alternatives aux carburants pétrolifères

Très intéressant mais malheureusement, en France en tout cas, il est strictement impossible de remplacer les carburants pétroliers en totalité par des biocarburants (huiles ou alcool). Tout simplement parce que la surface cultivable n'y suffirait pas, même en arrêtant de manger... 8)

Il ne faut donc pas rêver à la généralisation des biocarburants, mais à leur rôle comme une solution parmi d'autres pour se passer du pétrole. il y a du boulot en perspective pour le sevrage... :-D
 
Un moteur experimental qui fonctionne au magnesium et a l'eau

Un groupe de recherche du Tokyo Institute of Technology a mis au point un prototype de moteur experimental qui genere une force de rotation a partir de la reaction chimique entre l'eau et le magnesium.
Ce prototype consiste en un cylindrique metallique possedant une entree d'eau sur sa partie inferieure et deux sorties pointant dans des directions opposees sur sa partie superieure. Le cylindre est rempli de morceaux de magnesium et chauffe a 600 degres celsius. Quand de l'eau est ajoutee, celle-ci reagit avec le magnesium pour former de l'oxyde de magnesium et de l'hydrogene : Mg + H2O --> MgO + H2.
La force propulsive provoquee par la sortie des deux gaz du cylindre fait tourner celui-ci sur son axe. L'hydrogene reagit alors avec l'oxygene de l'air pour former de la vapeur d'eau.
Ce moteur n'utilisant pas d'energie fossile, il n'emet pas de dioxyde de carbone. De plus, l'oxyde de magnesium qui resulte de la reaction peut etre recycle.
En effet, le Tokyo Institute of Technology travaille en collaboration avec Mitsubishi Corp. sur un projet baptise "Entropia Laser Initiative", dont l'objectif est de recycler l'oxyde de magnesium en l'exposant a un laser fonctionnant a l'energie solaire.

Sources : The Nikkei Business - 12 avril 2006 Redacteur : Olivier Lazzari - adjoint.spi@ambafrance-jp.org - Ref:
402MAT/1292
Source : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/33142.htm

Le retour du moteur à l'eau...
2012 ? avant ? aprés ?, bien malin qui saurait dire si il y aura une suite donnée à ce moteur....
 
LongueAttente à dit:
Un moteur experimental qui fonctionne au magnesium et a l'eau
:papy: commentaire au BISTROT :?: :?: :?: :mrgreen:
 
:nonnon:
Mais ça va pas !?

Ils rejettent bêtement du H dans l'atmosphère sous forme de fumée (enfin, vapeur d'eau - non, non pas direction bistrot :grin: , c'est sérieux ce que je dis) alors qu'on a pas encore résolu le problème comment en obtenir pour pas cher pour alimenter les PAC !
Là on aurait le beurre et l'argent du beurre. :mrgreen:
 
Et le plein de magnésium, ça va chercher dans les combien ? 8)
C'est fou ce qu'on peut ressortir comme idées fumeuses depuis que le pétrole ne sait plus se tenir... :lol:
 
Ayant lu récemment qu'aux Etats Unis 132 projets de centrales électriques au charbon étaient à l'étude pour une puissance totale de 79 GW :cry: , je me suis posé avec inquiétude la question de savoir si on ne planchait pas quelque part dans ce monde sur la fabrication de carburant à partir de charbon, qui avait été pratiquée en Allemagne lors de la seconde guerre mondiale.

Mes premières recherches m'ont amené sur cette page intéressante de l'Institut Français du Pétrole sur les nouvelles filières énergétiques :
http://www.ifp.fr/IFP/fr/ifp/fb04_02.htm

A la lecture de l'exposé en lien sur la liquéfaction du charbon, je n'ai pas du tout été rassuré concernant la production à partir du charbon (appelée CTL : Coal to Liquid) !

Le procédé est lui même très émetteur de CO2 (et très polluant en SOx), en rajoutant bien sûr le CO2 issu du carburant produit, qui provient de carbone fossile, donc contributeur au réchauffement planétaire. :evil:

Le problème est que les réserves de charbon sont beaucoup plus importantes que celles de pétrole et de gaz (presque 2 siècles au niveau mondial, les Etas-Unis et la Chine étant richement dotés :-? ) et que le charbon est l'énergie fossile la plus riche en atomes de carbone, dont la combustion génère le CO2.

