Bac à sable - Paul et Mike -

Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses

paris11

Banni
Inscrit
22 Oct. 2011
messages
916
Score de réaction
118
Localisation
IDF
Véhicule
Prius 2
Maintenant si le but est d'essayer de trouver des défauts aux énergies renouvelables à cause des contraintes imposées par le nucléaire. Là il faut le dire clairement.
Non, le but est de voir comment le réseau français peut utiliser (on non) la production photovoltaïque particulière, étant entendu que la plupart des moyens de production sont nucléaires. Qu'on le veuille on non c'est un fait, qui risque d'être vrai pour de nombreuses années encore.

Cette démarche est essentielle pour qui se prétend écologiquement responsable. A moins de considérer ses panneaux comme une geekerie ...

Une centrale nucléaire est capable de moduler sa production électrique, mais elle le fera en évitant de moduler sa puissance nucléaire car cela coûte cher (*). Il existe de plus des limites en termes de variation de puissance nucléaire (à ne pas confondre avec les variations de puissance électrique) au delà desquelles il faut déclarer un incident à l'ASN car il s'agit d'une situation anormale. Un seul test de grosse variation a été mené en France sur le réacteur de Fessenheim en 1995 (-600 MW en quelques minutes).
De mémoire, les normes imposent que le système de dérivation de puissance d'un réacteur puisse conserver 85% de sa puissance maximale disponible, tout en produisant 0 MW de puissance électrique.
Pour finir avec le nucléaire, le ratio entre électricité produite et combustible consommé est une donnée de rentabilité confidentielle, mais ce n'est pas une fonction linéaire.

Conclusion: l'injection ponctuelle locale de quelques kW sur le réseau n'a aucune incidence sur la puissance nucléaire des réacteurs, qui produiront autant de déchets nucléaires que d'habitude.
L'énergie photovoltaïque individuelle non consommée et non convertie à la production ne sert à rien en l'état du réseau.

Sur le plan environnemental, l'utilisation de panneaux thermiques par les particuliers est beaucoup plus judicieuse. C'est moins fun par contre ...

(*) en France, EDF préfère moduler la puissance électrique produite avec l'hydroélectricité, et laisse les centrales nucléaires en fonctionnement statique autant que possible. C'est une question de coût uniquement. Mais là on a une énergie renouvelable contre une autre énergie renouvelable ... intérêt très limité.
 

planétaire

Expert
Inscrit
4 Fév. 2008
messages
8,814
Score de réaction
4,912
Localisation
Caldera d'Ecouves
Véhicule
Prius 2 plugin 13,5 kWh Full Li
Quel impact du solaire sur le réseau rte ?

Je crois que le mieux pour se faire comprendre est de prendre un exemple concret, et pas n'importe lequel, une journée de semaine: aujourd'hui.
Selon le site rte voici la consommation de la journée du 5/10/13
Conso_4_10_13.jpg

La puissance varie de 37 à 55 MW soit +48%. Le pic est à 12h45, le creux à 4h
Les centrales ont donc réussi à faire variier leur puissance électrique et sont obligées de le faire car production=consommation en temps réel, aux pertes en ligne près.

Voici maintenant la répartition par énergie, fin aout car les données sont en retard (Octobre n'est pas dispo pour le public)
Energies_31_8_13.jpg
Le graphique est pour 12h30.

Source

Le solaire est représenté en orange, à ne pas confondre avec le rouge qui est le gaz.

Je ne sais pas encore comment faire comprendre cette notion d'ordre de grandeur ?

Les variations que doivent respecter nos centrales sont dûes clairement à la variation de la consommation. Celles dûes au solaire (*) sont très inférieures et sa production est corrélée avec la pointe de consommation, c'est à dire le jour et même mieux correspond bien au pic de 12h - 13h. Si j'étais Rte j'en profiterais pour ne pas monter en puissance des centrales lentes, dont les nucléaires. On évite donc de consommer le précieux combustible uranium.

