Autonomie électrique minimale d'un véhicule plug-in type Prius 3

Quelle serait pour vous l'autonomie minimale que devrait avoir un véhicule plug-in ?


  • Total des votants
    112
En gros , l'idéal est entre 40 km et 60 km , ni trop ni trop peu , ensuite si il faut plus , une électrique pure et c'est tout ce qu'il faut mais ne pas oublier , tout le monde ne possède pas une maison à toit solaire , ni de garage fermé à prise électrique donc , il faut le juste minimum mais pas trop minimum en fait , ce qu'il faut , c'est que la voiture puisse recharger elle même en roulant la batterie comme nos prius actuelle ... :hum:
 
Bonsoir,
J'ai voté entre 60 et 100 km.

Il est évident que chacun voit midi à sa porte. Les uns vivent en milieu urbain dense, utilisent les transports en commun et utilisent une hybride rechargeable avec une autonomie inférieure à 30 km sans problème. Les déplacements au sein du bassin d'emploi/de vie peuvent être faits probablement avec une PiP, sans recharges intermédiaires.

En milieu périurbain, on peut faire facilement entre 25 et 50 km par jour pour rejoindre son lieu de travail et les différents pôles de commerces et de services. Donc là, l'autonomie de la PiP serait insuffisante.

En milieu rural, la localisation compte pour beaucoup. Un éloignement vis à vis du pôle urbain du milieu rural le plus proche augmentera le besoin en autonomie EV. On passera sûrement les 50 km.

Et puis, il y a aussi les utilisateurs qui souhaitent répondre à un besoin spécifique, comme pour moi. L'autonomie de l'Ampera me convient tout à fait, justifiant mon vote...

En fait, je trouve qu'à moins de 25 km, le panel d’utilisateurs potentiels est plus restreint que - 60 km. Dans cette configuration, une hybride rechargeable avec un Rex peu glouton (j'ai pas parlé d'Ampera :-?) aurait beaucoup de succès. Le jour où Toyota en sort une :champ:... En attendant, le marché commence à proposer des véhicules aux caractéristiques suffisamment différentes pour répondre à des profils d'usage bien différents. Et c'est tant mieux :razz:
 
Possesseur de la Prius 3 PHR je suis satisfait de l'autonomie actuelle sinon je ne l'aurai pas acheté mais j'ai voté pour une autonomie de 30 a 60 kms qui me parait plus en adéquation a un public plus large , dans mon cas les 25kms ev me suffisent pour aller au travail et je recharge pour le retour , il faut aussi souligner qu'une "petite" autonomie est aussi synonyme d'une charge rapide et simple (prise 220v 16a) ce qui n'est pas négligeable et un cout pour le véhicule moindre et aussi un encombrement de la batterie réduit , tout cela a été étudié par Toyota pendant une phase de test relativement longue :jap:
 
Charge rapide

Ceci rejoint la problématique que je soulevais au début de cette discussion:
la PHR ne supporte pas les recharges rapides, seulement les recharges lentes.

Le problème serait bien différent si la PHR acceptait les charges rapides.

Donc, plus l'autonomie rechargée sera courte
(par exemple sur une batterie à moitié vidée),
plus la recharge, de préférence "complète",
sera rapide et facilement reproductible.

Maintenant, rien n'empêche de n'utiliser qu' un tiers l'autonomie cette batterie
et de bénéficier, dans d'autres occasions, cette batterie qui serait de plus grande capacité.

Un des facteur limitant serait donc le temps de ce processus d'égalisation des charges de chaque cellules.

Je suppose que plus la batterie est importante, plus ce processus s'élargit dans le temps.
Je veux bien patienter 1/2h de plus pour ce processus incontournable d'égalisation des charges
et qui ne fait presque pas gagner de l'autonomie pendant ce temps.

L'autre facteur limitant est le poids de la batterie.
La PHR pèse 50 kg de plus que la Prius standard
et on arrive à des performances honorables en mode "full hybride",
ce qui reste une composante importante et essentielle de la Prius rechargeable.


Vendredi dernier, j'ai consommé 3,8 L/100 dans un aller-retour avec une voiture chargée d'affaires
entre Angers et la côte d'Emeraude sur des voies le plus souvent rapides.

Mais quid si la voiture devait s'alourdir encore plus par le seul fait de la batterie ?
L'intérêt de la PHR est qu'elle demeure absolument économique
en mode également full hybride...

