freinage/ électricité

:papy: ..Oubli des plus élémentaires traditions...... :-x
............Les Bleus......ça se bizute, rodage spécial avec friction de poil à gratter.........La Prius étant naturellement un pénible poil à gratter pour...
suivez mon regard.....Que voulez vous, la tradition maison était bien le moulin à café.......alors.........suivons les traditions...... ;-)
 
le freinage ne fait il intervenir que les plaquettes de frein ?
Merci de vos réponses.
 
Non, il y a également un générateur qui recharge la batterie.
Il me semble même que sur les prius 2, que si la puissance de freinage demandée n'est pas trop forte, seul le générateur est utilisé.

Pour ma part, j'ai remarqué en tout cas que mes roues avant se salissaient beaucoup moins par rapport à une voiture classique. Je préssent des économies de plaquettes :razz:
 
Non, il y a également un générateur qui recharge la batterie.
Il me semble même que sur les prius 2, que si la puissance de freinage demandée n'est pas trop forte, seul le générateur est utilisé.

Pour ma part, j'ai remarqué en tout cas que mes roues avant se salissaient beaucoup moins par rapport à une voiture classique. Je préssent des économies de plaquettes :razz:
:D Vous remarquerez d'ailleurs, du moins sur la Prius II, qu'à l'arrêt, si on a le pied léger, l'accu envoie du courant vers les freins (flèches jaunes), mais que si on appuie un peu plus, la mécanique prend le relai et tout s'éteint... D'où l'intérêt de la 2ème manip pour tirer encore moins sur l'accu. CQFD.:-D
 
pour ce qui est du freinage et de l'A B S rien a redire la voiture a garder sa trajectoire car j'ai du piler a cause d'une biche qui est sortie du bois
je me suis arreter a 20 cm quelle peur car je roulait quand meme a 90 a l'heure
merci toyota
 
Ah oui, il m'est arrivé aussi faire un freinage d'urgence sur l'autoroute.
Je ne sais plus ce qui s'est passé mais des gugus on joué à "je m'arrête ou je m'arrête pas de fois que j'ai une panne" et d'autres "tiens c'est intéressant on va voir ce qui' s'y passe" ce qui a eu pour résultat le gros ralentissement sur toutes les voies.

Bon, bref, elle a fait une embardée de l'arrière aussitôt rattrapée par le système. Je dirais plotôt un gros déhanchement de la caisse que dérapage mais bon, avec l'électronique qui gomme tout je ne sais plus. Pas eu le temps de voir si les voyants se sont allulmés, si c'était l'ABS (certainement car je ne me suis pas posé des questions et appuyé à fond) ou l'ESP qui s'exprimait.

Alors je ne sais pas si la caisse à une bonne tenue de route d'origine ou tout est basé sur les systèmes d'assistance electroniques. La réaction m'a surpris car les conditions et la configuration de la route n'avaient rien de spécial. Enfin, une legère courbe ... Sachant qu'avec l'ABS pour qu'il joue sont rôle à fond il ne faut pas hésiter à piler ... mais pas jusqu'à partir en sucette car là sans ESP ...
Quelqu'un la poussée dans ses derniers retranchements ?
 
pour ce qui est du freinage et de l'A B S rien a redire la voiture a garder sa trajectoire car j'ai du piler a cause d'une biche qui est sortie du bois
je me suis arreter a 20 cm quelle peur car je roulait quand meme a 90 a l'heure
merci toyota

J'ai une la même biche dans la foret de Fontainebleau l'été dernier, je confirme, ca freine très bien et reste parfaitement en ligne droite !
 
Quelqu'un aurait-il une moyenne de kilométrages avec un jeu de plaquettes de frein? Merci.
 
A la révision des 90 000, on m'a changé les plaquettes AR. Par contre les AV sont encore très loin d'être usées et ça m'étonnerait même que j'aie à les changer avant de revendre la voiture... :-D
 
Je viens de passer les 100000 km avec toujours les mêmes plaquettes. :)
 
shadoko, je ne sais pas si tu as oublié ton post d'il y a un an, mais moi je ne l'ai lu qu'il y a un mois et ça m'avait frappé!
Pour mémoire -> http://prius-touring-club.com/vbf/showthread.php?t=639

Si on tient compte d'une marge de sécurité (ou de tranquillité) il semble que ce soit cohérent pour tes plaquettes arrières. Alors pour les AV tu as encore de la marge! :cool:
 
Non je n'avais pas oublié !

:jap: Effectivement, j'ai été un peu déçu quand on m'a annoncé le changement nécessaire des plaquettes AR avant la révision des 105 000 km, vu les valeurs données la fois précédente, mais je pensais qu'on m'avait indiqué les épaisseurs d'usure alors qu'apparemment c'était l'épaisseur totale y compris le minimum vital.