Quand aux centrales nucléaires, j'ai déjà abordé le sujet et j'ai mis un lien sur une discussion sur ce forum: ce n'est pas du renouvelable (c'est le moiins qu'on puisse dire), donc la description de leur fonctionnement et contraintes c'est pas ici. Il va falloir faire intervenir un modo je pense et procéder à un nettoyage de cette discussion.

A+ ;-)

(*) A ma connaissance en France ce n'est que du solaire photovoltaïque. D'autres pays (l'Espagne ?) produisent de l'électricité avec du solaire thermique.
 

paris11

Banni
Inscrit
22 Oct. 2011
messages
916
Score de réaction
118
Localisation
IDF
Véhicule
Prius 2
Il va falloir faire intervenir un modo je pense et procéder à un nettoyage de cette discussion.
J'ai donc vu juste, merci. :jap:

Le lecteur averti a bien compris qu'il était fallacieux de considérer l'énergie produite, et qu'il importait de connaître le coût environnemental de cette production.

La souplesse relative des différentes énergies se lit sur le "placement des centrales sur la courbe de charge", dont un exemple se trouve ici



"L'algorithme" du dispatching national est le suivant:

À la base du diagramme sont placées les centrales à production fatale (qui serait perdue si on ne l'utilisait pas immédiatement lorsqu'elle arrive) : hydraulique au fil de l'eau, éoliennes, solaire ; ensuite vient le nucléaire, dont le coût marginal est très bas : 5,23 €/MWhCCn 4 et dont le fonctionnement est rigide : durée de démarrage supérieure à un jour, modulation de puissance limitée à quelques % ; puis viennent les centrales thermiques charbon et gaz, classées en fonction du coût de leur combustible; en dernier viennent les centrales dites "de pointe", les plus souples mais plus coûteuses : turbines à combustion, centrales hydroélectriques à réservoir et centrales de pompage-turbinage.

Sur cette autre source (page 6, document www.enr.fr), que voit-on :



Que les variations sont assurées par l'énergie hydro-électrique.
Donc l'électricité photovoltaïque individuelle va permettre au mieux de limiter les lâchers d'eau, en l'état actuel de nos moyens de production électrique.
 
Dernière édition:

shadoko

Expert
Inscrit
27 Oct. 2005
messages
2,298
Score de réaction
203
Localisation
qsdfghjklmù
Véhicule
mlkjhgfdsq
....
(*) A ma connaissance en France ce n'est que du solaire photovoltaïque. D'autres pays (l'Espagne ?) produisent de l'électricité avec du solaire thermique.

Oui, tu as raison. Il y avait bien Themis dans les années 80, mais elle a été reconvertie par petits bouts depuis, pour faire essentiellement du photovoltaïque "suiveur de soleil" grâce aux héliostats. Elle accueille aussi un projet de solaire thermodynamique mais il s'agit de recherche. L'Espagne par contre a des centrales importantes en particulier en Andalousie, comme PS10 et PS20, respectivement de 10 et 20 MW électriques, et beaucoup d'autres de type cylindro-parabolique (en forme d'abreuvoir à vaches, pour les non techniques).

De façon générale les centrales à concentration de rayonnement (thermodynamiques mais aussi photovoltaïques, cela existe) ne peuvent fonctionner que dans des zones à l'ensoleillement très important car il est nécessaire que les rayons lumineux soient tous parallèles. Toute nébulosité est donc à proscrire, même si l'énergie lumineuse arrivant au sol est importante, ce qui peut être le cas avec une brume légère.

L'importance de la production électrique solaire en France est à comparer à celle de l'Allemagne, sur les documents régulièrement mis à jour de l'Institut Fraunhofer ISE. Il n'y a pas encore la semaine 40, mais vous pouvez voir la semaine 39 à la page 119. On a encore du boulot...
 