C'est pourquoi j'ai voté entre 30 et 60 km, mais ignorant les limites possibles
d'une telle amélioration sans risquer devoir perdre celles qui existent déjà.
 
Bonjour,

Le poids de la batterie, ainsi que la nécessité de l'égalisation, ce sont des contraintes liées aux technologies actuelles. Ca peut évoluer. Pareil pour le prix, quoique.

Le vrai problème à mon sens est celui de la durée de la charge.
Poser une wallbox n'est qu'une demi-solution, car il faut que l'installation électrique de la maison suive, et donc que la recharge n'ai lieu que pendant les heures très très creuses (après le LV, sèche ligne, ballon d'eau chaude, ...). Ca limite un peu.

Je pense que pour l'essentiel, les recharges des plug-in se feront sur des prises 16 A en mode CRO (comme la P3PI aujourd'hui) : moins d'infra, moins de contraintes, ...

Cela va limiter la capacité "utile" (je devrais dire "rechargeable") de la batterie à ce que l'on peut charger en 16 A pendant la nuit et/ou la période de parking du véhicule.
J'estime cette période à 12 heures maxi, donc la capacité de recharge est de 35 Kwh. Cela donne la capacité "idéale" de la batterie, et en divisant par la conso d'énergie au kilomètre cela donne l'autonomie électrique théorique de l'engin (modulo le rendement bien sûr).

Avec un rendement de "la prise à la roue" de 70 % et une conso de 12 Kwh/100, on a pile poil 200 kms d'autonomie électrique par période de recharge.

Il y a donc une belle marge de progression pour les plug-in, mais elle est limitée par le mode de recharge.
 
Dernière édition:
Je pense effectivement qu'il faut revenir au sujet de base : Autonomie électrique minimale d'un véhicule plug-in type Prius 3.

(sinon on va être obliger de déplacer dans d'autres sujets des posts intéressants et ça va nuire à la clarté globale du forum :grin:)
 
Tous les messages sur l'origine de l'électricité utilisée pour recharger sont partis dans "Énergies renouvelables" de "Santé et Environnement".

Prière de limiter les messages de la présente discussion à l'explication et/ou la discussion des votes.
 
Je n'ai pas voté et je ne pense pas le faire.

Il n'y a pas d'autonomie idéale en 100% électrique pour une électrique avec prolongateur d'autonomie, c'est selon l'usage quotidien de chacun.
La solution Prius rechargeable est bonne pour certains, la solution Ampera/Volt est bonne pour d'autres.
Autre piste (j'y pense plus que sérieusement) : avoir une voiture adaptée à chaque usage.
 
l'idéal serait de choisir à l'achat la capacité de la batterie de traction et mieux encore avoir un système modulaire qui permettrait d'augmenter la capacité facilement
mais est ce possible techniquement?
ex capacité de base 15km puis 30 45 60 etc
 
C'est une bonne iidée. :jap:

Techniquement c'est faisable. C'est finalement ce qu'on a fait avec nos P2 plug-in. La même logique est utilisée, d'une manière amovible, en 4,5 ou 9 kWh. Chez ev-store il y a aussi plusieurs capacités dans les P2.
Mais on remplace l'ensemble des accus, on n'ajoute pas 4,5 à 4,5.
On peut même aussi parler de 3 packs: 1,3 nimh, 4,5 ou 9 kWh lithium amovible.
Cela poserait un petit problème de risque de déséquilibre entre les 2 packs.
Cela fonctionnera quand même tant que l'on reste dans les limites d'utilisation qu'à prévu le constructeur.

Dans le cas de location avec accus amovibles facilement, en général par en-dessous, c'est jouable.
La lourde (*) tesla S (plus de 2T1) existe avec accus sous le plancher en plusieurs capacités 60 et 85 kWh (Sur ce site ils parlent même de 3 capacités). Mais je pense que ce n'est pas interchangeable. Ils ont aussi changé les caractéristiques du moteur électrique donc l'électronique de puissance a probablement été modifiée aussi. Pas sûr que la tension soit la même etc...

(*)Si j'ai cité la masse de la tesla s c'est bien pour confirmer la pertinence de ton idée. Avec des capacités aussi élevées (85 kWh c'est 4 ve actuels) , cette inertie, ce poids et le prix qui va avec deviennent des handicaps. D'où ta bonne idée d'en limiter les impacts dans le temps.

