Prius 4 - Pannes et défauts constatés

C'est un état des lieux qui permet de savoir avec précision d'où vient le problème pour savoir quoi réparer.
Cela peut parfois passer par un démontage partiel du moteur. Mais ce n'est pas toujours le cas.
Il existe des méthodes moins intrusives.
Exemple : le moteur broute au démarrage, le niveau de LDR baisse et il n'y a pas de mayonnaise dans l'huile, on peut utiliser un endoscope pour inspecter l'intérieur des cylindres en mettant le circuit de refroidissement sous pression. On peut alors généralement constater les infiltrations du LDR et confirmer un problème de JDC.

C'est normalement le travail d'un mécanicien que de faire ce genre de diagnostiques, mais il y a des chances que ce savoir-faire se perde car les voitures sont fiables et quand on rencontre ce problème à un kilométrage élevé on pousse le client à acheter neuf plutôt que de réparer.

En plus, Toyota semble faire peu confiance aux mécanos et préfère remplacer d'office certains organes complets plutôt que de les réparer.
D'un côté l'intention est louable, d'un autre c'est du gaspillage et une lobotomisation des mécanos.

Pour terminer, les taux horaires étant importants, le client a tendance à faire l'autruche quand il voit un devis.
 
Bonsoir à tous,

En décembre 2022 (ma voiture avait 6 ans et 136000km), il y a un an de cela, je changeais mes 4 pneus pour des Michelin Cross Climate 2 en 195-65-r15 91H acheté sur internet (surement ma première erreur).
Je demande une vérification de la géométrie comme j'ai l'habitude de faire lorsque je change mes 4 pneus (chez le garagiste qui s'occupe de ma voiture hors réseau Toyota).

Suite à ce changement, je m'aperçois que :
1. la voiture est plus haute (plus de frottement lors de la descente de ma voiture dans mon garage)
2. elle tire légèrement sur la droite
3. les feux de croisement ne sont plus contrôlés par le correcteur d'assiette (comme vu pendant 6ans en descente de garage)
4. les feux de croisement éblouissent les conducteurs opposé à ma voie
5. Un balourd est créé par les suspensions

Je demande donc à un CC Toyota de corriger la position des phares de ma voiture.
Il corrige le problème et laisse un coup de craie sur la partie arrière de ma voiture (la pièce où repose les deux suspensions et le correcteur d'assiette).

Je fais la révision chez mon garagiste habituel en lui signalant que les phares ont été réglés.
Il m'a dit qu'il avait repris le réglage des feux et, de nouveau, les feux de croisement ont été déréglés.
Et je fais, de nouveau, corriger mes phares par la CC Toyota.
Là, la voiture change de comportement en monté.
Le moteur électrique aide moins le moteur thermique et je dois être dans la zone rouge pour accélérer en mode "Power" pour y arriver.

Je demande au garagiste "Peacemaker" de m'expliquer pourquoi et il m'oriente vers le remplacement de mes bougies, ce que je réalise et, de nouveau, la voiture est fonctionnelle sur la partie assistance entre l'électrique et le thermique.

Malheureusement, les symptômes 1 à 5 restent.
J'essaye d'exposer cette situation à mon concessionnaire qui ne détecte rien et, pire encore, je rencontre de plus en plus de soucis au fur et à mesure que je demande des diagnostiques et des réparations :
- Changement de pneus en continental eco-contact 195-65-r15 et géométrie : rien n'a changé et pire, freinage dur à chaud et à grande vitesse.
- Diagnostique freinage : RAS ils n'ont rien décelé d'anormal mais, maintenant, le cardan refait des cliquetits.

Quel est donc la procédure pour réviser correctement cette voiture afin que je puisse l'exposer à mon concessionnaire Toyota et qu'il fasse les réglages nécessaire pour que je puisse de nouveau avoir du plaisir à conduire cette voiture comme je l'ai eu pendant 6ans ?
Quelles sont les pièces à changer pour prévoir les futurs pannes et avoir de nouveau 6 ans de conduite ?