JeanB

Admin
Administrateur
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
30 Août 2007
messages
3,169
Score de réaction
3,263
Localisation
Rouen
Véhicule
Prius 2 01/2005 145.000 km
(planétaire)
Il va falloir faire intervenir un modo je pense et procéder à un nettoyage de cette discussion.
Ce qui suit n'est que l'avis d'un seul modo (et intérimaire en plus :cool: ), mais plutôt que de tailler dans cette discussion avec plus ou moins de bonheur je pense qu'il est préférable d'essayer de se comprendre et de progresser calmement sur ce sujet intéressant de l'intégration des énergies renouvelables dans la production totale française.
Pour ceux qui connaissent ces deux émissions (pourtant animées par la même personne) je dirais que j'ai très rarement zappé "C dans l'air" alors que je tiens rarement plus d'une demi-heure devant "Mots croisés". Si vous voyez ce que je veux dire...
(paris11)
Mais là on a une énergie renouvelable contre une autre énergie renouvelable ... intérêt très limité.
Cette phrase venant après beaucoup de nucléaire dans le message m'a tout d'abord interloqué. Mais comme je ne pense pas que paris11 pourrait ranger le nucléaire dans les énergies renouvelables j'ai tranquillement relu et compris ce qu'il voulait dire et qu'il a explicité plus tard dans un autre message, c'est-à-dire qu'on réduit la part d'une énergie renouvelable pour en accueillir une autre qui ne peut attendre. Ce qui n'est d'ailleurs pas forcément inintéressant tant que les lacs de retenue ne sont pas pleins et permet de stocker du renouvelable.

Concernant les précieux graphiques de Rte il faut aussi être prudent et éviter certaines approximations. S'il est vrai que par définition, sur le réseau, production=consommation, consommation n'a pas le même sens dans les deux graphiques utilisés par planétaire. Le premier concerne seulement la consommation française alors que le second montre la production, donc la consommation totale, soit la consommation française plus ces deux autres variables d'ajustement que sont le pompage et l'export.

A noter également que seules les données consolidées (qui permettent de connaître la production solaire réelle) sont "en retard". Pour toutes les autres filières les données fournies de quart d'heure en quart d'heure sont disponibles avec environ un quart d'heure de retard.
Ce qui permet par exemple de voir qu'à cette heure tardive (2h30) l'éolien est modéré (770 MW soit 2 %) et que le pompage et l'export utilisent à eux deux 17 % de la production totale.
 

planétaire

Expert
Inscrit
4 Fév. 2008
messages
8,814
Score de réaction
4,912
Localisation
Caldera d'Ecouves
Véhicule
Prius 2 plugin 13,5 kWh Full Li
Ce qui suit n'est que l'avis d'un seul modo (et intérimaire en plus :cool: ), mais plutôt que de tailler dans cette discussion avec plus ou moins de bonheur je pense qu'il est préférable d'essayer de se comprendre et de progresser calmement sur ce sujet intéressant de l'intégration des énergies renouvelables dans la production totale française.

Je te remercie d'avoir lu ma remarque.
Je faisais référence à ce qui a été fait dans le passé sur ce forum et qui en constitue les règles.
J'ai décidé de ne pas intervenir comme modo sur ce sujet et donc de juste le signaler.

Cette phrase venant après beaucoup de nucléaire dans le message
Je pense comme toi. C'est beaucoup de nucléaire dans une discussion "renouvelable", surtout la description de leur supposé fonctionnement. Il y a eu quelques énormités là. Voir les explications de sMax59 qui rectifie le tir.

Sur la gestion que fait rte de la répartition des sources d'électricité, à coup sûr ce sont plusieurs ordinateurs (redondants) qui travaillent car:
-il y a des contrats avec nos voisins qu'il faut satisfaire, d'où une partie des échanges import/export avec des règles non pas techniques mais financières
-il veut éviter les pertes en ligne et donc évitera de faire "remonter" de l'hydraulique des alpes (ou de st flour) vers la haute normandie par exemple
-ces transferts se heurtent aux limites techniques des lignes à haute tension: on ne peut passer plus de xx MW, d'où l'intérêt des productions locales
-il y a des grandeurs qui ont des limites: il peut y avoir plus d'énergie renouvelable qu'on ne veut pas jeter, que d'hydraulique barrage par exemple. etc...

