Ressources diverses sur l'énergie et l'environnement

Hybridébridé

Participant hyperactif
Inscrit
1 Avr. 2006
messages
3,029
Score de réaction
1,572
Localisation
Ile de France
Véhicule
Tesla Model 3 Standard Range Plus
Rapports de veille technologique de l'Ambassade de France au Japon

Je suis tombé sur cette page :
http://www.ambafrance-jp.org/article.php3?id_article=394

Il semble a priori y avoir des articles très intéressants, notamments sur les batteries, le cadre technologique et réglementaire des véhicules propres au japon, et de façon plus large, le photovoltaïque, les nouvelles technologie des bâtiments, l'AVC... Dommage que certains commencent à dater un peu.

Pour avoir un accès gratuit aux rapports, il suffit d'entrer des coordonnées succinctes.

J'ai parcouru pour l'instant celui sur le dernier Tokyo Motor Show pas trop fouillé mais où l'on obtient malgré tout par rapport à la presse automobile quelques précisions techniques sur les véhicules présentés, notamment les petites Subaru et Mitsubishi électriques.

:coucou:
 
Dernière édition:
Conférences

Pour vos longues soirées d'hiver, je vous conseille ces cours de Jancovici aux Mines de Paris que l'on peut retrouver en vidéos sur le net (les versions téléchargeables sont meilleures que le visionnage en ligne). C'est accessible à pratiquement tout le monde et ça remet en cause beaucoup d'idées reçues.

Plus généralement, on peut retrouver sur son site les supports d'un certain nombre de ses conférences.

Pour les franciliens, il y a également les conférences organisées par le groupe Centrale-énergie. Elles abordent toutes les thématiques actuelles de l'énergie et de ses impacts sur l'environnement (énergies de toute sorte, logement, transports, réchauffement climatique, aspects économiques,...).

J'ai assisté à quelques une de ces conférences et je les ai trouvées très intéressantes. Elles sont ouvertes à tout le monde (elles ne sont pas réservées au seuls centraliens !) et ont lieu à Paris. Une participation de 10 € est en général demandée (mais il y a souvent un pot ! ;)).
 
Documentation d'organismes gouvernementaux sur l'énergie

Le site web du Commissariat à l'Energie Atomique propose une documentation fort bien faite, non seulement sur l'énergie nucléaire, mais également sur les énergies renouvelables, le climat, etc...
Certes, l'établissement profite des ses publications pour faire un peu de pub sur ses activités, mais les sujets sont en général très bien présentés de façon didactiques et rigoureuses. J'y ai souvent trouvé des infos intéressantes.

Voici la page sur les publications, téléchargeables en pdf. Les plus fouillées semblent être les "clefs CEA".

Il y a aussi des dossiers thématiques pour les jeunes, mais je n'ai pas été fouiner dans cette rubrique.

Un autre site très riche est celui de l'Office of Scientific and Technical Information du Department of Energy aux Etats-Unis. C'est là que j'ai déniché un tas de rapports sur les hybrides, certains désossant et analysant la conception et le fonctionnement de quelques célébrités japonaises. Un inconvénient, c'est en anglais ! :pardon:
 
Une proposition de Jancovici qui me séduirait, la privatisation du réseau routier complet ! faire tout payer aux seuls utilisateurs, et au km parcouru, je vote pour !
 
ce peut être une bonne idée.

Mais en contrepartie, pour ne pas léser les ruraux, on ne subventionne plus les transports en commun (métro, ...) et on les tarifie au coût réel.
 
Ressources sur le climat

Premièrement, l'incontournable site du GIEC.

Seul le rapport de synthèse de l'évaluation de 2007 (tous les 6 ans) est en français pour l'instant : les rapports détaillés sont disponibles en anglais.

A noter d'autres rapports intéressants, comme sur la capture et le stockage du CO2 par exemple.

Pour un suivi périodique de l'évolution du climat, on peut citer les sites remarquables de la NOAA, organisme météorologique gouvernemental américain (en anglais) :

- Notamment le National Climatic Data Center qui offre notamment des rapports mensuels très intéressants dans sa rubrique Monitoring,

- Il y a aussi celui du Climate Prediction Center qui permet notamment de suivre l'évolution du climat sur un an dans de nombreuses stations dans le monde.

Pour le suivi de l'évolution des banquises, un site de référence est le site cryosphère de l'université de l'Illinois.

Et aussi un site superbe et très bien fait qui raconte en images l'histoire et l'évolution actuelle des glaciers du massif du Mont Blanc.
 
un CAFE " Corporate Average Fuel Economy " qui n'est pas à prendre au bistrot !

