Pollution due à l'usure de pneus

Sinon je préconise de toujours mettre les pneus neufs à l'arrière. C'est mieux pour la sécurité, et ça permet de finir les anciens pneus arrières en les passant à l'avant. Sinon ils vont faire 200 000 km, et il faudra les changer car ils sont tout craquelés, alors qu'ils sont usés à seulement 50% !
Theorie et pratique.
Des tests effectués par l'ADAC ont montré qu'un pneu usé à 50% et vieux de 5 ans perdait 60% d'efficacité de freinage sous la pluie (route mouillée simplement et pas inondée au quel cas c'est largement pire).
Or une auto c'est 80% de puissance de freinage sur l'avant ..et en cas de freinage d'urgence une auto est majoritairement en ligne .
Donc oui en virage l'arrière qui tient mieux (avec des pneus neufs) c'est un plus mais entre l'ESP et les cas de sortie de route pour survirage plutot rare au final je ne suis pas sur que des pneus neufs à l'arrière soit la regle absolue.
Pour moi c'est 4 pneus d'usure et d'âge identique de préférence la seule solution valable pour conserver un contrôle correct du vehicule la plupart du temps. Bien sur il faut du coup permuter régulièrement et ne pas hésiter à "jeter " des pneus de 6 ans ( au dela ils sont trop vieux chimiquement ) ce qui n'est pas facile pour tout le monde.
 
Permutation Av/Ar tous les ans, c'est mon motto ;)...
J'ai ainsi des pneus dont l'usure est régulière...
 
Moi aussi, je préfère des pneus neufs à l'avant car c'est l'essieu avant qui donne la direction et la traction mais, en toute honnêteté, les experts disent qu'il vaut mieux avoir des pneus neufs sur l'essieu arrière car le sous-virage est plus contrôlable que le survirage.

D'un autre côté, de par mon expérience en tant que pilote de course de côte (quand j'étais jeune), je trouve qu'il est plus facile de contrôler un survirage, mais ce n'est que mon expérience personnelle.

L'idéal serait d'avoir la même usure sur les essieux avant et arrière et, pour cette raison, je permute les pneus tous les 15-20k km.
 
Je pense que les pneus neufs à l'arrière est la bonne règle générale, afin de limiter le sur-virage que très peu de personne arrive à contrôler.
Ce n'est pas compliqué, on peut facilement le constater sur youtube.
Il suffit de regarder les vidéos sur les accidents sur sol glissant (neige/verglas par exemple), on voit qu'à chaque fois au départ de la perte de contrôle c'est l'arrière qui amorce un léger dérapage...
Après c'est contrebraquage trop tardif et/ou trop violant, une fois ou deux fois et c'est le bac à sable...

Personnellement j'ai déjà rattraper 2-3 fois des dérapages non prévu de l'arrière, et bien tu n'es pas fier et je dirais que c'est de la chance.
Ce qui n'a rien à voir avec un dérapage auquel tu t'attendais ou que tu as favorisé, car là tu es déjà en train de contre-braquer presque avant le dérapage.

Pour info sur la LS, j'ai essayé sur une zone dégagée sur neige pour voir comment les pneus hivers et la voiture se comporte, et bien il est clair que la voiture contre-braque avant toi si tu es surpris il n'y a pas que l'ABS/ESP...
 
Dernière édition:
Cela ne sert à rien de se préoccuper de la pollution quand je vois ce midi aux infos que les Brésiliens ont couler le porte avion "FOCH" en plein atlantique avec tous ce qu'il avait de polluant à son bord.
La pollution de nos débris de pneus et de plaquettes c'est ridicule à coté.
 
Exact, seulement le Foch est fort loin et ne va pas affecter directement la santé de la population, alors que les pneus et plaquettes si.
Mais ce n'est pas une excuse. Bien d'accord.

Il ne faut donc pas s'en servir d'excuse pour ne rien faire.
 
Exact, seulement le Foch est fort loin et ne va pas affecter directement la santé de la population, alors que les pneus et plaquettes si.
Mais ce n'est pas une excuse. Bien d'accord.

Il ne faut donc pas s'en servir d'excuse pour ne rien faire.
Oui. Copier le dernier de la classe n'est pas une bonne solution!
 