Une unité de production va commencer à produire en Chine en 2007 et il semblerait que l'objectif soit d'arriver à 5% de la consommation de carburant du pays en 2020, ce qui ne sera pas rien ! :cry:

Si la seule logique économique prévaut, les investissements dans cette filière deviendront rentables au fur et à mesure du renchérissement du pétrole et à partir d'une ressource abondante et encore facilement exploitable. :sad:

Quand on voit actuellement, les arguments avancés contre les véhicules hybrides (trop chers à produire, le surcoût à l'achat ne se rentabilise pas par l'économie de carburant, etc...), il y a de quoi être pessimiste... :pleure3:
 
Re: E85

Blackdress à dit:
Si j'ai bien compris, ce sont à la base des véhicules essence, où un dispositif est ajouté (ou plutôt une puce est reprogrammée).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Flex_fuel
http://www.econologie.com/articles.php?lng=fr&pg=563

Le jour où ça se fera par ici, pensez-vous qu'il sera envisageable d'adapter une prius sur ce bio-carburant ? Il me semble que les derniers moteurs à essence sont déjà capables d'accepter certains mélanges ?

Au fait, vous avez vu le bandeau de pub en haut de la page, vous avez une chance sur 3: café, edf, ou prius :)
 
Oui, c'est de la bi-carburation, comme pour le GPL, sauf qu'ici les deux carburants sont miscibles dans le même réservoir, ce qui simplifie les choses.

En revanche, l'éthanol est plus corrosif donc il faut renforcer les durits et certaines parties du moteur (soupapes...).

Au final le coût est très limité, donc cela pourrait se généraliser très vite, y compris à la Prius !

D'ailleurs Saab a déjà présenté un prototype hybride Flex-Fuel.
 
Excellent article, bien sur qu'il faut se poser des questions, c'est déjà un bon premier pas :jap:

Il n'y a pas de solution miracle mais des compromis... et comme il est écrit le meileur carburant c'est celui qu'on ne consomme pas.
 
L'histoire de l'industrie montre qu'on peut presque toujours améliorer un procédé de fabrication (sur les plans productivité, environnement,...), ou desfois basculer sur un autre procédé, porteurs de gains parfois considérables. :jap:

Or, la fabrication de l'éthanol à partir de végétaux n'en est qu'à ses débuts.

Pour faire des choix d'orientation politique, notamment dans le domaine de l'énergie, il ne faut pas juger la situation à l'instant t, mais se projeter sur des perspectives d'évolution à moyen-long terme, autrement on ne s'engage jamais dans de nouvelles voies, et on en arrive à des choix erronés.

Par exemple, la politique du tout diesel en France (moindre taxation, aide à la RetD,....), justifiée pas nos gouvernants par la situation ACTUELLE de moindres émissions de CO2 d'un diesel par rapport à un moteur essence classique de même puissance continue, entraînant des choix industriels forts (type de moteurs étudiés par les constructeurs nationaux, capacités de raffinage,...), alors que si l'on se tourne vers le court-moyen terme, les émissions de CO2 devraient s'égaliser (avec en plus un bilan de gaz polluants qui devrait rester favorable à l'essence). On le savait déjà il y a 5-10 ans....

En un mot, il faut regarder loin ! :cool:

L'article est sur ce plan très objectif et parle des nouvelles filières de fabrication, en soulignant qu'à l'inverse, les bio-carburants ne résoudront pas à eux seuls le problème (loin de là) :jap:

Il faut donc encourager la RetD et persévérer dans la voie des carburants alternatifs, même si le bilan CO2 global est encore décevant, voire parfois négatif. :smile:

Une question technique, je me demande si l'éthanol produit a un meilleur ou moins bon indice d'octane que l'essence, ce qui dans le cas positif, pourrait améliorer en plus un peu le rendement du moteur (en jouant électroniquement sur l'avance à l'allumage). :-?

Autrement, Blackdress, en ouvrant le lien sur le nouvel obs, j'ai eu droit en haut de la page à une pub pour la Prius ! Sympa ! :lol:
 
Hybridébridé à dit:
Une question technique, je me demande si l'éthanol produit a un meilleur ou moins bon indice d'octane que l'essence, ce qui dans le cas positif, pourrait améliorer en plus un peu le rendement du moteur (en jouant électroniquement sur l'avance à l'allumage). :-?

Autrement, Blackdress, en ouvrant le lien sur le nouvel obs, j'ai eu droit en haut de la page à une pub pour la Prius ! Sympa ! :lol:

Meilleur :jap:

D'ailleurs l'usage du E85 et a fortiori E100 sur des blocs Flex permet de gagner environ 15 % de puissance, d'après ce que j'ai lu des Saab Bio-power équipée de ce système.

En contrepartie, je crois qu'il y a une légère surconsommation en roulant à l'éthanol.

