La route et moi - Comportement et code de la route

N'est-ce pas une discussion autour d'un verre ?

C'est en réalité une lecture journalistique, en colonne
avec souvent une idée par ligne
et qui me semble plus rapidement identifiable...
..mais je pense que la raison se trouve dans l'écriture sur iPad
qui me conduit sans doute à le faire.

Je rebondis sur cette notion de vericalité:
Le JT de 13 h vient de faire constater l'accroissement du mal de dos
par les mouvements de tête du haut vers le bas quand on consulte son iPhone

Il est probable que les mouvements latéraux de la tête soient plus naturels
à la colonne vertébrale. Mais, particulièrement chez les seniors,
l'articulation est sans doute plus usée et c'est sans doute là qu'il faudrait aider
à palier la réduction d'un mouvement pourtant encore bien indispensable en conduite.
 
En fait le soucis est que si on lit son iphone ou samsung ... :grin: ... le poids de la tête n'est plus centré sur le centre de la colonne et de ce fait , vu que la tête est lourde d'une dizaine de kilos ou un peu moins , à la longue , cela tire sur les cervicales qui elles à son tour se coincent un peu et au final , on a mal au cou et évidemment si on iphone ou samsung en marchant , on ne voit pas du tout ou on va surtout en sms que ce soit à pied ou en voiture , voire en vélo même si vous dépassez les autos , vous finissez par rencontrer un poteau ou autre voire un piéton .... :grin:
 
"et j'augmente encore si nécessaire l'intervalle de sécurité avec le véhicule précédent"

Et puis je me fait doubler, probablement dans un endroit assez dangereux pour que celui derrière va recommencer à vouloir voir ce que j'ai dans mon coffre:
"et j'augmente encore si nécessaire l'intervalle de sécurité avec le véhicule précédent"
et ainsi de suite, autant enclencher la marche arrière!

Tant qu'il n'y a pas de police de patrouille des routes, comme dans bien d'autres pays, pour éduquer et si nécessaire, sanctionner les comportements dangereuses, on s'en sort pas. En France, à part les radars qui ne peuvent pas évaluer si la vitesse est dangereuse pour les conditions de circulation de l'instant "T", on attend le accidents pour réagir.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 312,964,746
Retour
Haut Bas