Lexus CT 200h - Température d'ouverture du calorstat

artur

Lexusien
Administrateur
Prius Touring Club
Inscrit
21 Janv. 2014
messages
17,075
Score de réaction
15,815
Localisation
St Christophe sur Condé
Véhicule
Lexus CT200h,RX450h Executives
Salut,

Est-ce que quelqu'un a déjà relevé la température d'ouverture du calorstat sur sa CT svp ? Ou éventuellement sur sa P3 ou Auris ?

J'ai regardé sur la mienne et je relève autour de 90°C ce qui me semble un peu haut sachant que le ventilo se met en route à 95°C.

Généralement l'ouverture est plutôt à 86°C sur d'autres modèles que j'ai eu sous la main.

Du coup, je me demande si le mien ne serait pas un peu paresseux...
 
La température est variable suivant le moteur sur lequel il est monté mais aussi parfois en fonction du fait que le véhicule soit équipé de la climatisation ou non.

Cette variante n'est plus vraiment d'actualité puisque la quasi-totalité des véhicules en sont maintenant équipés.

La température de consigne est la température à laquelle le thermostat commence à s'ouvrir, il peut donc y avoir quelques degrés de plus pour atteindre la pleine ouverture. L'inertie thermique doit aussi influencer ce phénomène.

On s'en rend compte losqu'on plonge le thermostat dans une casserole d'eau sur le feu en surveillant la température à l'aide d'un thermomètre ( À l'ancienne :lol: )

Le meilleur moyen de le contrôler sur me véhicule est de s'aider de HA en tâtant la durite de sortie du boîtier thermostatique si accessible, dès que la durite commence à chauffer, lire la température moteur sur HA.

Même si les ''calorstats'' sont beaucoup plus fiables aujourd'hui, de manière préventive, il est plus sage de les remplacer aux alentours des 200.000km, dépense finalement peu coûteuse lors du remplacement de pompe à eau et/ou liquide de refroidissement, surtout que cette petite pièce est primordiale s'agissant de la bonne régulation thermique du moteur.

@artur si il s'agit de ton RX, je ne pense pas qu'il y ait d'inquiétude à avoir, peut être un petit tour en concession histoire de faire vérifier ce paramètre...
 
La température que j'ai annoncé est bien celle où le liquide commence à circuler dans le radiateur. Cela me semble un peu haut.
Et sur le RX ou l'IS, par exemple, je suis toujours autour de 86°C.
D'où ma question...
 
A priori, sur la CT200h phase 2, le calorstat est donné pour s'ouvrir à 82°C et est intégré dans un boîtier plastique.

La température que tu as relevée est en effet un peu haute, combien de km la CT ? A quand remonte le dernier remplacement du SLLC ?
 
Tu peux essayer de pointer un thermomètre infrarouge au plus proche du boîtier thermostatique pour affiner ton relevé de température.
 
En fait, le liquide de refroidissement a déjà été changé. J'ai oublié. Mais ça change pas grand chose.
 
Alors finalement personne n'a vérifié la température d'ouverture du calorstat sur sa CT ? Ni avec un thermomètre ni avec Hybrid Assistant ?
 
Dernière édition:
Voici un extrait du forum ct200h que tu as peut-être déjà lu, le sujet est intéressant.

Je ne sais pas si il y des variantes au niveau gestion thermique entre les versions US et UE comme c'est le cas sur la P2...

https://www.ct200hforum.com/threads...70-mph-or-under-high-load.149976/post-1812001

En déroulant un peu le sujet, l'initiateur du post a également testé l'ouverture du thermostat à l'ancienne dans une casserole d'eau chauffée
 
J'ai fini par consulter la doc constructeur et la procédure de test du thermostat précise une température d'ouverture de la soupape entre 80 et 84°C. Ce qui veut dire que la température "normale" devrait être comme souvent sur les Toy et Lexus autour de 86°C.
Ça rejoint les mesures de la personne dans le topic du forum ci-dessus.

