La France mise sur l'hydrogène

planétaire

Participant hyperactif
Inscrit
4 Fév. 2008
messages
8,949
Score de réaction
5,134
Localisation
Caldera d'Ecouves
Véhicule
Prius 2 lithium et d autres VE
Merci pour l'info, 1360 km avec 5,65 kg de H2.
Ils ont explosé le record de la Hyundai Nexo H2.
A raison de 39 kWh/kg cela équivaut à 220 kWh utilisables, soit 162 Wh/km ce qui est ... mauvais, ils ont pratiqué l'hypermiling quand même, pas juste de l'éco conduite.
La mirai a une autonomie de 402 miles en cycle EPA soit 647 km. Ils ont donc plus que doublé la distance ! :dieu:

L'article se trompe concernant le record en VE à batterie, c'est 1128 km en Tesla S à ce jour selon mes connaissances, dépassant un précédent record de 1077 km. Soit une consommation de 91 Wh/km.

162 Wh/km face à 91 Wh/km. :pardon:

A+
 

JPS57

Participant
Inscrit
6 Avr. 2021
messages
54
Score de réaction
73
Localisation
YUTZ
Véhicule
Prius 4 PHV
Il y a des endroits où le prix de l'électricité est très bas et où il y en a beaucoup. Par exemple au pied de panneaux solaires.
Convertir l’excès de production électrique en H2, pour la restituer la nuit ou lors de pointes de conso fait beaucoup de sens.
Beaucoup plus en tout cas que l'idée farfelue de grues géantes qui soulèvent des blocs de béton pour emmagasiner l'énergie gravitationnelle ...
Bonjour,

un facteur de charge de 13% pour le photovoltaïque sous nos latitudes, un rendement de 25% pour la pile à combustible alimentée par de l'hydrogène dit "vert" obtenu via des électrolyseurs , il y a de quoi redouter un prix au 100 km pas si économique que ça pour un véhicule à PAC s'alimentant via cette filière. Dire que le photovoltaïque est compétitif par rapport aux sources conventionnelles est un leurre pour l'instant, sachant que son électricité est plutôt réinjectée sur un réseau stabilisé par les centrales de base (nucléaire, hydro-électrique). Certes le stockage électrochimique progresse, mais il est probable qu'il faille s'attendre à un prix de nature asymptotique: 300 euros le kWh au minimum? Et pour la véritable autonomie d'un pavillon par exemple, pas sûr que la surface du toit suffise pour la collecte, en particulier en période hivernale.

Si on parle tant de l'hydrogène c'est qu'il est produit à des quantités industrielles (on a un champion, Air Liquide) et en grande majorité à partir de ressources fossiles (gaz, charbon, ce à plus de 95%): dans ce cas autant brûler du gaz ou du pétrole directement.

La solution de la décarbonation de cet hydrogène via de l'électricité d'origine nucléaire paraît bien plus réaliste. Et en matière d'innovation, autant mettre le paquet sur la mise au point de nouveaux réacteurs nucléaires bien plus sûrs, reposant sur une technologie disruptive (filière du Thorium, réacteurs à sels fondus). Des résultats encourageants avaient été obtenus aux Etats-Unis dans les années 50 et 60 du 20 ième siècle, mais suite à une décision politique c'était la filière des réacteurs à eau pressurisée Westinghouse qui avait été promue (malheureusement, pas exempte de failles de sécurité, voir Three Miles Island en 1979, Fukushima en 2011, en espérant s'arrêter là). Mais bon, la physique nucléaire, c'est du très haut niveau. Espérons que le décrochage actuel de la France (niveau académique des étudiants par exemple) ne nous empêche pas d'être à la hauteur des nouveaux défis énergétiques.

PS: je n'ai rien contre le photovoltaïque, travaillant dans le domaine depuis plus de 10 ans ...
 

artur

Lexusien
Administrateur
Prius Touring Club
Inscrit
21 Janv. 2014
messages
11,083
Score de réaction
8,627
Localisation
St Christophe sur Condé
Véhicule
Lexus CT200h,RX450h Executives
autant mettre le paquet sur la mise au point de nouveaux réacteurs nucléaires
Cette filière pompe déjà tout le pognon depuis des décennies. Et si on investissait plutôt massivement dans des filières des énergies renouvelables pour changer et évitait de mettre tous les œufs dans le même panier.
Ce n'est pas le nucléaire qui va nous garantir l'indépendance énergétique et on va se retrouver dans la même situation qu'aujourd'hui avec le pétrole.