Avec 4 mm usés à 75 000 km pour l' AR, on arrive à environ 5 mm usés à 90 000, ce qui laisse 4 mm sur les 9 initiaux. Compte tenu des erreurs de mesure et si on considère qu'il faut garder 3 mm par sécurité, il est donc logique que le garage ait changé les plaquettes AR avant la révision des 105 000.

Si je reprends le calcul pour l'avant, j'avais usé 2 mm à 75 000 km, et je pourrai user 10-3 = 7 mm. Ce qui nous fait un changement vers 75 000 * 7 / 2 = 260 000 km seulement. Disons 255 000 puisqu'il n'y a pas de révision à 260 000. Et compte tenu de la grosse incertitude sur les 2 mm de départ ce pourrait être avant, mais sans doute après 200 000 km quand même. :-D
 
:D Bien, je vois que le budjet plaquettes de frein est à rayer des dépenses de consomation. Peu d'essence, pas de plaquettes, conduite zen donc pas de PV, peu de polution MAIS ne serai-ce la voiture idéale? :cool:
 
Ba si justement, et il faudrait que ca rentre dans le tête de plus de gens encore !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
:D Bien, je vois que le budjet plaquettes de frein est à rayer des dépenses de consomation. Peu d'essence, pas de plaquettes, conduite zen donc pas de PV, peu de polution MAIS ne serai-ce la voiture idéale? :cool:

:horreur:.....MAIS...! t'as oublié, pas d'embrayage...pas d'alternateur... pas de démarreur....pas de moteur...hé! où je vais moi...bien sûr il y a un moteur, mais on l'oublie si on n'accélère pas comme un FADA ! !! !!! il y a même l'économie de jus que tu fais (ne le répète pas)...en ne klaxonnant pas......par honte du minable Tut...ut que cela fait !...Bon ajoutons l'économie en neuroleptiques.....celle des pneus induite par la zenconduite,
celle des boules Quies quand ton épouse critique tes à coups de conduite,
celle de l'énergie dépensée normalement par ta jambe gauche....çà en fait tout çà.....et même un autre Priussien plus averti va en ajouter.........
La voiture IDEALE.....COMME TU LE DIS SI BIEN !....:ouioui:
 
économies de phares et d'essuie glace (pas automatique), je vais même jusqu'à ne pas mettre les phares la nuit :rigolade:, euh j'oubliai climatisation électrique, économie sur l'essence.
 
euh j'oubliai climatisation électrique, économie sur l'essence.

Ben là c'est pas le cas car l'électricité qui fait tourner le compresseur de clim est fabriquée avec de l'essence. Il y a tout de même une économie : pas de courroie pour faire tourner le compresseur de clim.:-D:-D
 
a mon avis il y a quand même une économie car le moteur a essence n'est pas obligé de tourner pendant toute la durée d'utilisation de la clim, ce qui est quand même beaucoup plus efficace...
 
oui mais quand tu es a 90 km/h la prius fabrique de l'électricité tout le temps climatisation ou pas, a mon avis elle ne prend pas tant que cela sur le moteur thermique :jap: , donc réduction de la consommation.:grin:
 
oui mais quand tu es a 90 km/h la prius fabrique de l'électricité tout le temps climatisation ou pas, a mon avis elle ne prend pas tant que cela sur le moteur thermique :jap: , donc réduction de la consommation.:grin:

Mauvais raisonnement, changer de raisonnement :

Le compresseur de clim a besoin de X watts pour tourner, quel que soit le moteur qui le fait tourner. Une heure de fonctionnement consomme donc X watt-heure. Comme cette énergie ne provient QUE de l'essence, elle ne peut que correspondre à une consommation d'essence supplémentaire.
 
C'est vrai... à condition que la batterie puissent être encore remplie.

Avec ou sans clim, lorsque le regime moteur nécessaire à l'entrainement (mais pas à l'effort; pour cause de vitesse de rotation de MG1 alias le solaire à maintenir sous un plafond) consomme plus que l'énergie de déplacement, on finit sur des trajets longs avec la batterie dans la première barre verte. Après, c'est gaché... le fait d'utiliser la clim alors peut se faire à coût énérgétique réduit (recyclage au moins partiel en passant par la clim, au lieu de simplement perdre comme sur une voiture classique).

Maintenant, d'un strict point de vue écologique, une climatisation en fonctionnement est une aberration complète: pour le confort d'un, on augmente la temperature du reste de la planète.
C'est envisageable pour une voiture, car des solutions alternatives sont rares pour palier le problème de température, mais il existe des solutions architecturales pour les bâtiments en 99% passif au lieu de 100% climatisation active.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 312,276,046
Retour
Haut Bas