Donc le solaire des particuliers s'inscrit dans ce schéma et n'est pas perdu. On ne gâche pas d'autre énergie à sa place. C'est la seule énergie qui ne consomme rien quand elle ne produit pas.
Il remplace une autre énergie thermique et/ou hydraulique barrage.
Ce, en France.
Maintenant ça serait vachement bien que notre pays progresse dans la bonne direction. Vus les ordres de grandeurs il faudra à la fois réduire les consommations, ne pas négliger d'énergie, même aussi faible que la solaire 3kWc.

C'est un message d'espoir. :jap: comme par exemple ce frémissement
 

shadoko

Expert
Inscrit
27 Oct. 2005
messages
2,298
Score de réaction
203
Localisation
qsdfghjklmù
Véhicule
mlkjhgfdsq
....
Vus les ordres de grandeurs il faudra à la fois réduire les consommations, ne pas négliger d'énergie, même aussi faible que la solaire 3kWc.
....

Cette phrase peut prêter à confusion et me fait penser à la remarque d'un auditeur d'une conférence, qui s'était exclamé après l'exposé du conférencier : "ce n'est quand même pas avec du photovoltaïque qu'on va faire rouler les TGV !"

Bien sûr, il avait tout faux, car l'énergie électrique injectée sur le réseau a strictement les mêmes propriétés qu'elle vienne de centrales nucléaires, de barrages hydroélectriques, de petites ou grandes éoliennes, d'énormes centrales photovoltaïques ou du petit panneau 3kWc du particulier.

Mais les mauvaises habitudes bien ancrées conduisent encore quelques individus (généralement plus tout jeunes) à considérer qu'une énergie n'est "sérieuse" que lorsqu'elle est produite de façon industrielle via de grandes installations. Ce qui les empêche de comprendre le fonctionnement même d'une production d'électricité renouvelable, forcément répartie dans le cas du photovoltaïque.

La taille de l'installation n'a strictement aucune importance, ce qui compte c'est la quantité totale d'énergie produite. Beaucoup de petites installations produisent autant que peu de grosses, voilà pourquoi il faut éviter de dire "aussi faible" que du photovoltaïque 3kWc. Et vouloir à tout prix de grosses unités photovoltaïques n'a aucune justification sur le plan énergétique ; tout au plus cela peut en avoir sur un plan économique, par la baisse de coût que ça peut entraîner... si on accepte de sacrifier des surfaces de terrain importantes. Alors que le photovoltaïque chez le particulier (ou sur les parkings, toits d'usines etc...) utilise des surfaces qui de toute façon seraient perdues.

On ne comprend rien aux renouvelables si on continue à penser avec le réflexe de la production centralisée en grosses unités.
 

paris11

Banni
Inscrit
22 Oct. 2011
messages
916
Score de réaction
118
Localisation
IDF
Véhicule
Prius 2
... je pense qu'il est préférable d'essayer de se comprendre et de progresser calmement sur ce sujet intéressant de l'intégration des énergies renouvelables dans la production totale française.
Je crois que cette discussion est utile, et peut intéresser ceux qui se posent des questions sur les meilleurs choix à opérer. Beaucoup de personnes souhaitant agir pour l'environnement se sont laissées abuser par le discours sur le diesel, et sont sincèrement persuadées d'avoir fait un bon choix.

Mais comme je ne pense pas que paris11 pourrait ranger le nucléaire dans les énergies renouvelables j'ai tranquillement relu et compris ce qu'il voulait dire et qu'il a explicité plus tard dans un autre message, c'est-à-dire qu'on réduit la part d'une énergie renouvelable pour en accueillir une autre qui ne peut attendre. Ce qui n'est d'ailleurs pas forcément inintéressant tant que les lacs de retenue ne sont pas pleins et permet de stocker du renouvelable.
C'est parfaitement résumé, désolé si je n'ai pas été suffisamment clair.
Effectivement, l'économie d'eau au niveau des barrages est intéressante, même si elle ne participe pas à réduire les GES, ou les déchets nucléaires.