A+ ;-)
 
Dernière édition:
Je me faisait la réflexion en conduisant ma p3 phr qu'une autonomie calculée au plus juste a son parcours (maison boulot , boulot maison) etait un gage d'éco conduite , si mon autonomie etait moins ric rac (en 100 % ev) j'aurais certainement tendance a appuyer plus fort sur l'accelerateur et a gaspiller l'énergie , c'est meme devenu une espèce de challenge d'arriver a moins consommer sur mon parcours quotidien ! :cool:
 
Sobriété et bonification dans l'économie d'usage

Effectivement, à l'image des Leds minimalistes de jour,
le ton est donné: économie d'usage et sobriété
pour cette autonomie électrique si laborieusement étendue par la conduite du véhicule !

La petitesse, voire la fragilité relative de la batterie, comparée aux autres véhicules rechargeables,
invite en définitive, à ménager son usage à bon escient.

On consomme l'autonomie électrique de la PHR
de la même manière que l'on ne tient pas à gaspiller sa baguette quotidienne
qui, du reste, ne tient pas plus longtemps.
Cet usage court dans le temps est, de fait, très dans l'air du temps.

Toyota est entré dans l'ère du rechargeable par la petite porte,
une porte étroite, un modeste goulot.
Mais c'est peut-être le meilleur débouché pour l'avenir de cette voie
qui gagnera plus sûrement ensuite en maturité.

C'est pourquoi je ne réserve l'usage électrique que pour les petites vitesses
Et Toyota ne nous encourage pas aux vitesses extrêmes (85 km/h)
néanmoins possibles concernant cette voiture.

L'autonomie serait donc liée à cette modération d'usage...
 
:ouioui: Je crois que ce dont il est question ici, est l'estimation d'une autonomie,
disons, utilisable normalement par un conducteur calme et averti, et non d'une
autonomie rallongée et obtenue en fonction de ce que j'appellerais des acrobaties
.......... de spécialistes....!
 
20 km aujourd hui

Je suis content que cette précision émerge là:
car je n'ai jamais vu ces 25 km d'autonomie annoncés...

Et il faut, sans doute , devoir recourir à quelque subtilités de conduites
que je n'ai donc jamais su pouvoir suivre.

Ç'est pourquoi la véritable autonomie " promise" selon la recharge de la PHR,
Et selon ma manière de conduire, plutôt calme
...mais sans me prendre la tête, est plutôt de: 20 km

la fourchette de fluctuation ayant été cette année
de 16,4 à 20,3 km

https://picasaweb.google.com/bruno....chargeeEnModeEV?authkey=Gv1sRgCKv1sZaVrPPm1QE

Si donc Toyota allongeait l'autonomie de la PHR vers les 30-40 km,
Cela voudrait signifier, quant à moi, une espérance d'autonomie
oscillant de 20 à 30 km pour de vrai...
 
De 16 à 20, soit +25% d'autonomie.
Certains vont jusqu'à parler de +50% avec des VE qui ont un chauffage électrique etc..

Là c'est plus des acrobaties (au fait as-t-on le droit aujourd'hui de pratiquer ce genre de chose en voiture ? :-D) mais de la marche à pied qu'il faut faire usage.

Donc à la question quelle autonomie, pensez bien à préciser en quelle saison ?
 
"Autonomie électrique" en mode " full hybride "

Jusque là, ce qui m'a convaincu le plus dans cette PHR,
C'est son mode "full hybride"
qui n'hésite pas à utiliser spontanément le mode EV
dès qu'il le peut, tout en l'assistant du moteur thermique
aussitôt qu'un effort particulier le requiert de manière légitime..

Scotché à 20,3 km de recharge depuis plusieurs mois avec ce mode hybride,
je trouve que ce dernier est le véritable acrobate
qui sait utiliser â bon escient le mode EV...

Avec le passage du 50 au 30 km/h en ville,
Le mode "full hybride" fonctionne essentiellement en tout EV
et invite à recharger plus souvent.

Seulement, en mode HV, le comptage kilométrique EV est interrompu
et fausse les estimations d'autonomie qu'il faudrait faire soi-même.
 
Étendre l'autonomie EV en mode HV

Voilà, en somme, l'idéal souhaitable selon moi, pour cette voiture,
pour lequel je souhaiterai que les ingénieurs Toyota se penchent davantage.

Au fond, ne plus avoir à se soucier des modes EV ou EV City, néanmoins toujours disponibles.

Mais, pouvoir disposer d'un mode HV qui sache lui-même gérer
et encore mieux que maintenant,
l'utilisation exclusive de la propulsion électrique ,
selon la capacité particulière de cette batterie de traction qui est,
il faut bien le reconnaître, plus performante que celle de la Prius standard.
 
