COVID-19 - les pistes pour un traitement médical

Bah une pub sur youtube ça va covid....

Ok je sors
 
Merci @Artur, pour le lien.

Les auteurs de cette meta-analyse ont fait une vidéo qui explique encore mieux leur démarche.



Dans le temps, le Dr. Raoult avait fait sa critique des méta-analyses.



Je laisse à chacun le soin de se faire une opinion. Mon point de vue sur ces questions n'a pas évolué.

Jan :jap:
 
De ce que j'ai compris du traitement marseillais.
Çe n'est pas un traitement qui empêche les gens de mourrir.
C'est un traitement qui doit être administré SOUS surveillance médicale obligatoire.
C'est un traitement qui est " personnalisé"
ET Le plus important , il y a un moment clé pour être administré / prescrit.
Avant , c'est inutile et après , c'est déjà trop tard. Je pense Entre 4 et 6 jours.
Çe traitement empêche juste la personne d'être admise à l'hôpital , ensuite de passer en soins intensifs et pire encore , être sous intubation. A ce stade , les chiffres sont catastrophiques.
 
Sans rapport avec la méta-analyse elle-même, dans l'article de France Info pointé par artur il y a un encart sur "comment bien utiliser un masque" qui m'a laissé songeur : son dernier paragraphe dit en effet
"lavez-vous ou désinfectez-vous à nouveau les mains avant de l'enlever".

C'est pour ne pas contaminer la poubelle ?
J'avais compris à l'origine qu'il ne fallait pas toucher le masque parce qu'il pouvait être infecté, donc je comprendrais parfaitement qu'on recommande de se désinfecter les mains après l'avoir enlevé, mais pourquoi avant ? Qu'est-ce qui m'échappe dans ce conseil ?
 
On doit porter les mains sur le visage pour enlever le masque. C'est probablemeni mieux de le faire avec des mains décontaminées.
 
Certes, j'avais bien envisagé ça, bien que dans mon cas je ne touche qu'une oreille pour ce faire, mais alors pourquoi ne pas préciser "avant et après" ? L'après me semblant plus important que l'avant.

Un mystère de plus dans ce foisonnement de conseils, de recommandations et d'obligations plus ou moins cohérents qu'on nous déverse depuis six mois.
 
... mais alors pourquoi ne pas préciser "avant et après" ? L'après me semblant plus important que l'avant.

C'est bien là la problème !

Les conseils donnés à droite et à gauche ne sont pas hiérarchisés.
Pourtant, les différentes mesures n'ont pas toutes la même efficacité.
On peut penser que, si on doit se laver les mains 1 seule fois, il vaut mieux le faire après.

Soyons réalistes, tout le monde ne suit pas le protocole à la lettre en se lavant les mains avant et après enlever le masque !

Il me semble néanmoins que les consignes gouvernementales prennent en compte cette hiérarchie.
Elles mettent en avant :
- la distance physique
- le lavage des mains
- ne pas se toucher le visage
- tousser dans son coude
- ne pas s'embrasser / se serrer la main
- se moucher dans un mouchoir à usage unique

Je pense que dans un monde où tout le monde respecterait ces consignes (simples), le virus ne circulerait pas beaucoup.

Le consignes liées au port du masque sont quand même beaucoup plus compliquées car elles incitent à se toucher le visage. Quand je vois le nombre de personnes qui se touchent le visage à cause du masque (j'en fait partie, il passe son temps à descendre), je me demande si le port du masque n'occasionne pas des risques accrus...
 
Quand je pense que certains se gaussaient d’une Secrétaire d’Etat qui , reprenant les préconisations de l’OMS de l’époque, disait qu’elle ne savait pas mettre un masque . J’en pouffe encore ...
 
:coucou:........D'accord...au Diable le Corona,
:fleur:....Quand au corps on a le Diable,
:sad:.....Car il sera détruit si au décors on a,

:siffle:... Vénus voluptueuse aux courbes démoniales.....!!

:super:.........C'est le meilleur remède qu'ici encore on a.......:victoire:

 
Soyons réalistes, tout le monde ne suit pas le protocole à la lettre en se lavant les mains avant et après enlever le masque !