S'il est vrai que par définition, sur le réseau, production=consommation, consommation n'a pas le même sens dans les deux graphiques utilisés par planétaire.
Heureusement, RTE fait bien son travail ! :)
Planétaire ne semble pas avoir compris (ce qui m'étonne ...) qu'il n'y a pas de lien simple et direct entre la production électrique d'une centrale nucléaire et la consommation du combustible. La théorie dit qu'effectivement la modulation de puissance est possible, mais la pratique (que je connais bien pour avoir participé à la conception des systèmes de modélisation/simulation utilisés) est la plus rare possible.
Ce document CEA explique très bien comment les producteurs tentent d'optimiser le fonctionnement de leurs équipements:

"En réduisant les contraintes de fonctionnement, notamment pendant les périodes transitoires imposées par le suivi de charge du réseau (ces transitoires mettent, en effet, le combustible à l’épreuve, et le développement d’un combustible capable de résister à de rapides changements de régime du réacteur est un enjeu important) ;"

relativement au vieillissement des cuves: " Le phénomène majeur de vieillissement des cuves est naturellement lié aux dommages d’irradiation* : les principaux facteurs influents sont le degré d’irradiation de la cuve et les chargements subis au cours des transitoires de puissance.

Je crois que c'est assez précis. Je ne reviendrai pas sur le fonctionnement d'un réacteur nucléaire, mais il était important de rectifier certaines approximations.
 

paris11

Banni
Inscrit
22 Oct. 2011
messages
916
Score de réaction
118
Localisation
IDF
Véhicule
Prius 2
Le problème de la répartition du photovoltaïque des particuliers, c'est qu'elle est faite de façon totalement anarchique. On ne contrôle ni l'adéquation avec les besoins, ni la qualité des équipements, ni l'empreinte environnementale liée à leur fabrication, ni le déséquilibre de la balance commerciale induit, ni les coûts pour la collectivité.

Plusieurs de ces problèmes ont été pointés par la Cour des Comptes.

Il est parfaitement possible de prévoir des équipements photovoltaïques gérés au niveau local (communes, quartiers, ...) qui seraient dimensionnés en fonction des besoins locaux, et qui permettraient de mutualiser des équipements. Cela viendrait en compléments d'autres équipements collectifs présents sur des bâtiments occupés en journée (écoles, bureaux, parkings, ...), et pour lesquels des incitations seraient pertinentes.

Et sur le plan individuel, recommander l'option solaire la moins efficace est juste un non-sens écologique.
 

planétaire

Expert
Inscrit
4 Fév. 2008
messages
8,814
Score de réaction
4,912
Localisation
Caldera d'Ecouves
Véhicule
Prius 2 plugin 13,5 kWh Full Li
Vive les vacances.

Les modérateurs sont en vacances ?

Excuses-moi, shadoko, mais il y avait vraiment besoin que je passe la tondeuse.
Oui, c'est une électrique maintenant et je ne la passe plus que le jour.
Si tu savais le plaisir qu'il y a à passer sa tondeuse sans consommer ni pétrole, ni gaz, ni charbon, ni uranium, juste le soleil de sa propre production.
Dire qu'avant c'était une horrible et très polluante tondeuse à essence.

Bon pour ta question, tu sais, je ne suis pas modo dans cette disons "discussion", JeanB a dit qu'il était intérimaire et n'a pas évoqué d'action de sa part ( d'ailleurs les intérimaires ne bossent pas forcément le week-end)

Par contre sont-ils en vacances, bouges pas il faut que je consulte l'agenda. :-D

P.S. Mais dis-donc brother, dois-je en conclure que tu n'a pas mis "bip.bip" dans ce qu'on appelle la liste des ignorés, tu sais, dans ton tableau de bord.