Je pense que mon thermostat est un peu paresseux.
Pour lever le doute (ça pourrait être la sonde qui indique une température trop élevée) je vais devoir mesurer la température du liquide de refroidissement lors de la montée en température...
 
Dernière édition:
Suite de mes aventures calorstatiques...

Pour info, le début de l'ouverture est calé à 82°C. @Robain a gagné. :fleur:

J'ai fini par craquer et pris la décision de changer ce thermostat.
Vu le prix en concession (que je ne m'explique pas bien), j'ai fait un import depuis le Japon.
Pièce reçue assez rapidement, identique à l'original et bien moins chère au final. 100€ en comptant les colliers de serrage d'origine (je remplace d'office car ils sont toujours un peu oxydés au bout de ~8 ans) et 3 autres petits joints toriques dont un qui ne servira pas finalement et 2 pour la Yaris de mon fils.

Si cela intéresse quelqu'un : achat Amayama de 70€ avec 25€ de frais de port inclus (EMS International Japon avec correspondance Chronopost en France). Commande passée le 24/02, expédiée le 2/03 et reçue le 8/03. Frais annexes (dédouanement, TVA): 35€
J'ai complété avec un bidon de 5L de SLLC original à 50€, j'avais un peu de SLLC qui trainait pour aller (normalement) à 6,5L.
En gros, un billet de 150€.

Pour le remplacement, il faut dégager tout ce qui traine devant (boite à air, faisceaux, tuyaux). Normalement on enlève le tuyau de vérification du niveau d'huile, mais celui-là, j'avais pas trop envie de le démonter. Finalement en le poussant un peu de côté, ça l'a fait.
Il vaut mieux avoir des petits outils et petite clé dynamo pour aller démonter/remonter, y a pas énormément de place.
La vidange ne suffit pas à vider complétement le corps du calorstat et on en met sous la voiture vu que ça coule sur la protection du bas moteur et s'éparpille pas les trous.
On galère un peu pour enlever les tuyaux qui sont sur le corps. La méthode officielle, c'est d'enlever (pousser) les colliers, tourner un peu le tuyau puis tirer dessus. Bon, ça a marché une fois sur deux. Sur le petit tuyau, j'ai dû décoller sur quelques millimètres le caoutchouc du corps avec un petit tournevis et ensuite ça a marché.
La purge a été assez vite fait. Le remplissage se fait jusqu'au repère B (bleeding) sur le bocal qu'on remplit doucement.
On ferme tout, on met la voiture en mode maintenance et on fait chauffer.
La procédure préconise de serrer les principaux tuyaux d'entrée et de sortie du radiateur (numéro 1 et numéro 2), mais ils ne sont pas super accessibles (il faut passer par en dessous et peut-être faire tomber la protection du bas moteur) je ne l'ai pas fait.
J'ai constaté qu'autour de 86°C la température est redescendue un peu avant de continuer à monter légèrement. C'est là que le thermostat a dû s'ouvrir en grand.
Ensuite, je n'ai pas vraiment réussi à passer 88°C. Je n'ai pas beaucoup insisté.
J'ai laissé la voiture refroidir 15 minutes. Le niveau était toujours correct (autour du Full).
J'ai suis parti faire un trajet habituel. Et j'ai effectivement constaté une nette différence. Même sans une purge complètement terminée, au lieu des températures qui montaient dans certaines montées à 92-93°C, je n'ai jamais réussi à dépasser 88°C.
Et en terme de comportement, je retrouve ce que j'ai toujours vu sur mes autres Lexus, la voiture semble s’accrocher à ses 86°C.
Voilà, cela me semble bien mieux comme ça. Je vais voir ce que ça va donner au quotidien...
J'ai pris une ou deux photos mais pas plus. Si cela intéresse vraiment quelqu'un je peux les mettre. Sinon, y a des vidéos de remplacement de pompe et thermostat pour une CT ou une Prius 3, c'est à peu près pareil.
Le thermostat avec son corps :
1603137010-0.jpg

