Toyota Mirai - FCEV ''Fuel cell electric vehicle'' à pile à hydrogène...

Alterociter

Participant hyperactif
Inscrit
28 Juil. 2011
messages
746
Score de réaction
535
Localisation
Toulouse
Véhicule
CT 200H
Ca n'a pas déchainé les foules, mais on en sait un peu plus sur ce à quoi ressemblera la future Toyota FCV prévue pour une production en petite série :

http://www.moteurnature.com/actu/2013/toyota-fuel-cell-vehicle.php

Toyota-Fuel-Cell-Vehicle.jpg


... Ses dimensions sont celles d'une Camry, la familiale Toyota que les américains apprécient tant. Cette FCV est en effet longue de 4,87 m, et elle est large de 1,81 m. Elle se distingue tout de même par sa hauteur de 1,53 m, signe qu'il a fallu intégrer des éléments de son groupe propulseur dans son plancher. Comme les batteries sur une voiture électrique, les réservoirs d'hydrogène, même à la pression de 700 bars comme c'est le cas ici, sont volumineux...

... La PAC, très compacte, fournit un courant de plus de 100 kW, et elle alimente un moteur électrique qui ne dispose que d'un seul rapport de démultiplication pour transmettre sa puissance aux roues. La voiture de série serait commercialisée sur le marché américain pour environ 50 000 dollars...

Okaye, le rapport esthétique/prix ne sera pas son principal atout :-D mais du point de vue industriel, c'est une étape nouvelle franchie par le filière H2. :jap:
 
Dernière modification par un modérateur:
Toyota Fuel Cell Vehicle Concept

C'est un concept mais les choses se précisent
300km d'autonomie pour un prix estimer de 50000$.

Le lien

vehicles_images_12.jpg


vehicles_images_7.jpg


TOYOTA FCV CONCEPT
Longueur 4870 mm
Largeur 1810 mm
Hauteur hors tout 1535 mm
Empattement 2780 mm
capacité 4 personnes
Source d'alimentation Cellules à hydrogène
Vitesse de pointe 170 ou plus
Température fonctionnement (℃) -30
Pile à combustible Type Electrolyte polymère solide (humidificateur moins)

Réservoir haute pression
Pression de remplissage (Mpa) 70

Video Youtube
 
Ah et bien voilà une voiture qui m'intéresse , elle est suffisament originale sans trop être tapageuse et en plus si effectivement ... 50 000 dollars ... et que le prix soit identique ici et non pas 50 % de plus , si en plus ce ne sera pas une petite série expérimentale mais de l'industriel et si on rajoute que l'on trouvera le carburant pour la pile à combustible soit de l'hydrogène à un prix moins cher que l'essence , nul besoin d'être prophète dans le monde ou son pays pour deviner que la voiture aura un succès monstre ... :coeur:

Bien sûr avec des si on en fait des ... :Noel1:
 
Toyota va peut être l'appeler Prius IV.
 
Comme j'aime les ... SI ... :hum: donc si elle est effectivement produite au prix indiqué donc ... SI ... ce sera la prius IV et ... SI ... en suisse elle a ce prix , je l'échange contre ma prius II ... :coeur:

PS: et ... SI ... je peux recharger moins cher que l'essence ... :cadeauprius:
 
La question est comment obtenir de l'hydrogène?
La produire soit même serait la meilleur solution mais comment la compresser à 700bar?

La solution : MacPhyenergy


Ils vont pas être content les EDF, Air Liquide, et autre gros industrielles du 20 siècle, ils vont passé à la trappe....
 
L'hydrogène, cette vieille chimère...

Ricardo a eu l'intelligence d'inclure les véhicules FCV dans son ACV.

Résultat...

conclusion_ricardo_co2.jpg

Based upon a 2015 vehicle in use for 150k KM using 10% ethanol blend and 500g/KWH grid electricity.

Pas beaucoup mieux qu'une essence, légèrement moins bien qu'une hybride !

Circulez, y a rien à voir.
Certains vont me trouver expéditif, mais on a déjà du mal à mettre en place des EnR pour notre consommation d'électricité actuelle.
Alors vouloir additionner EnR et H2 dans les transports, avec le rendement pourri qui va bien, cela relève de l'utopie.

Roulez en Prius, en Prius GPL, en Prius plug-in, en VE, mais pas en FCV. Sorry. :pardon: :-D
 
Ben Falcon, le pionnier, ça ne te ressemble pas :wink:

On pourrait dire pareil de la production électrique. Elle dépend du pays et de son origine. Il peut y avoir des électriques moins bonnes en bilan qu'une hybride classique. Si le H2 est issu de vapocrackage effectivement, circulez ...

Sinon ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas tenter quelque chose.