Sinon, excellent le coup de la pub Prius :mrgreen:
 
Hybridébridé à dit:
L'histoire de l'industrie montre qu'on peut presque toujours améliorer un procédé de fabrication (sur les plans productivité, environnement,...), ou desfois basculer sur un autre procédé, porteurs de gains parfois considérables. :jap:

Or, la fabrication de l'éthanol à partir de végétaux n'en est qu'à ses débuts.
....
Oui mais il ya quand même des raisons fortes de ne pas trop espérer : on a affaire là à des mécanismes biologiques qui sont fondamentalement limités par le rendement de la photosynthèse, très mauvais si on le mesure à la surface cultivée (par rapport à celui déjà pas terrible des cellules photovoltaïques par exemple). De plus les plantes ne poussent pas vraiment toutes seules, il faut quand même dépenser de l'énergie et aucun bilan complet honnête ne permet de dépasser une tonne équivalent pétrole à l'hectare. Augmenter artificiellement les rendements est possible mais en trichant au prix d'intrants chimiques obtenus à partir... d'hydrocarbures, avec également tous les problèmes écologiques que cela suppose.

....
Une question technique, je me demande si l'éthanol produit a un meilleur ou moins bon indice d'octane que l'essence, ce qui dans le cas positif, pourrait améliorer en plus un peu le rendement du moteur (en jouant électroniquement sur l'avance à l'allumage). :-?
....
Meilleur : indice d'octane de 106, ce qui est favorable au rendement comme tu le dis, mais aussi à la puissance : en passant de l'essence au mélange E85 (85% éthanol, indice d'octane 104) une Saab Biopower voit sa puissance augmenter de 20%... :cool:
 
Grillé par :avocat: !
:lol:

Blackdress à dit:
....
En contrepartie, je crois qu'il y a une légère surconsommation en roulant à l'éthanol.
....
Pas vraiment légère, demande à The Tramp qui connaît bien le Brésil. Mais c'est normal, vu que l'éthanol contient nettement moins d'énergie au litre que l'essence (1/3 en moins). Le même coup que l'essence versus le gazole, quoi... en pire.

Et pour ajouter une note critique sur les biocarburants, cet article. Personnellement je ne suis pas surpris, l'étude concerne des moyens de production agricole très intensifs aux USA ; or tout le monde commence à reconnaître que l'agriculture intensive est moins productive que la traditionnelle si on tient compte de tout ce qu'elle coûte réellement en énergie... :roll:
 
Ce qui est trompeur dans les calculs économiques, c'est le prix artificiellement bas de certains produits agricoles utilisés comme base énergétique.

C'est ainsi qu'on en arrive à imaginer des chaudières qui fonctionnent au blé.

En fait dans ce cas de figure, le carburant, ce sont les subventions agricoles.
 
Donc on y met bien bu "blé" dedans ! :grin:
 
E85 suite

http://www.msn.fr/news/fra/?id=060926183303.8z1dwuuc.asp

je copie ici le texte intégral de l'artice de fois qu'il disparaisse :