Avant même de parler d'avant, d'après etc, si les mecs se lavaient les mains tout court, après avoir fait leur besoins aux toilettes, ça serait déjà un gros progrès. Combien j'en vois encore aller aux gogues, et en sortir sans se laver les mains ces dernières semaines... Après, j'imagine que ça donne une saveur particulière à leur croissant, et qu'ils apprécient ce goût :?
 
Comme disait Austin Powers, un petit arrière-goût de noisettes... :grin:
 
:nonnon:...Et encore de partisanes remarques, envers les écolos qui font des économies de papier.......:grin:
 
Je suis tombé sur cette info où on apprend que l'IHU est (à nouveau) poursuivi par l'ANSM pour de "graves manquements lors d'essais cliniques" datant d'avant le COVID. Les problèmes liés au COVID arriveront plus tard.

Du coup, j'ai relu (rapidement) ce topic.

J'ai été amusé de voir l'engouement et les prises de position que nous avons pu avoir ainsi que erreurs que nous avons pu écrire.
Sous l'effet de la peur, de l'émotion, du chauvinisme parfois et aussi peut-être par nécessité d'une lueur d'espoir...

Avec le temps qui passe et l'épidémie qui disparaît, les hypothèses sont confirmée ou infirmées et le consensus scientifique (je n'ose pas dire la vérité) apparaît.
La science a besoin de temps pour se faire. Les médias ne le supportent pas et sont coupables de s'être emballés, en faisant passer des hypothèses pour des faits, et des opinions pour des consensus.
 
Je suis d'accord avec toi sur le réflexe des médias qui publient rapidement, mais la lecture que l'on fait des médias doit toujours être avec un regard critique et bien souvent les médias n'ont pas écrit de fakes news, c'est plutôt les lecteurs qui ce sont laissés emporter par ses émotions, sans aucun sens critiques et prenant des essais exposés comme tels pour des solutions.
 
J'ai été amusé de voir l'engouement et les prises de position que nous avons pu avoir ainsi que erreurs que nous avons pu écrire.
Sous l'effet de la peur, de l'émotion, du chauvinisme parfois et aussi peut-être par nécessité d'une lueur d'espoir...
Ben, moi, ça m'a moyennement amusé de lire une propagande et des fake news poussées à outrance que je qualifiais déjà de la sorte à l'époque des publications dans ce topic.
D'ailleurs, certains auteurs ont bizarrement disparu du forum depuis. Une coïncidence ? Je ne crois pas ! 😁

J'ai préféré me taire à l'époque et je pense que j'ai bien fait. Mais le complotisme n'est pas mort. 🙄
 
Large débat dans lequel , bien souvent , il n'est pas bon d'entrer au risque de " perdre " des gens que nous aimons et ou que nous apprécions.

A ne pas suivre.

Pour l ´ IHU Marseille , c'est pareil. À croire qu'il y a des gens qui dérangent certaines autres personnes et plus encore quand le patron change.
Çe sont des débats pour lesquels nous ne possédons pas TOUTES Les versions, tenants et aboutissants. Et en plus , pour la majorité d'entre nous , nous ne connaissons bien souvent rien en médecine et recherches.
 
Et l'ANSM elle sera poursuivie quand pour ....je dis ca je dit rien...:mrgreen:
Comme je travail dans le domaine de la recherche ( bien en amont en plus) et surtout avec le marché mondial je dirais qu'il ne faut jamais avoir peur de regarder "large". Meme dans ce milieu sensé etre humain avant tout on retrouve tout le charme de l'homme et de ses travers . Le consensus scientifique lorsqu'il s'agit de données à conséquences macroéconomiques est hélas rarement une preuve de vérité. Nous n'apprenons pas de l'histoire définitivement .
 
@philsw ,
- l'ANSM met en doute la déontologie de l'IHU (et aussi rejette le traitement du COVID par HCQ)
- tu mets en doute l'indépendance de l'ANSM (si je comprends bien ton message ?), mais sans avancer de preuve.
- eh bien je mets en doute ta parole ;).... et moi non plus je n'ai pas besoin de preuves
- et peut-être que moi-même je travaille à l'ANSM donc ne croyez pas non plus ce que je dis :-/

A la fin, tout le monde est douteux et personne n'est fiable. Pourtant, à un moment, il faut choisir de se fier à un avis. Pour une question médicale par exemple.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 309,058,569
Retour
Haut Bas