Afficher un message
Vieux 16/10/2019, 10h38   #529
yoyo59
Moderateur


 
Avatar de yoyo59
 
Date d'inscription: août 2007
Localisation: tourcoing
Messages: 6 495
J'aime: 1 924
Remercié 5 259 fois dans 1 748 messages
Par défaut 1/2

INFORMATION PRESSE

R.P.2019-119





Vaucresson, le 16 octobre 2019



Toyota Yaris de quatrième génération :

plus citadine que jamais







Première mondiale de la nouvelle Yaris, quatrième du nom
Première application à une citadine de la nouvelle architecture globale TNGA
Nouvelle plateforme GA-B, facteur d’élégance, de fonctionnalité, de plaisir de conduite et de sécurité
Nouvelle motorisation hybride 1.5 Dynamic Force, aussi sobre que réactive
Conçue pour être la citadine la plus sûre au monde


La nouvelle Toyota Yaris se propose de relever les défis toujours plus nombreux du quotidien de l’automobiliste en ville.

En Europe, les acheteurs de citadines comptent aujourd’hui parmi les plus exigeants. Ils mènent généralement une vie bien occupée dans un milieu urbain souvent embouteillé, qui leur pose des problèmes croissants.

Ils attendent de leur voiture élégance et fonctionnalité. Elle doit être facile à garer, maniable en ville et confortable sur les longs trajets. Autres souhaits : un niveau de sécurité exemplaire et un coût d’utilisation aussi bas que possible. De plus, ils n’ont jamais été aussi soucieux de l’environnement et cherchent des solutions pertinentes, adaptables à leur cadre de vie et à leur emploi du temps.

Enfin, cela va sans dire, ils aimeraient tout cela à un prix abordable...

Pour répondre à la montée constante de ce type de demandes, la nouvelle Yaris introduit les principes de la nouvelle architecture globale TNGA (Toyota New Global Architecture) sur le segment des compactes.

Ce faisant, le modèle inaugure à la fois la plateforme GA-B et le système hybride trois cylindres TNGA de 4e génération.

Des progrès en matière de sécurité active et passive s’y ajoutent pour produire la citadine la plus sûre au monde.





LA PLATEFORME GA-B, CLÉ D’UN DESIGN ÉLÉGANT ET D’UNE CONFIGURATION ASTUCIEUSE



· Des lignes extérieures puissantes et tendues qui traduisent l’agilité et la compacité

· Plus courte, plus large et plus basse que l’actuelle génération

· Une exploitation intelligente des volumes qui optimise l’espace intérieur

· Des matériaux innovants et un degré inédit de qualité perçue

« Condensée et Agile », toujours prête à bouger et à s’amuser : tel est le concept stylistique de la silhouette.

Ses dimensions « condensées » la démarquent sur un segment où, en matière de gabarit, chaque nouveau modèle surenchérit généralement sur le précédent... La Yaris prend le contrepied en raccourcissant sa longueur hors tout de 5 mm, mais en allongeant l’empattement de 50 mm. Résultat : une voiture agile et maniable en ville, facile à garer, mais qui préserve l’habitabilité et offre un réel confort intérieur.

La plateforme GA-B a permis de réduire la hauteur de 40 mm sans sacrifier la garde au toit, puisque le niveau d’assise des occupants est plus bas. L’abaissement de l’auvent de capot dégage mieux le champ de vision du conducteur. De plus, en s’élargissant de 50 mm, la voiture offre plus de place à l’avant et à l’arrière, tandis que les voies plus larges accentuent encore sa posture basse et bien campée.

Le style extérieur amplifie l’effet des proportions condensées par des sillons marqués qui descendent le long des flancs, en donnant une impression d’élan. Tout en confirmant la cohérence et la tension des lignes, les puissantes ailes avant et arrière évoquent, avec les portes sculptées, l’agilité de la citadine et son air « prêt à s’élancer ».





Le design de l’avant se concentre autour de la grande calandre et de l’emblème central Toyota. En reculant la base des montants de pare-brise et en allongeant le capot, les designers ont accentué le dynamisme des lignes. Équipés de LED, les nouveaux feux extérieurs font alterner clignotants et feux de jour.

Les optiques de phare s’étirent vers les roues avant dans un dessin orignal qui raccourcit visuellement le porte-à-faux avant.

Application du principe minimaliste « Less is more », le design intérieur crée à l’avant un espace ouvert et spacieux. Il fait appel à des matériaux de qualité, notamment un feutre innovant pour les contre-portes et, nouveauté sur la Yaris, une planche de bord moussée qui réchauffe l’ambiance.

L’ensemble de l’habitacle fait la part belle à la qualité perçue qui s’exprime à travers le toucher, le fonctionnement et le son des commandes, les couleurs, l’éclairage, les formes, motifs et graphismes.