Autonomie

J’ai voté 15 à 30 car pour garder un prix, un poids et un encombrement raisonnables je ne vois pas comment faire mieux dans l'état actuel de la technologie !
La plugin n’a pas de roue de secours, elle est chère et elle est lourde, comment faire mieux sans rêver ?
 
My Prius 3 Plug In is fantastic

Moi j'ai voté pour l'autonomie actuelle en électrique.

-J'ai l'impression que pour la route ( Nationale, voies rapides etc ) il n'y a pas assez de puissance dans l'électrique. ( Par contre l'hybride permet de lisser d'abaisser significativement la consommation sur nationale en particulier si ralentissements.)

-Par contre parfait en ville et pour les distances courtes en campagne. Ce que j'aimerais serait de disposer plus facilement de bornes ( payantes ou autre ) hors de mon domicile.

La semaine dernière, au bout de 3 semaines: 2,8 aux 100 km sur 1100 Km et des poussières, avec pas mal de route nationale. A mon avis même avec une batterie plus puissante il sera difficile de faire mieux. ( Sauf pour les urbains quasi exclusifs ).

My Toyota is fantastic telle quelle est.http://prius-touring-club.com/vbf/images/smilies/icon_jap.gif
 
Voici l'influence de la capacité des accus dans la consommation d'essence en fonction de la distance parcourue dans la journée:

1671525a47b87e541.png


En rouge une P2 non rechargeable, un modèle sobre.
En bleu une avec 4,5 kWh
En jaune une avec 9kWh.

Sensiblement les mêmes trajets.

En pointillé les conso mini.

A la distance de 40 km on remarque très bien la différence entre rechargeable et non.
Les mini étaient prévisibles: plus on va loin et moins les accus peuvent réduire la conso d'essence, en moyenne.

Les points à 0L/100km correspondent au mode 100%ev.

L'ensemble de l'usage hybride rechargeable représente 422 jours dont 182 avec usage du thermique. Donc durant 240 jours on a évité les démarrages à froid et à tiède.

A+ ;-)

P.S. Comme la date retenue est celle de fin de trajet, on explique la présence de quelques points jaunes à moins de 100km à conso élevée. Ils correspondent à des trajets en fin de vidage d'accus à cheval sur 2 jours.
Un autre correspond à un trajet effectué sans accus, lors du passage de 4,5 à 9 kWh.
 
plus de bornes

bonjour,
Pour moi l'autonomie idéale serait de 30km réels en plein hiver et surtout avoir des places réservées avec bornes électriques ayant leurs cables pour éviter de sortir le notre.On se gare ,on branche , on fait nos courses et on repart avec le plein.
bonne journée
 
Charge de la batterie

Bonjour,

J'aimerai prévenir les futurs propriétaire d'une Plug-In
Voilà, j'ai ma voiture depuis 18 mois et la charge de la batterie est descendue à
13,6 klm !!!
Elle à commencé après 3 mois à descendre à 18,6, puis un peu plus chaque mois.
Donc passage au garage il y peu et test complet de la voiture.Tout va bien!

Et d'après Toyota, C'EST NORMAL !!! La voiture analyse votre conduite.
Comme je ne fais pas que de la ville et 25.000 klm/an. Elle à adapté soit disant sa charge. Si vous ne faite que des petits trajets, vous garderez vos 20 klm d'autonomie.

Leurs explications est fort floue. Manque de compétence dans les garages pour le Plug-In.

Au garage, ils ont une Plug-In et l'autonomie de leur batterie est déjà descendue à 18 klm.

Je trouve, que Toyota devrait prévenir les futurs propriétaires. C'est pour moi une arnaque! Tout est pas encore au point pour l'électrique.
Jusqu'où mon autonomie va-t-elle descendre? Je pense que bientôt, je vais harceler Toyota Europe!

A 0 Toyota décidera peut-être de me mettre des nouvelles batteries?

J'aimerai avoir les avis de propriétaire de Plug-In. Suis-je le seul dans le cas?

Merci à vous,
Thierry
 
Ce n'est pas la capacité de ta batterie qui diminue. C'est simplement la distance que tu peux faire avec cette capacité.

En gros ta batterie contient toujours la même quantité d'énergie. Mais tu l'utilises pas comme Toyota le prévoyait au départ donc le calcul de l'autonomie est modifié en fonction de ton utilisation.

