enfin, "climb then glide" ?
J'explique : quand il voit que les électrons commencent à déborder de sa batterie il s'arrête puis engage la marche arrière de sorte à la vider en remontant un coup et pouvoir redecendre un peu ensuite ... et ainsi de suite ... :cool:
 
Il peut faire ça 1 fois, 2 fois, 3 peut-être. :-?

Mais après, il risque d'être dépanné de force par des "monsieurs" vêtus de blanc, dans une voiture de la même couleur, décorée de croix bleues :?::?::grin:
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 309,056,367
Retour
Haut Bas