Tesla roadster

Hybridébridé

Participant hyperactif
Inscrit
1 Avr. 2006
messages
3,029
Score de réaction
1,572
Localisation
Ile de France
Véhicule
Tesla Model 3 Standard Range Plus
Elle roule, elle est commercialisée, produite, et certains en sont déjà propriétaires :
http://www.teslamotors.com/

Sont-ils des propriétaires heureux ? 8)

Voici un essai video de Top Gear (en anglais) qui apporte quelques éléments intéressants :
http://fr.youtube.com/watch?v=8U6XRoctFkM

Il semblerait que la fiabilité soit à améliorer, mais d'après les démentis de la société Teslamotors (pas tous convaincants) qu'un commentaire de la video rapporte, il faut peut-être ne pas prendre au pied de la lettre tous les dires de Top Gear.:wink:

En effet, cette émission n'a pas spécialement de sympathie pour les véhicules écologiques. On se souviendra des essais de la Prius de très mauvaise foi ou de très mauvais goût.:pastop: Ils ont donc peut-être un peu forcé le trait...

Si quelqu'un trouve le reportage sur les batteries mentionné après l'essai, ça m'intéresse..:coucou:
 
Cette voiture est bien, sauf son prix ...

89000€ de base, et 99000€ avec les options.

C'est dommage ...
 
Puissance en silence

Pour l'avoir vue rouler en démonstration au mondial de l'auto à Paris, c'est vraiment bluffant de voir un véhicule accélérer ainsi dans un tel silence.

Bon, on va dire que pour le prix de quatre Prius, vous avez un roadster Tesla. Et encore, il devrait y avoir le super bonus de 5000€, non ?
 
Oui, mais même avec 5000€, cela reste une voiture à 84 000 € mini.

Ce n'est pas une voiture pour les grandes séries, pour des ventes en masse, malheureusement ...
 
Aux journées presses du Mondial de l'Auto 2008, j'ai aussi essayé la Tesla. C'est Lotus Engineering qui a développé la Roadster pour le compte de Tesla. Lotus a fait simple et efficace comme d'habitude. Ils ont repris la chassis tout alu des Elise et Exige qui a été légèrement adapté. Membre du Club Lotus, la possibilité de faire l'essai m'a donc été facilité. :cool:

Malgré la piste trop courte d'un grand parking du parc des expositions, je ne dirai qu'une chose : ça pousse fort, ça pousse encore et ça pousse toujours... bref, j'ai été enthousiasmé par l'accélération !... Quelle accélération !... L'effet "turbine-jet" est saisissant. Par comparaison, la Tesla Roadster accélère aussi fort qu'une Lotus Exige S de 240ch qui pèse 850 kg !

Le chassis ayant un empattement plus long et la voiture étant également plus lourde qu'un Lotus Elise (1,2 T) on aurait pu craindre à un manque de dynamisme... eh bien non, on retrouve le "touché de tarmac" des Lotus.

J'ai longuement discuté avec les représentant de Tesla Europe. Ils ont été très clair et honnêtes. Actuellement, la Roadster ne peut pas faire de la piste sur circuit. Elle doit se contenter d'un usage ballade sur route. Le moteur etant refroidi par air, ils ont expliqué qu'à mesure que l'auto monte en température sur circuit, le couple se limite, et les performances chutent. Ils planchent d'ores et déjà sur des refroidissements par eau de certains organes, etc... Au niveau de l'autonomie, en condition d'utilisation maxi comme c'est le cas sur un circuit, elle passe de 350km à 150km environ. Pas mal tout de même.

Bref, je recommande l'expérience, si vous pouvez faire un essai, n'hésitez pas !

:jap:
 
Yvaneck, tu es nouveau sur ce forum, (donc Bienvenue ! :cool:) et tu n'as pas encore du lire toutes les discusssions de ce forum.

Sache qu'avec leurs Prius, certains membres ont participé fin mars au 3eme rallye de Monte carlo Energie Alternative.
Il y avait 3 Tesla électriques qui y participaient.
Nous avons donc pu les voir à l'oeuvre....

Je te conseille la lecture de cette discussion
 
Nous avons pu les voir à l'oeuvre mais nous ne connaissions pas ces informations liant les performances et la température. Merci pour tes impressions sur cette voiture.

Il a deux énormes ventilateurs placés à l'horizontale sous le capot avant qui comprend des ouvertures à cet endroit. C'est le point de départ du circuit de refroidissement. Outre le moteur, et par comparaison avec la Toyota Prius, je pense qu'il faut également refroidir les batteries qui montent rapidement en température lorsqu'elles sont sollicitées.
 
Yvaneck, tu es nouveau sur ce forum, (donc Bienvenue ! :cool:) et tu n'as pas encore du lire toutes les discusssions de ce forum.
....
Je pense que ce qu'on a dit à Yvaneck est juste : l'utilisation d'une voiture sur circuit n'a rien à voir avec ce que vous avez pu constater lors d'un rallye comme le RMCEA. La mécanique y est vraiment martyrisée et je veux bien croire que ni les batteries ni le moteur de la Tesla ne soient faits pour ça, ce qui ne l'empêche pas de se montrer extrêmement dynamique sur route ouverte.
 