Moi, si.:cool2:
 

shadoko

Expert
Inscrit
27 Oct. 2005
messages
2,298
Score de réaction
203
Localisation
qsdfghjklmù
Véhicule
mlkjhgfdsq
En fait, je vais t'avouer une chose : il m'arrive de consulter le forum en mode furtif, ni vu ni connu, pas le moindre petit gâteau qui traîne dans mon ordi. Après bien sûr, pour répondre en son nom propre il faut les accepter, les petits gâteaux. Mais entre temps on a pu lire certains messages, même les moins bons. :-D
 

paris11

Banni
Inscrit
22 Oct. 2011
messages
916
Score de réaction
118
Localisation
IDF
Véhicule
Prius 2
Le CNRS espère tirer d'une membrane de 1m2 de nano-tubes bore-azote 30 MWh / an !
L'idée consiste à récupérer l'énergie osmotique résultant de la mise en contact (via la fameuse membrane) d'un réservoir d'eau salée avec un réservoir d'eau douce.

La capacité théorique mondiale, située au niveau des embouchures de fleuves, équivaut à la production de 1000 réacteurs nucléaires.

Le communiqué de presse est ici.
 

Speedy

Expert
Inscrit
27 Mai 2009
messages
2,008
Score de réaction
346
Localisation
Amboise
Véhicule
Prius 2 Linea Sol rouge et Mia C3 12kWh noire
@ paris11 : il me semblerait plus judicieux que tu tournes sept fois le doigt sur le bouton de la souris avant de cliquer sur "envoyer". Supprimer quelques propos inutilement agressifs n'enlèverait rien à la pertinence des messages. Il faut juste prendre le temps de ne garder que ce qui est vraiment utile et de jeter le reste.

@ shadoko et planétaire : vous m'avez tout appris sur le fonctionnement de la Prius (shadoko) et l'art de bien la conduire (planétaire)
 

paris11

Banni
Inscrit
22 Oct. 2011
messages
916
Score de réaction
118
Localisation
IDF
Véhicule
Prius 2
@ paris11 : il me semblerait plus judicieux que tu tournes sept fois le doigt sur le bouton de la souris avant de cliquer sur "envoyer". Supprimer quelques propos inutilement agressifs n'enlèverait rien à la pertinence des messages. Il faut juste prendre le temps de ne garder que ce qui est vraiment utile et de jeter le reste.
Question liminaire: je ne sais pas à quel titre est écrit ce message, modérateur ou personnel ?

J'ai demandé des explications en MP, que je n'ai pas.

Quels sont ces "propos inutilement agressifs" ?
Si j'en crois cette définition, l'agressivité "est une modalité du comportement des êtres vivants et particulièrement de l'être humain, qui se reconnaît à des actions où la violence est dominante". Violence verbale bien sûr ici.

Il devrait donc être facile de repérer ces propos.

De mon côté, j'ai repéré des propos "agressifs" sans contestation possible, qui ne valent pas à leurs auteurs le même traitement. Il est assez facile d'en faire la liste.

D'où l'importance de ma question liminaire. Ce message est-il un message d'ordre personnel, ou un message de modération ?

Dans ce dernier cas, on ne peut pas imaginer qu'un modérateur (arbitre impartial nécessairement) accuse publiquement un participant tel que cela a été fait ici, de stupidité et d'agressivité, sans étayer ses accusations.

Il s'agirait bien sûr d'un forme de violence verbale, intolérable de la part d'un arbitre.

On ne peut pas imaginer non plus qu'un arbitre conçoive son rôle comme le moyen de distribuer des privilèges à tel ou tel, ou - pire - encourage des comportements pénalement répréhensibles tel que cela a déjà été fait par le passé.
 