Par contre et comme la démontré Jancovici , les actions qui jouent sur les pouillemes n'apportent hélas rien au bilan global mondial.
Le cas du lockdown était significatif. Quand massivement arrêté l'économie de consommation à outrance qui n'émet plus grand chose pendant quelques semaines à un reel impact , ponctuel toutefois, sur les émissions de CO2 et les polluants.
Il ne s'agit donc pas de ne rien faire , mais juste d'être conscient que les petites actions servent plus à se faire plaisir ( et c'est de cette facon qu'il faut que ca reste faisable ,si c'est une contrainte en plus c'est carrément pas sensé ) et à avoir éventuellement un petit impact local .
Quand je lis les avis des "extrémistes" des véhicules électriques traiter ceux qui achètent encore un vehicule thermique de fossoyeurs c'est juste n'importe quoi. L'achat d'un VE n'apporte rien au bilan CO2 immédiat ( c'est meme immédiatement pire ! et c'est juste éventuellement au bilan sur 10 ans que se serait positif ) et l'avantage en terme de pollution toxique reelle en ville est hélas contrebalancé par le fait que les VE les plus vendus viennent de l'autre bout de la planète ( grosse pollution par le transport finalement ...sans parle de la Chine et ses centrales aux charbons.:-D...).
 
Une petite action faite par des milliards de personnes aura forcément un impact significatif.
 
petite comment ? 1 milliard fois 10 puissance -9 ca fait 1 il me semble. Or c'est l'idée de Janco. 1% n'a pas d'effet significatif surtout si par ailleurs il est contrebalancé ( par l'augmentation de 1% de la population par exemple ).
Alors que le millard de personne qui fait quelque chose est deja une action impressionnante en soit ( genre chacun réduit de 1° la température de son chauffage ) et doit continuer à etre encouragé c'est clair.
Mais il ne faut pas perdre de vue les ordres de grandeur je pense. Si on supprime 90% des vols civils et militaires qui ne servent à rien ( pour le civil c'est juste des voyages plaisirs donc on peut s'en passer ) l'impact Co2 sera significativement plus important ...mais économiquement irréaliste je suis d'accord.
 
petite comment ?
"Petite" dans la tête des détracteurs ou autres sceptiques qui considèrent que tout effort qu'ils puissent faire ne sert à rien car d'autres polluent soi-disant plus.
Même dans l'exemple que tu donnes de baisser de 1°C le chauffage, certains te diront que c'est ridicule et que ça sert à rien.
C'est sûr, ça fait avancer la lutte contre le gaspillage d'énergie... 🙄

On va fermer la parenthèse, le sujet de ce topic c'est comment minimiser la pollution due au freinage automobile.
 
"Freiner c'est douter".
C'est ce que je dis à mes passagers quand ils me voient passer les ronds points à 50 km/h pour économiser du carburant. 😂
 
"Petite" dans la tête des détracteurs ou autres sceptiques qui considèrent que tout effort qu'ils puissent faire ne sert à rien car d'autres polluent soi-disant plus.
Même dans l'exemple que tu donnes de baisser de 1°C le chauffage, certains te diront que c'est ridicule et que ça sert à rien.
C'est sûr, ça fait avancer la lutte contre le gaspillage d'énergie... 🙄

On va fermer la parenthèse, le sujet de ce topic c'est comment minimiser la pollution due au freinage automobile.
1 degré potentiellement 2, de chauffage, pdt les 3 mois d'hiver, ca fait une différence ÉNORME sur la facture edf. Donc sur les kwh consommés !

Si ça peut empêcher qq centrales à charbon et gaz de démarrer, par ex saint avold (57) cet hiver, et ben C est bien plus qu'un petit geste
 
"Freiner c'est douter".
C'est ce que je dis à mes passagers quand ils me voient passer les ronds points à 50 km/h pour économiser du carburant. 😂
Alors c'est que tu arrives trop doucement

Freiner, c'est reprendre de l'adhérence, donc arrive à 80 dans ton rond point et ça passe crème 😍
 
N'importe quoi franchement.
Nous avons vraiment les élus que nous méritons.
 
Plus de 50 millions de pneus sont vendus chaque année en France . On peut donc calculer la quantité de gomme qui se retrouve en "poussiere" dans la nature . Si on part de l'hypothèse qu'un pneu "perd" 1kg de gomme ( en réalité c'est plus la plupart du temps ) dans sa vie (chiffre en hausse constante vue l'inflation des tailles ) et qu'on change de pneus tous les 50000km , soit tous les 4 ans ( kilométrage moyen ) cela fait 12,5 millions de kg de gomme par an . Ca fait pas mal de poussiere toxique au final.
 
Et on va taxer les chaussures aussi, car en marchant elles s'usent et polluent les trottoirs ?
Halte à l'incompétences de nos politiques.
 
Pages vues depuis le 20 Oct 2005: 309,617,456
Retour
Haut Bas