Mensonge au 13 heures de France2

Petit reportage sur la performance de la Tesla
Cela plait car cela booste... "plus rapide qu'une Ferrari"
Vive l'écologie ! je croyais que l'apologie de la vitesse était interdite depuis 1984 comme support publicitaire pour vendre des voitures depuis la fameuse pub de la CX avec Grace Jones. Voir ici
http://www.fandesannees80.com/articles/citroen_cx_avec_grace_jones.html

Puis plusieurs gros mensonges de Tesla:
La Tesla c'est pas comme l'ancienne génération de véhicules électriques qui roulaient à 50 Km/h maxi pour un usage qu'en ville sur 80 km maxi.
Ben voyons...

Nous la Tesla elle a une autonomie de 360 Km..

Ndlr: Oui mais à 50 km/h (vue sur le RMCEA puisque je nous l'avons suivi sur 35 km), au rythme des démonstrations en SPEED RUN de France 2 c'est seulement 150 km et à ce rythme les batteries de caméscope ne feront pas long feu... Attention, cela chauffe un max !

Mon Kangoo il roule à 110 km/h et à maintenant 130 Km d'autonomie à 70 km/h de moyenne.
Ca c'est la vérité avec des batteries faites pour durer.

Prix de la Tesla annoncé à la TV 80.000 Euros (tient le prix est fortement revu à la baisse aussi, ceux qui ont acheté à 120.000 Euros cela va leur faire un peu drôle)

:sad: Vive la civilisation bling bling !

Autre mensonge le prix de la charge 3 € pour 300 km, ... Ben voyons....

A quoi cela sert d'en rajouter, à faire des déçus ?

A mon avis la vérité est préférable, un peu de sérieux ne nuie pas.

La Tesla est une voiture déjà séduisante avec un capital de sympatie pour ceux qui peuvent se la payer, cela sert à quoi d'en rajouter en mentant ?

A moins qu'il ne s'agisse tout simplement de dénigrer les autres VE de la génération anti-bling bling !

C’est-à-dire que le véhicule élecrique vu de Tesla ne peut être qu'élitiste.

Vous pouvez naturellement vous faire votre opinion en allant voir le reportage de France 2 du 13 heures du 20 mai 2009.
 
Le problème c'est que la voiture a été détournée de son rôle premier : assurer le déplacement d'un point A à un point B. On en a fait un objet de désir. Et là, la Tesla semble plus désirable qu'une fourgonette parce qu'elle promet d'être plus performante, donc participe à créer une image valorisante de celui qui la conduit.
Tu peux prendre le chemin inverse. En bardant la Toujours Contente de paneaux solaires façon plaques d'armure active des chars d'assaut modernes (surtout sur les côtes où ça ne servira à rien) tu pourras faire appel au subconscient sicience-fictif des passants qui ne pourront pas s'empêcher de dire : wawwww !!!!
 
Bon moi j'ai essayé la voiture la semaine passée (j'ai essayé d'anonymiser la photo mais je suis nul en retouche 8) ).

Je ne partage pas les remarques de dénigrement du produit.

Ce véhicule est tout simplement remarquable à conduire, bien sur cela reste une GT de par son prix - à propos si une seule personne la touche à moins de 99 k€ HT qu'il m'appelle - et certains aspects comme l'accessibilité.

Même la direction non assistée reste parfaitement gérable en ville.

Pour le coût d'une recharge il faudrait mesurer avec un appareil, mais ce sera moins qu'un plein de 80 litres de SP98 de toute façon.

Enfin bien sur qu'elle n'est pas faite pour une utilisation intensive sur circuit, bien sur qu'elle offre une autonomie qui décroit avec la vivacité de la conduite, mais quand même : elle offre l'essentiel et devient LE produit d'image qui manquait au véhicule électrique.

C'est comme une Ferrari ou une Porsche : on les désire, voire on les conduit sur circuit ou le WE, mais on roule plus volontiers dans une Prius :grin:

Là ce sera pareil, sauf qu'on roulera dans des Mega électrique ou autre et on sera quand même très content.

Vraiment non moi je suis conquis, et tant mieux pour ceux qui se donneront les moyens de la conduire.

@+

PS : non hélas inutile d'insister je ne suis pas VRP Tesla...
 
non hélas inutile d'insister je ne suis pas VRP Tesla...

bah, on le sait bien !!!
Nous , on l'a rencontré le VRAI VRP de Tesla à Monaco. Même que son prénom c'est Simon !
En tant que participant au RMCVEA 2009 et sur présentation de sa licence de pilote du RMCVEA2009, on a même droit à une ristourne :cool:
 
Combien la ristourne ?

C'est le même Simon qui m'a fait faire l'essai et m'a juré qu'aucun client n'aurait de tarif remisé.

Maintenant c'est aussi un commercial :grin:
 
Tiens d'ailleurs, il est là:
avec Mathieu Kassovitz, et derrière Double Hybride... :cool:

P1070834.JPG
 
Je vois l'oeil du maitre, je parle évidement du photographe.
Ding ce cliché inquisiteur !
 