... et deux lignes (pas tout à fait au hasard) en page X-16/17, sur le coût du développement et l'impact sur la consommation des diverses technologies proposables :
Plug-in Hybrid : $24,000 => 62 %
à la fois le plus cher à développer, et le plus rentable en termes d'économies d'énergie (et loin devant les autres sur ces deux aspects)
 
cool les vidéos, je vais mater tout ça, merchi beaucoup.
Sans aller aussi loin que la privatisation et le paiement au km, je pense qu'on pourrait pas mal faire avancer les choses, en limitant toutes les autoroutes à 90kmh, villes à 40kmh et en malussant les diesels émettant ozones et particules (comme aux USA et Japon)
 
Une proposition de Jancovici qui me séduirait, la privatisation du réseau routier complet ! faire tout payer aux seuls utilisateurs, et au km parcouru, je vote pour !

Bof, bof... Il est des fonctions (comme la justice), qui sont du ressort du régalien même pour les plus libéraux.

Les transports en font partie à mon avis. Je pense que la France a déjà suffisament de réels problèmes d'aménagement du territoire pour que l'on en ajoute pas une louche. Et si jamais les routes ne plus correctement entretenues, le véhicule de prédilection deviendra... le 4*4 (d'un autre coté, les actions Hummer sont pô chères ces temps-ci :grin:)
 
Ressources sur l'énergie solaire

En France, il y a le tout jeune institut de lnstitut national de l'Energie Solaire, créé en 2006.

Malheureusement, le site n'est pas très ergonomique.

On y parvient malgré tout à dénicher :

- un cours sur le solaire thermique
- un cours sur le solaire photovoltaique

Je trouve l'exposé sur le thermique assez fouilli et bizarrerement hiérarchisé, mais pour un survol, ça peut suffire.

Par contre la page de liens du site de l'INES est d'une richesse impressionante.

En Français, il y a autrement les sites plus généraux sur l'énergie que j'ai cités plus haut. On trouve notamment sur le site du CEA un dossier de presse très récent sur les avancées en cours sur le photovoltaïque.

Parmi les liens à l'étranger, j'ai retenu le site américain Energy Efficiency and Renewable Energy du Department Of Energy.

Un chapitre entier et très complet est bien sûr consacré à l'énergie solaire. On y parle notamment du solaire thermique industrielle et des recherches en fluides de stockage, bien plus que sur l'INES où ce secteur n'est pratiquement pas abordé.

NB : A noter au passage que l'EERE aborde aussi toutes les autres énergies renouvelables, mais aussi les applications d'efficacité énergétique notamment dans les véhicules et carburants (les hybrides y sont traités !).
 
'lut,
Une proposition de Jancovici qui me séduirait, la privatisation du réseau routier complet ! faire tout payer aux seuls utilisateurs, et au km parcouru, je vote pour !
NON !
Pas privatiser ! faire payer ne veut pas dire "donner au privé" !!! Que l'état fasse payer au juste prix, etc etc oui. Mais certainement pas le privé !!!

Et bon, c'est surtout l'énergie qu'il faudrait faire payer au juste prix...
--
Alain.
 
RTE a annoncé le 5 décembre une refonte de son service d'information sur l'électricité française.

Pour tout savoir sur la production française avec de jolies graphiques :
- production générale,
- production par type d'énergie
- import/export avec nos voisins
- émission de CO2 par kWh produite
Tout cela heure par heure (voir tous les quarts d'heure), avec historique sur plusieurs mois et possibilité de visualiser plusieurs jours en même temps.

De plus, la grande nouveauté, c'est qu'on peut avoir toutes ces informations maintenant au niveau de chaque région.

L'annonce
Le site

Les données peuvent être téléchargées, et une applications est dispo sur smartphones/tablettes.

Bref j'ai trouvé tout cela très bon !
 
C'est ce qui se fait déjà dans un château d'eau :)

En mai dernier, lors du rassemblement "au fil de l'eau"
ce qui était impressionnant, c'est de voir que tous les ascenseurs à bateaux fonctionnent grâce à l'eau et la gravité.

Transposer ce principe dans son jardin, pourquoi pas.
En Angleterre, il me semble, il y a une usine hydraulique, qui stocke de l'eau dans une retenue en hauteur lors de faible demande de courant, pour vidanger et produire plus de courant lors des pics de consommation.
 