Donnons une chance aux nombreuses recherches sur la production decarbonnée d'hydrogène qui semblent prometteuses.
 

lmd

Administrateur
Administrateur
Modérateur
Prius Touring Club
Inscrit
29 Déc. 2005
messages
2,961
Score de réaction
1,555
Localisation
Le Perreux sur Marne
Véhicule
Tesla 3 LR
Cette filière pompe déjà tout le pognon depuis des décennies. Et si on investissait plutôt massivement dans des filières des énergies renouvelables pour changer et évitait de mettre tous les œufs dans le même panier.
Ce n'est pas le nucléaire qui va nous garantir l'indépendance énergétique et on va se retrouver dans la même situation qu'aujourd'hui avec le pétrole.

Donnons une chance aux nombreuses recherches sur la production decarbonnée d'hydrogène qui semblent prometteuses.
Le problème de la majorité des renouvelables (éolien & solaire surtout), ce que ce ne sont pas des sources pilotées. Quand il y a du vent et/ou du soleil, parfait.
Et quand il n'y en a pas / pas assez ?
Bien sûr, on peut acheminer de l’énergie depuis d'autres régions / pays, en espérant qu'ils ne soient pas soumis au même anticyclone hivernal qui donne ce temps gris et calme depuis une semaine ...
Ou alors, on a des sources pilotables, genre hydraulique, pour compenser l'éolien et le solaire absents. Clairement l'hydraulique en France ce n'est pas assez.
Donc : on rallume les centrales à gaz / fuel lourd, avec du nucléaire en base.
Certes le nucléaire a plein d'inconvénients, mais au moins il ne dépend pas de facteurs non maitrisés comme la météo.
Idéalement, on pourrait suréquiper en éolien & solaire, utiliser le surplus de production pour stocker sous forme H2 (avec un rendement faible), et utiliser cet H2 pour alimenter en électricité en cas d'arrêt de production des sources renouvelables.
Si on parle de stockage, il n'y a pas que le H2, en Australie ils viennent de déployer le stockage via batteries (fournies par un constructeurs de VE, devinez lequel). L'investissement est très significatif, mais le rendement pourrait être meilleur que qu'en H2).
Avec des batteries, le stockage est limité par la capacité de celles-ci, avec le H2, pas de limite, si ce n'est la taille de la (grosse) bonbonne (pas le plus cher).
En résumé, je pense qu'il n'y a pas une bonne solution, mais qu'il faut combiner plusieurs technos, y compris la réduction / étalement de la consommation.
My 2 mW ;)
 

philsw

Participant hyperactif
Inscrit
1 Fév. 2009
messages
3,000
Score de réaction
828
Localisation
Haut-Rhin
Véhicule
RAV4 5 hybride awd
Cette filière pompe déjà tout le pognon depuis des décennies. Et si on investissait plutôt massivement dans des filières des énergies renouvelables pour changer et évitait de mettre tous les œufs dans le même panier.
Ce n'est pas le nucléaire qui va nous garantir l'indépendance énergétique et on va se retrouver dans la même situation qu'aujourd'hui avec le pétrole.

Donnons une chance aux nombreuses recherches sur la production decarbonnée d'hydrogène qui semblent prometteuses.
Elle n'en pompe plus tellement actuellement...et c'est bien dommage. Le fait que les ressources en uranium par exemple soient plutot faibles mondialement et pas en France inciterait à ne pas refaire les memes bêtises que les dans les année 60et 70 oui. Mais l'énergie nucléaire est un domaine vaste qui ne se limite pas aux réacteurs actuels à la sécurité aléatoire au long terme.
Par contre je pense que pour sauver la planète du réchauffement c'est deja cuit si on peut dire !
 

artur

Lexusien
Administrateur
Prius Touring Club
Inscrit
21 Janv. 2014
messages
11,083
Score de réaction
8,627
Localisation
St Christophe sur Condé
Véhicule
Lexus CT200h,RX450h Executives
Elle n'en pompe plus tellement actuellemen
Ah bon ? Encore un milliard cette année et encore, je n'ai cherché que 10 secondes sur internet.
À l'épisode précédent, c'était presque 5 milliards. Bref...


J'attends de voir quand l'État achètera des milliards d'€ d'actions des boîtes qui font dans le renouvelable.
 

