Rouler entièrement en électricité solaire domestique c'est possible !

C'est normal. Sur le plan juridique, une critique publiée sur un forum, même fondée, peut être considérée comme un acte de dénigrement ou de diffamation qui peut être sanctionné par un tribunal.

Seule exception: la Presse.
 
En effet cet escargot du 41 est super impressionnant. Tu crois que c'est juste la marque des panneaux sunpower ?

Avec 3kWc il a dépassé les 500kWh en mai !! Il déplace son hangard ? :siffle:
Moi je dirais qu'il est juste pile poil à l'optimum d'inclinaison et d'orientation : d'ailleurs il est à 0,06% en-dessous de la production attendue selon PVGIS.

Et puis le hangar, ça doit aider au refroidissement des panneaux par circulation de l'air... :-D
 
Soleil de janvier

Pour ceux qui pensent que le solaire photovoltaïque c'est qu'en été, hier nos panneaux ont produit plus de 9kWh. La puissance en fonction de l'heure donne ceci :

quinze_janvier.jpg

Il y a quand même fallu que quelques nuages fassent les malins.

En 2011 le maxi avait été en mai avec 17,6 kWh.
 
Instructif... cependant, je ne vois point l'heure en abscisse. :eek:
 
Graphique : de 9h45 à 17h30. Maxi a 13h48 : 2300 watts.
La forme de la courbe est différente de celle que l'on a l'été. Au maxi à 13h48-14h on a une sorte de pointe alors que l'été c'est un dôme.
Nos panneaux sont donnés selon la norme, je ne sais plus trop, pour 2960 watts crête.
 
Y a quand même une grosse chute entre les maxima. Eclipse solaire ou besoin de reprendre le souffle ? A moins que ce ne soit l'apéro.
 
Surement un véhicule diesel était passé par là ... :grin:
 
Chauffage solaire presque gratuit

Dans mon garage il fait froid et le chauffe-eaux est limité en autonomie l’hiver et j'ai trouvé sur le net par hasard un système de chauffe solaire d'appoint presque gratuit.
Je vais tenter l’expérience de plus on fait du recyclage de cannettes.:jap:

http://www.maison-construction.com/un-chauffage-presque-gratuit.html
 
:grin: Je me demandais aussi pourquoi tu étais si souvent dans les vaps'
Maintenant j'ai le fin mot de l'histoire........
Les canettes, avant de les recycler.........FAUT LES VIDER !....:horreur:
 
5MWh

hé voilà, ma petite installation ne fonctionne pas si mal !
Aujourd'hui mon compteur affiche fièrement plus de 5000KWh ; une production depuis le 21 juillet 2010 , ce qui devrait faire en 2 ans une production annuelle moyenne de 3100KWh (la production hivernale est une vraie pitié , à cause d'un environnement projetant trop d'ombre sur l'installation quand le soleil est bas dans le ciel). Malgré tout je suis assez fier de mon installation qui produit un peu plus que prévu , et dont l'intégration est esthétiquement assez réussie.
Le jour où j'aurai une voiture électrique , et que j'aurai dénoncé mon contrat avec EDF (ce sera bien possible un jour :coolman: ), je pourrai rouler gratis pas loin de 15 000km/an ( estimation à 20KWh/100km pour une conduite sans recherche excessive de l'économie ).
 
soyons pessimistes, on risque d'être heureusement surpris

Il me semble que 150 Wh / Km devraient permettre de rouler confortablement ( votre calcul table sur 200 ):oops::oops::jap:
ouais , mais je me connais , je ne suis pas toujours raisonnable.
J'ai même lu des calculs très savants qui prédisent une conso de 9,6 KWh/100km pour une moyenne de 50kmh en environnement +ou- vallonné (la Suisse par exemple :grin: )
 
Les panneaux solaires photovoltaïques produisent de l'électricité toute l'année, sauf quand ils sont couverts de neige.
Cette nuit il est tombé 10cm donc
voici une photo de la moitié droite de nos panneaux, après déneigement avec une raclette de la moitié inférieure.
Ils sont inclinés à 45° mais cela ne suffit pas pour qu'ils se déneigent tout seuls dès le matin. Si on ne fait rien il faut attendre plus longtemps.
Nos panneaux ont un défaut dans cette situation: ils sont entourés d'une fine cornière (1mm). Celle qui est en partie inférieure retarde l'évacuation de la neige. Il doit y avoir un phénomène de ventouse et pour passer dessus cette cornière la neige doit se décoller de la vitre.
Quand le panneau est déneigé le faible ensoleillement profite du mauvais rendement des panneaux en les réchauffant. Ensuite les flocons fondent au contact du verre, sauf s'ils sont très nombreux et/ou sauf si les températures sont très basses.