Bonne lecture et merci pour votre aide.
Thoms
 
Origine Toyo 195-65-r15 91H J61.
J'ai eu des GoodYear 195-65-r15 4 season gen2 95H XL à l'avant sans aucun problème.
 
C'est normalement le travail d'un mécanicien que de faire ce genre de diagnostiques, mais il y a des chances que ce savoir-faire se perde car les voitures sont fiables et quand on rencontre ce problème à un kilométrage élevé on pousse le client à acheter neuf plutôt que de réparer.
J'étais plutôt de cette avis mais le prix étant trop élevé (PRIUS 4 = 33k€ VS PRIUS 5 = 51k€) et la prise de recharge du mauvais côté, je préfère garder ma voiture (qui a été conçu pour durer), la réparer et la vendre avec toutes les réparations faites.
En plus, Toyota semble faire peu confiance aux mécanos et préfère remplacer d'office certains organes complets plutôt que de les réparer.
D'un côté l'intention est louable, d'un autre c'est du gaspillage et une lobotomisation des mécanos.
Si le mécanos peut se tourner vers son supérieur ou son référent (et, si c'est trop compliqué, un expert au siège) pour changer la pièce incriminée ou s'il n'a besoin que de suivre les instructions du "techstream" dans l'ordre pré-défini par les ingénieurs pour reconfigurer la voiture étape par étape, c'est gagné et rapide.
S'il n'arrive pas à faire ça c'est que :
1. Soit les instructions ne sont pas clair pour lui (et là, il doit aller voir son référent !)
2. Soit il découvre et là, il lui faut plus de temps pour comprendre le fonctionnement ou il doit avoir un référent lui montrant comment fonctionne les choses (FORMATION sur du concret avec qualiticien pour le contrôle).
Aujourd'hui, je pense que toutes les tâches répétitives peuvent se faire à l'aide de l'ordinateur (si nous ne sommes pas hermétique à l'ordinateur) pour que ce dernier puisse nous montrer grâce à des vidéo toutes les astuces/étapes à faire pour transmettre le savoir.
Pour terminer, les taux horaires étant importants, le client a tendance à faire l'autruche quand il voit un devis.
Si tout est transparent pour le client, il va comprendre pourquoi les taux horaires sont élevés car il saura que sa voiture est entre de bonne main. Aujourd'hui, j'ai plus l'impression que soit on me cache quelque chose en répondant à mes questions de façon imprécise, soit ils sont incompétents (mécanos lobotomisé) et c'est regrettable pour un concessionnaire Toyota qui se veut être n°1 mondiale.
 
Le premier problème que je vois dans la situation que tu décris concernant les problèmes sur ta voiture, c'est que tu t'adresses à plein de garages différents.
Je dis que c'est un problème, parce que chacun va traiter (ou pas) un bout de problème et qu'ils vont finir par se renvoyer la balle et au final ça sera jamais réparé.

Si tu ne leur fais pas confiance, fais essayer ta voiture à quelqu'un qui connait la P4 et qui en a une pour avoir un avis indépendant.
 
C'est un trait de ma personnalité qui s'est développée au fur et à mesure des années grâce aux expériences passées.
Et maintenant ? Peut-on avancer sur le sujet technique ?
 
Je ne me rappelle plus si on en a parlé, mais une vidéo montre un problème sur une P4.
Ce n'est peut-être pas un joint de culasse. 😁

C'est l'établissement du diagnostic qui est intéressant.

 
On a effectivement parlé de ce problème à plusieurs reprises sur notre forum mais je ne sais plus si cela concernait des P4 ou uniquement des P3.
Et qui pour certains avait été pris sous garantie par Toyota mais pour certains non. :cry:
Après recherche on a bien eu des cas ici avec ce pb sur P4. :(
 
Dernière édition:
Je ne me rappelle plus si on en a parlé, mais une vidéo montre un problème sur une P4.
Ce n'est peut-être pas un joint de culasse. 😁

C'est l'établissement du diagnostic qui est intéressant.