C'est en Australie que la Tesla Roadster a parcouru la plus grande distance avec un "plein": 500 km.
Exactement 313 miles et ils pouvaient en faire encore 3 pour trouver la précieuse prise de courant.

L'arrivée:
australia_endpoint_small.jpg


Là les scellés, enfin c'était pour éviter que les enfants ne mettent les doigts dans la prise.

security_seal_small.jpg


Bon c'était un "challenge", pas les trajets de tous les jours.

Je suis quand même un peu inquiet pour eux: pas l'ombre d'une prise de courant à l'arrivée :siffle:

Emilis vous explique comment il a conduit
 
la vitesse, c'est dépassé

Eh oui, la physique est toujours là pour doucher certains optimismes. :pardon:

En matière d'économie d'énergie sur véhicule automobile avec roues, ses lois sont connues depuis longtemps. Les raisons de consommer sont :
  • D'abord bêtement le roulement, c'est-à-dire la déformation avec dissipation d'énergie des roues lorsqu'elles tournent, et qui est due aux pneus. Cette énergie ne dépend pas de la vitesse, mais de la masse du véhicule et bien sûr des pneus et de leur gonflage (plus la pression est élevée, moins on consomme).
  • La résistance de l'air. Dépend de la forme du véhicule (Cx) et de sa surface frontale (S) ; c'est pourquoi on doit donner le produit SCx de la voiture. Mais surtout, à distance parcourue égale, l'énergie consommée est proportionnelle au carré de la vitesse ! 2 fois plus vite, 4 fois plus d'énergie...
  • Les côtes : quand ça monte c'est plus dur, c'est bien connu. Mais globalement il y a autant de côtes que de descentes, sur un circuit au moins.
  • Les accélérations : les cyclistes savent bien aussi qu'accélérer coûte de l'énergie. Mais là aussi, globalement on freine autant qu'on accélère... sauf qu'on ne récupère pas au freinage l'énergie dépensée à l'accélération : au mieux, une partie (électriques et hybrides) ; au pire, rien du tout (les autres).
On voit donc qu'une fois qu'on a allégé autant que possible la voiture et gonflé correctement les pneus, le seul paramètre sur lequel on peut jouer est la vitesse, qui doit être la plus faible possible.

Enfin, qui devrait être... si le moteur avait le même rendement à toutes les puissances, et donc toutes les vitesses stabilisées. Ce qui est très loin d'être le cas sur un moteur thermique : son rendement est généralement optimal vers les vitesses autoroutières (voire prohibées) et se casse la figure quand on ralentit. D'où la fausse impression que l'énergie envoyée aux roues dépend, finalement, assez peu de la vitesse.

C'est beaucoup moins vrai sur une voiture électrique, mais la Tesla roadster étant une voiture surpuissante, on peut néanmoins deviner que son moteur commence à avoir de sérieuses faiblesses de rendement aux vitesses urbaines. D'où l'inutilité de baisser encore le rythme pour aller encore plus loin.

:papy: Au fait, saviez-vous que pendant la dernière guerre, avec une batterie au plomb, Jean-Albert Grégoire parcourait déjà 250 km à 43 km/h de moyenne ? Et que s'il n'avait pas eu la trouille d'être contrôlé par les Allemands (qui interdisaient toute activité étrangère à leur effort de guerre), il aurait facilement dépassé les 300 km ? C'était en 1942... avec une batterie de 720 kg. :oops:
 
Des infos techniques sur les accus de la Tesla roadster

Assemblage de 6800 cellules de 18mm de diamètre et 65mm de long.

53 kWh quand même.

A+ ;-)
 
On critique souvent sur ce forum les 4x4, on parle toujours des Prius et plus rarement... des rares Tesla...

Mais combien de chance d'avoir les 3 réunis sur une et même photo?

Réponse ici
 
À ce propos, je serais curieux de voir les autonomies obtenues par les journalistes essayeux quand ils testent des véhicules tout électriques avec la conduite de "Monsieur Mazout qui se prend pour Sébastien Loeb".
Quant à l'ISO9001 évoqué, ce n'est pas un protocole de test.
C'est une des normes relatives aux systèmes de gestion de la qualité. Elle définit les exigences organisationnelles requises pour un système de gestion de la qualité. C'est tout.
http://fr.wikipedia.org/wiki/ISO_9001

Bah je me souviens de l'essai sur Top Gear de la Tesla (v1) donnée pour plus de 320km. Ils ont fait un essai de voiture de sport sur circuit, et ils ont fait ... 75 km :cry:
Pire, ils avaient deux véhicules et l'un a disjoncté pour cause de surchauffe (désolé j'ai perdu le raccourci sur youtube, mais ce n'était pas libre de droits donc je pense qu'il a été retiré).
Donc quand on teste n'importe comment ...

Note modo: messages et suivants issus de Auris Hsd
 
Dernière modification par un modérateur:
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 313,120,768
Retour
Haut Bas