C'est comme l'autonomie essence, des fois le plein te donne 700km, des fois 800, des fois 600... pourtant tu as toujours le plein, c'est juste ton utilisation qui varie.

On en a longuement parlé sur le sujet principal de la plug-in
 
Lis la discussion faite par Piano sur ce sujet... prend ton temps, c'est un peu long, mais on va recommencer cette discussion !
 
La Plug-in est une hybride, une hybride rechargeable

Une hybride rechargeable... qui lui permet de bénéficier,

non pas de 2 km d'EV comme pour les hybrides standards
mais, grâce à sa recharge sur secteur, d'un vingtaine de km environ.

Mais, fondamentalement, elle reste une hybride et tout dépend de ce que l'on fait avec cette vingtaine de km d'autonomie électrique.

Car, qu'est-ce que 20 km en terme d'essence?
Une éprouvette, quelques cuillerées à café, que sais-je, c'est trois fois
rien en quantité carburant ?

Il suffit de rouler en "full hybrid " Sous cinquante km/h pour constater ceci:

1) Spontanément, la voiture roule en électrique (et d'autant plus dans les zones maintenant limitées à 30 ). Ce qui va alors différencier la plug-in de l'hybride standard, c'est qu'elle va rouler spontanément dix fois plus souvent en électrique, tandis que les hybrides standard auront déjà eu leur moteur thermique mis en marche. On va s'en apercevoir très vite, notamment dans les bouchons, où l'on voits'effriter la jauge de la batterie, tandis que chez les hybrides standards, il y a belle lurette que le thermique se sera déjà relancé
avec une batterie ayant atteint la limite inférieure de charge électrique tolérée par le BMS (système de gestion électronique sécurisé de la batterie)

2) par moment, le moteur thermique est lancé parce que le système électronique qui trouve sans doute plus économique d'assister le moteur électrique par le thermique que de gaspiller une énergie électrique pour un effort qui ne le méritait pas ( un remontée de route plus rude, une accélération intempestive, etc.) bien sûr,en EV City, l'énergie électrique sera PRIVILÉGIÉ par l'option de ce mode, mais CELA ne veut pas dire que c'était le meilleur choix. Du coup, à la recharge suivante sur secteur, en raison de ce libre choix, mais pas forcément opportun, en raison de la dissipation de la puissance électrique pour un effort demandé qu'une pichenette de moteur thermique pouvait simplement accomplir, eh bien, l'autonomie offerte de départ est légèrement inférieure car elle doit intégrer cette donnée qui se cumule à chaque recharge toujours plus diminuée.

En définitive, je vois trois options.

1) soit on conduit en pur électrique et on se fiche de la dissipation de puissance électrique, puisque l'on leur recharger autant de fois que l'on veut et tant pis pour la sanction présentée à chaque recharge.

2) soit on conduit avec astuce (jouer avec l'alternance des modes EV/HVcomme nous l'a montre Michel D qui qui a pu étendre son autonomie vers les 30 je crois bien)

3) soit on conduit en mode HV uniquement(l'option que j'ai fini par choisir)
et l'alternance de conduite en pur électrique (sous mode HV) et en mode assisté thermique se réalise automatiquement par le système Synergy drive de cette voiture hybride et avec deux conséquences majeures:

a) la voiture ne décompte plus le kilométrage réalisé en EV et le seul retentissement se situe au niveau de la consommation carburant qui est forcément un petit peu améliorée

b) il n'existe en conséquence plus de sanction sur le calcul d'autonomie
électrique après recharge.

j'ai vécu l'expérience n° 1) de septembre 2012 à en avril-mai 2013

Puis, je me suis mis à alterner mode EV et mode HV aux abords des aires de pages d'autoroutes et des rond-points où forcément la batterie se rechargeait.

Finalement, n'en ai jeu un peu marre de ce petit jeu de "rattrapage " une fois arrivé aux alentours de 20,3 km de recharge.

et j'ai suivi l'expérience n°3 depuis jusqu'à maintenant.
Pour cette dernière, j'ai une donc une autonomie stabilisée à 20,2 km qui me sert quasiment en ville, les bouchons et les manœuvres de parking.

cf. documentation.

On voit que la température joue finale y un rôle mineur, il me semble,
au-dessus de 6-7° dans le gaspillage de l'énergie électrique.

https://picasaweb.google.com/bruno....chargeeEnModeEV?authkey=Gv1sRgCKv1sZaVrPPm1QE
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 312,486,465
Retour
Haut Bas