La France accélère sur les biocarburants juste avant le Mondial de l'auto
AFP
space.gif
26.09.2006 - 20:34
SGE.RFY61.260906183259.photo00.quicklook.default-245x149.jpg
Le gouvernement français mettra en place des pompes à essence vertes fournissant du biocarburant dès 2007, affichant une politique très volontariste à quelques jours du Mondial de l'automobile de Paris.
Le ministre de l'Economie Thierry Breton a reçu mardi des mains d'Alain Prost le rapport "Flexfuel 2010" concernant la généralisation en France de l'usage d'un biocarburant, l'E85. L'E85 est un carburant comprenant 85% d'éthanol et 15% d'essence.
L'ancien champion de Formule 1 puis le ministre ont annoncé qu'ils espéraient voir 500 de ces pompes vertes installées en France en 2007. "Et ce pourrait être plus", a déclaré le ministre. Il y a au total un peu plus de 13.000 pompes en France.
Concernant le prix de l'E85, M. Breton a déclaré à France 2 qu'il "pourrait se situer autour de 0,80 euro au litre", soit au kilomètre, "assez proche du prix du gazole", compte tenu du rendement énergétique moindre de l'éthanol par rapport à l'essence.
"Je souhaite que le gouvernement soutienne sans réserve le lancement de ce nouveau carburant dans l'intérêt du pouvoir d'achat des Français, de notre indépendance énergétique, et de nos filières industrielles", a dit le ministre. L'ensemble des mesures seront regroupées dans une charte.
Il a notamment assuré que le gouvernement n'entraverait pas le développement de l'E85 par la fiscalité. "La volonté du gouvernement sera clairement d'avoir une taxation minimale", a-t-il déclaré. Des mesures fiscales devraient être annoncées dans les prochains jours.
SGE.RFY61.260906183259.photo01.quicklook.default-245x166.jpg
"Les biocarburants permettent de lutter efficacement contre l'effet de serre", a rappelé le ministre de l'Agriculture Dominique Bussereau. "La France était le mauvais élève de l'Europe" en biocarburants, a-t-il ajouté, affirmant que le programme gouvernemental allait la propulser au delà des impératifs européens.
"Dans quelques jours, c'est le salon de l'automobile, tous les constructeurs auront des voitures flex sur leurs stands", selon M. Breton, qui s'est entretenu notamment avec les dirigeants de Renault et de PSA, Carlos Ghosn et Jean-Martin Folz.
"Renault a indiqué que dès 2009, 50% de la production de sa flotte de véhicule serait flex", a déclaré M. Breton.
Alain Prost a précisé que la généralisation du flex était "d'une facilité déconcertante pour les constructeurs". Il a ajouté que Ford, Saab et Volvo étaient aussi parties prenantes.
"La filière agricole va encore faire des progrès, accroître sa compétitivité, les prix de fabrication de l'éthanol vont baisser au fur et à mesure que la production va augmenter", a prédit M. Breton.
"C'est une annonce qui réjouit les agriculteurs", a déclaré à l'AFP Philippe Pinta, président de l'association générale des producteurs de blé (AGPB).
Les industries pétrolières ont assuré ne pas avoir de réserves sur le projet. "Nous n'avons pas de réserves, mais économiquement, cela va être relativement coûteux, soit au niveau de la défiscalisation, soit des coûts associés", selon le délégué général de l'Union française des industries pétrolières (UFIP), Jean-Louis Schilansky.
M. Breton voit aussi dans l'E85 une menace pour la toute puissance de l'Opep, qui contrôle 40% du marché du pétrole, puisque les consommateurs "pourront choisir indifféremment" de mettre de l'E85 ou du carburant classique dans leur voiture.
 
shadoko à dit:
Grillé par :avocat: !
:lol:


Pas vraiment légère, demande à The Tramp qui connaît bien le Brésil. Mais c'est normal, vu que l'éthanol contient nettement moins d'énergie au litre que l'essence (1/3 en moins). Le même coup que l'essence versus le gazole, quoi... en pire.

Et pour ajouter une note critique sur les biocarburants, cet article. Personnellement je ne suis pas surpris, l'étude concerne des moyens de production agricole très intensifs aux USA ; or tout le monde commence à reconnaître que l'agriculture intensive est moins productive que la traditionnelle si on tient compte de tout ce qu'elle coûte réellement en énergie... :roll:

Pour l'agriculture intensive, je suis clairement contre :jap:

Pour la surconsommation, c'est comme le GPL, donc je ne vois pas le problème, du moment que le tarif n'est pas dissuasif.

A 0,80 € je prends du Flex.

Surtout, il faut aussi ajouter que l'éthanol permet d'optmiser la combustion et de gagner jusqu'à 20 % de puissance, ce qui au fond compense assez largement le handicap conso, par rapport au GPL par exemple, que l'on n'a pas autant optimisé (plus de perte de uissance mais pas de gain).
 
:coucou:

Voici un petit article trouvé sur le site des oeuvres sociales du Personnel des industries electrique et gaziere" concernant les nouveaux carburants :

http://www.ccas.fr/index.php?template=dossier&dor_ref=125&are_ref=4862

Je cite : "ce projet se heurte aux réticences des constructeurs français, emmenés par Peugeot, premier producteur mondial de moteurs à mazout. Chez nous, rouler au diesel est quasiment un dogme et on regarde d’un mauvais œil ces carburants bio. "

:?: :?:
 
Ce n'est pas encore pour les voitures, mais si on veut remplacer les carburants fossiles, il faudra le faire pour le plus grand nombre d'engins possible et les turbines à gaz ou les gros moteurs diesel polluent aussi.
Ce qui est plaisant dans ce système, c'est qu'il ne faut pas cultiver plus, il suffit de récupérer les déchets, et il ne faut pas stocker des tonnes de biomasse pendant un long moment pour récupérer les gaz et la chaleur de la fermentation.

www.dynamotive.com
 
En France,un centre délimination de déchets de la RP va construire une unité de transformation des huiles ménagères(du style huiles des frites des MC DO) pour utilisation en premier lieu de leurs camions vide ordures ( véolia pour ne pas les citer),et ensuite pour alimenter si il y suffisament d'autres véhicules...on avance,on avance...
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 312,964,929
Retour
Haut Bas