Volkan

Participant hyperactif
Inscrit
23 Juin 2007
messages
3,080
Score de réaction
1,385
Localisation
Ile de France
Véhicule
PII 2008, PIII Lounge 2012, Prius II 2009

artur

Lexusien
Administrateur
Prius Touring Club
Inscrit
21 Janv. 2014
messages
11,083
Score de réaction
8,627
Localisation
St Christophe sur Condé
Véhicule
Lexus CT200h,RX450h Executives
Une autre source sur les énergies de remplacement renouvelable vu du producteur de gaz Russe
+Sputnik
Ahhh, si Poutine se met à critiquer les énergies renouvelables avec son agence de propagande Sputnik, c'est qu'il commence à avoir peur que le pognon ne rentre plus dans ses caisses.
L'heure est grave ! 🤣
 

JPS57

Participant
Inscrit
6 Avr. 2021
messages
54
Score de réaction
73
Localisation
YUTZ
Véhicule
Prius 4 PHV
Cette filière pompe déjà tout le pognon depuis des décennies. Et si on investissait plutôt massivement dans des filières des énergies renouvelables pour changer et évitait de mettre tous les œufs dans le même panier.
Ce n'est pas le nucléaire qui va nous garantir l'indépendance énergétique et on va se retrouver dans la même situation qu'aujourd'hui avec le pétrole.

Donnons une chance aux nombreuses recherches sur la production decarbonnée d'hydrogène qui semblent prometteuses.
Bonjour,

Pas sûr que la population soit prête à une cure de minceur énergétique avec des solutions renouvelables généralisées. Observer une installation photovoltaïque au quotidien, ça permet d'avoir un peu de recul. Il peut y avoir un facteur 20 entre la collecte d'une journée couverte en décembre et une journée bien ensoleillée au printemps. Et le simple dimensionnement d'une installation PV autonome qui se fait sur le mois le plus défavorable (décembre en général) implique une surface de collecte importante et un pack batterie confortable pour passer outre par exemple une semaine de faible ensoleillement. Ne parlons pas de la prise en compte du déficit saisonnier qui pousse aussi au surdimensionnement du pack batterie. Les calculs ne sont pas d'une grande difficultés, mais ça calme toutefois les ardeurs et ça remet un peu les pieds sur terre.
Le renouvelable, oui, mais pas sans se remettre sérieusement en question quant à sa consommation énergétique... Le nucléaire nous a conduit à une certaine obésité en la matière et comme il est bien difficile de revenir sur des habitudes de confort considérées comme des acquis...
 

philsw

Participant hyperactif
Inscrit
1 Fév. 2009
messages
3,000
Score de réaction
828
Localisation
Haut-Rhin
Véhicule
RAV4 5 hybride awd
Ah bon ? Encore un milliard cette année et encore, je n'ai cherché que 10 secondes sur internet.
À l'épisode précédent, c'était presque 5 milliards. Bref...


J'attends de voir quand l'État achètera des milliards d'€ d'actions des boîtes qui font dans le renouvelable.
Tu trouves ca bcp ? 1 milliard de nos jours c'est rien. Lancer un porte avion nucléaire qui sert à rien coute largement plus au budget. Et que dire du trou du chemin de fer ? Sans subventions permanentes personne ne prendrait le train.
Bref non le nucléaire n'est pas si cher que ca ( j'ai pas dit que c'est forcement bien ni que ca coute rien ..). Au lieu de fermer Fessenheim on avait mieux à faire ( et pourtant j'habite pas loin pour situer ). Mais on va crever la gueule ouverte en suffocant ...c'est sans doute mieux que le risque de quelques radiations mortelles. Pas sur qu'on y gagne vraiment.
 

artur

Lexusien
Administrateur
Prius Touring Club
Inscrit
21 Janv. 2014
messages
11,083
Score de réaction
8,627
Localisation
St Christophe sur Condé
Véhicule
Lexus CT200h,RX450h Executives
Tu trouves ca bcp ?
Évidemment. Dans la filière nucléaire on a l'habitude de dépenser des milliards par paquets de 10 pour ne même pas arriver à quelque chose, à part des incessants dépassements de budgets.

Par ailleurs, c'est énormément d'argent que l'on pourrait aussi bien investir dans des énergies renouvelables que dans les économies d'énergies (isolation, etc).
 

Astrix64

Participant hyperactif
Inscrit
29 Mars 2018
messages
1,743
Score de réaction
913
Localisation
IdF
Véhicule
LS600h
C'est sûr qu'investir dans le renouvelable permettrait facilement de dépenser des milliards (demander aux allemands) mais heureusement qu'il y a le nucléaire pour boucher les trous de l'intermittence. De ce point de vue, on peut dire que le renouvelable ne sert à rien car il faut le nucléaire aussi. :LOL:

Après les coûts et surcoûts du nucléaire ne sont pas illogiques, quand on abandonne une technologie et qu'après on veut s'y remettre en ne faisant que des demi-mesures avec des gens qui ne sont plus compétents. C'est pareil dans tous les domaines malheureusement. :cry:

A ma fin on ne fait que prendre des risques et ajouter une mauvaise image.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 285,972,460
Haut Bas