Février2013.jpg

Après déneigement de la partie inférieure, vue l'heure et le ciel couvert, l'onduleur avait juste assez d'énergie pour ses besoins propres.
Cet onduleur n'est alimenté que par les panneaux, donc toutes les nuits c'est une "masse inerte" déconnectée du réseau.
Ensuite après déneigement de la partie supérieure, la maison est passée en énergie électrique positive : 60 à 70w produits. C'est très peu, même au coeur de l'hiver c'est plus de 2100w.

A+ ;-)
 
Le jour où j'aurai une voiture électrique , et que j'aurai dénoncé mon contrat avec EDF (ce sera bien possible un jour :coolman: ), je pourrai rouler gratis pas loin de 15 000km/an ( estimation à 20KWh/100km pour une conduite sans recherche excessive de l'économie ).
Comment vas-tu t'y prendre pour concilier recharge nocturne et production diurne ? A moins que tu recharges de jour pour rouler la nuit ? 8)
 
Il n'a pas indiqué qu'il ferait des recharges nocturnes. Pas plus combien de km il fait par jour.
Parce qu'à moins qu'il passe son temps à rouler 8h en hiver et 16h en été, chaque jour (Ca dépend de la lattitude où vous habitez, mais ça donne un ordre de grandeur), il y a du temps entre deux roulages pour recharger.

Actuellement avec une modeste installation 3kWc (2,5 en pratique) en 3h1/4 je pourrais recharger entièrement ma prius. Ca laisse bien du temps pour rouler, entre deux repas et autres siestes.

Il y a d'autres raisonnements valables aussi mais bon...
 
Dernière édition:
Il n'a pas indiqué qu'il ferait des recharges nocturnes.
Exact. Mais il n'y avait aucun vice dans ma question, juste la curiosité de savoir si sa solution était compatible avec une vie d'actif classique dont le travail n'est pas à son domicile.
 
Oh le posemètre est vers 1kW actuellement, il ne neige plus, le soleil est encore caché mais ...
Bon sur le fond, j'avais pas osé écrire ce que tu as rappelé, tout ça va sur un réseau géant.
D'ailleurs on peut même, en réponse intermédiaire, avoir le cas où l'on va consommer la production d'une autre installation solaire quand on se déplace et vice-versa pour la sienne. 8)
 
Comme toujours avec les panneaux solaires, il ne faut pas oublier qu'ils sont reliés au réseau. Penser qu'on consomme ce qu'ils produisent au moment où ils le produisent n'a évidemment pas grand sens.
C'est ce que je pensais aussi. Mais comme libride écrit "Le jour où j'aurai une voiture électrique , et que j'aurai dénoncé mon contrat avec EDF (ce sera bien possible un jour )" je me demandais ce qu'il allait faire: contracter avec un autre fournisseur d'électricité ou "consommer sa production" ?
 
Dernière édition:
coucou me voilà

tiens j'avais donc écrit ça ?
Depuis le mois d'avril 2012 , il s'est passé pas mal de choses :
- d'abord , j' ai une voiture électrique depuis l'automne dernier , mais elle est à Paris , et les panneaux solaires sont à Mer (41) , à 168 km. Donc tant qu'il n'y aura pas de bornes de recharge +ou- rapide sur le parcours , la Czéro restera à Paris . Et même si j'avais dénoncé mon contrat EDF (mais je suis engagé pour 20 ans , contrat cessible en cas de vente de la maison), je ne pourrais pas recharger ma voiture avec ma production domestique .
- Ma production électrique a été légèrement inférieure à 2900 kwh en 2012 alors qu'elle avait été de plus de 3100 kwh en 2011 soit 7% de moins qu'en 2011 , et 2013 s'annonce tristounette.
- Ma consommation moyenne en électricité avec ma Czéro ( 2300 km à ce jour) se situe aux alentours de 168 wh/km ; à ce régime là , j'aurais pu assurer plus de 17000 km dans l'année ( si j'avais etc...)
 