Parenthèse : Puisque j'étais à regarder mon moteur et que je vais bientôt changer un joint de valve de contrôle d'huile VVT (VVT Oil Control Solenoid Valve / Variable Valve Timing Oil Control Valve) sur la Yaris de mon fils, je me suis dit, je vais jeter un oeil pour voir son état.
Certaines vidéos font un peu peur sur internet, mais à 124kkm, j'avais moyennement peur.
Je démonte, elle était nickel-chrome. Je n'ai même pas donné un coup de pschitt pour rincer.
C'est cette pièce :
1533037010.jpg
 
Bien que l'ouverture du " thermostat " soit tarée sur 82° , il est , je pense , normal de constater une petite montée en température . A 82° , il y a ouverture " progressive " mais pendant ce temps , le LDR continue à chauffer et , le temps que ce LDR fasse le tour complet dans le circuit de refroidissement , je pense , qu'il est normal de constater une petite montée en température.
Il faudrait aussi savoir , ou voir , où se trouve la sonde qui permet la mesure de la température dans le circuit de LDR.
 
Oui, c'est pour ça que la température stabilisée est plutôt autour de 86°C que 82°C.
Je pense qu'à 86°C il doit être bien ouvert.

Pour la sonde, elle doit être quelque part sur le bloc, mais je n'ai pas regardé où elle se trouve sur le schéma de circulation du LDR.
 
Merci pour ce retour d'expérience contorsionniste qui aura permis de retrouver une température nominale normale.

Ce phénomène est lié à l'inertie thermique du liquide de refroidissement ( spécifiquement chargé en agents caloporteurs ).

Comme le précise @Robain , lorsque le thermostat amorce son ouverture, la température continue d'augmenter, jusqu'à la pleine ouverture. Puis au bout d'un certain temps, elle redescend , alors le thermostat se referme plus ou moins, etc...

Si la température monte au delà d'un certain seuil, ce sont le ou les ventilateurs qui prennent le relais pour forcer la baisse de température.

Ces cycles de régulation sont d'ailleurs observables sur les courbes de températures disponibles sur HA.

Tout celà dépend bien évidement des conditions de roulage qui influencent de manière très différente la thermique moteur ( ville, autoroute, montagne, charge du véhicule, vitesse, conditions climatiques, etc).
 
C'est bien HA qui m'a mis la puce à l'oreille. Merci aux auteurs !

Dans des conditions à peu près normales (lire: pas extrêmes en terme de charge, température extérieure, etc.) il n'y a pas de raison de s'approcher des 95°C qui déclenchent les ventilos.

Il est à peu près clair maintenant que l'ancien thermostat ne s'ouvrait pas assez vite ou pas complètement.
Ça peut arriver. Soit une "usure" soit un vice caché. Mais n'ayant pas vu d'autres témoignages, je suppose qu'il s'agit d'un incident isolé.

Je pense que j'ai gagné pas loin de 5°C entre deux thermostats.
 
Il faut aussi bien penser que la pression atmosphérique joue sur la pression dans le moteur.
Le fonctionnement ne sera pas tout à fait le même au niveau de la mer qu'à la montagne çe qui pourrait expliquer de " petites " différences.
 
Les calculateur sont aujourd'hui équipés de capteur de pression atmosphérique pour ajuster le dosage air/carburant pour compenser le manque d'oxygène en altitude.
 
@artur, qu'est-ce qui t'a mis la puce à l'oreille que ton thermostat était paresseux ?
Était-ce uniquement en consultant HA, ou bien il y avait également un signe lorsque tu conduisais ?
 
Uniquement HA.
Il n'y a jamais eu de surchauffe.
Et le déclenchement des ventilos n'est pas une anomalie.
 
Les calculateur sont aujourd'hui équipés de capteur de pression atmosphérique pour ajuster le dosage air/carburant pour compenser le manque d'oxygène en altitude.
Oui , c'est vrai SAUF pour ceuses qui s'amusent à faire ou plutôt refaire de la cartographie moteur 😜 En général , ils font cela pour " chez eux " sans plus songer aux " grands " voyages . 👍
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 311,730,999
Retour
Haut Bas