Il sera quand même plus simple d'équiper les stations service en H2 que de mettre des bornes électriques surtout en France.
Puis si comme Honda les stations hydrogènes sont solaires, alors le bilan n'en sera que bien meilleur.
http://www.greenoptimistic.com/2012/04/02/japan-solar-hydrogen-station/
 
Ben Falcon, le pionnier, ça ne te ressemble pas :wink:

Bah si ça me ressemble, vu que je promeus les solutions "physiquement réalistes". J'ai toujours dit que l'hydrogène n'était qu'une chimère.
La quasi-totalité de l'H2 produit en Europe est issu du CH4... et utilisé pour désouffrer essence et gazole !

Il sera quand même plus simple d'équiper les stations service en H2 que de mettre des bornes électriques surtout en France.
Puis si comme Honda les stations hydrogènes sont solaires, alors le bilan n'en sera que bien meilleur.
http://www.greenoptimistic.com/2012/04/02/japan-solar-hydrogen-station/

Tout est dit :
For the moment, the station generates 1.5 kg of fuel in 24 hours, but on a “silent mode”.

La station doit donc pomper de l'électricité sur le réseau pour assurer un débit suffisant pour la recharge d'un véhicule.
Le seul "détail" de poids, c'est que le rendement de production par électrolyse est largement inférieur à celui de la recharge d'un véhicule électrique. Dommage...

La seule solution pour produire du H2 "en quantité" est d'utiliser le CH4. Mais dans ce cas là, il est plus efficace de faire rouler les véhicules directement au GNV. :pardon:

L'hydrogène n'est qu'un rêve irréaliste de constructeurs automobiles qui voient là une solution pour cumuler autonomie (et encore, c'est pas totalement gagné) et 0 CO2 à l'échappement. Ils n'ont jamais réfléchi sérieusement à la production de H2 nécessaire et se contentent d'effets d'annonce (comme Honda ci-dessus).
Le VE a nettement plus d'avantages pour lui. :jap:
 
Dernière édition:
Bonsoir,
Quand j'en ai parlé de la Toyota a l'hydrogène le concessionnaire m'a dit que le projet a été arrêté. Donc oui pour les infos au pays du soleil levant, mais en France, ou même en Europe ils aiment trop leurs pétroles pour nous laisser cet "extase" de pouvoir rejeter de l'Oxygène a partir de nos voitures...
J'ai hâte que beaucoup d'entre vous que cette voiture arrive chez nous :cool:
 
Les concessionnaires souhaitent que le client leur commande tout de suite une nouvelle auto, idéalement en stock. Ils ont souvent pour consigne, de la part des constructeurs, de ne pas communiquer sur les évolutions, même proches, de la gamme ou des modèles, pour ne pas inciter l'acheteur à reporter son achat.

Les informations à plus long terme s'adressent plutôt aux investisseurs, ce qui pousse parfois au bidonnage. Par exemple, quel projet, entre le ''libridaire'' de PSA, ou la filière hydrogène s’avèrera le meilleur investissent :-D ?

Précision : Une pile à hydrogène ne rejette pas de l'oxygène, mais de la vapeur d'eau :coolman:
 
C'est en fouinant sur la Prius 4 que j'ai découvert par hasard une récente présentation d'un Executive de Toyota USA sur son groupe (la première sur ce lien) et dont la partie consacrée au développement durable est dédiée à la Toyota FCV (à partir du transparent 30 jusqu'à la fin).

Attention, ici pas de technique, mais les arguments de vente de Toyota.

Celui qui m'a frappé :tapedur: :

"Cost Effective" (transparent 41)... ("tiens, intéressant, mais comment donc ?" :hum:)

...."Natural gas is abundant" (transparent 42) ("mais c'est bien sûr !" :-D)

Merci donc à Toyota de nous offrir le merveilleux monde de Walt Disney de la Toyota FCV :jap:.

Mais quels vont donc être les pays cibles de la FCV pour le marketing Toyota ?

Ma suggestion personnelle...:grin:
 
Les moteurs a combustion au gaz devant, eux aussi, se conformer à des normes antipollution de plus en plus sévères, les industries gazières se passionnent pour la pile à H2 car elles s'inquiètent de ne pas pouvoir gagner suffisamment de part de marché, dans les transports, pour leur gaz dont ils croient leurs ressources pléthoriques. :shock: Avant même de parler de la pollution dingue de cette filière, on peut s'attendre à des résultats économiques plus que médiocres. Un exemple d'analyse de plutôt mauvais augure:

http://petrole.blog.lemonde.fr/2014...gaz-de-schiste-propre-et-rentable/#more-10131

Même si on peut penser que les sponsors du Monde préfèrent peut-être la filière pétrole, sur ce blog, on peut trouver pas mal d'analyses intéressantes sur les perceptives du marché du gaz, comme celui du pétrole.

Mais dans cette histoire, certains y trouvent leur compte:

- Les compagnies gazières qui peuvent se faire un peu de pub, et appâter le petit actionnaire. Ça fera toujours quelques actions de moins à racheter pour maintenir le cours.