Le poste de conduite s’articule autour du concept « les mains sur le volant, les yeux sur la route ». Les informations sont présentées au conducteur de façon claire et directe à partir de trois sources interconnectées : l’écran central Toyota Touch, l’affichage multifonction du tableau de bord et l’affichage tête haute couleur. Celui-ci se fait plus grand (10”) afin d’aider le conducteur à se concentrer sur la conduite. Il projette sur le pare-brise, dans le champ de vision, diverses informations et alertes liées à la conduite – par exemple les instructions de navigation et les limitations de vitesse.



La Yaris IV s’enrichit d’autres équipements pratiques et high-tech, dont un chargeur sans fil suffisamment grand pour accueillir la dernière génération de smartphones, un système audio JBL® ou encore un éclairage d’ambiance spécial. Tout autour du cockpit ergonomique, les commandes tombent sous la main et s’utilisent de manière intuitive. La planche de bord a été affinée et descendue, tandis que la console centrale est désormais plus large et plus haute. Au tableau de bord surmonté d’une petite casquette, deux cadrans numériques encadrent l’affichage multifonction. Dernier détail notable : la jante du volant a été amincie, là encore au profit de la visibilité.



UNE PLATEFORME GA-B CONÇUE POUR L’AGRÉMENT DE CONDUITE



· Une conduite rassurante et dynamique grâce à la maniabilité et la précision de la voiture

· Un centre de gravité bas et une position de conduite optimisée

· Une carrosserie ultra-rigide, gage d’une bonne tenue de route et de qualités dynamiques

Le développement de plateformes basées sur l’architecture TNGA a sensiblement modifié la conduite, la maniabilité et le style d'une série de modèles récents. Première d’entre elles, la plateforme GA-C dédiée aux gabarits intermédiaires est à l’origine des progrès obtenus en termes d’agrément de conduite et d’esthétique sur la Prius de dernière génération, le C-HR et la Corolla, lancée depuis peu. De même, la philosophie TNGA a prouvé sa flexibilité en s’adaptant aux berlines et aux SUV, avec la plateforme GA-K qui reçoit à leur profit les nouveaux Camry et RAV4.



Pour le développement de la Yaris IV, Toyota a transposé pour la première fois les atouts de cette architecture à sa citadine afin d’en améliorer les performances. De fait, la plateforme GA-B est un facteur fondamental de sa conduite plus plaisante, à la fois rassurante et dynamique. Outre une stabilité qui inspire confiance, la réponse dynamique et précise de la voiture aux sollicitations du conducteur avive l’impression d’agilité.

Grâce à l’alliance d’une silhouette compacte, large et basse, des qualités dynamiques de la plateforme GA-B et des performances de la motorisation hybride de 4e génération, la nouvelle Yaris est une voiture qui donne envie de conduire – un élément essentiel de son pouvoir émotionnel. En ville, elle se montre agréablement réactive. Sur route ou autoroute, ses performances et son comportement assurent une conduite fluide, détendue et un confort très appréciables sur les longs trajets.

Comme chez les autres modèles TNGA, la position de conduite optimise la relation au véhicule et la sensation de maîtrise au volant. Car en permettant d’abaisser et de reculer (de 60 mm comparativement à la Yaris III) le siège conducteur, la plateforme GA-B réduit la hauteur du centre de gravité. Elle offre aussi une position de conduite plus ergonomique et plus modulable. Le volant a été rapproché du conducteur et son inclinaison est de 6°.

Point commun à tous les modèles TNGA, le centre de gravité abaissé (d’environ 15 mm par rapport à la version actuelle) améliore les caractéristiques d’inertie du véhicule. En outre, le poids du châssis est mieux réparti entre avant/arrière et gauche/droite, ce qui diminue le roulis tout en optimisant la stabilité et la distance de freinage. Enfin, la rigidité en torsion plus élevée favorise l’agilité et la stabilité.



Sur les suspensions avant à jambes MacPherson, les frictions ont été réduites et les ressorts assouplis. Au niveau de l’essieu de torsion arrière, la tenue au roulis passe de 320 à 580 Nm/deg, ce qui améliore encore les qualités dynamiques de la nouvelle Yaris via un moindre roulis en virage et une maniabilité supérieure.

Grâce encore à la plateforme GA-B, la rigidité de caisse s’accroit sensiblement au bénéfice de la tenue de route et du confort de marche, mais aussi de la réduction des bruits et vibrations. L'architecture du soubassement et la partie haute de la carrosserie ont été optimisées par des renforts stratégiques en de nombreux points : auvent de capot moteur, montants arrière, tunnel, structure arrière, passages de roue et, à l’intérieur, par une rigidification de la planche de bord.
__________________
Il faut suivre ceux qui cherchent et fuir ceux qui ont déjà trouvé....
yoyo59 est déconnecté  
Merci à yoyo59 de la part de 4
BenBzh (17/10/2019), manu27 (16/10/2019), philiprius (16/10/2019), zeffix (18/10/2019)