Ageasson

Expert
Prius Touring Club
Inscrit
16 Nov. 2005
messages
19,513
Score de réaction
8,198
Localisation
Cantal
Véhicule
Prius 2 Sol Pack IPA MC
:dispute: Prière de ne pas se comporter comme des gosses en cour de récréation.....
Ces séquences verbales entre adultes sont idiotes, alors que nous reconnaissons tous que
la Société serait plus agréable à vivre si ceux qui la composent étaient plus raisonnables.......
Si par contre, vous considérez ces joutes entre le verbe et l'hyper sensibilité comme un
sport, adonnez vous y en MP.............;)
 

mickayers

Expert
Inscrit
11 Mars 2011
messages
2,273
Score de réaction
1,476
Localisation
A l'abri du soleil
Véhicule
Tesla 3
On va encore dire que je fais mon rabat joie, mais inscription du jour, 2 messages pour vendre sa caisse et rien d'autre.

Je signale le message aux modos en espérant que notre nouvel inscrit prenne connaissance du post #1
 
Inscrit
22 Mai 2006
messages
1,536
Score de réaction
285
Localisation
France
Véhicule
Peugeot i0n
Bonjour
C'est une Prius III de janvier 2010 avec 60.000kms, entretien exclusif chez Toyota.
Elle est noire, et visible dans les Yvelines.
Son prix 11.800€
Mon téléphone par MP

Vehicule a eviter car non inscrit dans les regles du forum.:sad::sad:
 

mickayers

Expert
Inscrit
11 Mars 2011
messages
2,273
Score de réaction
1,476
Localisation
A l'abri du soleil
Véhicule
Tesla 3
Bon, ça dérive très vite. Ici ce n'est pas "ce que je pense d'un tel ou une telle" non ?
Si vous avez un tel message à communiquer les MP ont été faits pour.
Je le ferai la prochaine fois, promis. :jap:

Alors là mickayers :nonnon:.
Comment peut-on résumer ce forum à un "forum de passionnés d'automobile" ?
Je trouve dommageable que tu n'aies pas pris en compte les autres points de vue !

C'est le monde du HSD qui m'a conduit ici, et non les discussions partisanes sur LA science soit disant indiscutable dont certains veulent ici nous faire croire.

Autrement dit, quand je veux partager mon expérience ou m'informer sur tous les sujets qui tournent autour de ma voiture, je viens ici.

Si je veux des informations fiables sur des données scientifiques transmises par des sachants, je vais ailleurs.

Le renseignement est mon métier. Sa collecte, mon quotidien.

A moins de me tromper lourdement, le PTC n'est pas encore reconnu comme étant un forum de sachants scientifiques et je n'attends rien de pseudos professionnels qui nous livrent régulièrement une diarrhée lexicale qui ne satisfait visiblement que leur propre égo.

Comme je n'en attends rien, je pourrai passer mon chemin très facilement, mais c'est avant tout la communication maladroite de shadoko et sa propension a prendre les autres de haut qui me rebute.

Je parle donc de forme.
Sur le fond, comme vous l'aurez remarqué, je m'abstiens magistralement de communiquer tant le sujet évoqué m'est complètement inconnu.
 
Inscrit
31 Juil. 2011
messages
2,700
Score de réaction
1,590
Localisation
Yvelines et ORNE France
Véhicule
Ancienne P2 Plug In 8 KWh, nouvelleP2 2006Standard
Ce forum n'est pas celui des lumières.
Il a eu des instants passionnants,
Et des évènements totalement injustes ( et je suis modeste )
L'intolérance a des relents peu engageants,
Personne ne détient la vérité,
mais qui possede le sifflet, sonne la fin des débats,
qu'il connaisse les compétences des orateurs, ou pas.
Les idées sortant de l'ordinaire de qui estime détenir la vérité, ne semblent pas plaire aux << sommités >>.

Ammusez vous avec vos chiffres, évincez qui vous dérange,
Je l'ai bien compris, et me tiens bien loin de votre voisinage.
 
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 278,218,129
Haut Bas