Bonjour,

Je confirme, je viens d'avoir le même problème sur ma P4 diagnostiqué tel quel par Toyota hier suite à sa révision des 150000 km.
Par contre, même si mon anglais est plutôt bon, je n'ai pas bien compris ce qu'il explique sur les causes possibles de ce défaut, même avec les sous-titres en anglais et en français, et vous ?

Là j'attends de savoir si Toyota va réussir à avoir la pièce avant ce 19 février (date du RV atelier) pour changement de toute la ligne d'échappement.
Et oui, pas de détail pour le refroidisseur, donc 2000€ en tout avec 1h de main-d'œuvre !

Par contre, dans la mesure où Toyota prolonge la garantie d'un an ou 15000 km à chaque visite, je me demande dans quelle mesure ce remplacement ne devrait pas être pris en charge par Toyota ?
J'avoue que sous le choc je n'ai même pas pensé à leur demander hier ...

Merci d'avance !
Thierry
 
Tu as plusieurs Prius ?
Oui ma P2 de 2007 achetée en 2014, celle pour le problème de laquelle je me suis inscrit ici.
Une P4 de 2016 achetée en 2019 pour remplacer la Bora de madame (400 km / semaine).
Et aussi une Yaris de 2017 (non hybride) achetée en 2022 pour la conduite accompagnée du jeune (boîte manu).
Et sinon pour mes déplacements au travail (en ville), je me déplace en moto !
 
@thierryc Je suis moyennement serein et je compatis (ma p4 de 2016 a 210000 km bien tassés)...
Il s'agit visiblement d'un défaut de conception. Pour ma part vu le kilométrage réalisé sans problème et vu que l'erreur est humaine et qu'il ne s'agit visiblement pas d'une négligence ou d'une économie de bout de chandelle je n'attendrais pas une prise en charge totale, mais au moins un geste plus que symbolique. Tu as pu t'en apercevoir avant des dégâts sur le moteur (joint de culasse...)... ?
Pour ma part je surveille mais je n'aime pas cette épée de Damoclès.
 
Et aussi une Yaris de 2017 (non hybride) achetée en 2022 pour la conduite accompagnée du jeune (boîte manu).
C'est marrant, j'ai fait pareil. Il en a une de 2011 (Yaris 2).

Pour ton problème, si tu entretiens en concession, il faut demander une prise en charge avant les travaux.
 
Nos jeunes ont aussi appris sur une YARIS mais une VERSO 👍👌
Trois de nos enfants roulent en YARIS , un en AURIS , une en YAGO
Tranquille la vie 😜🤣😂🤣😂
 
@thierryc Je suis moyennement serein et je compatis (ma p4 de 2016 a 210000 km bien tassés)...
Il s'agit visiblement d'un défaut de conception. Pour ma part vu le kilométrage réalisé sans problème et vu que l'erreur est humaine et qu'il ne s'agit visiblement pas d'une négligence ou d'une économie de bout de chandelle je n'attendrais pas une prise en charge totale, mais au moins un geste plus que symbolique. Tu as pu t'en apercevoir avant des dégâts sur le moteur (joint de culasse...)... ?
Pour ma part je surveille mais je n'aime pas cette épée de Damoclès.
@Actarus
En réalité quand j'ai réservé le créneau pour la révision des 150k, j'avais déjà trouvé des informations parlant d'une technote Totota sortie en 2022 et qui concerne le même moteur de ma P4, donc j'ai tout tracé par mail avec la réservation de la maintenance ...
Ils n'ont réagit que le matin même où je leur ai laissé la P4, mais ils ont quand même réussi à débloquer un tech pour regarder le pb et m'ont confirmé (verbalement) qu'il n'y a pas de pb de joint de culasse ...
A suivre !
Les symptômes, comme décrits dans la vidéo publiée par artur : remplissage d'un vase complet de liquide de refroidissement tous les 100km, et grosse fumée blanche en sortie de pot lors des fortes accélérations.
Les infos trouvées en référence à ce problème :
"Suspicion de défaut en rapport avec la note technique Toyota TSB EG-00573T-TME, car très grosse consommation de liquide de refroidissement depuis plusieurs jours, tout à fait anormale en ces périodes de grand froid. Avec émissions importantes de fumées à l'échappement lors des accélérations. Espérons vivement une prise en charge par Toyota."
https://www.largus.fr/actualite-aut...sse-sur-les-essence-et-hybrides-30028621.html
https://www.toyota-club.net/files/faq/19-09-30_faq_zr-engine_eng.htm (rubrique Experience du moteur 2ZR-FXE qui nous concerne)
 
