Technologies futures

Je ne sais pas si cela entre aussi dans la catégorie des « technologies futures », mais si trois constructeurs y consacrent de l'argent et du temps, c'est qu'ils y croient :

"THERMIQUE À IMPACT ZÉRO - À l'heure où toute l'industrie automobile semble s'orienter vers les moteurs électriques, Toyota, Subaru et Mazda unissent leurs forces en envisageant l'électrification, mais en la combinant avec des moteurs thermiques. Les nouvelles unités seront en effet conçues sur mesure pour être hybrides en optimisant l'intégration des moteurs, batteries et autres éléments électriques. L'objectif est de rendre ces moteurs à combustion également compatibles avec différents carburants neutres en carbone, y compris les e- fuels, les biocarburants et l'hydrogène liquide."
Lien
 
Ces constructeurs ont pour l'essentiel raté le virage du VE. Certains (hauts) patrons se sont d'ailleurs fait débarquer pour cela.
Mais même an Japon, il faut comprendre qu'à force de pisser contre le vent, un jour on sera mouillé.
 
"En Australie, ils convertissent les moteurs diesel pour qu'ils fonctionnent avec 90 % d'hydrogène.
Les ingénieurs de l'UNSW à Sydney ont franchi une étape importante dans la conversion des moteurs diesel en hybrides hydrogène-diesel, avec une réduction des émissions de CO2 de plus de 85 %.
Dans un article publié dans l'International Journal of Hydrogen Energy, l'équipe de recherche dirigée par le professeur Kook a démontré que son système innovant et breveté d'injection d'hydrogène réduit les émissions de CO2 des moteurs diesel à seulement 90 g/kWh, ce qui représente une réduction de 85,9 % par rapport aux émissions générées par un moteur diesel standard."
Lien
 
"En Australie, ils convertissent les moteurs diesel pour qu'ils fonctionnent avec 90 % d'hydrogène.
Les ingénieurs de l'UNSW à Sydney ont franchi une étape importante dans la conversion des moteurs diesel en hybrides hydrogène-diesel, avec une réduction des émissions de CO2 de plus de 85 %.
Dans un article publié dans l'International Journal of Hydrogen Energy, l'équipe de recherche dirigée par le professeur Kook a démontré que son système innovant et breveté d'injection d'hydrogène réduit les émissions de CO2 des moteurs diesel à seulement 90 g/kWh, ce qui représente une réduction de 85,9 % par rapport aux émissions générées par un moteur diesel standard."
Lien
Bonjour,
c'est probablement une idée à creuser, malgré tous les problèmes propres au H2 ( production, distribution, réservoir, maintenance ...)
Côté vocabulaire, pour ce moteur capable de tourner au gasoil ou à l’hydrogène, il faudrait parler de moteur "polycarburant" plutôt qu' "hybride", qui s'applique aux propulseurs ayant au moins deux types de moteur ( classiquement : thermique et électrique ).
A+
 
Moteur polycarburant hummm ça me rappelle un truc... :unsure:
1717930682514.jpeg
Yapuka l'hybrider et plus de problème de vocabulaire !
 
J'en qq uns qui l'ont fait ici autour des années 2000 avec des huiles de récup de restauration (il y avait encore pas mal de diesels "rustiques" sans injection à très haute pression (hdi dci tdi etc) en circulation. Il fallait aussi la bonne marque de pompe d'injection (bosch plutôt que Lucas je crois). Et filtrer pour enlever les restes de frites !
J'vais une dci et je m'étais renseigné à l'époque, en Suisse ils vendaient un kit avec réchauffeur et tout le toutim pour que ça passe dans les diesel modernes. Je n'ai pas franchi le pas, c'est peut-être grâce à ça que le moteur tournait encore rond pour aller à la casse à 360000km...
Il faut dire que Rudolph Diesel avait conçu son moteur pour l'huile à la base...
 
Bonjour,
c'est probablement une idée à creuser, malgré tous les problèmes propres au H2 ( production, distribution, réservoir, maintenance ...)
Côté vocabulaire, pour ce moteur capable de tourner au gasoil ou à l’hydrogène, il faudrait parler de moteur "polycarburant" plutôt qu' "hybride", qui s'applique aux propulseurs ayant au moins deux types de moteur ( classiquement : thermique et électrique ).
A+
Je ne sais pas si ce « système » sera fonctionnel et applicable, mais ce que je constate, c'est que beaucoup d'efforts sont déployés pour trouver des alternatives aux thermiques classiques, ce qui, soit dit en passant, dénote un retour à la réalité.
 
Ce qui me gêne dans cette envie de garder le thermique c'est que par principe de base le rendement est de toute facon limité . De plus ca reste souvent un moteur à pistons et donc un truc complexe finalement qui fait du bruit, vibre et n'a pas de "patate" tout de suite ( faut monter les tours )....et en plus demande une maintenance quand meme reguliere.
Meme Toyota et ses nouveaux moteur 10% plus compact n'apporte strictement rien de neuf au final , à part encore améliorer un truc qu'il savent deja bien faire depuis longtemps ....mais n'apporte pas de progrès flagrant ( plus de bruit ou plus de vidange par exemple).
Dans encore pas mal d'usages ( conditions météo difficile, absence de réseau, disponibilité énergétique etc) le thermique reste incontournable ( hélicoptère ?) mais je crois pas que faire tourner un 1,5l 4cyl au bio , à l'hydrogène ou autre pour s'en servir tous les jours pour aller à son travail soit encore la solution d'avenir.
Le poly carburant devrait etre le poly énergie et donc on devrait plutot dans un avenir proche à la fois limiter l'usage "inutile" de l'énergie pour des usages futiles et favoriser la motorisation la plus favorable pour une moindre pollution. Je pourrais prendre pour exemple mon usage d'une tondeuse à gazon EV qui maintenant depuis 10ans me permet de tondre facilement , avec peu de bruit ( la lame ) et sans soucis de maintenance particulier ( avant je vidangeais tous les 2 ans ) une belle surface de gazon de pavillon résidentiel comme il y a en des millions . Or 99% des tondeuses que j'entends ou vois partout sont toujours thermique ...et bcp n'ont pas 5 ans....Juste un exemple.
 
Le poly carburant devrait etre le poly énergie et donc on devrait plutot dans un avenir proche à la fois limiter l'usage "inutile" de l'énergie pour des usages futiles et favoriser la motorisation la plus favorable pour une moindre pollution.
Je suis tout à fait d'accord avec ta constatation, malheureusement, ou heureusement, la population mondiale est appelée à croître, ce qui se traduira par une augmentation des besoins en énergie.
Il faudra donc, à mon avis, « rationner » l'énergie primaire et diversifier les technologies qui peuvent, d'une part, « lutter » contre la pollution et, d'autre part, donner aux gens la possibilité de conserver une certaine liberté personnelle.
En ce qui concerne les voitures, il est, à mon avis, impératif de limiter le poids et la puissance, même si une voiture est entièrement électrique, si elle pèse autant qu'un char d'assaut ou si elle a la puissance d'une Formule 1, c'est toujours de l'énergie gaspillée.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 313,122,862
Retour
Haut Bas