- Les constructeurs qui considèrent la techno H2 comme hautement stratégique (Gros matériel, armement, etc...), et qui trouvent des alliés de circonstance.

- Et ... moi :cool: , qui voit dans la filière H2 une vraie concurrente au pétrole, et un débouché significatif pour les ressources renouvelables dans le marché des transports, armement (hélas) :pardon: ou autres gros équipements aujourd'hui exclusivement exploités avec du pétrole, ou du gaz. Il est temps de mettre un peu la pression à nos nouveaux maitres :dieu:
 
Ce matin, sur LCI, ils ont parlé de la première Honda à hydrogène, commercialisé.
Et mentionné aussi, que Toyota aller commercialiser sa FCV en 2015.
L'émission repasse à 16h20 et 22h20.
 
Je l'ai conduite. C'est exactement comme ils disent.
 
Il y a une bourde monumentale, due à la communication de Hyundai : la batterie ne fait pas 24 kWh.

Elle fait 24 kW. Pour une capacité de 0,9 kWh.

Plus de détails chez Wehicles (la boulette est confirmée dans les commentaires). :jap:
 
Bonne vue, falcon ! :D

J'ai aussi tilté dessus mais pas eu le temps de traiter.

En effet c'est une toute petite batterie qui fait le tampon. On la voit sur le flux d'énergie dans lequel elle ne participe que très rarement.

Sinon avec 24 kWh le bestiau pourrait être rechargeable. Or, il ne l'est pas. La PAC débite suffisamment.
 
J'ai pu en discuter avec le journaliste de wehicles (il est présent sur le forum VE.fr, roule en Kangoo ER et en C-Zéro) : s'il y avait un journaliste qui pouvait lever le loup, c'était bien lui.
 
euh... dans le blog automobile, on peut lire "J’ai réalisé un trajet long de 140 km à bord du Hyundai iX35 FC sans crainte ni angoisse de la panne sèche, ce qui pour une voiture électrique n’est pas pensable." Et la Zoe alors, elle les fait pas? Renault a pourtant annoncé une autonomie réelle en conduite normale de 150km (bon, OK, le conducteur doit peut-être serrer les fesses vers la fin). Avec la quasi-certitude de ne pas trouver de station à hydrogène au bout de mon chemin mais la quasi-certitude de pouvoir trouver une prise électrique, y a toujours pas photo.

En plus, à 1,5 million d'euros pour une station de recharge en hydrogène, et les normes de sécurité qui vont avec et qui feront qu'on ne peut pas les implanter partout... je dis c'est super, la PAC (sur le papier au moins), mais bon courage!

côté breezcar, on peut lire:
"L’essentiel du dihydrogène est actuellement produit par la technique dite du vapo-réformage, qui consiste à casser les molécules de gaz naturel – composé essentiellement de méthane – avec de l’eau. [...] Cette technique comporte une vraie faiblesse : les émissions de CO2. La production d’1 kg de dihydrogène – permettant de parcourir en moyenne 100 km – émet 10 kg de CO2, soit un ratio moyen de 100g de CO2 par km parcouru. L’une des techniques alternatives de production du H2 moins émettrice repose sur la gazéification de la biomasse (déchets organiques, algues, stations d'épuration, ...)."

Mouaif. En gros, électricité nucléaire ou pas, la PAC ne contribue pas à baisser l'empreinte carbone (pour l'instant, mais j'espère que les techniques évolueront).
 
côté breezcar, on peut lire:
"L’essentiel du dihydrogène est actuellement produit par la technique dite du vapo-réformage, qui consiste à casser les molécules de gaz naturel – composé essentiellement de méthane – avec de l’eau. [...] Cette technique comporte une vraie faiblesse : les émissions de CO2. La production d’1 kg de dihydrogène – permettant de parcourir en moyenne 100 km – émet 10 kg de CO2, soit un ratio moyen de 100g de CO2 par km parcouru.

100g de CO2 par km parcouru ? Peux tu me comparer ce que rejette une production au diesel ? (Production+Le rejet de la voiture)
Après le top serait une motorisation a l'H2O, rejet de l'O2, mais bon un 0g d'émission est déjà très bien, je me suis toujours dit que j'achèterai un véhicule a l'hydrogène, c'est une technologie que je crois et qui est bien plus développé que l'on pense, je pense que ce n'est pas plus dangereux que le GPL. Et surtout, a 35000€ c'est vraiment pas cher (comparons au prix des Golf a 32000€)
 
L'idéal aurait été une motorisation à CO2 rejetant de l'O2.
Mais il parait que ça existe déjà.
Ce qui sort des pots d'échappement des moteurs diesel de certains constructeurs est plus propre que ce qu'y entre.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 307,722,877
Retour
Haut Bas