Dernière édition:
@thierryc
Merci pour tes détails.
Si j'ai bien compris tu avais déjà le souci lors de la prise de rdv de ta révision. Heureusement, tu n'as pas grillé le jdc grâce à la surveillance du niveau.
La note technique fait un peu peur...
L'article de l'argus lui concerne, en plus, un défaut possible de jdc.
Si on psychote un peu on la met vite fait sur le Bon Groin pour acheter... Heu quoi de plus fiable au fait ?
 
Bonjour à toutes et tous,
Je me suis inscrit sur le site il y a très longtemps suite à un problème d'entrée d'eau au niveau de la batterie 12V de mon ancienne Prius 2. Aux mains de ma fille, elle roule toujours et affiche maintenant près de 390000km sans problèmes techniques majeurs!
Ce message concerne en revanche ma Prius 4 qui affiche 220000km au compteur. J'habitais jusqu'il y a peu en Belgique et le plat pays ne m'avait pas confronté au "problème" suivant: l'excès de charge de la batterie principale à cause du relief beaucoup plus marqué dans le Lot et les départements environnants. Les grandes descentes génèrent une charge "excessive" que le système semble ne pas apprécier et engendre alors une sorte de "purge" de la batterie qui se vide jusqu'à la dernière barre bleue et donc beaucoup moins de puissance disponible. Cela peut même aller jusqu'à l'immobilisation momentanée durant quelques secondes si cette vidange de la batterie principale à lieu en pleine ville, lors d'arrêt à un stop, un feu rouge ou une priorité; le thermique s'arrête et lorsqu'il s'agit de redémarrer, plus rien de ne se passe lorsque l'on appuie sur la pédale de "gaz". Après quelques secondes et multiples sollicitations sur la pédale, le thermique finit par se mettre en route et la voiture daigne avancer. Le cycle de recharge met alors plusieurs minutes/km à se remettre en route.
J'anticipe maintenant ce phénomène désagréable en me mettant en "N" lors de très longues descentes afin d'éviter cette surcharge mais j'ai lu que ce n'est pas une situation sécure vu que la voiture est alors en roue libre.
Je n'ai pas vraiment trouvé de sujets relatifs à ce phénomène mais j'imagine que je ne suis pas le seul dans le cas.
Si quelqu'un à un avis, une expérience, je suis preneur.
Merci.
 
Peut-être que ta batterie chauffe et ensuite son usage est tout simplement limité.
As-tu l'application Hybrid Assistant dans ta voiture pour monitorer précisément ce qui se passe ?
 
lors de très longues descentes , on se mettra en position B , c'est plus sécure. la position B , c'est un frein moteur qui va soulager le système de freinage , disques et plaquettes.
 
lors de très longues descentes , on se mettra en position B , c'est plus sécure. la position B , c'est un frein moteur qui va soulager le système de freinage , disques et plaquettes.
Il me semblait que la position "B" renforçait encore le principe de charge de la batterie de traction, non?
 
Ce n'est pas les descentes plus prononcées que le système n'aime pas , c'est chaleur générée par ses recharges et surtout très probablement le mauvais refroidissement du à l'encrassement du système de filtrage de la ventilation de la batterie de traction (système jamais nettoyé à de rare exception près) Pour le mode B il augmente bien le frein électrique mais élimine une bonne partie dans le moteur thermique en le faisant tourner en compresseur d'air.
 
Non, de quoi s'agit-il concrètement ?
C'est par là...

 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 307,547,734
Retour
Haut Bas