Pression (Combien, surveillance, ...)

A peu près idem : 2,8 av et 2,7 ar
 
Non... tu freines un peu avant le rond-point et ... ça passe.
 
J'en ai mis 3,8 bars

En choisissant le robinet d'air phlogistiqué

L'azote des anciens,

Pour essayer de faire du

A85 :cool:

Avec du A78 ambiant et du A100.

On peut trouver du A80 dans les paquets de salades, qui sont mangées encore vivantes!

Ou du A99 dans les sachets de chips.

Certains pneus sont gonflés avec du A95.

Bref 100% des pneus sont gonflés au A78 sans le savoir.
 
:taistoi:...Moi...avec 1/2 bar, je suis assez gonflé.....!
.........Peut être la mayonnaise....?
 
bonjour,
désolé de posé la question ici mais aucun sujet similaire n'a été crée sur celui de la PIII.
Donc voilà, j'ai une PIII avec pneu en 17, il est indiqué de mettre à 2,2 AR et AV, mais j'ai systématiquement l'impression qu'ils sont sous gonflé, surtout quand je prend une bordure.

Quelle est pour vous le meilleur compromis pour ses pneus ?
En sachant que je part demain en vacances, je serais donc chargé, j'attends vos réponses avec impatiente :)
 
Il vaut mieux se fier à la PRESSION recommandée plutôt qu'à l IMPRESSION!

Cependant, un gonflage à 2,4 voir 2,5 pour les vacances compte tenu de la charge semble correct.

Ne pas suivre les conseils à 3 bars ou plus mettant des vies en danger pour économiser quelques pièces jaunes!

BONNE VACANCES!
 
ça m'arrive parfois, en regardant les pneus, de me dire "bizarre, ils ont l'air dégonflés"
mais après un passage à un compresseur, pour vérification, tout est toujours OK

donc, ce n'est qu'une IMPRESSION :grin:
 
Hier j'ai mis 4,4 bars , mais bon c'était dans un Toyota HI Ace à l'arrière. :grin: par contre cette roue à une fuite lente :evil: et ça , c'est pas bon. Va falloir y remédier , et vite :-D
 
Personnellement, je mets plus que la préconisation constructeur parce que ça tient mieux la route, meilleure adhérence.

Je monte jusqu'à 2,9 bars. Sur ma P2, l'idéal est à 2,7 - 2,8 bars pour la sécurité ainsi que pour la consommation.

A la pression préconisée par le constructeur 2,3 - 2,4 bars, le pneu s'écrase trop, donc il se déforme avec le temps et il n'est pas assez bien maintenu je trouve.

Pneu déformé et sous gonflé (il perd toujours un peu en pression), risque d'éclatement accru, la température de l'air monte à l'intérieur du pneu donc la pression également, ce qui augmente le risque d'éclater les pneus.
 
Si, à froid, il est de 2,9, à chaud il peut monter effectivement à 3,5!

D'où, risque d'éclatement.....

Je ne comprend pas bien et confirme ce que vient de dire Robain.
 
Je reste convaincu qu'il est , comment dire :eek: , dangereux, de conseiller , voir de mal conseiller quelqu'un sur le gonflage des pneus alors que bien souvent l'information constructeur est NOTÉE quelque par sur la voiture , portière ou trappe à carburant ou boîte à gands. Après , libre à la personne de sous gonfler ou de sûr gonfler. Avec les risques que cela comporte. Il y a assez d'informations aussi chez Michelin , continental, uni royal, Touring et voir même Europe assistance etc etc etc
Les pneus comme les freins , sont pour moi des éléments qui influent directement sur la sécurité des personnes. La par contre , je ne rigole plus ou pas. :jap .
 
On dirait voir que tu te contre dit dans ton post Smax 59 :cry:

Quand le pneu est bien gonflé, on va considérer que la pression et la température sont uniformes sur toute la surface intérieure du pneu.
Les variations de température et pression lorsqu'on roule sont relativement douces.


Quand il n'est pas assez gonflé et qu'on roule, le pneu va se déformer (le caoutchouc a la propriété d'être assez élastique, avec la chaleur l'élasticité augmente).
Avec la température qui augmente, la pression ne va pas être répartie de façon uniforme sur le pneu puisqu'il se déforme, les contraintes appliquées sur le pneu vont être trop importantes et il aura tendance à exploser.

A 2,3 bars dans les pneus de ma P2, ils sont sous gonflés. Ils s'écrasent trop.

Ce qui fait éclater un pneu, c'est une contrainte trop importante appliquée à un endroit particulier du pneu.
Sous gonfler ou sur gonfler, le phénomène qui fait éclater le pneu est le même.

Si on applique une contrainte égale sur tout le pneu, il ne devrait pas éclater.
 
C' est pour toutes ces raisons que , par défaut , je respecte les préconisations du constructeur de la voiture. Gonflage à froid s'entend , à chaud , la pression augmente de + - 0,3 bars. ET , les pneus , c'est toujours des COMPROMIS entre SECURITE et confort. Ceci dit , je ne doit pas encore en changer avec cette voiture. D'habitude avec mes autres caisses entre 25 te 30kkms je devais en changer. :D
 
Les pneus durent très longtemps sur nos véhicules. J'ai même dû les changer alors qu'ils n'étaient pas usés...
 
Je viens de vérifier la pression de la galette de secours de ma PII, que fut ma surprise de voir que la pression était à 0,95 Bar.
Apres 1 semaine la pression n'a pas bougé
Je l'avais vérifiée qu'en 2015 lors de l'achat, je suppose que lors des révisions elle n'a jamais été gonflé en concession...
 
Pour vérifier la pression de la galette, il faut retirer le plancher du coffre, puis le sous-coffre, dévisser l'écrou central, retirer le cric et enfin extraire la roue galette parce que la valve se situe en dessous.
Je fais ça une fois par an (en même temps que la vidange) et à chaque fois je dois rajouter environ 0,5 bar parce qu'elle est gonflée à une pression plus élevée que les roues et que le taux de fuite augmente avec la pression.
C'est une vérification qui prend du temps mais une galette sous gonflée ne sert à rien en cas de crevaison si on n'a pas de moyen de gonflage.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 307,564,738
Retour
Haut Bas