Cht’roisième révolution industrielle: le Nord se lance dans le stockage des énergies

Cht’roisième révolution industrielle: le Nord se lance dans le stockage des énergies renouvelables

380x215xIMAGE_20120515_17600471-380x505.jpg.pagespeed.ic.CqgTFSwG2b.jpg


Dans le Nord, l’absence de grosses chaleurs a un effet bénéfique sur la productivité des installations photovoltaïques car le rendement diminue quand les cellules chauffent.
La Communauté urbaine de Dunkerque et GDF Suez ont annoncé, lundi 3 février, le lancement d’un projet démonstrateur visant à stocker des productions d’électricité d’origine renouvelable sous forme d’hydrogène qui alimentera un réseau de gaz naturel.
Le décalage entre la production d'électricité d'origine renouvelable, intrinsèquement intermittente (le solaire fonctionne quand le soleil rayonne, les éoliennes quand le vent tourne) et les pics de demande, conduit à réfléchir à des solutions de stockage.
Celle que va expérimenter le territoire de la Communauté urbaine de Dunkerque et GdF-Suez, sous le nom de « projet grhyd », financé par le Commissariat général aux investissements et l'Ademe au titre des investissements d'avenir, vise à transformer en hydrogène de l'électricité issue d'énergies renouvelables, produite en dehors des périodes de consommation, et ainsi pouvoir l'utiliser sous forme de carburant d'une flotte de bus (mélange de gaz naturel et d'hydrogène) ou comme énergie de chauffage (également mélangé au gaz naturel) d'un quartier neuf à Cappelle-la-Grande.
Un autre projet signé fin 2012 entre l'énergéticien allemand Enertrag, ne travaillant qu'avec des sources renouvelables, et la Communauté d'agglomération de Cambrai prévoit l'installation d'un parc photovoltaïque dont la production électrique servira à faire fonctionner un électrolyseur générant de l'hydrogène, qui pourra être stocké afin, comme pour le « projet grhyd », de servir comme carburant dans le secteur des transports ou être injecté sur le réseau de gaz naturel.

Exploitation des anciennes mines de charbon et construction de réservoirs géants dans les eaux peu profondes de la Manche

« On a identifié huit moyens de stocker l'énergie. Il y en a de plus ou moins coûteux et de plus ou moins aboutis techniquement », explique Claude Lenglet, directeur scientifique au sein de l'entreprise Rabot Dutilleul et chargé par Chambre de commerce et d'industrie de la région de mener à bien la "Troisième révolution industrielle" dans le Nord-Pas de Calais.
Utiliser l'électricité excédentaire du réseau pour remplir par pompage des réservoirs d'eau conçus pour libérer leur pression accumulée à travers des turbines et restituer de l'électricité (procédés de pompage-turbinage) est une solution complémentaire à l'hydrogène qui pourrait s'avérer particulièrement envisageable dans le Nord-Pas de Calais. L'exploitation des anciennes mines de charbon (pompage-turbinage entre un bassin de surface et un bassin en sous-sol) ou encore la construction de réservoirs géants dans les eaux peu profondes de la Manche (déjà à l'étude en Belgique sur la mer du Nord) sont deux solutions typiquement régionales qui seront étudiées de très près.

source : http://www.lemoniteur.fr/197-eau-en...e-dans-le-stockage-des-energies-renouvelables
 
L'exploitation des anciennes mines de charbon (pompage-turbinage entre un bassin de surface et un bassin en sous-sol ...
Je suis assez sceptique sur la faisabilité sans risque de ce projet.
En Lorraine, de nombreux affaissements de terrain se produisent dans les anciennes mines envahies par l'eau.

Le problème est complexe, et le résultat relève presque de la roulette russe.

Ce risque est d'ailleurs un de ceux mis-en-avant par les opposants à la fracturation hydraulique. Dans ce dernier cas, on injecte sous pression, et pas seulement de l'eau ...

Mais comment va-t-on éviter que l'eau envoyée dans les galeries de mine, souillée par tous les résidus d'exploitation minière qui s'y trouvent, ne pollue les nappes voisines ?
 
Oui, moi aussi je suis plutôt septique concernant les infos données dans la seconde partie de l'article. Le stockage d'eau en souterrain, pourquoi pas sur le papier; Toutes les roches-mères ne se prêtent pas à ce jeu. La pollution des nappes phréatiques au passage par lessivage des couches supérieures est un effet indirect non négligeable. Les désordres en surface encore un autre pas moins important :coolman:

N'en demeurent pas moins bonnes les idées permettant d'exploiter l'énergie solaire et de l'utiliser comme source pour la fabrication d'autres énergies qui, elles, se stockent.
 
Ressources sur les éléments chimiques et leur abondance

Quelle est l'abondance des éléments chimiques qui nous entourent :-? ? Quelles sont les principales molécules en dérivant que nous utilisons, leurs applications industrielles,... :eek: ?

Vous trouverez beaucoup de réponses sur cet unique lien de la Société Chimique de France. Mais quelle pépite...une somme d'information impressionante :dieu: !

:papy:Une base utile et presque indispensable à beaucoup de discussions ouvertes par ailleurs sur ce forum sur les nouvelles technologies automobiles ou hors automobile, les ressources naturelles, les impacts environnementaux, etc...

Dans le domaine plus spécifique des métaux, j'en profite pour conseiller une fois de plus ce remarquable ouvrage sur le futur des métaux, qui est devenu une bible pour moi :lecteur:.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 311,680,579
Retour
Haut Bas