Avenir du photovoltaïque également.

Également des articles sur les différentes énergies alternatives de demain.
Mon prochain challenge, après la voiture rechargeable, sera de changer de maison qui puisse disposer d'un garage et de faire installer du photovoltaïque, car au moins, on est en prise directe avec un seul fournisseur: monsieur soleil (ou "madame"pour les germaniques). C'est l'énergie alternative la plus immédiatement abordable à ce jour.

Même s'il faut investir 15-20 000 €, qu'est-ce lorsqu'on se met à change de maison ? Il suffit d'adapter le choix de l'environnement géographique et urbain du logement qui seul, en vérité, fait varier le prix et de trouver éventuellement un climat qui permette de limiter au mieux les dépenses énergétiques.

" 10 centimes le kWh en 2015" le prix de l'électricité du photovoltaïque pour les particuliers ...tandis que nous savons bien qu'EDF va nous étrangler d'une hausse de 30 % de ses tarifs, rien que pour commencer, sur les 5 prochaines années.

Pour moi, l'affaire est entendue. Indépendance et gratuité du soleil font que je miserai sur cette inépuisable énergie de lumière et de chaleur pour satisfaire une relative indépendance énergétique. Instinct de survie économique et énergétique vont de paire avec indépendance, conservation et "hybridation" d'approvisionnement de nos fournitures énergétiques.

La Prius hybride rechargeable nous conduit inexorablement à s'interroger sur notre indépendance énergétique qui est de la même veine que le motif qui a poussé à se passer un peu plus du système "vache " à lait des carburants et dont l'Etat se nourrit par "traite" fiscale. Osera-t-il un jour créer un impôt "soleil" comme dans l'ancien temps avec la Gabelle concernant le sel, pourtant si abondant dans la mer ? ...on en n'est pas encore là, je l'espère.
 
Dernière édition:
Le photovoltaïque a pas mal baissé à la vente, avant on était (sur du panneau européen fabriqué en Allemagne, cellules comprises) à 5€ht du Wc maintenant on atteint les 2€ht.
 
L'indépendance n'existe pas car l'électricité générée par les panneaux PV est envoyée sur le réseau. Il faudrait stocker en local dans des batteries et avoir un onduleurs beaucoup plus puissant pour fournir de l'énergie à une machine à laver ou un four, par exemple.
Dans ce cas l'électricité non revendue à Edf ne serait plus sponsorisée à un tarif au dessus du Kw/h client.
A mon avis ça coûterait très cher à mettre en oeuvre de façon autonome.
A+
 
...Dans ce cas l'électricité non revendue à Edf ne serait plus sponsorisée à un tarif au dessus du Kw/h client...


Aujourd'hui, on ne peut plus écrire ceci d'une manière générale.
Selon les cas Edf achète plus ou moins cher cette électricité, et donc soit fait des bénéfices, soit "sponsorise" (comprendre facture la différence).

http://www.les-energies-renouvelables.eu/tarif-de-rachat-electricite-photovoltaique-2011.html

Les tarifs vont de 8,18 cts/kWh (donc moins cher que ce qui est facturé aux particuliers le jour), à 34,75 cts/kWh si panneaux fabriqués en Europe, intégrés au bâti etc..(donc plus cher les jours bleus et blancs, et moins cher les jours rouges)

Aujourd'hui se développe l'auto-production auto-consommation. C'est à dire de petites installations ultra-simplifiées avec 1-2-3 panneaux au dos desquels il y a l'onduleur, que l'on connecte sur sa maison. La production ne dépasse pas trop souvent la consommation "de base" de la maison. La production n'est pas vendue (vus les coût de branchements et autres ce ne serait pas rentable) elle est auto-consommée voire par moment injectée sur le réseau sans revente (gratos:-D). Les onduleurs en question ont les mêmes normes de sécurité vis à vis des personnes et des agents d'erdf.

A+ ;-)
 
Merci planétaire pour ces précisions. As-tu des sources fiables et partageables qui parlent de cette auto-production auto-consommation ?

Et tant que j'y suis avec le photovoltaïque, je viens de poster un message là...

Me permettrais-je de te suggérer que le tien ainsi que quelques autres y seraient en bonne compagnie ? :-D
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 309,058,283
Retour
Haut Bas